Evénements du mois

Activités de nos membres





Je suis APLP parce que…

"C'est la paix et la justice pour tous que chacun d'entre nous souhaite et recherche. Contribuons à construire un monde meilleur, avec notre talent, quel qu'il soit !"
Camille Pelletier Antaya, membre du CA des APLP
"Parce que la paix est toujours à faire, en nous comme avec les autres, et que c’est par l’art que c’est le plus merveilleux de la promouvoir, de la défendre, de la fêter !"
domlebo, auteur-compositeur-interprète
"La paix est sacrée. C’est pour ça qu’on dit : Sacré-moi la paix !"
Yvon Deschamps, humoriste retraité
"Les mots de Louise Warren sur le dessaisissement et sur l’intensité préalable à la création me conduisent à Mozart et à Beethoven, à ma fille et à mon fils : je leur souhaite la paix… et travaille tous les jours à ce que ce vœu se réalise !"
Pierre Jasmin, pianiste, membre de l'exécutif de Pugwash Canada
"ChacunE, quel que soit son milieu d’appar-tenance et ses talents, peut et doit apporter sa petite pierre à la construction de la Paix (qui est tellement plus que l’absence de guerre ou de conflit armé)."
Dominique Boisvert, écrivain d'essais
"La paix est loin d’être acquise. Avec l’explosion de l’industrie militaire dans le monde, on aura besoin de nos mots, notre musique, nos films, de notre art pour faire contrepoids. La culture est arme de construction massive."
Guylaine Maroist, cinéaste documentaire

Les APLP honorent Samian, Michel Rivard et feue Hélène Monette

La présidente des Artistes pour la Paix, Mme Guylaine Maroist, a remis aujourd’hui à l’hôtel de ville de Montréal le prix Artiste pour la Paix de l’année à l’artiste multidisciplinaire d’origine algonquine Samian. Elle était accompagnée du maire de Montréal, M. Denis Coderre, et du responsable de l’approvisionnement, des sports et loisirs ainsi que des communautés d’origines diverses au comité exécutif, maire de l’arrondissement de Pierrefonds-Roxboro, M. Dimitrios Beis. La Ville de Montréal accueillait pour la première fois la cérémonie annuelle des APLP, animée par domlebo, ancien pilier du groupe Les Cowboys Fringants.

Pierre Jasmin, Judi Richards, Guylaine Maroist, Samian, Michel Rivard, le maire Denis Coderre et Dimitrios "Jim" Beis. Photo Denis Labine, Ville de Montréal

Pierre Jasmin, Judi Richards, Guylaine Maroist, Samian, Michel Rivard, le maire Denis Coderre et Dimitrios « Jim » Beis. Photo Denis Labine, Ville de Montréal

À cette occasion, le collectif des APLP a honoré par l’entremise de sa vice-présidente Judi Richards l’auteur-compositeur-interprète Michel Rivard pour l’ensemble de ses activités en faveur de la paix. Un hommage posthume a aussi été rendu par son vice-président Pierre Jasmin à la romancière et poète Héléne Monette, pour son souci de la justice sociale.

Samian, Guylaine Maroist et le maire Denis Coderre. Photo Denis Labine, Ville de Montréal

Samian, Guylaine Maroist et le maire Denis Coderre. Photo Denis Labine, Ville de Montréal

Le prix Artiste pour la Paix est remis à un artiste québécois s’étant illustré au cours de la dernière année en défendant la paix et la justice sociale. Révélé au début des années 2000 par ses vidéos réalisées pour Wapikoni mobile, Samian a poursuivi sa démarche artistique en rappant, en français et dans sa langue maternelle, sur des thèmes qui évoquent, entre autres thèmes, la réconciliation et le respect des droits humains. Le public montréalais a pu applaudir ses prestations sur diverses scènes du réseau Accès culture de la Ville de Montréal, lors de l’événement AT@MTL | Rencontres culturelles Abitibi-Témiscamingue – Montréal et du spectacle Le 8e Feu, produit par La Maison des cultures nomades. Au cours de 2015, Samian a été porte-parole du World Press Photo Montréal, en plus d’y présenter ses propres photos de l’Afrique du Nord, de l’Ouest canadien et de l’Amérique centrale. L’artiste multidisciplinaire fait aussi partie d’un jury présidé par Louise Arbour qui sélectionnera 40 personnalités engagées pour le 40e anniversaire de la Charte des droits et libertés de la personne.

Après le mot de bienvenue de l’animateur de la cérémonie domlebo, la présidente des Artistes pour la Paix, Guylaine Maroist, prit la parole.

Bien des gens sous-estiment le rôle que les artistes jouent dans la société. Les artistes peuvent changer le monde. Nous en sommes absolument convaincus : l’art et la culture sont des armes de construction massive.

C’est pourquoi Les Artistes pour la paix existent. Et c’est pourquoi, chaque année, depuis 28 ans, Les Artistes pour la paix décernent des prix à des artistes pour souligner leur engagement social.

Pour la première fois, nous avons l’honneur d’être à l’Hôtel de ville de Montréal pour vivre ensemble cette remise. Nous remercions le Maire de Montréal, Monsieur Denis Coderre, d’avoir accepté d’être l’hôte de l’activité et le saluons pour son implication auprès des artistes.

Les Maires ont beaucoup d’influence. C’est pour cette raison qu’en 2003, le Maire d’Hiroshima Tadatoshi Akiba, a décidé de fonder l’organisation des Maires pour la paix . Devant la menace nucléaire qui est toujours présente, le Maire d’Hiroshima a compris que ce n’était pas la peine de tenter de convaincre le Président des États-Unis, le président de la Russie ou de la Chine de se débarrasser de leur arsenal. Par contre, convaincre les Maires de grandes villes du monde, c’est possible. Et un Maire peut en convaincre d’autres. Non seulement Monsieur Denis Coderre défend bien la culture et le vivre ensemble, mais c’est aussi un Maire pour la paix… Nous en sommes très fiers.

Denis Coderre

M. Denis Coderre, maire de Montréal. Photo: Jacques Dupont

M. Coderre a ensuite souligné l’événement en ces termes :

Notre association avec Les Artistes pour la Paix s’inscrit dans une série d’initiatives de la Ville portant sur l’inclusion, l’égalité et la tolérance. Pensons au Sommet Vivre ensemble, qui a eu lieu en juin 2015, à l’adhésion à l’association internationale des Maires pour la paix, aux activités offertes lors de la Journée internationale pour la paix et à l’ouverture, bientôt, de l’Observatoire des maires sur le Vivre ensemble. Aussi, je remercie M. Beis d’avoir invité Les Artistes pour la Paix à venir célébrer avec nous la 28e édition de leur prix. Voilà une initiative rassembleuse qui salue leur engagement social.

 

Voyez le reportage photographique de la cérémonie sur cette page et l’hommage à Samian sur cette page, à Michel Rivard sur celle-ci ainsi que l’hommage posthume à Hélène Monette.

1 Commentaire

  1. 17 février 2016    

    J’ai beaucoup apprécié cette émouvante cérémonie qui rendait Hommage aux trois artistes: Michel Rivard pour l’ensemble de son oeuvre; Samian choisi artiste pour la paix de l’année et du témoignage de Biz du trio Locass et la lecture du poème d’Hélène Monette m’a fait versé quelques larmes tant il était beau. J’étais tellement content de tous vous voir et de constater l’excellence de votre travail. Merci à vous tous et chacun.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Le Manifeste pour la Paix


Nos actions récentes

23 avril : Cérémonie de remise des Prix APLP 2018.
20 avril : Participation à la journée de dialogue sur le contrôle des armements à Ottawa.
12 novembre : Manifestation contre la haine et le racisme à Montréal.
14 octobre : Manifestation contre l'OTAN à Montréal.
26 septembre : Récital-conférence de Pierre Jasmin.
5 août : Vigile commemorative pour Hiroshima au Jardin botanique de Montréal.
17 juin : Manifestation contre les armes nucléaires, Montréal.
17 juin : Rassemblement de soutien aux réfugiés, Montréal.
27 mai : Marche pour l’humanité et la prévention des génocides, Montréal.
13 mai : Les APLP participent à la fondation du Rassemblement Québécois pour la Paix.
13 mai : Allocution de Pierre Jasmin lors de l'événement Cuisine ta ville.
9 avril : Présence à la manifestation pour la paix en Syrie à Montréal.
21 janvier : Manifestation au rassemblement pour les droits des femmes à la Place des Arts.

Voir toutes nos lettres aux élus »

Remontez dans le temps »

Recherche par sujets