Evénements du mois

Activités de nos membres









Je suis APLP parce que…

"Je suis artiste pour la paix parce que quand je me monte sur scene, j'ai l'impression de faire la paix avec mon âme et celle du public. Je me retrouve là, en lieu sûr, pour explorer les forces et les failles de nos coeurs, sans danger, sans jugement ni discrimination pour célébrer la beauté de l'humanité. Et si la vie était toujours ainsi ?"
Paule Tremblay, autrice-compositrice-interprete
"C'est la paix et la justice pour tous que chacun d'entre nous souhaite et recherche. Contribuons à construire un monde meilleur, avec notre talent, quel qu'il soit !"
Camille Pelletier Antaya, membre des APLP
"Parce que la paix est toujours à faire, en nous comme avec les autres, et que c’est par l’art que c’est le plus merveilleux de la promouvoir, de la défendre, de la fêter !"
domlebo, auteur-compositeur-interprète
"Les mots de Louise Warren sur le dessaisissement et sur l’intensité préalable à la création me conduisent à Mozart et à Beethoven, à ma fille et à mon fils : je leur souhaite la paix… et travaille tous les jours à ce que ce vœu se réalise !"
Pierre Jasmin, pianiste, membre de l'exécutif de Pugwash Canada
"La paix est loin d’être acquise. Avec l’explosion de l’industrie militaire dans le monde, on aura besoin de nos mots, notre musique, nos films, de notre art pour faire contrepoids. La culture est arme de construction massive."
Guylaine Maroist, cinéaste documentaire
"Je suis artiste pour la paix... Sans la paix, pas d'avenir pour la planète. Contribuer à bâtir une culture de la paix me semble un devoir."
André Jacob, auteur et artiste-peintre, APLP honoraire
"Je suis artiste pour la paix parce que la paix justifie l'espoir ."
Denis Carrier, auteur

La Valeur de la paix

Qu’est-ce qu’une valeur ? Ce n’est ni un objet social qu’on peut décrire par un mot, ni un concept, c’est une aspiration ressentie dans la conscience, un désir qui peut entrer dans l’existence si jamais nous le tissons jour après jour entre personnes complices. Comme lorsqu’on enfante, le résultat nous étonnera et semblera avoir sa propre vie. Les valeurs ne vivent pas isolément les unes des autres, au contraire, elles sont le réseau même qui forme peu à peu notre humanité.

loiseau-du-coeur

La guerre n’est pas une valeur, la paix en est une. Cette valeur est si fortement liée à la justice, qu’une paix injuste n’est pas la paix, mais au contraire, une violence parachevée. Lorsqu’un lien de domination, donc un lien d’injustice est arrivé à sa forme achevée, il n’est plus nécessaire de faire agir les canons; l’emprisonnement, l’endoctrinement, l’ensorcellement des salaires et des privilèges suffisent. La violence s’arroge le mot « paix » comme dans l’expression « Pax romana ». Beaucoup pensent qu’il n’existe pas d’autres formes de paix. C’est tout à fait vrai pour le moment. Comme je le disais, une valeur est une possibilité. Aujourd’hui, armés comme nous le sommes, cette possibilité est nécessaire. Et elle se joue maintenant et pas seulement en Ukraine. La Russie a attaqué le point faible des États-Unis par la désinformation. Le trumpisme a visé juste : directement dans une des failles mortelles de la constitution américaine : la non indépendance de la justice vis-à-vis de la politique partisane. Et maintenant, le clivage américain approche de son paroxysme. Libération des armes d’assaut, criminalisation de l’avortement, blocage de la lutte contre la crise climatique, la bombe est en pleine explosion. Peut-être que l’Ukraine gagnera sa guerre, mais les Etats-Unis la perdront certainement si nous ne faisons rien pour la paix, c’est-à-dire pour la justice. Seule la paix fera fuir la guerre.

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Les APLP suggèrent…

Voici deux organisations humanitaires qui sont actives en Ukraine et dans les pays où les Ukrainiens se réfugient, sans être contrôlées ni par le gouvernement ukrainien ni bien sûr par la Russie.
Note : ces liens mènent directement aux sites web des organismes. Les dons ne transitent pas par les APLP.

Nos actions récentes

17 septembre 2022 : Nettoyage du parc Lucia-Kowaluk pour le Journée internationale du nettoyage de la Terre.
28 juin 2022 : Lettre à la ministre des Affaires étrangères.
28 juin 2022 : Manifestation avec le Mouvement québécois pour la paix
8 mai 2022 : Manifestation Les mères au front à Québec..
5 avril 2022 : Les APLP endossent la lettre du Canada Peace Network contre les dépenses militaires.
27 mars 2022 : Lettre à l'ambassadeur des États-Unis à Ottawa.
26 mars 2022 : Manifestation avec Échec à la guerre contre la guerre en Ukraine et au Yémen.
23 mars 2022 : Lettre à l'ambassadeur de Russie à Ottawa.
23 février 2022 : Lettre à la ministre Joly sur l'Ukraine.
15 février 2022 : 33e cérémonie des Prix APLP.
21 décembre 2021 : Nos souhaits de paix 2022, lettre aux ministres fédéraux.
13 décembre 2021 : Lettre au premier ministre sur l'exportation d'armes vers l'Arabie Saoudite.
21 novembre 2021 : Deuxième lettre au ministre Miller.
27-28-29 octobre 2021 : Lettres aux nouveaux ministres fédéraux Joly, Guilbeault, Anand et Miller.
19 février 2021 : Lettre ouverte au PM concernant Haïti.

Voir toutes nos lettres aux élus »

Remontez dans le temps »

Recherche par sujets