Evénements du mois

Activités de nos membres









Je suis APLP parce que…

"Je suis artiste pour la paix parce que quand je me monte sur scene, j'ai l'impression de faire la paix avec mon âme et celle du public. Je me retrouve là, en lieu sûr, pour explorer les forces et les failles de nos coeurs, sans danger, sans jugement ni discrimination pour célébrer la beauté de l'humanité. Et si la vie était toujours ainsi ?"
Paule Tremblay, autrice-compositrice-interprete
"C'est la paix et la justice pour tous que chacun d'entre nous souhaite et recherche. Contribuons à construire un monde meilleur, avec notre talent, quel qu'il soit !"
Camille Pelletier Antaya, membre des APLP
"Parce que la paix est toujours à faire, en nous comme avec les autres, et que c’est par l’art que c’est le plus merveilleux de la promouvoir, de la défendre, de la fêter !"
domlebo, auteur-compositeur-interprète
"Les mots de Louise Warren sur le dessaisissement et sur l’intensité préalable à la création me conduisent à Mozart et à Beethoven, à ma fille et à mon fils : je leur souhaite la paix… et travaille tous les jours à ce que ce vœu se réalise !"
Pierre Jasmin, pianiste, membre de l'exécutif de Pugwash Canada
"La paix est loin d’être acquise. Avec l’explosion de l’industrie militaire dans le monde, on aura besoin de nos mots, notre musique, nos films, de notre art pour faire contrepoids. La culture est arme de construction massive."
Guylaine Maroist, cinéaste documentaire
"Je suis artiste pour la paix... Sans la paix, pas d'avenir pour la planète. Contribuer à bâtir une culture de la paix me semble un devoir."
André Jacob, auteur et artiste-peintre, APLP honoraire
"Je suis artiste pour la paix parce que la paix justifie l'espoir ."
Denis Carrier, auteur

Les organisateurs font un premier bilan du FSM 2016

Nous publions ici ce bilan du FSM 2016 dressé par le comité organisateur.

fsm_logo_frVous avez été plus de 35 000 participant-e-s, originaires de 125 pays, à prendre part à cette 12e édition du Forum social mondial (2016). Le FSM tient à vous remercier d’avoir été aussi nombreux, plus de 15 000 personnes étaient présentes à la marche d’ouverture pour en assurer le succès !

Le Forum social mondial n’aurait pas été possible sans les 1000 bénévoles qui ont donné de leur temps pour faire en sorte que tout se déroule le mieux possible. On peut compter plus de 15 000 heures de bénévolat de leur part tout au long de cette semaine.

Au total 1200 activités autogérées ont eu lieu, en plus d’environ 200 activités culturelles et de six forums parallèles. Le FSM espère que vous avez été en mesure de participer aux activités qui vous intéressaient et qu’elles vous ont permis d’acquérir de nouvelles connaissances ou de pousser votre réflexion pour changer le monde.

Le Forum social mondial tient aussi à rappeler l’importance de l’implication des 26 comités autogérés du FSM, par exemple, le comité démocratie, protection sociale et droits de la personne, le comité sur l’éducation. Ces différents comités ont réfléchi à des thèmes en particulier pour organiser des activités en lien avec ceux-ci et mobiliser sur ces thématiques.

Il y a aussi eu 22 assemblées de convergence qui ont mené à plus d’une centaine d’initiatives, par exemple la tenue d’états généraux sur l’éducation ou encore, la participation à la journée de défense des services publics. D’ici la prochaine semaine, le FSM diffusera sur son site web un calendrier des différentes actions de transformation sociale proposées lors de l’Agora des initiatives, pour que vous puissiez l’utiliser comme un guide de participation aux actions proposées.

Malgré tout, le Forum social mondial regrette que 60% (ceci est un chiffre provisoire puisque nous mettons continuellement à jour cette information) des demandes de visas aient été refusées par le gouvernement canadien. Le Collectif du FSM s’engage à faire le portrait de toutes ces personnes refusées pour montrer au gouvernement, mais aussi à toute la société civile ce que ces gens auraient pu apporter à cette édition du FSM. «Nous voulons aussi nous servir du cas de Montréal pour poser des questions sur l’accessibilité des pays du nord» a expliqué le co-coordonnateur Raphaël Canet.

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Les APLP suggèrent…

Voici deux organisations humanitaires qui sont actives en Ukraine et dans les pays où les Ukrainiens se réfugient, sans être contrôlées ni par le gouvernement ukrainien ni bien sûr par la Russie.
Note : ces liens mènent directement aux sites web des organismes. Les dons ne transitent pas par les APLP.

Nos actions récentes

20 novembre 2022 : Lettre à la ministre Mélanie Joly : Négociez avec la Russie !
26 septembre 2022 : Événement Nourrir la paix à Rosemont.
17 septembre 2022 : Nettoyage du parc Lucia-Kowaluk pour le Journée internationale du nettoyage de la Terre.
28 juin 2022 : Lettre à la ministre des Affaires étrangères.
28 juin 2022 : Manifestation avec le Mouvement québécois pour la paix
8 mai 2022 : Manifestation Les mères au front à Québec..
5 avril 2022 : Les APLP endossent la lettre du Canada Peace Network contre les dépenses militaires.
27 mars 2022 : Lettre à l'ambassadeur des États-Unis à Ottawa.
26 mars 2022 : Manifestation avec Échec à la guerre contre la guerre en Ukraine et au Yémen.
23 mars 2022 : Lettre à l'ambassadeur de Russie à Ottawa.
23 février 2022 : Lettre à la ministre Joly sur l'Ukraine.
15 février 2022 : 33e cérémonie des Prix APLP.
21 décembre 2021 : Nos souhaits de paix 2022, lettre aux ministres fédéraux.
13 décembre 2021 : Lettre au premier ministre sur l'exportation d'armes vers l'Arabie Saoudite.
21 novembre 2021 : Deuxième lettre au ministre Miller.
27-28-29 octobre 2021 : Lettres aux nouveaux ministres fédéraux Joly, Guilbeault, Anand et Miller.
19 février 2021 : Lettre ouverte au PM concernant Haïti.

Voir toutes nos lettres aux élus »

Remontez dans le temps »

Recherche par sujets