Evénements du mois

Activités de nos membres






Je suis APLP parce que…

"C'est la paix et la justice pour tous que chacun d'entre nous souhaite et recherche. Contribuons à construire un monde meilleur, avec notre talent, quel qu'il soit !"
Camille Pelletier Antaya, membre du CA des APLP
"Parce que la paix est toujours à faire, en nous comme avec les autres, et que c’est par l’art que c’est le plus merveilleux de la promouvoir, de la défendre, de la fêter !"
domlebo, auteur-compositeur-interprète
"La paix est sacrée. C’est pour ça qu’on dit : Sacré-moi la paix !"
Yvon Deschamps, humoriste retraité
"Les mots de Louise Warren sur le dessaisissement et sur l’intensité préalable à la création me conduisent à Mozart et à Beethoven, à ma fille et à mon fils : je leur souhaite la paix… et travaille tous les jours à ce que ce vœu se réalise !"
Pierre Jasmin, pianiste, membre de l'exécutif de Pugwash Canada
"ChacunE, quel que soit son milieu d’appar-tenance et ses talents, peut et doit apporter sa petite pierre à la construction de la Paix (qui est tellement plus que l’absence de guerre ou de conflit armé)."
Dominique Boisvert, écrivain d'essais
"La paix est loin d’être acquise. Avec l’explosion de l’industrie militaire dans le monde, on aura besoin de nos mots, notre musique, nos films, de notre art pour faire contrepoids. La culture est arme de construction massive."
Guylaine Maroist, cinéaste documentaire

Lancement du Manifeste pour la Paix le 21 septembre à Montréal

lancement_atrium_annonce

refus_global_originalLe 9 août 1948 apparaît sur les présentoirs de la librairie d’Henri Tranquille à Montréal une brochure de quelques feuillets tirée à 400 exemplaires et signée par une quinzaine d’artistes. Illustré par le peintre Jean-Paul Riopelle, cet ouvrage porte le titre Refus global. Le contenu est explosif. Dans ses pages se retrouve une dénonciation en règle de l’immobilisme et de l’idéologie conservatrice qui domine la société québécoise. Les signataires, menés par le peintre Paul-Émile Borduas, exhortent les Canadiens-français à briser ce carcan.

Pour commémorer ce 70e anniversaire, les Artistes pour la Paix récidivent. Le Manifeste pour la Paix des APLP est moins vitriolique que le précédent manifeste. Tiré symboliquement à 70 exemplaires numérotés, sous la forme d’un coffret souvenir rouge vif, avec un titre imprimé en lettres d’or, c’est plutôt un cri du cœur et une réflexion sur l’avenir fondé sur la culture de la paix. D’ailleurs, notre Yvon Deschamps national en a écrit l’avant-propos dans un style bien à lui et on vous invite à le lire à haute voix pour mieux l’apprécier.

coffret_3_web

« Il nous importe de sensibiliser l’opinion publique à l’importance et à l’urgence de la paix. Au-delà de son caractère poétique, le manifeste présente des textes de réflexion et d’analyse sur des sujets connexes comme les arts et la paix, la non-violence, la construction et le maintien d’un climat sociopolitique par la négociation et la promotion de la justice sociale » de préciser André Michel, président des APLP.

Trois événements-lancement

Le Manifeste pour la Paix sera lancé le 21 septembre, Journée internationale de la Paix sanctionnée par l’ONU. L’événement aura lieu sous la présidence d’honneur de M. Brian Bronfman, dans l’Atrium de l’édifice Gaston-Miron, siège du Conseil des Arts de Montréal, 1210 rue Sherbrooke à Montréal, à 10h30. Pour confirmer votre présence : 450-464-9700

Téléchargez l’invitation en cliquant ici.

Un second lancement aura lieu le samedi 22 septembre au Musée des beaux-arts de Mont-Saint-Hilaire. Un vin d’honneur sera servi (gratuit) à 19h, et sera suivi à 20h du spectacle du chansonnier franco-belge Jofroi, aussi artiste de la Paix (20 $). Cliquez ici pour les détails. Pour réserver : 450-536-3033

Téléchargez l’invitation en cliquant ici.

Un troisième événement se tiendra dans le cadre du Festival de la Paix de Victoriaville, dimanche le 23 septembre à 19h. Cliquez ici pour les détails. Infos : 819-552-3511

Téléchargez l’invitation en cliquant ici.

3 Commentaires

  1. Yolande Michaud Yolande Michaud
    12 septembre 2018    

    Ce manifeste est une initiative bienvenue, louable, et tellement nécessaire en ces temps d’obscurantisme que créent, partout sur la planète, les gouvernements de droite qui ne cessent de gagner du terrain.

    Je joins ma voix au collectif,

    Yolande

  2. 13 septembre 2018    

    MONDISTAN

    Le national a enfermé mon père
    Parce qu’il a invité un étranger
    Le religieux a torturé ma mère
    Parce qu’elle ne s’agenouille pas
    Le libéral a volé à la vie
    Parce que l’argent parle
    L’artiste a vendu son âme
    Parce qu’il est ambitieux
    L’actionnaire fait des affaires
    Parce que la force a raison
    Les travailleurs sont dans le malheur
    Parce qu’ils défendent leurs patrons
    Les armées de pauvres défilent
    Parce que les enfants doivent mourir
    La terre et le ciel pourrissent
    Parce que l’amour est mort

    Pierre Montmory trouveur

  3. 21 septembre 2018    

    Pourquoi justifier l’emploi des armes pour régler les conflits au lieu d’appeler tous les militaires à la désertion générale et tous les travailleurs à quitter les emplois dans les usines d’armement ? Pourquoi ne pas exiger l’interdiction de la misère au lieu de quémander des programmes sociaux afin de l’entretenir à petit feu pour un moindre coût pour les Avares ? Il ne peut y avoir de demi-mesure pour construire la paix. En fait, les politiques n’organisent que des trêves entre les combats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Le Manifeste pour la Paix


Nos actions récentes

10 novembre : Grande Marche - La planète s'invite au Parlement.
23 septembre : Lancement du Manifeste pour la Paix à Victoriaville.
22 septembre : Lancement du Manifeste pour la Paix à Mont Saint-Hilaire.
21 septembre : Lancement du Manifeste pour la Paix à Montréal.
5 août : Cérémonie commémorative d'Hiroshima à Montréal.
14 juillet : Manifestation pour la Paix, Avignon, France.
23 avril : Cérémonie de remise des Prix APLP 2018.
20 avril : Participation à la journée de dialogue sur le contrôle des armements à Ottawa.

Voir toutes nos lettres aux élus »

Remontez dans le temps »

Recherche par sujets