Evénements du mois

Activités de nos membres








Je suis APLP parce que…

"Je suis artiste pour la paix parce que quand je me monte sur scene, j'ai l'impression de faire la paix avec mon âme et celle du public. Je me retrouve là, en lieu sûr, pour explorer les forces et les failles de nos coeurs, sans danger, sans jugement ni discrimination pour célébrer la beauté de l'humanité. Et si la vie était toujours ainsi ?"
Paule Tremblay, autrice-compositrice-interprete
"C'est la paix et la justice pour tous que chacun d'entre nous souhaite et recherche. Contribuons à construire un monde meilleur, avec notre talent, quel qu'il soit !"
Camille Pelletier Antaya, membre des APLP
"Parce que la paix est toujours à faire, en nous comme avec les autres, et que c’est par l’art que c’est le plus merveilleux de la promouvoir, de la défendre, de la fêter !"
domlebo, auteur-compositeur-interprète
"Les mots de Louise Warren sur le dessaisissement et sur l’intensité préalable à la création me conduisent à Mozart et à Beethoven, à ma fille et à mon fils : je leur souhaite la paix… et travaille tous les jours à ce que ce vœu se réalise !"
Pierre Jasmin, pianiste, membre de l'exécutif de Pugwash Canada
"La paix est loin d’être acquise. Avec l’explosion de l’industrie militaire dans le monde, on aura besoin de nos mots, notre musique, nos films, de notre art pour faire contrepoids. La culture est arme de construction massive."
Guylaine Maroist, cinéaste documentaire
"Je suis artiste pour la paix... Sans la paix, pas d'avenir pour la planète. Contribuer à bâtir une culture de la paix me semble un devoir."
André Jacob, auteur et artiste-peintre, APLP honoraire
"Je suis artiste pour la paix parce que la paix justifie l'espoir ."
Denis Carrier, auteur

Des nouvelles de l’AGA des APLP

edifice_Gaston-Miron_atrium_mediumVoici un compte-rendu de l’Assemblée générale annuelle des Artistes pour la Paix tenue à l’Atrium du Conseil des arts de Montréal, rue Sherbrooke Est à Montréal, le 10 juin 2022 à 19 h. Notez qu’il ne tient pas lieu de procès-verbal de l’AGA, lequel devra être adopté par la prochaine Assemblée.

Devant une dizaine de membres, Izabella Marengo, vice-présidente/Arts, agit comme présidente d’assemblée et Pierre Jasmin comme secrétaire d’assemblée. L’ordre du jour est adopté sans modifications. À défaut du P.-V. de l’AGA de septembre 2021, un compte-rendu par Christian Morin et Pierre Jasmin est disponible sur notre site web.

Rapport du webmestre

Christian Morin, webmestre, donne des nouvelles du site web fort occupé depuis septembre dernier avec 197 articles publiés dont 68 exclusivement sur l’Ukraine. Plusieurs articles relaient des vidéos instructives et les visages de nos membres. Il signale la collaboration avec le Festival international de poésie où André Jacob a colligé une quarantaine de poèmes : André J. a été nommé cette année, en même temps que notre organisme, lauréat du Prix du public pour la Paix.

prix-paix-plaqueAutre collaboration appréciée, celle du blogue de Jean Bédard. Enfin 5000 nouveaux dépliants ont été produits, grâce à vos cotisations et à l’implication d’André Cloutier et Pierre Jasmin.

Bilan artistique de la v-p/Arts Izabella Marengo

Le premier décembre, les APLP ont assuré le lancement de la chanson Kune de Geneviève Labbé. Le mot Kune signifiant « ensemble » en espéranto, la création collective rassemble plus de 15 artistes de partout dans le monde (Apache, Innu, Peul, Juif, Québécois, Indien, Camerounais, Bengali et Persan) – le vidéo est disponible ici.  Le moment artistique fort de chaque année est certes la soirée de l’APLP de l’année; la 33e cérémonie a remis le prix à Dominique Fils-Aimé, en l’association coopérative haïtienne La Perle Retrouvée.

3-prix-2021-titre

Merci spécial à Marjorie Walter et Paule Tremblay qui ont interprété deux chansons de Renée Claude devant Robert Langevin. Des remerciements aussi adressés à Aziz Salmone Fall, Ami de la paix de l’année, et à Michaëlle Jean qui de New York (ONU) a rendu un sincère hommage à nos trois lauréats.

chant-live

Marjorie Walter et PauleTremblay. Photo : Francine Duquette

 

Bilan associatif et politique 

Ce bilan est présenté sous forme de discours très actuel par le secrétaire Pierre Jasmin et la poète Rita Amabili, que vous pouvez lire en entier à la suite de ce compte-rendu.

Trésorerie 2021 par André Cloutier

Notre trésorier livre les états financiers et propose ensuite divers objets identifiés à la paix, dont trois DCs, un livre et trois encadrements de timbres olympiques de l’ONU pour lesquels il procédera à un tirage pour les personnes présentes.

Projets en cours

Louise-Marie Beauchamp nous entretient de son projet À chaque maire, son artiste
pour la paix présidé par Samian, destiné à des jeunes de 18 à 35 ans, qu’elle a présenté en quatre mairies dont deux ont embarqué avec enthousiasme sur ce projet d’art numérique. Le Conseil des Arts du Canada tient en réserve une bourse de 26 000$ pour sa réalisation, dont le sort pourrait bien se jouer lors de la soirée en octobre du colloque les Arts et la Ville sur un modèle propre à l’UNESCO où les APLP sont invités.

D’autre part, le projet Nourrir la paix implique les artistes Paule Tremblay, Normand Raymond, Marjorie Walter et Ancolie : divers groupes agricoles sont impliqués comme le Jardin bio St-Basile, de même que du côté de la réception Des enjeux et du pain (UQAM).

livre vera-raymondMarjorie Walter enseignant ce soir, les deux autres membres du C. A. Normand Raymond et Paule Tremblay sont invité.e.s à prendre la parole. Le secrétaire mentionne le spectacle de Paule à la maison de la Culture NDG qui fut un grand moment artistique auquel presque tout le C.A. a assisté. Paule invite l’assemblée au concert de la chorale de Marjorie mercredi 15 juin, qu’elle fera précéder de quelques-unes de ses chansons. Normand nous parle du livre par la poète chilienne vivant à Montréal Marisol Vera, qu’il a traduit et qui fut lancé le 30 avril dernier (ÉLP éditeur), de son concert avec Florent Vollant et les Buffalo Hat Singers, et d’une émission de télé avec Élisapie qui sera présentée sur 5 chaînes de télévision le 21 juin prochain.

Questions, commentaires ou suggestions des artistes ou ami.e.s des APLP présent.e.s.

Des commentaires bienveillants issus de la salle, entre autres par Odette Bougie qui regrette l’absence d’André Jacob dont l’implication est appréciée par tous.

Élections au Conseil d’administration

Vu le nombre restreint de membres présents, il serait plus juste de dire cooptations automatiques qu’élections. Du conseil restant en exercice, André, Christian et Izabella poursuivront leur mandat de deux ans, tandis que Normand, Louise-Marie et Pierre présentent leur candidature à un nouveau mandat, de même que de nouvelles recrues. Nous aurons possiblement un C.A. de douze personnes, ce qui représenterait une augmentation appréciable de 50% par rapport au C.A. sortant. Plus de nouvelles sur le sujet après la réunion du C.A. prévue le 27 juin.

L’AGA se termine à 20h 45, après le tirage des prix de présence effectué par André Cloutier.

Bilan associatif par Pierre Jasmin

L’appel aux habitants de la Terre

petrella

Riccardo Petrella

Depuis notre dernière assemblée générale, en huit mois, deux cents articles sont apparus sur notre site, portant principalement sur la dégradation de la situation politique, culturelle et écologique dans le monde et au Canada.

Les Artistes pour la Paix sont une voix majeure, liée à l’Agora des Habitants de la Terre du professeur Riccardo Petrella qui lancera dans une semaine l’APPEL AUX HABITANTS DE LA TERRE que voici :

« Libérés de la haine, nous construisons la confiance, à mains nues, sans armes. Aux puissants dirigeants du monde qui veulent continuer la guerre en Ukraine (USA, Russie, pays membres de l’OTAN…), nous disons
ARRÊTEZ votre nouvelle guerre mondiale pour la suprématie mondiale.
POURQUOI avez-vous encore besoin de dizaines de milliers de morts dans les champs de guerre que vous appelez les champs de libération et de dizaines de millions de personnes affamées à cause de vos sanctions (et contre-sanctions) économiques et de vos représailles qui vont aux bénéfices uniquement des profits de vos grandes entreprises mondiales ?

ASSEZ, POUTINE, BIDEN, STOLTENBERG, VON DER LEYEN … LE MONDE N’A PAS BESOIN DE VOTRE GUERRE EN UKRAINE.
ARRÊTEZ DE DÉPENSER DEUX MILLE MILLIARDS en armements SOUS LA PRÉTENTION HYPOCRITE DE SAUVEGARDER LA PAIX.

Depuis 70 ans, les États-Unis sont en guerre permanente sur tous les continents avec environ 800 bases militaires d’occupation EN DES DIZAINES DE PAYS hors de leur territoire et depuis des années, ils tentent de S’INSTALLER en Ukraine. La Chine n’a qu’UNE BASE MILITAIRE à l’étranger (Djibouti) et la Russie n’en a que trois ! VOUS DEVEZ SAVOIR PERDRE LA VICTOIRE POUR SAVOIR GAGNER LA PAIX.
Parce que la guerre n’a jamais résolu les problèmes, c’est une pure destruction. La guerre elle-même est un crime et SI VOUS continuez de proposer la guerre, vous êtes des criminels.

LA PLUS BELLE VICTOIRE C’EST DE FAIRE LA PAIX
Parce que le droit à la vie est un droit universel, c’est-à-dire pour tous.
Parce que cela montre que vous voulez et savez vivre avec les autres.
Que vous ne voulez pas dominer les autres, mais vivre ensemble au présent pour promouvoir un avenir toujours plus juste, EN COMMUN.

Car l’urgence mondiale n’est pas la lutte pour le profit et l’enrichissement des plus forts, mais la construction d’hôpitaux (pas de tanks), d’écoles (pas d’avions de chasse), la production de vivres (pas de missiles), d’eau potable (pas de gaz toxiques), la promotion de la fraternité (pas de commerce des armes) afin de concrétiser les droits universels solennellement consacrés par la Déclaration des Nations unies de 1948.

HABITANTS DE LA TERRE DEBOUT, POUR LA PAIX ET LES DROITS DE TOUS !
La dénonciation est nécessaire. Construire la paix, à partir de la cessation immédiate des hostilités, l’est encore plus et c’est bon pour tout le monde. »

Inspirés par Pugwash, vos APLP ont ajouté à cet appel deux références immédiatement acceptées par le mouvement mondial : les voici ! « Écoutez le GROUPE INTERGOUVERNEMENTAL D’EXPERTS DES NATIONS UNIES SUR L’ÉVOLUTION DU CLIMAT qui prédit que le réchauffement de la planète est à quatre ans et demi de dépasser 1,5 degrés d’augmentation. N’écoutez pas la Russie, les États-Unis, la France, la Grande-Bretagne, la Chine, la Corée du Nord, Israël, l’Inde et le Pakistan qui fabriquent des armes atomiques: écoutez plutôt les 130 pays de l’ONU qui appuient LE TRAITÉ SUR L’INTERDICTION DES ARMES NUCLÉAIRES ».

Contre la guerre, faisons confiance à l’ONU

L’ONU a voté 141-5-35 sur la guerre menée par un membre de son Conseil de Sécurité. Radio-Canada faisait hier matin un reportage propagandiste (pas mensonger mais propagandiste), identique à celui du Devoir qui écrivait : « À Ottawa, le Directeur parlementaire du budget présentera sur le coup de 9 h un rapport où il s’attarde sur les dépenses militaires du Canada en lien avec l’«objectif de dépenses de 2 % de l’OTAN ». Les membres de l’Alliance atlantique ont comme cible de dépenser 2 % de leur PIB dans les affaires militaires, ce que le Canada n’atteint pas, malgré le fait qu’Ottawa a bonifié le budget de ce poste de dépense de huit milliards plus tôt cette année ».

Le Devoir et Radio-Canada occultent la demande du Secrétaire Général de l’ONU Antonio Guterres faite à chaque pays du monde de couper 10% de leurs dépenses militaires d’ici quatre ans et demi pour faire face aux changements climatiques. Résultat inverse scandaleux à nos yeux : le budget militaire canadien passera de 36.3 milliards de dollars en 2022-23 à $51 milliards en 2026-27 et provoquera ainsi une flambée de l’inflation nocive pour les plus pauvres et au détriment des budgets sociaux.

Michel_Seymour

Michel Seymour

Pour comprendre les mécanismes de la propagande, je vous signale sur notre site le brillant article du philosophe Michel Seymour qui nous a écrit : Merci infiniment de me faire l’honneur de cette page couverture sur votre site. En vacances à Québec jusqu’à dimanche, admiratif de vos membres que je salue à distance mais sans distanciation, je salue votre travail, vos idées, vos engagements !

La faute première de toute propagande est la guerre, celle déclenchée par la Russie irresponsable en Ukraine; y couvait cependant un conflit raciste depuis le Maïdan de 2014 que l’ONU avait cherché à résoudre avec les accords de Minsk, mais des nazis ukrainiens, profitant du soutien militaire du Canada de Harper à l’Ukraine, ont bombardé le Donetsk et le Louhan russophones.

La propagande de la CIA ronge les pays occidentaux qui censurent les nouvelles n’entrant pas dans ses schèmes militaristes : le Canada a emprisonné la directrice de Hua Wei Meng Wanzhou, sous l’ordre de celle qui était ministre des Affaires étrangères influencée par le président Donald Trump; et vice-première ministre, ce qu’elle est toujours, puis la Chambre des Communes a prononcé deux accusations gravissimes de génocide contre d’abord la Chine et contre la Russie, sans même attendre le résultat des enquêtes menées par l’ONU pour l’instant non concluantes.

Le gouvernement Trudeau et les médias occidentaux s’interdisent désormais de même citer l’ONU

  • ni son Traité sur l’Interdiction des Armes Nucléaires voté par 130 pays, comme on l’a dit, et cette semaine, à l’unanimité par la mairie d’Ottawa;
  • ni l’Organisation Mondiale de la Santé, où les conseils de la docteure Joanne Liu en pandémie COVID ont d’abord été ignorés, vu ses accusations fondées contre l’OTAN d’avoir bombardé deux des hôpitaux au Kurdistan et en Afghanistan dont elle avait la charge comme présidente des Médecins sans Frontières et dont elle avait pourtant et naïvement communiqué les coordonnées;
  • ni l’UNESCO avec sa valorisation non sectaire des échanges culturels et la préservation du patrimoine mondial et naturel (Eau-secours fait un admirable travail chez nous !);
  • ni l’UNIDIR qui a lancé un cri d’alarme contre l’invasion de l’espace, notamment par les fusées américaines, chinoises et nord-coréennes,

 

En contradiction avec les recommandations de l’UNIDIR, notre gouvernement achète drones et robots, des chasseurs-bombardiers Lockheed Martin qui pourraient coûter jusqu’à cent milliards de $, chiffre que vont excéder les navires de guerre construits par Irving-Lockheed Martin, équipés de missiles destructeurs. On trouvera les détails sur notre site, admirablement tenu par notre webmestre Christian.

hermes 900 starliner

Drone Elbit Systems Hermès 900 Starliner

Laissez-moi succomber à la mode de la fierté

Depuis 1984, les Artistes pour la Paix m’ont souvent accordé le privilège d’agir comme porte-parole et en cette quarantaine d’années, malgré les obstacles conservateurs, on constate une amélioration constante en notre pays de la situation des autochtones, grâce en petite partie à nos lettres à nos dirigeants dénonçant que La Déclaration sur les Droits des Peuples Autochtones ait été adoptée par 144 états de l’Assemblée Générale de l’ONU le 13 Septembre 2007, avec quatre voix contre : celle du Canada (!), des États-Unis, de l’Australie et de la Nouvelle-Zélande. La Déclaration est aujourd’hui acceptée unanimement et la situation autochtone s’est particulièrement améliorée en Australie dont le Premier ministre conservateur vient d’être renversé et en Nouvelle-Zélande où les Maoris sont valorisés par leur grande première ministre. Même en Amériques du Sud et Centrale, la démocratie progresse (on attend la victoire de Lula au Brésil), au grand dam des Biden et Trudeau qui ont vu leur Sommet des Amériques boycotté avec raison par le président mexicain, outré de l’exclusion de Cuba et du Venezuela. La Bolivie vient de condamner Jeanine Añez à 10 ans de prison pour avoir illégalement exilé Evo Morales, la Colombie voit un parti de gauche en avance et le Chili va de l’avant avec sa nouvelle constitution : quel contraste avec l’exil forcé du président Aristide d’Haïti qui a apporté comme résultat la violence généralisée et l’anarchie dans ce pays.

manif sommet amériques

Manifestants au Sommet des Amériques

Autre résultat positif des quarante dernières années au Québec, permettez à un universitaire ce constat, est le développement de l’éducation supérieure qui a consacré l’importance grandissante des femmes en arts et en politique : pensons à la rectrice de l’UQAM, à Michaëlle Jean, à Louise Arbour, ainsi qu’aux mairesses de Montréal et Sherbrooke qui mènent des campagnes, soutenues par Polysesouvient et nous, contre la délinquance des gangs de rue et les armes à feu. À ce sujet, la professeure émérite en théâtre Hélène Beauchamp ici présente nous rappelle l’importance de lutter pour moins de racisme et plus de soutien communautaire et Pascal Côté, notre chef d’orchestre innu, travaille jour et nuit en l’école JF Perreault à Montréal-Nord.

Dimanche dernier, j’ai assisté à un discours de Manon Massé, co-cheffe de Québec Solidaire. Veuillez être à l’écoute, mesdames qui êtes peu intéressées à vous porter candidates à notre conseil d’administration : Manon déplorait que dans ses démarches antérieures pour solliciter des candidates, elle se heurtait invariablement à des réponses comme celle que lui avait servie Christine Labrie: « je ne sais pas si j’ai les qualités pour me présenter » et Manon de poursuivre : « elles disent toutes cela, tandis que les hommes embarquent sans hésiter une seconde ». Regardez Christine, aujourd’hui vantée par ses pairs de l’Assemblée nationale, comme une députée émérite à l’égal de Véronique Hivon ! Alors, mesdames, n’hésitez pas quand viendra le point 10 de l’ordre du jour.

labrie-massé

Christine Labrie et Manon Massé

Diverses collaborations

Je voudrais d’abord souligner la collaboration avec Échec à la guerre, non seulement pour les thématiques anti-nucléaires et Michel Seymour, mais aussi lors d’une manifestation à la double vocation, solidaire du Yémen et de l’Ukraine dévastés par la guerre sur la rue Atateken voisine d’ici : y était aussi présent le Mouvement Québécois pour la Paix avec Bill Sloan.

manif-26-03-2022_2

Le 8 mai, Louise-Marie Beauchamp s’est rendue à Québec manifester contre les changements climatiques avec Mères au front où se trouvaient nos amies de toujours Françoise David, Laure Waridel, Mélissa Mollen-Dupuis, Anaïs Barbeau-Lavalette et les rafraîchissantes soeurs Boulay : les organisatrices s’attendaient à deux mille participantes, il y en a eu dix mille, ce que peu de médias ont souligné, hélas.

lmb-3 copy 8 mai

Enfin, mentionnons la lettre de Martin Duckworth et Pierre, en notre nom contre la guerre, à l’ambassadeur américain et celle indignée à l’ambassadeur russe, co-signée par cent dix de nos membres principalement, dont Richard Séguin. Plusieurs de nos articles ont repris la nécessité de NÉGOCIER, plutôt que d’envoyer des armes à l’Ukraine, politique déplorable de notre gouvernement et des pays membres de l’OTAN.

En conclusion

Sur la table à l’entrée, notre publicité en faveur unanime du HAUT-COMMISSARIAT POUR LES RÉFUGIÉ.E.S DE L’ONU veut venir en aide aux mères et enfants ukrainiens exilés à cause de l’invasion russe et aussi à cause des exactions nazies, aux enfants soudanais, yéménites, libyens, algériens, palestiniens, afghans, sud et centraméricains, philippins, srilankais, rohyngias, aux réfugié.e.s climatiques des îles submergées du Bengladesh et à nos réfugié.e.s de l’intérieur si bien décrits par Michel Jean dans Tiohtiá:ke.

J’invite enfin Rita Amabili ici présente à venir lire son poème avec moi :

Peut-on parler de paix, l’être humain a deux poids
Et celui des petits n’a jamais pesé lourd;
Peut-on parler de paix et comment réparer,
Laver le sang, la haine et la désespérance
Et reprendre dans nos bras le bébé rigide,
Qui ne reviendra jamais à la vie,
Malgré les larmes de ceux qui l’ont aimé;
Peut-on parler de paix quand mes entrailles souffrent
Autant que celles de toutes les femmes
Qui ont donné la vie
Espérant qu’elle serait une lumière à grandir,
Et non l’obscurité
Où se répand un présent monstrueux;
Peut-on parler de paix n’abordant que la foi,
Non pas celle puissante, unique et certaine,
Mais celle parlant d’amour et de doigts qui se nouent
Celle avançant, tombant,
Se serrant près de l’autre pour voir demain grandir
En horizon l’Espoir.

amabili-jasmin

Rita Amabili et Pierre Jasmin

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Les APLP suggèrent…

Voici deux organisations humanitaires qui sont actives en Ukraine et dans les pays où les Ukrainiens se réfugient, sans être contrôlées ni par le gouvernement ukrainien ni bien sûr par la Russie.
Note : ces liens mènent directement aux sites web des organismes. Les dons ne transitent pas par les APLP.

Nos actions récentes

28 juin 2022 : Lettre à la ministre des Affaires étrangères.
28 juin 2022 : Manifestation avec le Mouvement québécois pour la paix
8 mai 2022 : Manifestation Les mères au front à Québec..
5 avril 2022 : Les APLP endossent la lettre du Canada Peace Network contre les dépenses militaires.
27 mars 2022 : Lettre à l'ambassadeur des États-Unis à Ottawa.
26 mars 2022 : Manifestation avec Échec à la guerre contre la guerre en Ukraine et au Yémen.
23 mars 2022 : Lettre à l'ambassadeur de Russie à Ottawa.
23 février 2022 : Lettre à la ministre Joly sur l'Ukraine.
15 février 2022 : 33e cérémonie des Prix APLP.
21 décembre 2021 : Nos souhaits de paix 2022, lettre aux ministres fédéraux.
13 décembre 2021 : Lettre au premier ministre sur l'exportation d'armes vers l'Arabie Saoudite.
21 novembre 2021 : Deuxième lettre au ministre Miller.
27-28-29 octobre 2021 : Lettres aux nouveaux ministres fédéraux Joly, Guilbeault, Anand et Miller.
19 février 2021 : Lettre ouverte au PM concernant Haïti.

Voir toutes nos lettres aux élus »

Remontez dans le temps »

Recherche par sujets