Evénements du mois

Activités de nos membres











Je suis APLP parce que…

"Je suis artiste pour la paix parce que quand je me monte sur scene, j'ai l'impression de faire la paix avec mon âme et celle du public. Je me retrouve là, en lieu sûr, pour explorer les forces et les failles de nos coeurs, sans danger, sans jugement ni discrimination pour célébrer la beauté de l'humanité. Et si la vie était toujours ainsi ?"
Paule Tremblay, autrice-compositrice-interprete
"C'est la paix et la justice pour tous que chacun d'entre nous souhaite et recherche. Contribuons à construire un monde meilleur, avec notre talent, quel qu'il soit !"
Camille Pelletier Antaya, membre des APLP
"Parce que la paix est toujours à faire, en nous comme avec les autres, et que c’est par l’art que c’est le plus merveilleux de la promouvoir, de la défendre, de la fêter !"
domlebo, auteur-compositeur-interprète
"Les mots de Louise Warren sur le dessaisissement et sur l’intensité préalable à la création me conduisent à Mozart et à Beethoven, à ma fille et à mon fils : je leur souhaite la paix… et travaille tous les jours à ce que ce vœu se réalise !"
Pierre Jasmin, pianiste, membre de l'exécutif de Pugwash Canada
"La paix est loin d’être acquise. Avec l’explosion de l’industrie militaire dans le monde, on aura besoin de nos mots, notre musique, nos films, de notre art pour faire contrepoids. La culture est arme de construction massive."
Guylaine Maroist, cinéaste documentaire
"Je suis artiste pour la paix... Sans la paix, pas d'avenir pour la planète. Contribuer à bâtir une culture de la paix me semble un devoir."
André Jacob, auteur et artiste-peintre, APLP honoraire
"Je suis artiste pour la paix parce que la paix justifie l'espoir ."
Denis Carrier, auteur

La fuite nucléaire de M. Trudeau

moe-higgs-ford

Les « peddlers » du nucléaire modulaire, Moe, Higgs et Ford : des noms simples à retenir, d’autant plus que l’un des Three Stooges s’appelait Moe. Photo : 2019 TVO.

Fuite dans le sens fuite de cerveau totalement ignorant [1] quant au nucléaire de M. Trudeau ! Depuis le début de son premier mandat en 2015, nous nous sommes, en tant que militants de Pugwash depuis 2006, cofondateurs du Mouvement Sortons le Québec du Nucléaire (2008-2012) et citoyens attachés à l’ONU et à UNODA (bureau d’affaires en désarmement), adressés en vain par plusieurs lettres des Artistes pour la Paix au Premier ministre pour l’amener à réfléchir sur la dangerosité nucléaire.

Nous l’avons supplié en vain de rencontrer la Canadienne qui a reçu en 2017 des mains du roi de Norvège un 2e Prix Nobel de la Paix (après celui accordé soixante ans plus tôt à Lester B. Pearson créateur des Casques Bleus au canal de Suez), l’hibakusha Setsuko Thurlow associée à ICAN.org et Beatrice Fihn : ils ont avec l’aide de l’ambassadrice du Costa Rica Elayne White-Gomez réuni 68 pays qui ont ratifié le Traité sur l’Interdiction des Armes Nucléaires ONU que Trudeau a refusé même d’examiner en dépêchant des délégués à leur dernière réunion.

Parallèlement, nous avons tenté en vain de convaincre M. Trudeau de l’irresponsabilité d’endosser l’agressivité de l’OTAN armée de bombes nucléaires face à la Russie non moins armée et agressive: l’évolution du dossier ukrainien depuis la menace extrême de M. Poutine du 21 septembre prouve le bien-fondé de nos pires craintes.

Hélas, les médias participent à cette fuite en avant en prônant en Allemagne des centaines de milliards de $ pour la reconstruction de l’Ukraine, alors même que la mainmise américaine sur les médias [2] censurent l’appel préalable à négocier. Leur but semble de ne pas entraver l’affaiblissement de la Russie par la poursuite de la guerre, jugée, par nos militaristes, plus importante que sauver les vies ukrainiennes. Et aujourd’hui même, le militariste Zélensky RÉCLAME 38 milliards de $ aux pays occidentaux pour simplement boucler son budget. Et l’enquête sur le sabotage des gazoducs Nord Stream 1 et 2 en mer Baltique ne progresse pas au goût des Russes, victimes d’explosions qui ont impliqué des centaines de kilos de TNT à des profondeurs qui désignent à toutes fins pratiques par leur ampleur et défi technique les États-Unis.

Le 25 octobre, M. Trudeau prouve son ignorance nucléaire totale en promettant que le gouvernement du Canada versera un milliard de $ pour un pari scientifique dénoncé par tous les physiciens nucléaires non subventionnés. Le lendemain, nous constatons très peu d’articles informés sur cette décision inouïe du gouvernement libéral qui ne sera pas mise en doute par le parti conservateur d’opposition. Car ce pari fou provient de l’idéologie irresponsable des trois provinces les plus conservatrices du Canada, le Nouveau-Brunswick manipulé par l’industrie militaire Irving et aux prises avec les ennuis de la centrale Pointe-Lepreau, la Saskatchewan avec Strateco exportateur d’uranium au Pakistan (donc à la Corée du Nord) et l’Ontario, muni de dangereuses centrales nucléaires vieillissantes aux importants stocks de déchets radioactifs pour au moins des centaines de milliers d’années, auxquels nulle solution satisfaisante au point de vue scientifique n’a été trouvée. L’Outaouais, source potable de plus de la moitié des Québécois, est menacé d’une dangereuse pollution par l’enfouissement projeté de déchets nucléaires à Chalk River.

arc_nuclear_-_logoNous avions ainsi décrit le 4 décembre 2019 la supercherie conservatrice :

« Que la firme ARC Canada prétende que les systèmes de sécurité des réacteurs modulaires seront fiables, parce que passifs, relève de la pensée magique (la même qui garantissait la sécurité à Tchernobyl) » et « Ce que nous comprenons, c’est que les trois premiers ministres provinciaux, opposés à toute forme de lutte aux changements climatiques, ont trouvé cette avenue pour prétendre avoir un plan vert. Ce plan incongru leur permet aussi de couper court aux discussions énergétiques avec le Québec et de ressortir le discours sur l’unité canadienne, car vu la taille de l’investissement, il faudra convaincre le gouvernement fédéral. »

Voilà qui est fait par des canaux secrets inconnus de la Chambre des Communes : une nouvelle spectaculaire conversion de Trudeau à l’idéologie conservatrice vient de l’engager sur un autre chemin de fuite en avant non démocratique, irresponsable et coûteuse.

Nous attendons maintenant la réaction des scientifiques les plus à même de décrire à quel point le pari des réacteurs nucléaires modulaires préexiste à toute solution scientifiquement prouvée de leur efficacité à produire sans danger et sans gaz à effets de serres une électricité concurrentielle à celle d’Hydro-Québec (dont nous apprenons hélas aujourd’hui la soumission à la firme McKinsey).

Notre réponse détaillée à Trudeau devra attendre nos consultations avec les experts de physique nucléaire, les professeurs physiciens à la retraite Derek Paul, Michel Duguay et Ginette Charbonneau, ainsi que Gordon Edwards [3] fondateur et directeur du regroupement canadien pour la surveillance du nucléaire ccnr@web.ca.

Vu l’âge respectable de ces cerveaux heureusement intacts, une nouvelle expertise NON SUBVENTIONNÉE serait bienvenue : fermera-t-elle la porte aussi fermement à la théorie séduisante d’une évolution technologique qui sait positive, des réacteurs modulaires ?  Nous n’accepterons d’y rêver… que sur des bases réalistes et scientifiquement prouvées.


[1] L’IGNORANCE ACCOUPLÉE

  • à l’argent = corruption, paradis fiscaux et mépris du questionnement scientifique
  • à la libârté = chaos, extrême-droite, convois antivaccins et violence antipolicière
  • au pouvoir = tyrannie, Bolsonaro, fascisme et royautés du genre de l’Arabie Saoudite
  • à la pauvreté = criminalité, alcool, drogue, billets de loto, DPJ ou suicide
  • à la justice = peine de mort et suspicion de la justice réparatrice des Premières Nations
  • à la religion = fanatisme antiféministe et anti-avortement, terrorisme islamiste
  • au patriotisme = militarisme et les 700 bases militaires américaines à l’étranger
  • à l’art et à la littérature = commandites commerciales TV et censure des œuvres de paix

L’ignorance est à la racine du mal – L’ÉDUCATION EST LA CLÉ.

[2] Médias multiplicateurs de propagande http://www.artistespourlapaix.org/?p=18492

[3] Comment devenir sceptique concernant le nucléaire: une vidéo de Gordon Edwards traduite en français par Jacques Boucher et lue par Pierre Jasmin. Elle suinte l’optimisme des victoires de 2015, suite au Symposium International de Québec sur l’Uranium d’Ugo Lapointe subventionné par les Cris et au moratoire sur l’exploration de l’uranium décrété par le BAPE alerté par Lucie Sauvé et Louise Vandelac de l’UQAM, les APLP et les médecins Amir Khadir, Éric Notebaert et International Physicians for the Prevention of Nuclear War : https://www.youtube.com/watch?v=4GbocfEDW1w

2 Commentaires

  1. Pierre Jasmin Pierre Jasmin
    26 octobre 2022    

    Reçu ce message rempli d’espoir de CODEPINK USA:
    Dear Pierre,
    after months of grassroots activism, 30 Democrats in Congress have signed on to Congresswoman Pramila Jayapal’s letter to President Biden calling for a ceasefire and diplomatic settlement to the war in Ukraine. The next step is for Congress to acknowledge that there is no military solution and that weapons only prolong the fighting.

  2. Pierre Jasmin Pierre Jasmin
    30 octobre 2022    

    Réaction similaire au canada anglais:
    On Sat, 29 Oct 2022 at 2:22 AM, David Geary wrote:
    At the end, it sounds like the gov’t of Canada is saying – we’ve drunk the SMR Kool-Aid… will somebody, anybody, please join us? (by the way, we at CleanGreenSask have been working on a related ☢SMR nuclear KOOL-AID☢ poster – will send it out to the group within a week)
    Have lots of thoughts on this presentation – am sure we all have:
    – Canada’s nuclear history has actually been quite sketchy – world’s first major nuclear accidents at Chalk River…nuclear weapons complicity, etc.
    – AECL bribery scandal involving Argentina. AECL trying to sell reactors to Iraq. AECL aiding India to get nuclear weapons. AECL getting $1 million dollars per day from the taxpayer from its inception in 1952 until they sold it a few years ago (Greenpeace crunched those numbers)
    …Pickering station’s many leaks and problems, extended shutdowns for unanticipated technological problems.
    …Bruce Power station exposing 500 workers to plutonium during a shutdown and repair operation, etc etc…..we could write a substantial list.
    Actually a list would be a fun illustrated factsheet to compile – and to share with the media.
    ….oh, and let’s not forget the huge taxpayer-funded financial & technological flops like the Maple reactors. the Slowpoke-10 district heating reactor, the CANDU-3, the Gentilly 238 MWe power reactor (under 300 MW = that makes it an officially failed SMR prototype)
    – Also – the CNSC is NOT world class – in fact, it has been called to task even by the IAEA ….the CNSC’s allowable limits of radiation exposure to the public (eg. for tritium and other radionuclides) is way more lax than the American or European regulatory bodies. It’s 10 times more lax than the US and 100 times more lax than Europe. That’s a major reason they couldn’t sell CANDUs in Europe….too many tritium emissions.
    From a WISE post in 2007: (might be slightly less than this today, 7x and 70x? fact check please?) : Canada allows tritium releases in drinking water « …at rates 10 times higher than those allowed in the United States and 100 times higher than the level allowed in Europe »
    Anyhow, every point which that gov’t hack made we can easily challenge and debunk.
    Might be worth doing so, making a media press release to that effect if his statement is widely reported.
    – Incidentally, this is the first official word we’ve heard in Saskatchewan about Westinghouse getting $27 million to push a SMR in SK – the M reactor? Had heard rumours but nothing solid. Our provincial SK gov’t is currently talking only about the GE Hitachi device. So, this is a surprise.
    Dave G. Saskatoon, SK
    p.s. Had sent this Joyce Nelson article to the group previously, but it might be good for all of us to have another look…to better understand the non-Canadian forces, the big agenda, behind this inexplicable, but relentless, push for SMRs in Canada.
    It’s a terrific piece of investigative journalism.
    Mini-Nukes – Big Bucks. Click here Mini-Nukes, Big Bucks: The Interests Behind the SMR Push | Watershed Sentinel
    On Fri, Oct 28, 2022 at 8:34 PM Susan O’Donnell wrote:
    https://www.canada.ca/en/natural-resources-canada/news/2022/10/canadas-national-statement-on-nuclear-energy–the-honourable-jonathan-wilkinson-minister-of-natural-resources–the-international-atomic-energy-agen.html
    NRCan minister Wilkinson’s statement in Washington this week.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Les APLP suggèrent…

Voici deux organisations humanitaires qui sont actives en Ukraine et dans les pays où les Ukrainiens se réfugient, sans être contrôlées ni par le gouvernement ukrainien ni bien sûr par la Russie.
Note : ces liens mènent directement aux sites web des organismes. Les dons ne transitent pas par les APLP.

Nos actions récentes

20 novembre 2022 : Lettre à la ministre Mélanie Joly : Négociez avec la Russie !
26 septembre 2022 : Événement Nourrir la paix à Rosemont.
17 septembre 2022 : Nettoyage du parc Lucia-Kowaluk pour le Journée internationale du nettoyage de la Terre.
28 juin 2022 : Lettre à la ministre des Affaires étrangères.
28 juin 2022 : Manifestation avec le Mouvement québécois pour la paix
8 mai 2022 : Manifestation Les mères au front à Québec..
5 avril 2022 : Les APLP endossent la lettre du Canada Peace Network contre les dépenses militaires.
27 mars 2022 : Lettre à l'ambassadeur des États-Unis à Ottawa.
26 mars 2022 : Manifestation avec Échec à la guerre contre la guerre en Ukraine et au Yémen.
23 mars 2022 : Lettre à l'ambassadeur de Russie à Ottawa.
23 février 2022 : Lettre à la ministre Joly sur l'Ukraine.
15 février 2022 : 33e cérémonie des Prix APLP.
21 décembre 2021 : Nos souhaits de paix 2022, lettre aux ministres fédéraux.
13 décembre 2021 : Lettre au premier ministre sur l'exportation d'armes vers l'Arabie Saoudite.
21 novembre 2021 : Deuxième lettre au ministre Miller.
27-28-29 octobre 2021 : Lettres aux nouveaux ministres fédéraux Joly, Guilbeault, Anand et Miller.
19 février 2021 : Lettre ouverte au PM concernant Haïti.

Voir toutes nos lettres aux élus »

Remontez dans le temps »

Recherche par sujets