Evénements du mois

Activités de nos membres









Je suis APLP parce que…

"Je suis artiste pour la paix parce que quand je me monte sur scene, j'ai l'impression de faire la paix avec mon âme et celle du public. Je me retrouve là, en lieu sûr, pour explorer les forces et les failles de nos coeurs, sans danger, sans jugement ni discrimination pour célébrer la beauté de l'humanité. Et si la vie était toujours ainsi ?"
Paule Tremblay, autrice-compositrice-interprete
"C'est la paix et la justice pour tous que chacun d'entre nous souhaite et recherche. Contribuons à construire un monde meilleur, avec notre talent, quel qu'il soit !"
Camille Pelletier Antaya, membre des APLP
"Parce que la paix est toujours à faire, en nous comme avec les autres, et que c’est par l’art que c’est le plus merveilleux de la promouvoir, de la défendre, de la fêter !"
domlebo, auteur-compositeur-interprète
"Les mots de Louise Warren sur le dessaisissement et sur l’intensité préalable à la création me conduisent à Mozart et à Beethoven, à ma fille et à mon fils : je leur souhaite la paix… et travaille tous les jours à ce que ce vœu se réalise !"
Pierre Jasmin, pianiste, membre de l'exécutif de Pugwash Canada
"La paix est loin d’être acquise. Avec l’explosion de l’industrie militaire dans le monde, on aura besoin de nos mots, notre musique, nos films, de notre art pour faire contrepoids. La culture est arme de construction massive."
Guylaine Maroist, cinéaste documentaire
"Je suis artiste pour la paix... Sans la paix, pas d'avenir pour la planète. Contribuer à bâtir une culture de la paix me semble un devoir."
André Jacob, auteur et artiste-peintre, APLP honoraire
"Je suis artiste pour la paix parce que la paix justifie l'espoir ."
Denis Carrier, auteur

Alexa McDonough, féministe et pacifiste, nous a quittés

mcdonough-future-20080602

Photo Radio-Canada

Quatre de mes messages restés sans réponse en vue d’une action commune pour la cause du désarmement nucléaire, envisagée avec Thomas Mulcair qu’elle avait fidèlement rallié [1], m’ont fait comprendre que sa maladie d’Alzheimer nous l’avait enlevée. Déjà, le 7 novembre 2012, elle avait répondu à mon message que je serais ravi de la revoir à Toronto pour une réunion Pugwash :

Bonjour Pierre – mes regrets : c’est impossible d’assister aux reunions cette fin-de-semaine a cause des defis de la sante et aussi une crise terrible avec une amie tres proche. Pour ca, je ne peux pas quitter ma maison en ce temps!

Bon reunion, bon reunion, et sentiments chaleureux a nos collegues!
Alexa Mcdonoug

Tant de causes communes nous avaient rassemblés, la première étant son ardent féminisme, la seconde son travail constant en faveur du progrès social si lent à advenir, surtout sous le gouvernement Harper, mais elle suivait avec un intérêt passionné l’avancée des efforts fructueux des Artistes pour la Paix en vue de faire fermer la centrale Gentilly 2.

M’ayant mis en copie conforme de sa lettre adressée au docteur David Parnas, elle avouait « partager, en tant qu’activiste de nature et par profession (!), sa frustration exprimée par sa regrettable décision de se dissocier de Pugwash Canada, car elle estimait son expertise et son expérience pour les questions de désarmement nucléaire plus utiles que jamais. Paix et solidarité, avait-elle plaidé. Qu’est-ce que tu penses, Pierre?   Laisse-moi savoir tes sentiments sur cette question!    Chaleureusement, Alexa.

p.s. excusez svp les fautes avec la grammaire et l’appelation! Je n’ai pas beaucoup d’occasions pour ecrire ou parler francais en retraite en nouvelle ecosse !!! »

Trop rare membre de Pugwash qui faisait l’effort de s’adresser à moi en français (avec Phyllis Creighton !), nous partagions un très cher ami commun, le comédien qui avait eu son heure de gloire télévisuelle au Québec, Luis Pacheco de Cespedes et je lui avais appris la nouvelle qui l’avait affligée de son entrée en institution de santé, souffrant d’une maladie dégénérative musculaire incurable qui allait l’emporter.

pugwash juillet 2015

Sur cette photo, à la gauche de Guylaine Maroist et feue Macha McKay, son habillement de couleur mandarine (ma chemise est en rose, derrière) reflétait son optimisme quant au désarmement nucléaire. La docteure Nancy Covington nous apprend qu’elle informa le parlement canadien, sans doute le premier des pays de l’OTAN, dès la création de l’organisme Campagne internationale pour l’abolition de l’arme nucléaire (ICAN.org) qui allait obtenir le prix Nobel de la Paix en décembre 2017 avec notre Setsuko Thurlow et qu’elle avait soutenu mordicus, tentant de convaincre Hélène Laverdière.


[1] Après qu’elle eut tenté d’influencer mon choix en faveur de Peggy Nash lors de la course à la chefferie après la mort du grand Jack Layton, je lui avais avoué « Pour voter dans le processus néo-démocrate, il faudrait d’abord que je sois membre du NPD. J’aurais pas mal de difficulté à choisir, d’ailleurs. Sans aucun doute au premier tour, je choisirais Roméo Saganash. Puis Thomas Mulcair, car j’ai beaucoup apprécié qu’après ma conférence de 2009 lors du Forum Social Québécois avec pour thématique « pour un Québec vert hors du nucléaire », il ait eu l’amabilité et la simplicité de m’inviter à manger avec moi en tête à tête au restaurant végétarien le Commensal de la rue St-Denis. Avez-vous une biographie de Peggy Nash qui pourrait me faire changer d’avis? – Mais elle avait compris qu’il s’agissait de ma part d’une simple formule de politesse.

 

 

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Les APLP suggèrent…

Voici deux organisations humanitaires qui sont actives en Ukraine et dans les pays où les Ukrainiens se réfugient, sans être contrôlées ni par le gouvernement ukrainien ni bien sûr par la Russie.
Note : ces liens mènent directement aux sites web des organismes. Les dons ne transitent pas par les APLP.

Nos actions récentes

17 septembre 2022 : Nettoyage du parc Lucia-Kowaluk pour le Journée internationale du nettoyage de la Terre.
28 juin 2022 : Lettre à la ministre des Affaires étrangères.
28 juin 2022 : Manifestation avec le Mouvement québécois pour la paix
8 mai 2022 : Manifestation Les mères au front à Québec..
5 avril 2022 : Les APLP endossent la lettre du Canada Peace Network contre les dépenses militaires.
27 mars 2022 : Lettre à l'ambassadeur des États-Unis à Ottawa.
26 mars 2022 : Manifestation avec Échec à la guerre contre la guerre en Ukraine et au Yémen.
23 mars 2022 : Lettre à l'ambassadeur de Russie à Ottawa.
23 février 2022 : Lettre à la ministre Joly sur l'Ukraine.
15 février 2022 : 33e cérémonie des Prix APLP.
21 décembre 2021 : Nos souhaits de paix 2022, lettre aux ministres fédéraux.
13 décembre 2021 : Lettre au premier ministre sur l'exportation d'armes vers l'Arabie Saoudite.
21 novembre 2021 : Deuxième lettre au ministre Miller.
27-28-29 octobre 2021 : Lettres aux nouveaux ministres fédéraux Joly, Guilbeault, Anand et Miller.
19 février 2021 : Lettre ouverte au PM concernant Haïti.

Voir toutes nos lettres aux élus »

Remontez dans le temps »

Recherche par sujets