Evénements du mois

Activités de nos membres






Je suis APLP parce que…

"Je suis artiste pour la paix parce que quand je me monte sur scene, j'ai l'impression de faire la paix avec mon âme et celle du public. Je me retrouve là, en lieu sûr, pour explorer les forces et les failles de nos coeurs, sans danger, sans jugement ni discrimination pour célébrer la beauté de l'humanité. Et si la vie était toujours ainsi ?"
Paule Tremblay, autrice-compositrice-interprete
"C'est la paix et la justice pour tous que chacun d'entre nous souhaite et recherche. Contribuons à construire un monde meilleur, avec notre talent, quel qu'il soit !"
Camille Pelletier Antaya, membre des APLP
"Parce que la paix est toujours à faire, en nous comme avec les autres, et que c’est par l’art que c’est le plus merveilleux de la promouvoir, de la défendre, de la fêter !"
domlebo, auteur-compositeur-interprète
"Les mots de Louise Warren sur le dessaisissement et sur l’intensité préalable à la création me conduisent à Mozart et à Beethoven, à ma fille et à mon fils : je leur souhaite la paix… et travaille tous les jours à ce que ce vœu se réalise !"
Pierre Jasmin, pianiste, membre de l'exécutif de Pugwash Canada
"La paix est loin d’être acquise. Avec l’explosion de l’industrie militaire dans le monde, on aura besoin de nos mots, notre musique, nos films, de notre art pour faire contrepoids. La culture est arme de construction massive."
Guylaine Maroist, cinéaste documentaire
"Je suis artiste pour la paix... Sans la paix, pas d'avenir pour la planète. Contribuer à bâtir une culture de la paix me semble un devoir."
André Jacob, auteur et artiste-peintre, APLP honoraire
"Je suis artiste pour la paix parce que la paix justifie l'espoir ."
Denis Carrier, auteur

Florence Cassez est libre!

Florence Cassez est en France : « Mon avion a atterri, mais moi, je ne suis pas sûre d’avoir atterri », a-t-elle commenté à sa descente d’avion après avoir été libérée de sa prison mexicaine où en principe l’attendaient soixante ans de réclusion pour participation présumée à un enlèvement. Seulement tout ça avait été inventé de toutes pièces par la police mexicaine, désireuse d’avoir à son actif un cas réglé, tant pis pour la vérité…

Sa libération, elle la doit à la Cour Suprême du Mexique, mais aussi à la ténacité de centaines d’alliées comme à Montréal la violoniste Sylvie Harvey de l’Orchestre Métropolitain qui semaine après semaine convainquait de nouvelles personnes de l’innocence de sa protégée. Le président Sarkozy avait si maladroitement tenté d’intervenir que le gouvernement mexicain avait prolongé de deux ans le supplice de Florence Cassez… 

Voici un échange à propos de Florence Cassez que j’ai tenu avec Sylvie il y a presque deux ans. C’est le genre de services que les Artistes pour la Paix ont tenté de rendre avec Omar Khadr, sans succès, mais avec Abousifian Abdelrazik, avec un certain succès, en se rendant chez le consul allemand des Nations-Unies à New-York. Bref, on se réjouit de la libération de Florence, même si on y est pour rien… Sylvie, elle, y est sûrement pour quelque chose…


De: Sylvie Harvey
Date: ven. 2011-05-20 06:36
À: Jasmin, Pierre
Objet : Bonjour!

   Bonjour Pierre,
 
                     je t’envoie la photo avec le livre de Florence prise après le concert pour Rolande Royer. J’en ferai une copie pour mon album photo, l’enverrai à Florence et l’ai déjà mise sur facebook dans mon album de soutien à Florence sur ma page… est-ce ok? Sinon, je la retire sans problème… de plus, je veux m’assurer que j’ai ta permission de l’envoyer aux différents sites de soutien (le site de Florence www.liberezflorencecassez.com   et le soutien artistique http://www.myspace.com/uaforflorencecassez/blog#!/uaforflorencecassez/photos

            J’’attends de tes nouvelles à ce sujet 
merci   Sylvie

Ma réponse

Merci, Sylvie,  tu peux disposer de la photo à ta guise.

Sylvie Harvey en faveur de Florence Cassez

Sylvie Harvey en faveur de Florence Cassez

Cela m’a fait très plaisir de te connaître, entre autres par ta belle exécution musicale avec le cymbalon (un instrument que j’ai beaucoup apprécié en Hongrie il y a deux ans).

Tu trouveras en annexe l’affiche du spectacle que j’ai animé à la Place des Arts le 26 avril dernier, en commémoration des 25 ans de Tchernobyl.

Pierre

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Les APLP suggèrent…

Voici deux organisations humanitaires qui sont actives en Ukraine et dans les pays où les Ukrainiens se réfugient, sans être contrôlées ni par le gouvernement ukrainien ni bien sûr par la Russie.
Note : ces liens mènent directement aux sites web des organismes. Les dons ne transitent pas par les APLP.

Nos actions récentes

5 avril 2022 : Les APLP endossent la lettre du Canada Peace Network contre les dépenses militaires.
27 mars 2022 : Lettre à l'ambassadeur des États-Unis à Ottawa.
26 mars 2022 : Manifestation avec Échec à la guerre contre la guerre en Ukraine et au Yémen.
23 mars 2022 : Lettre à l'ambassadeur de Russie à Ottawa.
23 février 2022 : Lettre à la ministre Joly sur l'Ukraine.
15 février 2022 : 33e cérémonie des Prix APLP.
21 décembre 2021 : Nos souhaits de paix 2022, lettre aux ministres fédéraux.
13 décembre 2021 : Lettre au premier ministre sur l'exportation d'armes vers l'Arabie Saoudite.
21 novembre 2021 : Deuxième lettre au ministre Miller.
27-28-29 octobre 2021 : Lettres aux nouveaux ministres fédéraux Joly, Guilbeault, Anand et Miller.
19 février 2021 : Lettre ouverte au PM concernant Haïti.

Voir toutes nos lettres aux élus »

Remontez dans le temps »

Recherche par sujets