Evénements du mois

Activités de nos membres









Je suis APLP parce que…

"Je suis artiste pour la paix parce que quand je me monte sur scene, j'ai l'impression de faire la paix avec mon âme et celle du public. Je me retrouve là, en lieu sûr, pour explorer les forces et les failles de nos coeurs, sans danger, sans jugement ni discrimination pour célébrer la beauté de l'humanité. Et si la vie était toujours ainsi ?"
Paule Tremblay, autrice-compositrice-interprete
"C'est la paix et la justice pour tous que chacun d'entre nous souhaite et recherche. Contribuons à construire un monde meilleur, avec notre talent, quel qu'il soit !"
Camille Pelletier Antaya, membre des APLP
"Parce que la paix est toujours à faire, en nous comme avec les autres, et que c’est par l’art que c’est le plus merveilleux de la promouvoir, de la défendre, de la fêter !"
domlebo, auteur-compositeur-interprète
"Les mots de Louise Warren sur le dessaisissement et sur l’intensité préalable à la création me conduisent à Mozart et à Beethoven, à ma fille et à mon fils : je leur souhaite la paix… et travaille tous les jours à ce que ce vœu se réalise !"
Pierre Jasmin, pianiste, membre de l'exécutif de Pugwash Canada
"La paix est loin d’être acquise. Avec l’explosion de l’industrie militaire dans le monde, on aura besoin de nos mots, notre musique, nos films, de notre art pour faire contrepoids. La culture est arme de construction massive."
Guylaine Maroist, cinéaste documentaire
"Je suis artiste pour la paix... Sans la paix, pas d'avenir pour la planète. Contribuer à bâtir une culture de la paix me semble un devoir."
André Jacob, auteur et artiste-peintre, APLP honoraire
"Je suis artiste pour la paix parce que la paix justifie l'espoir ."
Denis Carrier, auteur

Urgence mondiale – Échec à la guerre

11-novembre-échec

35groupes et 211 individus dont les Artistes pour la Paix Maryse Azzaria, Martin Duckworth, Pierre Jasmin et Gilles Marsolais ont endossé la déclaration « la présente escalade guerrière; une menace planétaire ! » publiée dans les éditions mobiles de six quotidiens numériques régionaux Le Soleil, le Nouvelliste, Le Droit, Le Quotidien, La Voix de l’Est et par le Devoir (téléchargez la version PDF haute-résolution en cliquant ici).

Pleine_page_Le_Devoir

Pourquoi les Artistes pour la Paix n’ont pas signé comme groupe cette année ?

  1. La mission des Artistes pour la Paix est de mettre de l’avant la paix, en insistant sur la nécessité de négocier qui vient en 7e petite place dans la déclaration publiée.
  2. Comme l’écrit Jean Bédard, est incontournable la déclaration du Secrétaire général Antonio Guterres devant l’Assemblée annuelle des Nations-Unies : « Notre monde est abîmé par la guerre, frappé par le chaos climatique, meurtri par la haine, couvert de honte par la pauvreté et les inégalités ».
  3. Son message endossé par la Chine, l’Inde, la majorité des pays d’Afrique et d’Amérique du Sud, l’Agora des Habitants de la Terre, le Cercle universel des Ambassadeurs de Paix, Pugwash etc., justifie un certain optimisme qui est hélas absent de la déclaration.
  4. La propagande de nos médias insiste sur la folie sans justification aucune de Poutine (« on ne négocie pas avec des fous, n’est-ce pas? »), ce que l’histoire contredit, que nous avons rappelée par trois articles écrits en 2014 et 2015 sur la guerre du Maïdan, priorisée par Harper et les militaires canadiens contre les deux traités de Minsk (ONU). Sans justifier l’invasion russe, elle l’explique.

 

Au moment où nos médias refusent d’entendre ou même de documenter (!) la demande prioritaire des Artistes pour la Paix de NÉGOCIER, réitérée depuis la fin février sous diverses formes, nous invitons les bilingues d’entre vous à prendre 12 minutes de leur temps pour regarder les débuts de deux documents que nous estimons essentiels dans la dénonciation de la propagande nord-américaine guerrière face à l’Ukraine :

 

Les 8 premières minutes de cette entrevue de l’ex-congressiste démocrate Dennis Kucinich déplorent la fermeture de Biden qui s’est assuré de CENSURER trente congressistes démocrates qui lui demandaient d’utiliser la voie diplomatique plutôt que la voie guerrière en Ukraine. Kucinich nous parle aussi du parti démocrate à l’époque de Kennedy qui déclarait : « Si les USA ne doivent jamais avoir à négocier sous l’effet de la peur, ils ne devraient jamais non plus à avoir peur de négocier ! ». M.Kucinich avait voté contre la guerre en Irak et contre la guerre en Libye. Il sera important d’en reparler APRÈS les élections de mi-mandat d’après-demain pour ne pas nuire aux chances ddémocrates.

Le documentaire suivant du 22 octobre 2022 est davantage sujet à caution, vu sa production russe. Mais il débute par le discours guerrier de Porochenko après son installation au pouvoir suite à la révolution du Maïdan : il montre à lui seul combien les Artistes pour la Paix avaient vu juste en écrivant leurs trois articles en 2014 et 2015 exprimant leur soutien aux deux traités Minsk négociés par l’ONU et en dénonçant les attaques ukrainiennes contre la population russophone du Donbass, préludes à la guerre de février dernier :

 

Enfin, les quatre artistes pour la paix qui ont payé et signé la déclaration d’Échec à la guerre la perçoivent comme une action urgente et nécessaire, quoiqu’imparfaite, pour contrer la propagande guerrière. Remarquons que dans cette déclaration, nous citions l’appel à la paix du pape, qui explique le nombre d’institutions religieuses qui ont endossé la déclaration d’Échec à la guerre, bravant ainsi les manipulations du gouvernement Trudeau. Quelle infamie que dans notre monde soi-disant libre, les pacifistes doivent rémunérer la presse pour se faire entendre, tandis que Radio-Canada et TVA restent totalement sourds à nos messages de paix !  PJ

1 Commentaire

  1. Pierre Jasmin Pierre Jasmin
    7 novembre 2022    

    On a demandé quelles étaient les perspectives du professeur émérite Jacques Lévesque, fondateur de l’Institut en Études Internationales de Montréal (UQAM) et spécialiste de l’URSS sur le conflit russo-ukrainien actuel :
    « Je suis catastrophé de ce qui se passe entre l’Ukraine et la Russie. Ce que fait la Russie actuellement est abominable ». Mais, insiste-t-il, « la responsabilité de ce qui se passe actuellement est au moins à 50% du côté américain ». Pour lui, le conflit ne peut se comprendre sans y intégrer une dimension historique.
    « Gorbatchev s’était battu pour que l’Allemagne réunifiée, grâce à lui, ne fasse pas partie de l’OTAN dans le cadre du processus de paix entre l’URSS et le monde occidental. On lui avait promis qu’elle n’irait pas plus loin vers l’est; ce qui a été bafoué. »
    De plus, il ajoute que, « par la suite, tous les dirigeants russes à commencer par Eltsine ont toujours protesté contre l’élargissement de l’OTAN vers l’Est. À la demande des États-Unis, l’OTAN a officiellement promis à l’Ukraine en 1994 qu’elle deviendrait membre de l’OTAN. Elle n’a jamais osé le faire pour éviter une confrontation directe avec la Russie. Washington lui envoyait cependant de plus en plus d’armements sophistiqués, et subventionnait la construction de bases aériennes susceptibles de pouvoir recevoir des avions militaires de l’OTAN. »
    « Bref, ce sont les Ukrainiens qui payent le terrible prix de l’extension de l’OTAN. On est donc très loin et pour très longtemps de l’Europe à laquelle Gorbatchev avait ouvert la porte. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Les APLP suggèrent…

Voici deux organisations humanitaires qui sont actives en Ukraine et dans les pays où les Ukrainiens se réfugient, sans être contrôlées ni par le gouvernement ukrainien ni bien sûr par la Russie.
Note : ces liens mènent directement aux sites web des organismes. Les dons ne transitent pas par les APLP.

Nos actions récentes

20 novembre 2022 : Lettre à la ministre Mélanie Joly : Négociez avec la Russie !
26 septembre 2022 : Événement Nourrir la paix à Rosemont.
17 septembre 2022 : Nettoyage du parc Lucia-Kowaluk pour le Journée internationale du nettoyage de la Terre.
28 juin 2022 : Lettre à la ministre des Affaires étrangères.
28 juin 2022 : Manifestation avec le Mouvement québécois pour la paix
8 mai 2022 : Manifestation Les mères au front à Québec..
5 avril 2022 : Les APLP endossent la lettre du Canada Peace Network contre les dépenses militaires.
27 mars 2022 : Lettre à l'ambassadeur des États-Unis à Ottawa.
26 mars 2022 : Manifestation avec Échec à la guerre contre la guerre en Ukraine et au Yémen.
23 mars 2022 : Lettre à l'ambassadeur de Russie à Ottawa.
23 février 2022 : Lettre à la ministre Joly sur l'Ukraine.
15 février 2022 : 33e cérémonie des Prix APLP.
21 décembre 2021 : Nos souhaits de paix 2022, lettre aux ministres fédéraux.
13 décembre 2021 : Lettre au premier ministre sur l'exportation d'armes vers l'Arabie Saoudite.
21 novembre 2021 : Deuxième lettre au ministre Miller.
27-28-29 octobre 2021 : Lettres aux nouveaux ministres fédéraux Joly, Guilbeault, Anand et Miller.
19 février 2021 : Lettre ouverte au PM concernant Haïti.

Voir toutes nos lettres aux élus »

Remontez dans le temps »

Recherche par sujets