Evénements du mois

Activités de nos membres






Je suis APLP parce que…

"Je suis artiste pour la paix parce que quand je me monte sur scene, j'ai l'impression de faire la paix avec mon âme et celle du public. Je me retrouve là, en lieu sûr, pour explorer les forces et les failles de nos coeurs, sans danger, sans jugement ni discrimination pour célébrer la beauté de l'humanité. Et si la vie était toujours ainsi ?"
Paule Tremblay, autrice-compositrice-interprete
"C'est la paix et la justice pour tous que chacun d'entre nous souhaite et recherche. Contribuons à construire un monde meilleur, avec notre talent, quel qu'il soit !"
Camille Pelletier Antaya, membre des APLP
"Parce que la paix est toujours à faire, en nous comme avec les autres, et que c’est par l’art que c’est le plus merveilleux de la promouvoir, de la défendre, de la fêter !"
domlebo, auteur-compositeur-interprète
"Les mots de Louise Warren sur le dessaisissement et sur l’intensité préalable à la création me conduisent à Mozart et à Beethoven, à ma fille et à mon fils : je leur souhaite la paix… et travaille tous les jours à ce que ce vœu se réalise !"
Pierre Jasmin, pianiste, membre de l'exécutif de Pugwash Canada
"La paix est loin d’être acquise. Avec l’explosion de l’industrie militaire dans le monde, on aura besoin de nos mots, notre musique, nos films, de notre art pour faire contrepoids. La culture est arme de construction massive."
Guylaine Maroist, cinéaste documentaire
"Je suis artiste pour la paix... Sans la paix, pas d'avenir pour la planète. Contribuer à bâtir une culture de la paix me semble un devoir."
André Jacob, auteur et artiste-peintre, APLP honoraire
"Je suis artiste pour la paix parce que la paix justifie l'espoir ."
Denis Carrier, auteur

Volet 1 : Plateforme numérique

logo_APLP_2019_petit

VOLET 1 : une plateforme numérique

Les municipalités inscrites au projet lanceront un appel aux artistes de 18 à 35 ans de leur municipalité afin qu’ils s’inscrivent et déposent sur la plateforme web des APLP une œuvre toutes formes d’art confondues, œuvre inspirée du thème multiforme de la paix. Un comité de bienveillance formé de deux artistes d’expérience de chaque communauté participante évaluera, selon les critères plus bas énumérés, les œuvres soumises pour leur diffusion sur la plateforme. Ce même comité ainsi que le directeur artistique des APLP ainsi qu’un membre du comité d’artistes en art numérique feront le choix de l’œuvre de l’artiste de la communauté inscrit à la plateforme web pour sa participation au VOLET 2 de l’installation d’art numérique collective et itinérante dont la durée totale n’excédera pas 15 minutes. Les artistes dont les œuvres auront été sélectionnées pour intégrer cette plateforme recevront un cachet lors des diffusions. Une captation, un enregistrement ou une photographie de l’œuvre choisie pourra être produite aux frais des APLP, selon les exigences de la création numérique.

Description pour la promotion et la diffusion du proje

48-samian

Photo : Jacques Dupont

Comme porte-parole du projet, mais spécifiquement en ce qui regarde la promotion des inscriptions des artistes émergents au Volet 1, nous sommes heureux de compter sur la participation de Samian, chanteur rappeur comédien et photographe québecois de la Première Nation Abitibiwinni. Nommé Artiste pour la paix en 2016, Samian aura pour mission d’assurer la promotion de la plateforme web dans les médias traditionnels et sur les réseaux sociaux ; il sera intégré à la présentation de l’installation en art numérique au Volet 2.

 

Engagements et responsabilités des villages, villes, arrondissements et réserves autochtones du Québec

  • S’inscrire et signer une lettre d’intérêt avec les APLP après avoir pris connaissance des divers engagements, responsabilités et coûts.
  • S’inscrire et signer un contrat avec les APLP et accepter les divers engagements, responsabilités et coûts.Frais tableau
  • Intégrer le projet dans la promotion des activités municipales présentées annuellement à leurs citoyens en démontrant l’intérêt du maire à mettre de l’avant un tel événement avec ses jeunes artistes citoyens ;
  • Annoncer sur le site web des APLP le choix des deux artistes d’expérience, résidents ou originaires de la communauté, lesquels agiront à titre de comité de bienveillance pour approuver les œuvres soumises pour diffusion sur la plateforme des APLP. Les honoraires s’y rattachant seront à la discrétion de chaque communauté.
  • Sur la plateforme web, sélectionner l’œuvre de l’artiste de sa communauté qui intégrera la création de l’installation d’art numérique itinérante. Cette sélection sera effectuée par le maire, son comité de bienveillance, le directeur artistique des APLP et un membre du comité d’artistes en art numérique qui réalisera l’installation.

 

Précisions et réglementation générale pour les artistes

  • Frais d’inscription : 30 $ par œuvre, incluant la cotisation annuelle aux APLP Possibilité de déposer plus d’une œuvre (en acquittant les frais d’inscription) ;
  • Âge : entre 18 et 35 ans ;
  • Durée maximum de l’œuvre : 2 minutes ;
  • Formats admis pour les images : png, tiff ou jpg. 1200 x 900 px au minimum ; Images non compressées ;
    Il est possible de magnifier les images à l’aide d’un logiciel de retouche photo de type Photoshop, mais les manipulations ne doivent en aucun cas altérer l’œuvre photographiée. Les traitements graphiques sont autorisés dans le seul but de mettre en valeur le contenu de l’image, mais sans le dénaturer. de véhicule ou relevés de comptes de services publics (datant de 1 an ou moins) ;
  • Langues : français et langues d’identité autochtone ;
  • À fournir : preuve de résidence valide et récente (par ex. : certificat d’immatriculation de véhicule ou relevés de comptes de services publics (datant de 1 an ou moins) ;
  • À fournir : preuve de citoyenneté canadienne ou de résidence permanente.

Documents requis pour l’inscription et le dépôt sur la plateforme

  • Photo de l’artiste avec court résumé de son cheminement et des faits saillants de sa carrière (maximum de 50 mots) ;
  • Titre de l’œuvre présentée avec courte explication de la démarche (maximum de 35 mots);
  • Courte réflexion sur le thème de la paix (50 mots environ).

Admissibilité des œuvres

  1. Les œuvres inscrites devront exprimer le thème multiforme de la paix. Sur la plateforme, une liste de sujets seront proposés – mais non imposés – par les APLP pour inspirer et renseigner les artistes sur les enjeux actuels de la paix dans le monde.
  2. Les sujets, concepts ou messages des œuvres devront respecter l’article 3.1.3 des règlements généraux des APLP, à savoir d’utiliser les arts comme outils de promotion pour protéger : la vie (incluant l’environnement, l’eau, l’air, le climat et les diversités) ; la culture ; les droits de la personne par la lutte contre le sexisme et le racisme, en solidarité avec les diversités (LGTBQ+), notamment les autochtones.

 

Œuvres visuelles admissibles : peinture, sculpture, dessin, animation, artisanat traditionnel, cinéma, photographie, art numérique, danse / mouvement (sans musique), texte de poésie.

Œuvres audio admissibles : chanson originale accompagnée, chant solo ou chant choral, avec ou sans accompagnement, musique instrumentale acoustique ou numérique de tous genres, poésie, slam et rap.

Œuvres visuelles et audio admissibles : chanson originale accompagnée, chant solo ou chant choral, avec ou sans accompagnement, musique instrumentale acoustique ou numérique de tous genres, danse, poésie, slam, rap, extrait de théâtre, cinéma, animation et art numérique.

Œuvres non admissibles : Humour, caricature, artisanat non traditionnel selon les exigences des Conseils des arts.

RESPECT DU DROIT D’AUTEUR : Tout matériel de tiers que vous utiliserez dans votre projet devra être libre de droits. Si vous utilisez du matériel original, vous devrez être propriétaire de l’œuvre à 100%.

Critères de sélection:

  1. Qualité artistique de l’œuvre en général : 30 %
  2. Pertinence du message à travers l’œuvre en rapport avec la paix : 30 %
  3. Singularité de l’œuvre: 30 %
  4. Qualité technique du support présenté : 10 %

 

Les objectifs du projet pour les artistes émergents, le secteur des arts et les municipalités

  • Pour les artistes émergents, la mise en œuvre de la plateforme numérique leur donne accès à une certaine visibilité et leur fournit une occasion de réfléchir et de créer sur le thème multiforme de la paix.
  • Par la mise en œuvre de cette plateforme, ce projet participatif cherche à favoriser une relation de proximité avec toutes les communautés désireuses d’y participer. Un accès facile. Cette activité tient compte des capacités financières des communautés au prorata des densités de population et contribue ainsi à la démocratisation et à la transformation du secteur des arts et des nouveaux enjeux pour son avenir.
  • Par la valorisation d’une culture participative de proximité et par des actions créatives dans les communautés, le projet permet un rapprochement entre les maires, leurs citoyens et leur jeunesse artistique.
  • Accroissement de la vitalité des communautés en établissant des réseaux, des partenariats et des modèles de gestion culturelle basés sur une économie collaborative.

* Communautés régies par des revendications territoriales ou des accords d’autonomie gouvernementale du Québec.

Lettre d’intérêt

Lettre d’intérêt* pour les villages, villes, arrondissements ou réserves autochtones**
Volet 1 du projet À CHAQUE MAIRE, SON ARTISTE POUR LA PAIX : Plateforme numérique

En collaboration avec les APLP qui contribueront à la promotion, les municipalités inscrites au projet lanceront un appel aux artistes de 18 à 35 ans issus de leur municipalité afin qu’ils s’inscrivent et déposent sur la plateforme web des APLP une œuvre toutes formes d’art confondues, œuvre inspirée du thème multiforme de la paix. Un comité de bienveillance formé de deux artistes seniors de chaque communauté participante évaluera, selon des critères prédéfinis, les œuvres soumises en vue de leur diffusion sur la plateforme et en vue de la sélection d’œuvres pour le Volet 2 de l’installation collective et itinérante d’art numérique.

 

Téléchargez la lettre d’intérêt en cliquant ici (format PDF).

Ou remplissez le formulaire ci-dessous.

Une facture vous sera remise au moment opportun.


* Cette lettre ne vous engage pas. Vous pourrez vous retirer du projet d’ici la réception de la facture et du contrat énonçant vos particularités.

** Communautés régies par des revendications territoriales ou des accords d’autonomie gouvernementale du Québec.


Louise Marie Beauchamp, chargée de projet
lmbeauchamp@artistespourlapaix.org
T. 514 892–5563


Affichez le Volet 2 : Installation d’art numérique collective et itinérante
en cliquant ici.

Les APLP suggèrent…

Voici deux organisations humanitaires qui sont actives en Ukraine et dans les pays où les Ukrainiens se réfugient, sans être contrôlées ni par le gouvernement ukrainien ni bien sûr par la Russie.
Note : ces liens mènent directement aux sites web des organismes. Les dons ne transitent pas par les APLP.

Nos actions récentes

5 avril 2022 : Les APLP endossent la lettre du Canada Peace Network contre les dépenses militaires.
27 mars 2022 : Lettre à l'ambassadeur des États-Unis à Ottawa.
26 mars 2022 : Manifestation avec Échec à la guerre contre la guerre en Ukraine et au Yémen.
23 mars 2022 : Lettre à l'ambassadeur de Russie à Ottawa.
23 février 2022 : Lettre à la ministre Joly sur l'Ukraine.
15 février 2022 : 33e cérémonie des Prix APLP.
21 décembre 2021 : Nos souhaits de paix 2022, lettre aux ministres fédéraux.
13 décembre 2021 : Lettre au premier ministre sur l'exportation d'armes vers l'Arabie Saoudite.
21 novembre 2021 : Deuxième lettre au ministre Miller.
27-28-29 octobre 2021 : Lettres aux nouveaux ministres fédéraux Joly, Guilbeault, Anand et Miller.
19 février 2021 : Lettre ouverte au PM concernant Haïti.

Voir toutes nos lettres aux élus »

Remontez dans le temps »

Recherche par sujets