Evénements du mois

Activités de nos membres











Je suis APLP parce que…

"Je suis artiste pour la paix parce que quand je me monte sur scene, j'ai l'impression de faire la paix avec mon âme et celle du public. Je me retrouve là, en lieu sûr, pour explorer les forces et les failles de nos coeurs, sans danger, sans jugement ni discrimination pour célébrer la beauté de l'humanité. Et si la vie était toujours ainsi ?"
Paule Tremblay, autrice-compositrice-interprete
"C'est la paix et la justice pour tous que chacun d'entre nous souhaite et recherche. Contribuons à construire un monde meilleur, avec notre talent, quel qu'il soit !"
Camille Pelletier Antaya, membre des APLP
"Parce que la paix est toujours à faire, en nous comme avec les autres, et que c’est par l’art que c’est le plus merveilleux de la promouvoir, de la défendre, de la fêter !"
domlebo, auteur-compositeur-interprète
"Les mots de Louise Warren sur le dessaisissement et sur l’intensité préalable à la création me conduisent à Mozart et à Beethoven, à ma fille et à mon fils : je leur souhaite la paix… et travaille tous les jours à ce que ce vœu se réalise !"
Pierre Jasmin, pianiste, membre de l'exécutif de Pugwash Canada
"La paix est loin d’être acquise. Avec l’explosion de l’industrie militaire dans le monde, on aura besoin de nos mots, notre musique, nos films, de notre art pour faire contrepoids. La culture est arme de construction massive."
Guylaine Maroist, cinéaste documentaire
"Je suis artiste pour la paix... Sans la paix, pas d'avenir pour la planète. Contribuer à bâtir une culture de la paix me semble un devoir."
André Jacob, auteur et artiste-peintre, APLP honoraire
"Je suis artiste pour la paix parce que la paix justifie l'espoir ."
Denis Carrier, auteur

Imaginons… la paix

FBack_web

Que nous reste-t-il d’autre que l’imagination, puisque le complexe militaro-industriel-médiatico-académique-humanitaire [1] vient de violer la démocratie en imposant au Canada des F-35 sorte de (hors-la) loi de fer à laquelle la majorité des pays occidentaux se plient en leurs dérives et par leur soumission aux puissances nucléaires ? La Russie est coupable de son côté d’avoir fait fuir par sa guerre inique 10 millions de citoyens Ukrainiens devenus réfugiés (UNHCR). Malgré son choix guerrier par réaction apeurée, nous incitons sans relâche depuis début février la Russie à négocier une paix juste avec l’Ukraine (sur notre site : nos deux lettres récentes aux ambassadeurs russe et américain et à la ministre canadienne des Affaires étrangères). Il nous est donc permis de croire en une paix possible telle qu’orchestrée par la Turquie.

Avec l’ONU en laquelle nous croyons encore alors qu’elle est évacuée de tous les discours et contrediscours, nous avions rêvé un monde uni en paix, prêt à affronter le défi urgent des changements climatiques. Le plan concocté par Steven Guilbeault ne répond ni à l’urgence ni à l’ampleur de la crise et le troisième lien de M. Legault est un désastre.

Avec John Lennon et sa chanson Imagine, nous rêvons encore, en publiant un prospectus des Artistes pour la Paix qui contiendra l’illustration ci-dessus que Frédéric Back, un grand rêveur récompensé par deux Oscars, nous a léguée.

Le positionnement des APLP va bien au-delà des paramètres de nos politiciens, puisque la recherche de la Paix universelle et fondamentalement humaine rejoint tous les êtres sur la planète, comme au Yémen, pour lequel nous avons manifesté avec ferveur samedi.

S’il est propre à tout être humain de vouloir protéger sa famille et ses proches, le message guerrier des médias envenime l’insécurité qui suscite les actes de guerre des puissants. Nous croyons que notre mission endossée par un plus grand nombre multipliera les attraits de la Sageterre de Jean Bédard et des Jardins Biologiques de Louise Marie Beauchamp, et les messages de paix de Samian et de Ghislain Picard, multipliés dans des projets de spectacles où musiques, théâtres à la Robert Lepage et installations d’art numérique feront offices de messages universels de paix.

Les Artistes pour la Paix avaient anticipé les absurdes F-35

« Le budget militaire canadien de plus de deux cents milliards de $ jusqu’en 2030 adoptera sans coup férir de nouveaux chasseurs-bombardiers et des frégates Irving-Lockheed Martin équipées de lance-missiles », avions-nous prédit il y a 3 semaines en suggérant d’autres approches.


[1] http://www.artistespourlapaix.org/?p=19592 chapitre 55 de l’ouvrage Enjeux et défis du développement international (Presses de l’Université d’Ottawa, août 2019) du regretté professeur et directeur d’Alternatives Pierre Beaudet.

2 Commentaires

  1. Pierre Jasmin Pierre Jasmin
    3 avril 2022    

    L’ancien Premier ministre Dominique de Villepin, célèbre pour sa déclaration à l’ONU en 2003 pour refuser la guerre d’Iraq, est revenu, jeudi 17 mars, sur le conflit ukrainien et l’importance d’user des voies diplomatiques pour obtenir un cessez-le-feu. Il a qualifié les frappes visant les civils dans certaines villes ukrainiennes comme Marioupol : « Ce sont des crimes atroces et il est normal que la conscience internationale s’élève face à de tels crimes. » L’ancien ministre des Affaires étrangères a toutefois critiqué l’attitude de Joe Biden face à ses récentes déclarations au sujet de Vladimir Poutine : « L’obsession d’un responsable doit être de faire avancer la paix, d’obtenir un cessez-le-feu et négocier une paix durable. Nous sommes dans un moment où il faut mettre toutes nos forces pour un cessez-le-feu. Nous sommes dans une sorte d’entre-deux, un temps suspendu où les combats continuent, les bombardements aussi. Des négociations se nouent et il faut les développer. La diplomatie est un processus très compliqué car elle permet de transformer de la violence en énergie politique et diplomatique. C’est très complexe. »

  2. Pierre Jasmin Pierre Jasmin
    3 avril 2022    

    « Négocier avec Poutine est la seule voie ouverte ».
    Oscar Arias, Prix Nobel de la Paix 1987, ex-président du Costa Rica et conseiller de l’Institut de Sécurité Globale. « Si les protagonistes de la Guerre Froide ont réussi à se réunir pour compléter le Traité de Non-Prolifération Nucléaire dans les années 60 et si les pays d’Amérique centrale se sont entendus sur un règlement mettant un terme à leurs conflits dans les années 80, on peut y arriver en Ukraine en 2022. » Au lieu de favoriser les bombes, le Canada devrait travailler à la paix!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Les APLP suggèrent…

Voici deux organisations humanitaires qui sont actives en Ukraine et dans les pays où les Ukrainiens se réfugient, sans être contrôlées ni par le gouvernement ukrainien ni bien sûr par la Russie.
Note : ces liens mènent directement aux sites web des organismes. Les dons ne transitent pas par les APLP.

Nos actions récentes

20 novembre 2022 : Lettre à la ministre Mélanie Joly : Négociez avec la Russie !
26 septembre 2022 : Événement Nourrir la paix à Rosemont.
17 septembre 2022 : Nettoyage du parc Lucia-Kowaluk pour le Journée internationale du nettoyage de la Terre.
28 juin 2022 : Lettre à la ministre des Affaires étrangères.
28 juin 2022 : Manifestation avec le Mouvement québécois pour la paix
8 mai 2022 : Manifestation Les mères au front à Québec..
5 avril 2022 : Les APLP endossent la lettre du Canada Peace Network contre les dépenses militaires.
27 mars 2022 : Lettre à l'ambassadeur des États-Unis à Ottawa.
26 mars 2022 : Manifestation avec Échec à la guerre contre la guerre en Ukraine et au Yémen.
23 mars 2022 : Lettre à l'ambassadeur de Russie à Ottawa.
23 février 2022 : Lettre à la ministre Joly sur l'Ukraine.
15 février 2022 : 33e cérémonie des Prix APLP.
21 décembre 2021 : Nos souhaits de paix 2022, lettre aux ministres fédéraux.
13 décembre 2021 : Lettre au premier ministre sur l'exportation d'armes vers l'Arabie Saoudite.
21 novembre 2021 : Deuxième lettre au ministre Miller.
27-28-29 octobre 2021 : Lettres aux nouveaux ministres fédéraux Joly, Guilbeault, Anand et Miller.
19 février 2021 : Lettre ouverte au PM concernant Haïti.

Voir toutes nos lettres aux élus »

Remontez dans le temps »

Recherche par sujets