Evénements du mois

Activités de nos membres








Je suis APLP parce que…

"C'est la paix et la justice pour tous que chacun d'entre nous souhaite et recherche. Contribuons à construire un monde meilleur, avec notre talent, quel qu'il soit !"
Camille Pelletier Antaya, membre du CA des APLP
"Parce que la paix est toujours à faire, en nous comme avec les autres, et que c’est par l’art que c’est le plus merveilleux de la promouvoir, de la défendre, de la fêter !"
domlebo, auteur-compositeur-interprète
"La paix est sacrée. C’est pour ça qu’on dit : Sacré-moi la paix !"
Yvon Deschamps, humoriste retraité
"Les mots de Louise Warren sur le dessaisissement et sur l’intensité préalable à la création me conduisent à Mozart et à Beethoven, à ma fille et à mon fils : je leur souhaite la paix… et travaille tous les jours à ce que ce vœu se réalise !"
Pierre Jasmin, pianiste, membre de l'exécutif de Pugwash Canada
"ChacunE, quel que soit son milieu d’appar-tenance et ses talents, peut et doit apporter sa petite pierre à la construction de la Paix (qui est tellement plus que l’absence de guerre ou de conflit armé)."
Dominique Boisvert, écrivain d'essais
"La paix est loin d’être acquise. Avec l’explosion de l’industrie militaire dans le monde, on aura besoin de nos mots, notre musique, nos films, de notre art pour faire contrepoids. La culture est arme de construction massive."
Guylaine Maroist, cinéaste documentaire

M. Trudeau, vous avez mal vieilli en 22 mois…

Pierre Jasmin, vice-président des APLP, était le 20 septembre porte-parole francophone désigné pour une cérémonie de signatures du Traité d’interdiction des armes nucléaires devant le Parlement fédéral. Les médias se sont hélas tous donné le mot pour en taire le dépôt aujourd’hui même en Assemblée générale des Nations-Unies par l’ambassadrice du Costa Rica, madame Elayne Whyte-Gomez (voir plus loin). Mentionnons toutefois que Hills Times a publié en ce 20 septembre l’appel au Canada [1] lancé par les organismes membres du Réseau canadien pour l’abolition des armes nucléaires (CNANW) dont le nôtre.

Voici à Ottawa à midi quinze le discours de Pierre, qu’il a fait précéder d’une référence au territoire Algonquin non cédé sur lequel tous devraient marcher en paix et en respect de la terre (n’est-ce pas pourquoi nous sommes ici !). Il a invité la centaine de participants à la cérémonie à signer la grande copie du Traité exposée à la vue de tous et toutes, comme divers groupes l’ont fait en dix villes du Canada.

ban_bomb_1

« Monsieur Trudeau qui êtes à New York aujourd’hui

La dernière fois que j’ai manifesté à Ottawa, c’était il y a vingt-deux mois, fin novembre 2015 et nous étions nombreux à vous féliciter pour votre intention de vous faire le champion de l’Élan global pour la COP21 à Paris, pour une planète verte.

Comment avez-vous pu vieillir autant en 22 mois, trahir autant de vos engagements, faire de beaux discours hélas sans leur donner suite par des lois ? Nous nous attendions, par exemple, à ce que vous mettiez fin aux obscènes subventions à l’extraction des carburants fossiles et à l’appui du Canada aux pipelines de pétrole bitumineux.

Mais le pire, n’est-ce pas votre refus d’appuyer le Traité d’Interdiction des Armes Nucléaires ouvert aux signatures à partir d’aujourd’hui à l’ONU ?  Il est temps, c’est même urgent d’interdire l’arme nucléaire, les sanctions n’ayant pas calmé la menace de la Corée du Nord. Et Donald Trump qui vocifère au nom des USA met en péril l’Est asiatique et toute la planète ! Hier, devant l’Assemblée générale des Nations-Unies, il a menacé de destruction un peuple de 25 millions d’humains, une menace rendue possible par la simple existence des armes nucléaires.

Il faut amplifier la parole des peuples et des mouvements pacifistes internationaux. Signez le Traité, monsieur Trudeau. Il y a près de trente ans, je discutais en privé avec votre père sur pas mal de sujets, entre autres sur le Québec à propos duquel on n’était pas d’accord. Mais quant à la paix mondiale, on tombait d’accord sur Mikhaïl Gorbatchev qu’on trouvait héroïque dans sa volonté de paix, dans ses démarches inouïes pour supprimer le Pacte de Varsovie ! Et je disais alors, pourquoi ne pas répondre à la Russie avec la même clairvoyance et supprimer l’OTAN, l’Organisation du Traité d’Atlantique nord ? Vous avez vu l’émission du Point d’avant-hier à Radio-Canada sur la Libye ? Avez-vous vu Joanne Liu, présidente de Médecins sans Frontières, pleurer après sa visite des camps de concentration? Voilà le résultat des bombardements du général canadien Charles Bouchard sur la Libye en 2011. Je suis accompagné par William Sloan qui distribue nos affiches Non à l’OTAN, oui à la PAIX au nom du Mouvement Québécois pour la Paix.

Car c’est l’OTAN qui empêche Trudeau de signer le Traité pourtant endossé par 122 pays, LES DEUX TIERS DES PAYS DU MONDE !!!

M. Trudeau, il y a du monde pas mal plus courageux que vous ici aujourd’hui et qui signent le Traité : je salue la cheffe du Parti Vert, madame Elizabeth May, la sénatrice Marilou McPhedran, le député de Boucherville et chef parlementaire du Bloc Québécois, M. Xavier Barsalou-Duval, mais je remercie particulièrement l’impressionnante délégation de députés du NPD venus signer en masse le Traité.

M. Thomas Mulcair vient de faire un discours éloquent sur la question. Hier en Chambre des Communes, la porte-parole pour les affaires étrangères du NPD, Hélène Laverdière, a posé sa question : pourquoi le Canada ne signe-t-il pas ce Traité et elle a mentionné notre événement d’aujourd’hui. Elle rendra hommage à Stanislav Petrov [2] mort cette année à 77 ans. Ce militaire soviétique avait choisi d’ignorer une attaque de missiles américains en fausse alerte sur son radar, au lieu de commander une riposte immédiate comme il était autorisé et même désigné pour le faire. Ce ne fut là qu’un seul incident parmi tant d’autres semblables illustrant combien l’existence des armes nucléaires est problématique.

Merci à Roméo Saganash dont nous admirons la sagesse, à Alexandre Boulerice, député NPD de Rosemont-La Petite-Patrie à la jeunesse déterminée, merci à Niki Ashton qui fait une campagne formidable à la chefferie, merci à Murray Rankin, Fin Donnelley, Jenny Kwan, Sheri Benson, Robert Aubin, Tracey Ramsey, Brigitte Sansoucy, Marjolaine Boutin-Sweet, Sheila Malcolmson qui ont pris soin d’inscrire leurs noms sur ma feuille! Merci aux adjointes Marie-Ève St-Onge et Jennifer Pedersen qui ont aussi signé le Traité !

Encore merci à ces représentants du peuple, députés, mais aussi à tous ceux et toutes celles qui sont présents avec nous.

Permettez-moi de remercier particulièrement Debbie Grisdale, co-porte-parole et membre aussi du Réseau canadien pour l’abolition de l’arme nucléaire, les Raging Grannies, Earl Turcotte du Groupe 78 et Peggy Mason de l’Institut Rideau (ceasefire.ca) dont les discours si informatifs nous permettent de saisir les nuances dramatiques de la situation présente. Merci surtout à notre nonagénaire ici présent, M. Murray Thomson qui a fait signer par 980 membres de l’Ordre du Canada leur désir d’une convention nucléaire et qui vient de nous relayer le discours du maire de Nagasaki.

Merci à Pugwash Canada et aux organisateurs tel Steven Staples qui ont enregistré la chanson immortelle, si aimée par son fondateur Joseph Rotblat : last night I had the strangest dream, chanson écrite en 1950 par Ed McCurdy.

Merci surtout aux orateurs de ce matin à New York aux Nations-Unies qui ont lancé le Traité:
–  le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres,
– le président du Comité international de la Croix Rouge, Peter Maurer,
– la présidente de l’International Campaign for the Annihilation of Nuclear Weapons (ICANW) Béatrice Fihn.


[1] http://www.artistespourlapaix.org/?p=14044

[2] https://www.youtube.com/watch?v=6UfLwb91bdE

ban_bomb_2

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Nos actions récentes

23 avril : Cérémonie de remise des Prix APLP 2018.
20 avril : Participation à la journée de dialogue sur le contrôle des armements à Ottawa.
12 novembre : Manifestation contre la haine et le racisme à Montréal.
14 octobre : Manifestation contre l'OTAN à Montréal.
26 septembre : Récital-conférence de Pierre Jasmin.
5 août : Vigile commemorative pour Hiroshima au Jardin botanique de Montréal.
17 juin : Manifestation contre les armes nucléaires, Montréal.
17 juin : Rassemblement de soutien aux réfugiés, Montréal.
27 mai : Marche pour l’humanité et la prévention des génocides, Montréal.
13 mai : Les APLP participent à la fondation du Rassemblement Québécois pour la Paix.
13 mai : Allocution de Pierre Jasmin lors de l'événement Cuisine ta ville.
9 avril : Présence à la manifestation pour la paix en Syrie à Montréal.
21 janvier : Manifestation au rassemblement pour les droits des femmes à la Place des Arts.

Voir toutes nos lettres aux élus »

Remontez dans le temps »

Recherche par sujets