Evénements du mois

Activités de nos membres









Je suis APLP parce que…

"Je suis artiste pour la paix parce que quand je me monte sur scene, j'ai l'impression de faire la paix avec mon âme et celle du public. Je me retrouve là, en lieu sûr, pour explorer les forces et les failles de nos coeurs, sans danger, sans jugement ni discrimination pour célébrer la beauté de l'humanité. Et si la vie était toujours ainsi ?"
Paule Tremblay, autrice-compositrice-interprete
"C'est la paix et la justice pour tous que chacun d'entre nous souhaite et recherche. Contribuons à construire un monde meilleur, avec notre talent, quel qu'il soit !"
Camille Pelletier Antaya, membre des APLP
"Parce que la paix est toujours à faire, en nous comme avec les autres, et que c’est par l’art que c’est le plus merveilleux de la promouvoir, de la défendre, de la fêter !"
domlebo, auteur-compositeur-interprète
"Les mots de Louise Warren sur le dessaisissement et sur l’intensité préalable à la création me conduisent à Mozart et à Beethoven, à ma fille et à mon fils : je leur souhaite la paix… et travaille tous les jours à ce que ce vœu se réalise !"
Pierre Jasmin, pianiste, membre de l'exécutif de Pugwash Canada
"La paix est loin d’être acquise. Avec l’explosion de l’industrie militaire dans le monde, on aura besoin de nos mots, notre musique, nos films, de notre art pour faire contrepoids. La culture est arme de construction massive."
Guylaine Maroist, cinéaste documentaire
"Je suis artiste pour la paix... Sans la paix, pas d'avenir pour la planète. Contribuer à bâtir une culture de la paix me semble un devoir."
André Jacob, auteur et artiste-peintre, APLP honoraire
"Je suis artiste pour la paix parce que la paix justifie l'espoir ."
Denis Carrier, auteur

La démocratie en danger – 2

Le fondement de la démocratie est forcément l’éducation à l’exercice de la liberté responsable dont une des dimensions est l’esprit critique. La valeur acquise par adaptation avec la nature est sans doute la réalité, sinon un ours imaginaire ou un ours réel sont équivalents, ce qui entraîne évidemment l’incapacité de survie dans la nature. La principale valeur acquise par adaptation sociale est sans doute la vérité, sinon le mensonge n’existe pas, alors, il est impossible de se fier aux autres, ce qui entraîne évidemment l’écroulement de la société. La liberté responsable n’a de sens que si la vérité et la réalité sont des valeurs pratiquées, c’est-à-dire des intuitions de la conscience ressentant les risques pour la survie et agissant pour les prévenir.

la-guerre-michel-casavan

Michel Casavant

Les médias de l’information sont maintenant scindés en deux systèmes d’information disjoints : l’un cherchant à informer la population pour permettre la démocratie; l’autre cherchant explicitement à manipuler l’information pour ruiner les démocraties. Bref, les deux valeurs fondamentales (vérité et réalité) sont maintenant minées à la source.

Le rejet d’une constitution démocratique par le Chili, la simple possibilité de l’élection de Bolsonaro en Brésil, la popularité de Trump aux États-Unis malgré l’évidence d’une tentative de coup d’État et ses attaques explicites contre les institutions démocratiques, le maintien d’Erdogan en Turquie malgré les emprisonnements et les assassinats de journalistes, la dictature de Bachar el-Assad en Syrie qui persiste par la torture et le meurtre, etc., dans tous les cas, on voit bien qu’une partie significative des populations est à ce point manipulable, qu’il est facile de la séquestrer dans un système parallèle fondé sur le mépris de la réalité et de la vérité.

La démocratie est loin d’être acquise, ce n’est qu’une tentative très récente et très fragile pour favoriser la paix interne d’un pays en tentant de limiter l’exclusion des pauvres des pouvoirs économiques, politiques et médiatiques. Leur mise à l’écart mène toujours aux révolutions violentes et aux guerres civiles. Pas de paix sans justice. L’avancée du web devait aider les démocraties, sa prise de contrôle par les mégamonopoles d’algorithmes (les GAFAM) visant la manipulation des populations (exemple parmi d’autres : Facebook) a permis à Trump aux États-Unis et à d’autres ailleurs de séquestrer cette partie de la population pour l’utiliser à fin de déstabilisation les démocraties chancelantes pour prendre le pouvoir.

Néanmoins je reste confiant, car si la vie a misé sur la conscience, elle en reste la gardienne. Elle a tellement misé sur la conscience qu’elle va se charger elle-même de rendre impossible la survie des désadaptations à la nature et à la vie sociale. Néanmoins il est bien préférable de prendre les devants. Par exemple : attaquer l’inflation par sa cause principale, les profits sans plafond.

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Les APLP suggèrent…

Voici deux organisations humanitaires qui sont actives en Ukraine et dans les pays où les Ukrainiens se réfugient, sans être contrôlées ni par le gouvernement ukrainien ni bien sûr par la Russie.
Note : ces liens mènent directement aux sites web des organismes. Les dons ne transitent pas par les APLP.

Nos actions récentes

17 septembre 2022 : Nettoyage du parc Lucia-Kowaluk pour le Journée internationale du nettoyage de la Terre.
28 juin 2022 : Lettre à la ministre des Affaires étrangères.
28 juin 2022 : Manifestation avec le Mouvement québécois pour la paix
8 mai 2022 : Manifestation Les mères au front à Québec..
5 avril 2022 : Les APLP endossent la lettre du Canada Peace Network contre les dépenses militaires.
27 mars 2022 : Lettre à l'ambassadeur des États-Unis à Ottawa.
26 mars 2022 : Manifestation avec Échec à la guerre contre la guerre en Ukraine et au Yémen.
23 mars 2022 : Lettre à l'ambassadeur de Russie à Ottawa.
23 février 2022 : Lettre à la ministre Joly sur l'Ukraine.
15 février 2022 : 33e cérémonie des Prix APLP.
21 décembre 2021 : Nos souhaits de paix 2022, lettre aux ministres fédéraux.
13 décembre 2021 : Lettre au premier ministre sur l'exportation d'armes vers l'Arabie Saoudite.
21 novembre 2021 : Deuxième lettre au ministre Miller.
27-28-29 octobre 2021 : Lettres aux nouveaux ministres fédéraux Joly, Guilbeault, Anand et Miller.
19 février 2021 : Lettre ouverte au PM concernant Haïti.

Voir toutes nos lettres aux élus »

Remontez dans le temps »

Recherche par sujets