Evénements du mois

Activités de nos membres









Je suis APLP parce que…

"Je suis artiste pour la paix parce que quand je me monte sur scene, j'ai l'impression de faire la paix avec mon âme et celle du public. Je me retrouve là, en lieu sûr, pour explorer les forces et les failles de nos coeurs, sans danger, sans jugement ni discrimination pour célébrer la beauté de l'humanité. Et si la vie était toujours ainsi ?"
Paule Tremblay, autrice-compositrice-interprete
"C'est la paix et la justice pour tous que chacun d'entre nous souhaite et recherche. Contribuons à construire un monde meilleur, avec notre talent, quel qu'il soit !"
Camille Pelletier Antaya, membre des APLP
"Parce que la paix est toujours à faire, en nous comme avec les autres, et que c’est par l’art que c’est le plus merveilleux de la promouvoir, de la défendre, de la fêter !"
domlebo, auteur-compositeur-interprète
"Les mots de Louise Warren sur le dessaisissement et sur l’intensité préalable à la création me conduisent à Mozart et à Beethoven, à ma fille et à mon fils : je leur souhaite la paix… et travaille tous les jours à ce que ce vœu se réalise !"
Pierre Jasmin, pianiste, membre de l'exécutif de Pugwash Canada
"La paix est loin d’être acquise. Avec l’explosion de l’industrie militaire dans le monde, on aura besoin de nos mots, notre musique, nos films, de notre art pour faire contrepoids. La culture est arme de construction massive."
Guylaine Maroist, cinéaste documentaire
"Je suis artiste pour la paix... Sans la paix, pas d'avenir pour la planète. Contribuer à bâtir une culture de la paix me semble un devoir."
André Jacob, auteur et artiste-peintre, APLP honoraire
"Je suis artiste pour la paix parce que la paix justifie l'espoir ."
Denis Carrier, auteur

Il n’est pas trop tard pour Poutine et Zelensky de quitter leurs postures guerrières

zelensky_poutine

afin de s’asseoir et de convenir de conditions de paix, avant que Kyiv soit bombardée.

Des critiques nous parviennent de gens déstabilisés par la propagande infâme de nos médias. En voici un exemple : Ce que les Artistes pour la paix publie est alarmant. PJ se fait apôtre de Poutine et de son désir d’empire périmé. Et sa confiance à la gang de Los Alamos, et leur déclaration abjecte, ben je dirais au CA de cette organisation de lui demander d’aller jouer de son piano ailleurs.

1Cette dénonciation « abjecte » vise Los Alamos Group : elle n’est pas conciliable au fait que ce sont des Américains, qui ont présenté avec autant de courage des modèles d’initiatives contre les armes nucléaires, russes comme américaines dans le passé. Elle ignore d’autre part le commentaire mitigé ajouté à leur prise de position, appuyé par notre Ami de la Paix Aziz Salmone Fall.

2Où peut-on lire quelque commentaire positif de notre part sur Poutine ? Dans le fait qu’on reproduise ironiquement la déclaration de M. Trump sur son génie stratégique ? Notre site n’est pas lu par les amis de Trump et Poutine.

3Un physicien émérite nonagénaire, membre de Pugwash Canada, nous écrit son accord entier à blâmer en partie l’OTAN pour cette guerre. Ce n’est pas par manque de perspective globale que notre pacifisme dénonce l’agressivité militariste de l’OTAN depuis les premières années des Artistes pour la Paix jusqu’à aujourd’hui.

4Nous écrivons ceci au moment où nous recevons une énième demande de PARTICIPATION (qui n’en est pas vraiment une puisqu’ils ont déjà choisi leurs six invités) à un webinaire Canada Files sur le thème de la responsabilité de l’OTAN ou de la Russie. On connaît d’avance leur conclusion, vu les invités. S’ils n’ont invité aucun Artiste pour la Paix, c’est qu’ils n’aiment pas notre réponse, à savoir que C’EST LA FAUTE DES DEUX, en premier lieu de la Russie qui a massé ses troupes à la frontière et prémédité une attaque criminelle de guerre qui a les mains tachées de sang.

5 Il est toutefois utile de faire un colloque pour découvrir la grande part de responsabilité de l’OTAN dans la guerre, même si nous sommes navrés de constater combien ces webinaires CANADIANS évitent d’inviter des experts canadiens français qui ont pourtant prévenu, dès le début, ce que l’influence néfaste de Chrystia Freeland allait provoquer, en évinçant Stéphane Dion et Jocelyn Coulon. À ce moment critique de la politique fédérale en 2016, que n’ont-ils élevé leur voix, comme les APLP l’ont fait ??? Avec pour résultat que Justin Trudeau est le seul responsable des pays du G7, même s’il est l’un des plus anciens au pouvoir, à N’AVOIR JAMAIS PARLÉ À POUTINE. Comment peut-il accomplir une mission diplomatique, comme les Macron et Scholz essaient de le faire ? Si leurs téléphones n’ont pas encore obtenu de cessez-le-feu, au moins, ils essaient !

webinaire_ukraine

6 Quant à l’ONU, le rôle du Secrétaire général est difficile : quand la Russie a envahi l’Ukraine, il n’avait pas le choix de ne pas condamner un pays membre, qui plus est du Conseil de Sécurité, qui enfreignait la règle fondamentale d’unité des nations. Présentement, le Conseil de Sécurité est saisi d’une affaire délicate, sur la présence potentielle de laboratoires d’armes biologiques en Ukraine. L’ambassadeur de Chine à l’ONU, Zhang Jun, « a noté avec inquiétude les informations pertinentes publiées par la Russie et estimé qu’elles devraient être correctement traitées ». Par ailleurs, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a fortement recommandé vendredi à l’Ukraine de détruire d’éventuels pathogènes très dangereux» dans ses laboratoires, pour éviter tout risque de contamination de la population, à cause de la guerre.

2 Commentaires

  1. Pierre Jasmin Pierre Jasmin
    13 mars 2022    

    Il faut évidemment rajouter nos vives inquiétudes (lire Gordon Edwards) à propos des deux centrales nucléaires ukrainiennes dont l’une la célèbre Tchernobyl est sans électricité pour alimenter son système de refroidissement, suite à l’invasion russe…

  2. Pierre Jasmin Pierre Jasmin
    13 mars 2022    

    J’ai reçu 160 commentaires positifs en deux jours sur facebook dont un seul, celui publié, était négatif. Donc ne pas dramatiser l’opposition à notre message de paix!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Les APLP suggèrent…

Voici deux organisations humanitaires qui sont actives en Ukraine et dans les pays où les Ukrainiens se réfugient, sans être contrôlées ni par le gouvernement ukrainien ni bien sûr par la Russie.
Note : ces liens mènent directement aux sites web des organismes. Les dons ne transitent pas par les APLP.

Nos actions récentes

17 septembre 2022 : Nettoyage du parc Lucia-Kowaluk pour le Journée internationale du nettoyage de la Terre.
28 juin 2022 : Lettre à la ministre des Affaires étrangères.
28 juin 2022 : Manifestation avec le Mouvement québécois pour la paix
8 mai 2022 : Manifestation Les mères au front à Québec..
5 avril 2022 : Les APLP endossent la lettre du Canada Peace Network contre les dépenses militaires.
27 mars 2022 : Lettre à l'ambassadeur des États-Unis à Ottawa.
26 mars 2022 : Manifestation avec Échec à la guerre contre la guerre en Ukraine et au Yémen.
23 mars 2022 : Lettre à l'ambassadeur de Russie à Ottawa.
23 février 2022 : Lettre à la ministre Joly sur l'Ukraine.
15 février 2022 : 33e cérémonie des Prix APLP.
21 décembre 2021 : Nos souhaits de paix 2022, lettre aux ministres fédéraux.
13 décembre 2021 : Lettre au premier ministre sur l'exportation d'armes vers l'Arabie Saoudite.
21 novembre 2021 : Deuxième lettre au ministre Miller.
27-28-29 octobre 2021 : Lettres aux nouveaux ministres fédéraux Joly, Guilbeault, Anand et Miller.
19 février 2021 : Lettre ouverte au PM concernant Haïti.

Voir toutes nos lettres aux élus »

Remontez dans le temps »

Recherche par sujets