Evénements du mois

Activités de nos membres








Je suis APLP parce que…

"Je suis artiste pour la paix parce que quand je me monte sur scene, j'ai l'impression de faire la paix avec mon âme et celle du public. Je me retrouve là, en lieu sûr, pour explorer les forces et les failles de nos coeurs, sans danger, sans jugement ni discrimination pour célébrer la beauté de l'humanité. Et si la vie était toujours ainsi ?"
Paule Tremblay, autrice-compositrice-interprete
"C'est la paix et la justice pour tous que chacun d'entre nous souhaite et recherche. Contribuons à construire un monde meilleur, avec notre talent, quel qu'il soit !"
Camille Pelletier Antaya, membre des APLP
"Parce que la paix est toujours à faire, en nous comme avec les autres, et que c’est par l’art que c’est le plus merveilleux de la promouvoir, de la défendre, de la fêter !"
domlebo, auteur-compositeur-interprète
"Les mots de Louise Warren sur le dessaisissement et sur l’intensité préalable à la création me conduisent à Mozart et à Beethoven, à ma fille et à mon fils : je leur souhaite la paix… et travaille tous les jours à ce que ce vœu se réalise !"
Pierre Jasmin, pianiste, membre de l'exécutif de Pugwash Canada
"La paix est loin d’être acquise. Avec l’explosion de l’industrie militaire dans le monde, on aura besoin de nos mots, notre musique, nos films, de notre art pour faire contrepoids. La culture est arme de construction massive."
Guylaine Maroist, cinéaste documentaire
"Je suis artiste pour la paix... Sans la paix, pas d'avenir pour la planète. Contribuer à bâtir une culture de la paix me semble un devoir."
André Jacob, auteur et artiste-peintre, APLP honoraire
"Je suis artiste pour la paix parce que la paix justifie l'espoir ."
Denis Carrier, auteur

La culture sélective du lecteur digéré

L’argent de la culture ou la culture de l’argent?

Isabelle Miron, poète et professeure au département d’études littéraires à l’UQÀM, nous propose ces statistiques qui reflètent bien « la culture privilégiée » des Conservateurs.

Le budget Harper (lire ici) coupe l’ONF et Radio-Canada et plein d’autres institutions et événements culturels, pour subventionner davantage… TVA Publications (Quebecor), qui à elles seules reçoivent 5.3 millions $, avec en tête de palmarès TV Hebdo (1.3 millions $), 7 jours (737 000$), Clin d’oeil (439 000$), Allô Vedettes (104 000$), Écho vedettes (348 000$), etc.  Le budget Harper subventionne aussi les revues du Readers digest (on subventionne pour traduire la culture américaine à coup de 2 845 000$), Elle Canada et Elle Québec (1 million $), Aventures chasses et pêche (127 000$), Summum et Summum girl (191 000$), et autres choix pour le moins douteux…

Les choix des Conservateurs. Est-il à craindre qu'on leur fasse ainsi de la publicité? Mais comme il est coutume de dire : "C'est pour les articles, pas pour les photos!"

Les choix des Conservateurs. Nous regrettons de peut-être faire ainsi de la publicité à cette revue… Mais comme il est coutume de dire : « C’est pas pour les photos, c’est pour les articles ! » Bien sûr! Bien sûr!

Pour comparer, la maison d’éditions de poésie Le Noroît, le Festival de la poésie de Montréal et le Festival International de la poésie de Trois-Rivières n’ont RIEN reçu (la poésie ne doit pas faire partie de la culture…), la maison d’édition d’essais littéraires Nota bene n’a reçu que 9 000$ alors que les éditions du Dauphin blanc (avez-vous déjà entendu parler de cette maison d’édition?) ont reçu 144 000$!!! Et quel est le mandat de cette maison d’édition inconnue de ceux qui, comme moi, lisent plus que la moyenne des ours? Voici ce que m’apprend la recherche faite sur internet: « Assister le lecteur dans son développement personnel et son cheminement spirituel ». Nouvel âge? Cela sans compter la subvention versée à Un monde différent (autre édition inconnue à mandat spirituel et personnel ; 158 000$), aux revues Apôtres de l’Amour Infini – Magnificat (17 000$), Archevêque Catholique Romain de Québec (13 000$), etc.  Je n’ai rien contre le spirituel, mais il ne faut pas charrier…

« Le gouvernement Harper appuie la culture au Québec », nous dit-il…

Un vrai scandale.

Y a-t-il moyen de faire tomber ce foutu gouvernement?

Isabelle Miron

P.S. : Pour en savoir plus, je vous invite à lire l’article d’Odile Tremblay « Où va l’argent de la culture » ? dans le Devoir du jeudi 19 avril 2012.

Ainsi que la page facebook du Mouvement Spontané Pour La Survie de L’ONF (MSSO)

 

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Les APLP suggèrent…

Voici deux organisations humanitaires qui sont actives en Ukraine et dans les pays où les Ukrainiens se réfugient, sans être contrôlées ni par le gouvernement ukrainien ni bien sûr par la Russie.
Note : ces liens mènent directement aux sites web des organismes. Les dons ne transitent pas par les APLP.

Nos actions récentes

28 juin 2022 : Lettre à la ministre des Affaires étrangères.
28 juin 2022 : Manifestation avec le Mouvement québécois pour la paix
8 mai 2022 : Manifestation Les mères au front à Québec..
5 avril 2022 : Les APLP endossent la lettre du Canada Peace Network contre les dépenses militaires.
27 mars 2022 : Lettre à l'ambassadeur des États-Unis à Ottawa.
26 mars 2022 : Manifestation avec Échec à la guerre contre la guerre en Ukraine et au Yémen.
23 mars 2022 : Lettre à l'ambassadeur de Russie à Ottawa.
23 février 2022 : Lettre à la ministre Joly sur l'Ukraine.
15 février 2022 : 33e cérémonie des Prix APLP.
21 décembre 2021 : Nos souhaits de paix 2022, lettre aux ministres fédéraux.
13 décembre 2021 : Lettre au premier ministre sur l'exportation d'armes vers l'Arabie Saoudite.
21 novembre 2021 : Deuxième lettre au ministre Miller.
27-28-29 octobre 2021 : Lettres aux nouveaux ministres fédéraux Joly, Guilbeault, Anand et Miller.
19 février 2021 : Lettre ouverte au PM concernant Haïti.

Voir toutes nos lettres aux élus »

Remontez dans le temps »

Recherche par sujets