Evénements du mois

Activités de nos membres









Je suis APLP parce que…

"Je suis artiste pour la paix parce que quand je me monte sur scene, j'ai l'impression de faire la paix avec mon âme et celle du public. Je me retrouve là, en lieu sûr, pour explorer les forces et les failles de nos coeurs, sans danger, sans jugement ni discrimination pour célébrer la beauté de l'humanité. Et si la vie était toujours ainsi ?"
Paule Tremblay, autrice-compositrice-interprete
"C'est la paix et la justice pour tous que chacun d'entre nous souhaite et recherche. Contribuons à construire un monde meilleur, avec notre talent, quel qu'il soit !"
Camille Pelletier Antaya, membre des APLP
"Parce que la paix est toujours à faire, en nous comme avec les autres, et que c’est par l’art que c’est le plus merveilleux de la promouvoir, de la défendre, de la fêter !"
domlebo, auteur-compositeur-interprète
"Les mots de Louise Warren sur le dessaisissement et sur l’intensité préalable à la création me conduisent à Mozart et à Beethoven, à ma fille et à mon fils : je leur souhaite la paix… et travaille tous les jours à ce que ce vœu se réalise !"
Pierre Jasmin, pianiste, membre de l'exécutif de Pugwash Canada
"La paix est loin d’être acquise. Avec l’explosion de l’industrie militaire dans le monde, on aura besoin de nos mots, notre musique, nos films, de notre art pour faire contrepoids. La culture est arme de construction massive."
Guylaine Maroist, cinéaste documentaire
"Je suis artiste pour la paix... Sans la paix, pas d'avenir pour la planète. Contribuer à bâtir une culture de la paix me semble un devoir."
André Jacob, auteur et artiste-peintre, APLP honoraire
"Je suis artiste pour la paix parce que la paix justifie l'espoir ."
Denis Carrier, auteur

Monsieur avait l’âme artistique

monument-parizeau

Quelle émotion de voir l’immense patriote Parizeau honoré le 1er juin par le dévoilement d’une statue réalisée par les sculpteurs Annick Bourgeau et Jules Lasalle reproduisant assez fidèlement son sourire goguenard, une façade pour sa timidité dont il se départait rarement.

Si tout le Québec se rappelle son essentielle et immense contribution économique puisqu’il a démarré Hydro-Québec, la Société générale de financement (SGF), la Caisse de dépôt et placement du Québec et tant d’autres réalisations qui sont le Québec.inc, on connaît peu son amour des arts et son rêve en particulier d’être musicien ou au moins d’apprendre le haut-bois, l’instrument de notre grand compositeur Jacques Hétu. Je l’avais connu à Outremont à l’époque où en couple avec l’écrivaine polonaise Alice Poznańska, il s’efforçait avec succès de ne pas correspondre au type bourgeois capitaliste tranquille.

peladeau-jasmin-parizeau

Jacques Parizeau, co-diplômé du Collège Stanislas (laïc), son épouse Lisette Lapointe, le chef du Bloc M. Paillé, le maire de Ste-Adèle et la grande Maryvonne Kendergian m’avaient fait l’honneur d’assister au concert solo Bach que j’avais donné en 1996 pour l’autre Monsieur P., dont le chandail indiquait sans conteste que ma prochaine occasion se devait d’être Beethovénienne.

Hommage à Claude de Grandpré

Claude, à qui j’ai eu l’honneur d’enseigner le piano à l’UQAM, a toute mon admiration pour ce qu’il construit patiemment à l’Assomption, où on a fêté ses vingt-cinq ans comme directeur artistique du Théâtre Hector Charland, un des plus grands succès culturels du Québec. « Gestionnaire de haut niveau avec un instinct d’entrepreneur redoutable, Claude de Grandpré a fait de Diffusion Hector-Charland un acteur majeur de la diffusion pluridisciplinaire au Québec. Sous son leadership, l’organisation s’est développée de façon impressionnante, jonglant habilement avec la mise en valeur des disciplines, le développement des publics et la démocratisation de l’accès aux arts et à la culture », selon les mots de Guillaume Beaupré, président du conseil d’administration. « Sous la gouverne de monsieur de Grandpré, Diffusion Hector-Charland s’est vu remettre de nombreuses marques de reconnaissance, dont cinq prix Félix décernés par l’ADISQ et le 106e rang du classement des Leaders de la croissance, du magazine canadien anglophone PROFIT en 2004. »

Malgré la pandémie qui a impitoyablement affecté le secteur des spectacles, Claude a su gérer admirablement son organisme comptant « près d’une vingtaine d’employés à temps plein et une cinquantaine supplémentaire à temps partiel, et dont le chiffre d’affaires dépassera les 7 M$. Diffusion Hector-Charland met aujourd’hui en œuvre un peu plus de 500 activités par année, auxquelles assistent près de 140 000 spectateurs, incluant notamment la diffusion de spectacles et les activités de développement de public; un beau succès pour Claude de Grandpré, qu’il dit inspiré d’une visite de Nîmes effectuée en 2000.

Si je vous en parle ici, c’est que le 16 mai dernier, il procédait à la co-inauguration officielle de la Maison Jacques-Parizeau, déjà en opération depuis une année, au profit entre autres de Louis-Jean Cormier et de son groupe qui avaient investi en mai 2021 le bâtiment de deux étages pour leurs créations. Cette résidence vouée aux créateurs des arts de la scène porte la mémoire culturelle de celui qui fut député de L’Assomption pendant 14 ans et Premier ministre du Québec. À ce titre, et à celui de ministre de la Culture et des Communications en 1995, il a donné un souffle important au développement culturel de la ville de L’Assomption et du Québec. En nommant ainsi la Maison Jacques-Parizeau à son nom, Claude et la Corporation Hector-Charland honorent la mémoire d’un grand artiste dans l’âme et d’un homme politique dévoué à sa communauté.

Jacques Parizeau a toujours eu cette volonté de faciliter l’accès à la culture, de favoriser son développement et son rayonnement, car pour lui, la culture est le ciment qui unit les peuples, résume Lisette Lapointe. Il serait très fier de voir son nom associé à cette Maison qui permettra à des centaines d’artistes de voir naître leurs projets et peut-être de réaliser leurs rêves.

 

1 Commentaire

  1. Gaetan Ruest Gaetan Ruest
    20 juin 2022    

    Monsieur JACQUES PARIZEAU l’un des plus Grands BATISSEURS du QUÉBEC MODERNE ou du fameux QUÉBEC Inc!

    Il avait repris le FLAMBEAU allumé par Rene LEVESQUE: « Réaliser l’INDEPENDANCE du QUÉBEC et n’eut été des nombreuses et sales COMBINES des FEDERALISTES tel que Jean Chretien, Jean Charest, Sheila Copps…et des milliers d’autres, le 30 Octobre 95 le QUÉBEC serait devenu l’un des plus beaux et grands PAYS PACIFIQUE qui soit sur TERRE!!!

    https://action-nationale.qc.ca/tous-les-articles/219-numeros-publies-en-2006/janvier-2006/comptes-rendus-de-janvier-2006/577-robin-philpot-le-referendum-vole

    « MERCI Pierre, pour tous tes bons mots à son endroit! Définitivement UN HOMME D’EXCEPTION!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Les APLP suggèrent…

Voici deux organisations humanitaires qui sont actives en Ukraine et dans les pays où les Ukrainiens se réfugient, sans être contrôlées ni par le gouvernement ukrainien ni bien sûr par la Russie.
Note : ces liens mènent directement aux sites web des organismes. Les dons ne transitent pas par les APLP.

Nos actions récentes

20 novembre 2022 : Lettre à la ministre Mélanie Joly : Négociez avec la Russie !
26 septembre 2022 : Événement Nourrir la paix à Rosemont.
17 septembre 2022 : Nettoyage du parc Lucia-Kowaluk pour le Journée internationale du nettoyage de la Terre.
28 juin 2022 : Lettre à la ministre des Affaires étrangères.
28 juin 2022 : Manifestation avec le Mouvement québécois pour la paix
8 mai 2022 : Manifestation Les mères au front à Québec..
5 avril 2022 : Les APLP endossent la lettre du Canada Peace Network contre les dépenses militaires.
27 mars 2022 : Lettre à l'ambassadeur des États-Unis à Ottawa.
26 mars 2022 : Manifestation avec Échec à la guerre contre la guerre en Ukraine et au Yémen.
23 mars 2022 : Lettre à l'ambassadeur de Russie à Ottawa.
23 février 2022 : Lettre à la ministre Joly sur l'Ukraine.
15 février 2022 : 33e cérémonie des Prix APLP.
21 décembre 2021 : Nos souhaits de paix 2022, lettre aux ministres fédéraux.
13 décembre 2021 : Lettre au premier ministre sur l'exportation d'armes vers l'Arabie Saoudite.
21 novembre 2021 : Deuxième lettre au ministre Miller.
27-28-29 octobre 2021 : Lettres aux nouveaux ministres fédéraux Joly, Guilbeault, Anand et Miller.
19 février 2021 : Lettre ouverte au PM concernant Haïti.

Voir toutes nos lettres aux élus »

Remontez dans le temps »

Recherche par sujets