Evénements du mois

Activités de nos membres










Je suis APLP parce que…

"Je suis artiste pour la paix parce que quand je me monte sur scene, j'ai l'impression de faire la paix avec mon âme et celle du public. Je me retrouve là, en lieu sûr, pour explorer les forces et les failles de nos coeurs, sans danger, sans jugement ni discrimination pour célébrer la beauté de l'humanité. Et si la vie était toujours ainsi ?"
Paule Tremblay, autrice-compositrice-interprete
"C'est la paix et la justice pour tous que chacun d'entre nous souhaite et recherche. Contribuons à construire un monde meilleur, avec notre talent, quel qu'il soit !"
Camille Pelletier Antaya, membre des APLP
"Parce que la paix est toujours à faire, en nous comme avec les autres, et que c’est par l’art que c’est le plus merveilleux de la promouvoir, de la défendre, de la fêter !"
domlebo, auteur-compositeur-interprète
"Les mots de Louise Warren sur le dessaisissement et sur l’intensité préalable à la création me conduisent à Mozart et à Beethoven, à ma fille et à mon fils : je leur souhaite la paix… et travaille tous les jours à ce que ce vœu se réalise !"
Pierre Jasmin, pianiste, membre de l'exécutif de Pugwash Canada
"La paix est loin d’être acquise. Avec l’explosion de l’industrie militaire dans le monde, on aura besoin de nos mots, notre musique, nos films, de notre art pour faire contrepoids. La culture est arme de construction massive."
Guylaine Maroist, cinéaste documentaire
"Je suis artiste pour la paix... Sans la paix, pas d'avenir pour la planète. Contribuer à bâtir une culture de la paix me semble un devoir."
André Jacob, auteur et artiste-peintre, APLP honoraire
"Je suis artiste pour la paix parce que la paix justifie l'espoir ."
Denis Carrier, auteur

Le 28 juillet doit être le Jour du Droit Universel à l’Eau

 

eau est un droit logo

Ou doit-on oublier « le droit universel à l’eau » et les droits de la nature ?

Tel qu’expliqué dans Une histoire d’eau édifiante, le 28 juillet est l’occasion de manifester en faveur du Droit universel à l’eau. On souligne l’événement un peu partout sur la planète, y compris au Québec.

L’organisme Eau-Secours, d’André Bouthillier, André Lavallée, Hélène Pedneault, Louise Vandelac, Rebecca Pétrin et notre confrère APLP Raoûl Duguay, célèbre bientôt son 25e anniversaire. Soulignons à cette occasion la mémoire du travail d’Hélène Pedneault à qui les Artistes pour la Paix ont rendu un hommage posthume en février 2010 pour l’organisation du lancement d’Eau-Secours à l’UQAM. Notre secrétaire général et pianiste Pierre Jasmin y participait en accompagnant Marie-Claire et Richard Séguin et en interprétant ONDINE de Maurice Ravel sur un texte conçu pour l’occasion confié à la comédienne Catherine Sénart.

Par ailleurs, depuis le 21 jusqu’au 28 juillet, Hélène Tremblay en association avec Eau-Secours publie chaque jour dans sa page facebook une « nouvelle » sur l’eau.

Y a-t-il du progrès au Québec ? Du côté des redevances des embouteilleurs, peut-être. Notre Règlement sur la redevance exigible pour l’utilisation de l’eau a été adopté le 1er décembre 2010 et s’appliquait à compter de l’année 2011. Après en avoir rejeté l’idée en février, le gouvernement mercantiliste de la CAQ veut à présent augmenter le taux de la redevance – actuellement 0,0070 $ par mètre-cube -, visant particulièrement les industries qui utilisent plus de 75 000 litres de ce liquide par jour. Mais passera-t-on de la parole aux actes ? Ne retenons pas notre souffle…

Notons aussi que le jour du dépassement coïncide avec le J-DUE cette année, un jour plus tôt qu’en 2021… ce jour étant celui où la consommation humaine dépasse les ressources de la planète. Pour mettre les choses en perspective : en 1971, le jour du dépassement arrivait le 21 décembre. Un des buts du J-DUE est d’éviter qu’un tel dérapage ne survienne à propos de l’eau.

Ailleurs sur la planète

Argentine

Rosario : en soirée,  conférence publique, Universidad Nacional de Rosario.

Gualegauychù :  ville de la Province de Entre Rios, plus de 120.000  habitants, proche de la frontière avec l’Uruguay. Elle est la 2ème ville argentine à avoir voté en faveur du 28 juillet jour du droit universel à l’eau (J-DUE)

Publication (le 24.07) d’un article de Anibal su Pagina12, un des principaux quotidiens argentins sur El agua debe emancipar.

Belgique

Publication dans le site de l’Agora du texte de base Une histoire d’eau édifiante.

Bruxelles : communiqué de Rise for Climate Belgium en soutien à la campagne de l’Agora des Habitants de la Terre pour célébrer une date historique dans les luttes pour le droit à l’eau pour tous et contre sa privatisation.

France

Poitou-Charente : Le Collectif Bassines Non Merci et L’Agora des Habitants de la Terre étaient invités hier sur la scène du Festival du Rêve de l’aborigène, à Airvault, en Poitou. Les intervenant-e-s prirent tour à tour la parole, relayée sur le site auprès de 3000 festivaliers, afin de présenter les luttes contre les projets de bassines et également du problème de privatisation et de marchandisation de l’eau.

Ce festival est organisé par une association qui défend les cultures des peuples autochtones (et en particulier celles des aborigènes), ainsi que les droits humains. Nous y avons notamment fait entendre en quoi le 28 juillet était une date d’importance vitale.
A la fin de notre intervention, ces 3 organisations (BNM, AHT-Poitou et Rêve de l’aborigène) ainsi que 400 personnes environ, ont souhaité porter communément ce message de reconnaissance du Droit à l’Eau et à l’Assainissement pour tous et de célébrer le 28 juillet comme étant LE JOUR DU DROIT UNIVERSEL À L’EAU.

Paris :  la Coordination Eau Iles de France a diffusé le document, version abrégée, de Une histoire d’eau.. parmi ses réseaux .

Avignon :  Alain Cofino Gomez directeur du Théâtre des Doms d’Avignon  proposera le 28 juillet, en partenariat avec des compagnies du FESTIVAL OFF d’AVIGNON 2022, une série de communications (lecture d’extraits des lettres d’indignation  écrites par Bernard Tirtiaux et Pietro Pizzuti de l’AHT et  de la pétition Libérons l’eau de la Bourse).

Italie

Nardo (Pouilles) : en soirée,Teatro comunale, conférence , entre autres, avec Pietro Pizzuti, Loretta Moramarco, Michele Loporcaro

Altamura (Pouilles) : en soirée, Piazza Duomo, manifestation  à l’initiative de Acqua Bene Comune de Altamura(Loretta e Michele) e Movimento Blu (Maurizio Montalto) (membres de l’AHT), conférence publique avec l’adhésion de dix autres associations de la région.

Rome : Publication d’un article de Elena Mazzoni dans le Huffington. Le texte de base  Una storia d’acqua da cambiare a été publié le 22/07 en italien dans Pressenza.it

Sezano/Vérone,  Monastero del Bene Comune : à partir de 21h, conférence à distance sur  la militarisation de l’eau, avec des interventions de Paola Libanti, Luca Cecchi, Anibal Faccendini, Claudia Marcolongo, Riccardo Petrella, Roberto Musacchio.

Lectures connexes

Nous vous suggérons les articles suivants :

Riccardo Petrella : Une histoire d’eau édifiante

André Jacob : Le pape François marche sur les eaux…

Une lutte locale en 2019 : Protégeons l’Esker St-Mathieu-Berry

Radio-Canada : Québec entend revoir à la hausse la redevance sur l’eau

Ainsi que trois textes de Raôul Duguay :

L’Eau et la Paix : nature et culture.

L’essence de la vie

À ta santé maTERREnelle

1 Commentaire

  1. Pierre Jasmin Pierre Jasmin
    28 juillet 2022    

    Bonjour Pierre, Rebecca et toutes et tous!
    Merci Pierre pour ton hommage du 14 février 2010 à Hélène Pedneault et merci d’avoir mis bout à bout le texte d’Andrée Ferretti sur Hélène et ensuite celui d’André Bouthillier et le mien qui retrace le rôle d’Hélène dans la co-création d’Eau Secours, des textes que je n’avais pas lus depuis des années…
    Pour la date de création d’Eau Secours, c’était le 27 février 1997, un soir vers 8 hres au téléphone avec Hélène Pedneault et moi, André Bouthiller et André Lavallée, soit 2 jours après le premier spectacle intitulé Eau Secours, co-animé par Hélène et Jean-Claude Germain, avec une affiche signée gracieusement et affectueusement par Girerd.
    J’essaierai (pour les 25 ans!) de retrouver le maximum de matériel, car ma vie va trop vite pour m’avoir donné le temps de tout ranger et de jeter après5 ans passés à être porte-parole et présidente d’Eau Secours
    Et s’il y a un spectacle, je souhaiterais vivement que l’inspirante Suzanne Jacob puisse venir nous faire lecture de son superbe et mémorable poème et que cette fois ce soit filmé. Et si Richard Séguin pouvait également chanter La Rivière ne vend pas son eau… de Gilles Vigneault…et on pourrait même inviter André Beauchamps pour l’occasion…
    À bientôt,
    Louise Vandelac
    Louise Vandelac, Ph.D. Professeure titulaire, Département de sociologie
    et Institut des sciences de l’environnement de l’UQAM
    Co-rédactrice en chef de VertigO, la revue électronique en sciences de l’environnement
    Chercheure Pôle risques, MRSH Université de Caen Normandie
    Chercheure CINBIOSE, CIRODD, CENTREAU, RRSPQ, RISUQ, CIAPE
    Directrice du CREPPA, UQAM, C.P. 8888 succursale “Centre-Ville”
    Montréal, Québec, Canada, H3C 3P8, Tél: 514-839-0130
    vandelac.louise@uqam.ca

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Les APLP suggèrent…

Voici deux organisations humanitaires qui sont actives en Ukraine et dans les pays où les Ukrainiens se réfugient, sans être contrôlées ni par le gouvernement ukrainien ni bien sûr par la Russie.
Note : ces liens mènent directement aux sites web des organismes. Les dons ne transitent pas par les APLP.

Nos actions récentes

28 juin 2022 : Lettre à la ministre des Affaires étrangères.
28 juin 2022 : Manifestation avec le Mouvement québécois pour la paix
8 mai 2022 : Manifestation Les mères au front à Québec..
5 avril 2022 : Les APLP endossent la lettre du Canada Peace Network contre les dépenses militaires.
27 mars 2022 : Lettre à l'ambassadeur des États-Unis à Ottawa.
26 mars 2022 : Manifestation avec Échec à la guerre contre la guerre en Ukraine et au Yémen.
23 mars 2022 : Lettre à l'ambassadeur de Russie à Ottawa.
23 février 2022 : Lettre à la ministre Joly sur l'Ukraine.
15 février 2022 : 33e cérémonie des Prix APLP.
21 décembre 2021 : Nos souhaits de paix 2022, lettre aux ministres fédéraux.
13 décembre 2021 : Lettre au premier ministre sur l'exportation d'armes vers l'Arabie Saoudite.
21 novembre 2021 : Deuxième lettre au ministre Miller.
27-28-29 octobre 2021 : Lettres aux nouveaux ministres fédéraux Joly, Guilbeault, Anand et Miller.
19 février 2021 : Lettre ouverte au PM concernant Haïti.

Voir toutes nos lettres aux élus »

Remontez dans le temps »

Recherche par sujets