Evénements du mois

Activités de nos membres











Je suis APLP parce que…

"Je suis artiste pour la paix parce que quand je me monte sur scene, j'ai l'impression de faire la paix avec mon âme et celle du public. Je me retrouve là, en lieu sûr, pour explorer les forces et les failles de nos coeurs, sans danger, sans jugement ni discrimination pour célébrer la beauté de l'humanité. Et si la vie était toujours ainsi ?"
Paule Tremblay, autrice-compositrice-interprete
"C'est la paix et la justice pour tous que chacun d'entre nous souhaite et recherche. Contribuons à construire un monde meilleur, avec notre talent, quel qu'il soit !"
Camille Pelletier Antaya, membre des APLP
"Parce que la paix est toujours à faire, en nous comme avec les autres, et que c’est par l’art que c’est le plus merveilleux de la promouvoir, de la défendre, de la fêter !"
domlebo, auteur-compositeur-interprète
"Les mots de Louise Warren sur le dessaisissement et sur l’intensité préalable à la création me conduisent à Mozart et à Beethoven, à ma fille et à mon fils : je leur souhaite la paix… et travaille tous les jours à ce que ce vœu se réalise !"
Pierre Jasmin, pianiste, membre de l'exécutif de Pugwash Canada
"La paix est loin d’être acquise. Avec l’explosion de l’industrie militaire dans le monde, on aura besoin de nos mots, notre musique, nos films, de notre art pour faire contrepoids. La culture est arme de construction massive."
Guylaine Maroist, cinéaste documentaire
"Je suis artiste pour la paix... Sans la paix, pas d'avenir pour la planète. Contribuer à bâtir une culture de la paix me semble un devoir."
André Jacob, auteur et artiste-peintre, APLP honoraire
"Je suis artiste pour la paix parce que la paix justifie l'espoir ."
Denis Carrier, auteur

Le poème du jour d’André Jacob – juin-juillet

15 juillet 2022

Pour la paix… Dépasser les mascarades.

Le « commander in chief » américain, une main sur le cœur et l’autre en cache-soleil pour scruter les champs de pétrole, rencontre le prince saoudien, une main sur le cœur et l’autre dans sa bourse.

Les deux se mirent dans une flaque d’huile répandue sur un désert de sable mouvant.

Ils s’admirent avec un sourire béat, habiles à cacher leurs inimitiés pourvu que leur guerre commune soit rentable.

En prenant le thé, ils parlent de la paix… Paroles creuses et mensongères.

On fait de belles prises de vue et on rapporte des discours de faux espoirs enjôleurs..

Pendant ce temps, le sang coule.

13 juillet 2022

Combien de paroles de paix faut-il pour contrer une rafale meurtrière ? La réponse se trouve au fond de la source d’inspiration d’un.e poète sans limites de mots.

12 juillet 2022

Pour la paix… il faut un chœur à l’unisson

La parole de paix stoppe la guerre quand elle chante la paix d’une voix plus retentissante que les ordres tonitruants des généraux et les crachats des canons.

11 juillet 2022

Pour la paix… contre le fatalisme.

La parole de paix modifie la trame du fatalisme quand elle sort de l’ombre des cachots.

10 juillet 2022

La parole de paix suit la trame de la mémoire des peuples pour ériger l’espérance contre la bêtise et le cynisme des fabricants de guerres.

9 juillet 2022

Le rêve du réel nourrit la parole de paix pour affirmer la dignité et la beauté du monde au-dessus du désespoir semé sur les champs de bataille.

28 juin 2022

Pour la paix… Plus de responsabilités de la part de nos dirigeant.e.s

Prière pour la paix

Face à la guerre
Nous citoyens et citoyennes de tous les horizons
Nous supplions nos élu.e.s

Engagez-vous contre la guerre !
Mettez fin à cette catastrophe !
Laissez tomber les armes !
Oubliez les délires obsidionaux !
Cherchez l’arbre à palabres !
Élargissez le cercle !
Amorcez des pourparlers !
Favorisez les négociations !

Exigeons la paix !
Maintenant

27 juin 2022

Pour la paix…  Une minute de silence

« Néant sordide horrible affaire
Répandue depuis des lustres
Sur des millions de champs de bataille
Inventés depuis tans de siècles
Par la bêtise humaine »
Désy, Jean. Non, je ne mourrai pas.
Montréal, Mémoire d’encrier (2020), p. 42

Il était une fois…

Il était une fois
Légende
Jardin flétri

Pays meurtri
Miroir de douleurs

À son horizon
Des dépouilles de héros
Macchabées anonymes
Coupables ennemis
Morts d’espoir grandiose
De victoires illusoires
Dans un dialogue de bêtes
Entre fosses et stèles

Dans le silence du cimetière
Requiem
Te Deum
Peu importe
Au cirque du cynisme
Indolence Indifférence
Des gens marchent
Avancent s’embourbent
Sans savoir où on les mène

Les morts reposent en paix
Dans le conte de l’oubli

00EAC9BE-16E5-4041-8E63-21DB31FF8C7E

André Jacob, 
Requiem
Huile sur toile, 
24 X 30 (61 X 76 cms)

24 juin 2022

Pour la paix… le droit de vivre en paix

« La création est une incidence inachevée
Les racines d’un monde entremêlé
L’exode d’un besoin de vivre. »
Sioui, Jean. Au couchant de la terre promise.
Montréal, Mémoire d’encrier (2021), p. 38.

La terre en partage

Pour la fête dite nationale
d’un pays rêvé
entre filles et fils
entre voisins
d’une seule terre
en partage
où cultiver
le respect et la justice
le droit de vivre en paix
Trésor transcendant
Précieux essentiel
Qui ne dit pas son nom
Plus fragile que l’abeille
Et la rose qui l’accueille

B898056A-55B4-4A9D-AE4E-5B473D72127F_1_201_a

Je ne suis pas ce que l’on dit
Technique mixte : Aquarelle et collage
89 X 68,5 cms

21 juin 2022

Pour la paix… Rangez vos plans de guerre !

Vous, dirigeant.e.s du pays
thuriféraires de la guerre
vendeurs de cauchemars
Avec vos voix enchanteresses
Vous hurlez avec les loups
Vous étalez vos milliards
Vos nouvelles listes d’armes
devant des journalistes complaisants
devant un peuple inconscient
devant des pacifistes incrédules
devant des vendeurs d’armes hilares

Cessez d’inventer des monstres ennemis !
Suspendez la vente de vos machines à tuer !
Fermez les banques de la guerre !
Pensez aux citoyens, pas aux généraux !
Arrêtez votre chasse insensée à l’ennemi !
Ne pliez plus les genoux devant les lobbyistes !
Tendez l’oreille aux cris des éclopés et des mourants !
Écoutez la voix des peuples !
Allumez tous les réverbères de l’espoir !
Cherchez l’harmonie avec sagesse et bonne volonté !
N’imposez plus la guerre comme un zombie terroriste !
À la ferraille, vos montagnes d’armes !
Compostez cette sale guerre dans le terreau de la paix !

Négociez ! Négociez ! Négociez ! Négociez ! Négociez !

Vous croyez notre silence complice,
Ne vous méprenez pas !
Nous lisons vos jeux de coulisse,
Nous décousons les drapeaux de vos intérêts
Nous écrivons, chantons et peignons partout
Non ! Non ! Non ! Non ! Non ! Non !
Nous remplaçons vos élucubrations par un seul mot
Paix ! Paix ! Paix ! Paix ! Paix ! Paix !
Symphonie en écho harmonique.

20 juin 2022

Pour la paix… méfions-nous de la confusion !

« Moi la musique qui marche au pas
Cela ne me regarde pas… »
Georges Brassens. La mauvaise réputation.

 

 

Méfions-nous de la confusion !

Sur l’encoignure du salon
L’urne de Mathieu
Une photo
Son képi
Une médaille
Un drapeau
Une note
Signée du président
Au recto
Mort pour la patrie, la liberté et la démocratie

Au verso

On l’a convaincu que le pays allait sauver un peuple frère
Confondu avec un territoire à conquérir
On l’a envoyé mourir au nom du libéralisme économique
Confondu avec liberté
On l’a conscrit pour défendre les privilèges des riches
Confondus avec la démocratie

Maman et papa

Mieux vaut vivre et chanter pour la paix
En liberté
Pour la justice
Avec nos sœurs et nos frères
Bravoure et détermination !

17 juin 2022

Pour la paix… Minute de silence

Sur un grand chêne
Inconnu
Sage

Je grave la paix

Il la passera
Au suivant

C5550F7A-1A5C-4BF3-A76E-EFD25206D268_1_201_a

Aquarelle sur papier Arche
Hommage à Marc-Aurèle Fortin

11 juin 2022

Pour la paix… Arrêtons le temps de la guerre.

« Nous préférons la fleur au javelot
la gentiane nous sert de bouclier. »
Marie-Célie Agnant
Femmes des terres brûlées. Montréal, éditions Pleine lune (2016), p.61

CODA

Blitzkrieg
Coup d’État d’un jour
Invasion de cent jours
Guerre de Cent Ans

La durée n’importe guère
Le temps des hostilités
Vit toujours trop longtemps
N’aurait jamais dû paraître
Sur la portée d’une guerre

Trop tard
Les canons tonnent
Les fusils-mitrailleurs crépitent
Oeuvre au tempo de la guerre
Symphonie macabre
Entendue sur tous les fronts
Elle était est sera
CODA

La partition jouée
Les applaudissements apaisés
Les retombées évaluées
Les résultats comptabilisés
Vient le temps des bilans
Des défaites

Les victoires d’une guerre n’existent pas
CODA

Que reste-t-il ?

Traces indélébiles
Haines inassouvies au fond des cœurs
Corps cicatrisés en marche lente
Stèles funéraires au jardin de l’oubli
Signes de griffes sur les murs du désespoir
Sang séché sur les bancs d’une école
Traces d’urubus à tête rouge
Listes infinies de dommages
Causes riches de préjudices
Pages noires de dévastations
Livres de sinistres comptables
Relevés des comptes
Colonnes de gains
Colonnes de pertes
Rien de plus rien de moins
Économie des faits
Économie des mots
Les cotes de la Bourse explosent
Les actionnaires jubilent
L’essentiel est sauf
Fermons les livres
Tournons la page
CODA

Passons au rituel
Contrition
La foule attend

Silence obligé devant les morts
Victimes collatérales
Connues et inconnues
Hommes femmes enfants
Le compte est bon
Parlons d’autres choses
CODA

Non !
Le métronome me rend fou
En vain, je cherche le sens du temps
Au large d’une mer étale
La paix
J’aperçois la guerre
Aux aguets
En veilleuse
Religieuse
Insolite
Fourbe
Perfide
Toujours
Partout

Pendant longtemps, j’attendrai ma place au concerto de la paix.

1er juin 2022

La paix permet d’offrir des fleurs en signe d’amour à une personne vivante pendant qu’en signe de deuil, des fleurs flétrissent sur des croix blanches. Mémoire de guerre !

Lire les poèmes du jour du mois de mai en cliquant ici.

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Les APLP suggèrent…

Voici deux organisations humanitaires qui sont actives en Ukraine et dans les pays où les Ukrainiens se réfugient, sans être contrôlées ni par le gouvernement ukrainien ni bien sûr par la Russie.
Note : ces liens mènent directement aux sites web des organismes. Les dons ne transitent pas par les APLP.

Nos actions récentes

20 novembre 2022 : Lettre à la ministre Mélanie Joly : Négociez avec la Russie !
26 septembre 2022 : Événement Nourrir la paix à Rosemont.
17 septembre 2022 : Nettoyage du parc Lucia-Kowaluk pour le Journée internationale du nettoyage de la Terre.
28 juin 2022 : Lettre à la ministre des Affaires étrangères.
28 juin 2022 : Manifestation avec le Mouvement québécois pour la paix
8 mai 2022 : Manifestation Les mères au front à Québec..
5 avril 2022 : Les APLP endossent la lettre du Canada Peace Network contre les dépenses militaires.
27 mars 2022 : Lettre à l'ambassadeur des États-Unis à Ottawa.
26 mars 2022 : Manifestation avec Échec à la guerre contre la guerre en Ukraine et au Yémen.
23 mars 2022 : Lettre à l'ambassadeur de Russie à Ottawa.
23 février 2022 : Lettre à la ministre Joly sur l'Ukraine.
15 février 2022 : 33e cérémonie des Prix APLP.
21 décembre 2021 : Nos souhaits de paix 2022, lettre aux ministres fédéraux.
13 décembre 2021 : Lettre au premier ministre sur l'exportation d'armes vers l'Arabie Saoudite.
21 novembre 2021 : Deuxième lettre au ministre Miller.
27-28-29 octobre 2021 : Lettres aux nouveaux ministres fédéraux Joly, Guilbeault, Anand et Miller.
19 février 2021 : Lettre ouverte au PM concernant Haïti.

Voir toutes nos lettres aux élus »

Remontez dans le temps »

Recherche par sujets