Evénements du mois

Activités de nos membres










Je suis APLP parce que…

"Je suis artiste pour la paix parce que quand je me monte sur scene, j'ai l'impression de faire la paix avec mon âme et celle du public. Je me retrouve là, en lieu sûr, pour explorer les forces et les failles de nos coeurs, sans danger, sans jugement ni discrimination pour célébrer la beauté de l'humanité. Et si la vie était toujours ainsi ?"
Paule Tremblay, autrice-compositrice-interprete
"C'est la paix et la justice pour tous que chacun d'entre nous souhaite et recherche. Contribuons à construire un monde meilleur, avec notre talent, quel qu'il soit !"
Camille Pelletier Antaya, membre des APLP
"Parce que la paix est toujours à faire, en nous comme avec les autres, et que c’est par l’art que c’est le plus merveilleux de la promouvoir, de la défendre, de la fêter !"
domlebo, auteur-compositeur-interprète
"Les mots de Louise Warren sur le dessaisissement et sur l’intensité préalable à la création me conduisent à Mozart et à Beethoven, à ma fille et à mon fils : je leur souhaite la paix… et travaille tous les jours à ce que ce vœu se réalise !"
Pierre Jasmin, pianiste, membre de l'exécutif de Pugwash Canada
"La paix est loin d’être acquise. Avec l’explosion de l’industrie militaire dans le monde, on aura besoin de nos mots, notre musique, nos films, de notre art pour faire contrepoids. La culture est arme de construction massive."
Guylaine Maroist, cinéaste documentaire
"Je suis artiste pour la paix... Sans la paix, pas d'avenir pour la planète. Contribuer à bâtir une culture de la paix me semble un devoir."
André Jacob, auteur et artiste-peintre, APLP honoraire
"Je suis artiste pour la paix parce que la paix justifie l'espoir ."
Denis Carrier, auteur

L’Arabie saoudite démasquée

yemen

On comprend très bien les journalistes d’être vivement choqués par l’assassinat de manière barbare de leur collègue Jamal Khashoggi dans une ambassade (!) en Turquie. Mais on souhaite que l’attention internationale se réserve ne serait-ce qu’un morceau d’indignation pour la sauvage guerre menée par l’Arabie saoudite, bonne alliée du Canada, contre le Yémen. Selon UNICEF qui a besoin de nos dons, deux millions d’enfants y souffrent de malnutrition aigüe, 54% des centres de santé n’y sont plus en état de fonctionner et seize millions de personnes, dont plus de la moitié d’enfants, sont en danger de mort, sans accès à de l’eau potable ni par conséquent à une hygiène minimale de base.

Le professeur en droit de l’Université de Montréal Daniel Turp, ancien député de Mercier (fief d’Amir Khadir et maintenant de Ruba Ghazal de Québec Solidaire, que m’a présentée Manon Massé samedi lors de l’émouvante cérémonie en mémoire de Lise Payette) a motivé ses étudiants à poursuivre le gouvernement du Canada au sujet précis de ses blindés vendus à l’Arabie saoudite au montant de 15 milliards de $. Ces blindés furent négligemment qualifiés de “jeeps” par Justin Trudeau à sa première présence comme premier ministre à l’émission Tout le monde en parle, en réponse à l’animateur Guy A. Lepage qui lui relayait nos préoccupations. Réinvité dimanche dernier, il a dit «ne pas exclure l’annulation de la vente d’armes». Quelle précipitation dans la décision (!!), alors que le même jour, la pourtant conservatrice chancelière Angela Merkel suspendait les exportations d’armes allemandes vers l’Arabie saoudite. (NDLR : Suivez les aventures juridiques de M. Turp en cliquant ici, ici et ici.)

Voici le nerf de la guerre, les armes; chez nous, notre complicité avec les bombardements de l’OTAN en conquête du pétrole pour lequel on achète un pipeline, afin que nos navires et avions de chasse puissent participer aux massacres outre-mer comme en Libye. Les Artistes pour la Paix dénoncent ces dérives dans l’indifférence générale des ministres !

1 Commentaire

  1. André Mainguy André Mainguy
    24 juillet 2020    

    Est ce que Justin Trudeau est capable d’éthique en matière de vente d’Armes à l’Arabie saoudite, sachant que ces armes seront utilisées contre des civils au Yémen ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Les APLP suggèrent…

Voici deux organisations humanitaires qui sont actives en Ukraine et dans les pays où les Ukrainiens se réfugient, sans être contrôlées ni par le gouvernement ukrainien ni bien sûr par la Russie.
Note : ces liens mènent directement aux sites web des organismes. Les dons ne transitent pas par les APLP.

Nos actions récentes

20 novembre 2022 : Lettre à la ministre Mélanie Joly : Négociez avec la Russie !
26 septembre 2022 : Événement Nourrir la paix à Rosemont.
17 septembre 2022 : Nettoyage du parc Lucia-Kowaluk pour le Journée internationale du nettoyage de la Terre.
28 juin 2022 : Lettre à la ministre des Affaires étrangères.
28 juin 2022 : Manifestation avec le Mouvement québécois pour la paix
8 mai 2022 : Manifestation Les mères au front à Québec..
5 avril 2022 : Les APLP endossent la lettre du Canada Peace Network contre les dépenses militaires.
27 mars 2022 : Lettre à l'ambassadeur des États-Unis à Ottawa.
26 mars 2022 : Manifestation avec Échec à la guerre contre la guerre en Ukraine et au Yémen.
23 mars 2022 : Lettre à l'ambassadeur de Russie à Ottawa.
23 février 2022 : Lettre à la ministre Joly sur l'Ukraine.
15 février 2022 : 33e cérémonie des Prix APLP.
21 décembre 2021 : Nos souhaits de paix 2022, lettre aux ministres fédéraux.
13 décembre 2021 : Lettre au premier ministre sur l'exportation d'armes vers l'Arabie Saoudite.
21 novembre 2021 : Deuxième lettre au ministre Miller.
27-28-29 octobre 2021 : Lettres aux nouveaux ministres fédéraux Joly, Guilbeault, Anand et Miller.
19 février 2021 : Lettre ouverte au PM concernant Haïti.

Voir toutes nos lettres aux élus »

Remontez dans le temps »

Recherche par sujets