Evénements du mois

Activités de nos membres










Je suis APLP parce que…

"Je suis artiste pour la paix parce que quand je me monte sur scene, j'ai l'impression de faire la paix avec mon âme et celle du public. Je me retrouve là, en lieu sûr, pour explorer les forces et les failles de nos coeurs, sans danger, sans jugement ni discrimination pour célébrer la beauté de l'humanité. Et si la vie était toujours ainsi ?"
Paule Tremblay, autrice-compositrice-interprete
"C'est la paix et la justice pour tous que chacun d'entre nous souhaite et recherche. Contribuons à construire un monde meilleur, avec notre talent, quel qu'il soit !"
Camille Pelletier Antaya, membre des APLP
"Parce que la paix est toujours à faire, en nous comme avec les autres, et que c’est par l’art que c’est le plus merveilleux de la promouvoir, de la défendre, de la fêter !"
domlebo, auteur-compositeur-interprète
"Les mots de Louise Warren sur le dessaisissement et sur l’intensité préalable à la création me conduisent à Mozart et à Beethoven, à ma fille et à mon fils : je leur souhaite la paix… et travaille tous les jours à ce que ce vœu se réalise !"
Pierre Jasmin, pianiste, membre de l'exécutif de Pugwash Canada
"La paix est loin d’être acquise. Avec l’explosion de l’industrie militaire dans le monde, on aura besoin de nos mots, notre musique, nos films, de notre art pour faire contrepoids. La culture est arme de construction massive."
Guylaine Maroist, cinéaste documentaire
"Je suis artiste pour la paix... Sans la paix, pas d'avenir pour la planète. Contribuer à bâtir une culture de la paix me semble un devoir."
André Jacob, auteur et artiste-peintre, APLP honoraire
"Je suis artiste pour la paix parce que la paix justifie l'espoir ."
Denis Carrier, auteur

Deuxième connerie militariste libérale du millénaire

manif-anti-f35-montreal

Manifestation devant les bureaux du ministre Guilbeault contre l’achat des F-35,
le 6 janvier 2023.

real-cost-f35

Le vrai coût des F-35 : MOINS DE $ pour l’éducation, pour le logement abordable, pour la lutte pour le climat, pour la santé, pour les garderies. Dégradation environnementale, émissions de carbone, pollution sonore, insécurité par les menaces nucléaires, guerres mortelles et militarisme.

Après la commande au Nouveau-Brunswick au prix de plus de deux cents milliards de $ de frégates militaires d’attaque Irving/Lockheed Martin, cette dernière compagnie vient de persuader nos militaristes canadiens du gouvernement soi-disant libéral de dépenser 19 milliards (chiffre fictif) sur leur deuxième connerie en importance du nouveau millénaire : l’acquisition de chasseurs-bombardiers de combat F-35 à la demande des militaristes de l’Organisation du Traité d’Atlantique-Nord en grande partie responsable de la guerre en Ukraine (comme Christian Morin, notre webmestre, l’avait montré dans son article l’OTAN roule des mécaniques).

Nitassinan-murale

La murale innue des Artistes pour la Paix dénonçait dès 1990 les avions furtifs d’agression contre lesquels ils dépeignaient leur combat pacifiste aux prix d’arrestations (à droite).

jacques_levesqueC’est la position éloignée de celle du gouvernement libéral que défend Jacques Lévesque, professeur émérite au Département de science politique de l’Université du Québec à Montréal, membre de la Société royale du Canada, de l’Ordre du Canada et chevalier de la Légion d’Honneur en France. Il a été à l’âge de 29 ans premier directeur du Département de science politique lors de l’ouverture de l’UQAM en 1969 et par la suite, en tant que doyen de la Faculté de science politique et de droit, le fondateur de l’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM), le premier institut intéressé par ces questions à Montréal où aucune autre structure semblable n’existait à l’époque.

Parmi les conséquences catastrophiques

Les terroristes du monde entier applaudissent l’agressivité canadienne qui « justifie » leur combat hargneux, avec les ravages causés par notre commandant Bouchard à la tête des CF-18 de l’OTAN bombardant la Libye en 2011 : ils ont assuré non seulement la destruction des infrastructures d’un pays moderne qui ne s’en est pas remis, mais aussi la dissémination des armes de Kadhafi en des mains fanatiques islamistes à travers l’Afrique surtout du Nord, ainsi qu’au Yémen.

Les réfugiés de guerre vont craindre de nouvelles agressions augmentant leur nombre à plus de 83 millions, chiffres actuels de l’UNHCR comptant aussi les réfugiés climatiques.

Et devant cette nouvelle preuve d’agressivité imbécile occidentale, les Gardes Révolutionnaires iraniens vont pouvoir justifier primitivement aux yeux des Ayatollahs traumatisés par l’invasion irakienne, les interventions armées de la CIA et les bombardements israéliens, leur propre agressivité armée et misogyne criminelle, ainsi que leurs manœuvres militaires en Syrie et en Irak.

L’agressivité du Canada face à l’Ukraine où Trudeau et Joly s’objectent aux négociations (mot censuré par nos médias) et lui livrent des blindés légers, de même que missiles sol-air NASAMS de fabrication américano-norvégienne à 400 millions de $ achetés le jour de la rencontre des trois Amigos au Mexique, ne pourra que conforter Poutine dans sa détermination que l’OTAN n’était qu’un pied impérialiste afin de vaincre son pays. Il est déjà assez paranoïaque pour permettre au Kremlin d’annoncer que ses bombardements auraient causé 600 morts à Kramatorsk, à Donetsk, en représailles des 89 soldats russes reconnus tués par des missiles de type HIMARS, fournis par les États-Unis, à Makiivka dans la nuit du Nouvel An (divers observateurs estiment le nombre de victimes en réalité beaucoup plus élevé). Peut-on se réjouir que la vengeance russe soit de la pure fiction propagandiste, comme l’ont révélé deux journalistes finlandais et italien se rendant sur place à Kramatorsk et voyant les bâtiments intacts ? Oui pour les Ukrainiens, non au su que cette faked news révèle la vulnérabilité du Kremlin voulant satisfaire une extrême-droite mécontente de la stratégie défensive de la guerre depuis quelques mois, comme le révèle le think tank américain Institute for the Study of War (ISW). Un Poutine ridiculisé augmente à la fois les chances d’un putsch des généraux encore plus fascistes que lui ou celles d’une agressivité plus marquée de sa part.

Et chez nous, va augmenter la conviction désespérée que la politique (puisqu’on n’assiste à aucune protestation du NPD, du Parti Vert ni du Bloc Québécois) se détourne des priorités vitales de manque de logements sociaux, de problèmes de santé et d’eau potable qui affectent en particulier une dizaine de communautés autochtones.

Pour le Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres et l’UNIDIR, la déception est grande face à la gifle canadienne administrée à l’urgence qu’ils avaient exprimée en décembre 2021 de réduire les dépenses militaires de chaque pays, afin de s’attaquer efficacement à la crise climatique illustrée par la COP15 de Montréal et la COP27 d’Égypte : chaque jour, elle s’aggrave, démontrée par des phénomènes météorologiques que nos médias montrent déchaînés davantage dans la Californie riche, qu’au Pakistan, aux Philippines et dans les îles du Pacifique.

Les F-35 objectivement dénoncés

Julien Arsenault (La Presse, 16-4-2022) affirmait dans un reportage critique sur les F-35 « la découverte de centaines de défaillances dont certaines jugées mortelles, leur vulnérabilité informatique et leurs visites très fréquentes à l’atelier de réparation, ces conclusions non pas tirées d’un rapport d’inspection des cf-18 canadiens à l’agonie, mais d’un bilan très critique du Pentagone », celui dressé par le Director, Operational Test and Evaluation (DOT&E) sur les F-35 qu’Ottawa a commandés hier à Lockheed Martin, le coût initial de 19 milliards de dollars n’étant qu’une fabrication de relations publiques appelé à monter très vite à 77 milliards. Le rapport d’environ 370 pages recense 845 « défauts non corrigés », dont 6 de « catégorie 1 » qui peuvent « causer la mort, des blessures graves ou des lésions sérieuses ». Il faudrait aussi ridiculiser une telle acquisition militaire désuète à l’ère des drones non habités et capables de dommages aussi spectaculaires.

Voir aussi ce rapport instructif du mouvement #Nofighterjets (fichier PDF) intitulé Uncovering the true cost of 88 fighter jets.

Quant à notre travail d’info, on consultera la liste de nos multiples articles sur les F-35 en cliquant ici.

codepink-lockheed-2

Une militante CODEPINK dénonce, courageuse, à la télévision la guerre en Ukraine pour seuls profits militaires.

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Les APLP suggèrent…

Voici deux organisations humanitaires qui sont actives en Ukraine et dans les pays où les Ukrainiens se réfugient, sans être contrôlées ni par le gouvernement ukrainien ni bien sûr par la Russie.
Note : ces liens mènent directement aux sites web des organismes. Les dons ne transitent pas par les APLP.

Nos actions récentes

20 novembre 2022 : Lettre à la ministre Mélanie Joly : Négociez avec la Russie !
26 septembre 2022 : Événement Nourrir la paix à Rosemont.
17 septembre 2022 : Nettoyage du parc Lucia-Kowaluk pour le Journée internationale du nettoyage de la Terre.
28 juin 2022 : Lettre à la ministre des Affaires étrangères.
28 juin 2022 : Manifestation avec le Mouvement québécois pour la paix
8 mai 2022 : Manifestation Les mères au front à Québec..
5 avril 2022 : Les APLP endossent la lettre du Canada Peace Network contre les dépenses militaires.
27 mars 2022 : Lettre à l'ambassadeur des États-Unis à Ottawa.
26 mars 2022 : Manifestation avec Échec à la guerre contre la guerre en Ukraine et au Yémen.
23 mars 2022 : Lettre à l'ambassadeur de Russie à Ottawa.
23 février 2022 : Lettre à la ministre Joly sur l'Ukraine.
15 février 2022 : 33e cérémonie des Prix APLP.
21 décembre 2021 : Nos souhaits de paix 2022, lettre aux ministres fédéraux.
13 décembre 2021 : Lettre au premier ministre sur l'exportation d'armes vers l'Arabie Saoudite.
21 novembre 2021 : Deuxième lettre au ministre Miller.
27-28-29 octobre 2021 : Lettres aux nouveaux ministres fédéraux Joly, Guilbeault, Anand et Miller.
19 février 2021 : Lettre ouverte au PM concernant Haïti.

Voir toutes nos lettres aux élus »

Remontez dans le temps »

Recherche par sujets