Evénements du mois

Activités de nos membres






Je suis APLP parce que…

"Je suis artiste pour la paix parce que quand je me monte sur scene, j'ai l'impression de faire la paix avec mon âme et celle du public. Je me retrouve là, en lieu sûr, pour explorer les forces et les failles de nos coeurs, sans danger, sans jugement ni discrimination pour célébrer la beauté de l'humanité. Et si la vie était toujours ainsi ?"
Paule Tremblay, autrice-compositrice-interprete
"C'est la paix et la justice pour tous que chacun d'entre nous souhaite et recherche. Contribuons à construire un monde meilleur, avec notre talent, quel qu'il soit !"
Camille Pelletier Antaya, membre des APLP
"Parce que la paix est toujours à faire, en nous comme avec les autres, et que c’est par l’art que c’est le plus merveilleux de la promouvoir, de la défendre, de la fêter !"
domlebo, auteur-compositeur-interprète
"Les mots de Louise Warren sur le dessaisissement et sur l’intensité préalable à la création me conduisent à Mozart et à Beethoven, à ma fille et à mon fils : je leur souhaite la paix… et travaille tous les jours à ce que ce vœu se réalise !"
Pierre Jasmin, pianiste, membre de l'exécutif de Pugwash Canada
"La paix est loin d’être acquise. Avec l’explosion de l’industrie militaire dans le monde, on aura besoin de nos mots, notre musique, nos films, de notre art pour faire contrepoids. La culture est arme de construction massive."
Guylaine Maroist, cinéaste documentaire
"Je suis artiste pour la paix... Sans la paix, pas d'avenir pour la planète. Contribuer à bâtir une culture de la paix me semble un devoir."
André Jacob, auteur et artiste-peintre, APLP honoraire
"Je suis artiste pour la paix parce que la paix justifie l'espoir ."
Denis Carrier, auteur

Articles libellés Denis Coderre

Cotisation annuelle : la Ville de Montréal verse 5000 $ à Mayors for Peace

mayors-for-peace-logo

Communiqué de la Ville de Montréal, Cabinet du maire et du comité exécutif Le jeudi 8 septembre 2016 Poursuivant son soutien aux objectifs de Mayors for Peace, la Ville de Montréal annonce qu’elle verse la somme de 5 000 $ à cet organisme. Cette somme représente le montant de la cotisation annuelle pour l’année 2016. Mayors for Peace est […]

Plus

Coderre vs TransCanada : moments cruciaux pour la sauvegarde de notre environnement

Denis Coderre

Vendredi dernier 26 août, le projet Énergie-Est était vanté par des associations d’hommes d’affaires de la Fédération des Chambres du commerce du Québec, du Conseil du Patronat et leur presque unique allié syndical, la FTQ-Construction, encore puissante malgré ses rangs décimés suite au nettoyage consécutif à l’affaire Tony Accurso. Et pourtant, les dollars à y faire pour le Québec ne représentent que des miettes…

Plus

Trois messages politiques d’actualité

Le maire Denis Coderre et le Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon, le 13 février.

Solidarité amérindienne, oui à Ban Ki-moon & Coderre, non au pipeline.
Lors d’une cérémonie le 15 février célébrant trois artistes pour la paix, Samian, Michel Rivard et feue Hélène Monette, cérémonie que TVA a choisie comme « la bonne nouvelle du jour », trois grands messages de paix se sont distingués. Car les artistes peuvent changer le monde, nous en sommes absolument convaincus ! L’art et la culture sont des armes de construction massive.

Plus

Les APLP honorent Samian, Michel Rivard et feue Hélène Monette

samian_teaser

La présidente des Artistes pour la Paix, Mme Guylaine Maroist, a remis aujourd’hui à l’hôtel de ville de Montréal le prix Artiste pour la Paix de l’année à l’artiste multidisciplinaire d’origine algonquine Samian.

Plus

Qui sera l’Artiste pour la Paix de l’année ?

aplp_annee_teaser

Depuis 1988, les APLP ont associé le choix d’unE Artiste pour la Paix de l’Année à la St-Valentin. En automne, les membres du CA, élus par l’Assemblée générale annuelle, lancent un appel à tous pour constituer une liste d’artistes ayant marqué l’année en cours de gestes de paix dignes d’être soulignés.

Plus

Coderre, cible de Quebec bashing ?

pipeline_tuyau

Les Artistes pour la Paix étaient dans la rue à Ottawa il y a moins de deux mois pour appuyer l’objectif de la COP21 de limiter le réchauffement climatique mondial à moins de 2 degrés (moins de 1,5 degrés, a renchéri la ministre canadienne de l’environnement) : il en va de la survie de plusieurs pays insulaires du Pacifique et d’autres comme le Bengladesh, menacés d’inondations massives dues à la fonte des glaces des pôles, ainsi que de pays centrafricains, asiatiques ou sud-américains en proie à des sécheresses records.

Plus

Meilleurs vœux pour 2016

fireworks

Nos souhaits de bonne année, une tradition des Artistes pour la Paix, recherchent un rayon de soleil d’optimisme, dans une actualité hélas assombrie par les terrorismes des djihadistes et de nos industries de mort (voir http://artistespourlapaix.org/?p=7279 ).

Plus

Hiroshima : l’espoir après 70 ans

Le maire Coderre et le consul Kuromitsu font sonner la cloche d’Hiroshima

Commémorations à Montréal et Toronto Montréal Le 5 août 2015 à 19h 15 (heure correspondant au 6 août, 8h 15, heure de Hiroshima), une touchante cérémonie au Jardin Botanique de Montréal soulignait l’exact 70e anniversaire de l’explosion de la première bombe nucléaire sur la Ville de Hiroshima, pourtant exempte de cibles militaires : 140 000 civils furent […]

Plus

Paix sociale ou militarisme

Syndiqués s’en prenant le 18 août à des emblèmes municipaux de l’Hôtel-de-Ville de Montréal devant des policiers moins équipés qu’au printemps 2012 (photo Le Devoir)

« On a violé l’hôtel de ville. On a violé la démocratie », a clamé grossièrement le maire Coderre en qualifiant les actes commis lundi soir d’« agression armée ». Les journaux Gesca ont jeté l’huile sur le feu avec de gros titres terroristes en leur une : La Presse L’hôtel de ville assiégé et la Tribune Saccage à Montréal. Force est de constater que le sens de la mesure a déserté ces médias, faute de rendre compte des réalités quotidiennes à Gaza, en Irak, en Syrie et en Ukraine trop rarement montrées à la une pour que l’inénarrable Régis Labeaume sache distinguer les unes des autres…

Plus

Les APLP suggèrent…

Voici deux organisations humanitaires qui sont actives en Ukraine et dans les pays où les Ukrainiens se réfugient, sans être contrôlées ni par le gouvernement ukrainien ni bien sûr par la Russie.
Note : ces liens mènent directement aux sites web des organismes. Les dons ne transitent pas par les APLP.

Nos actions récentes

5 avril 2022 : Les APLP endossent la lettre du Canada Peace Network contre les dépenses militaires.
27 mars 2022 : Lettre à l'ambassadeur des États-Unis à Ottawa.
26 mars 2022 : Manifestation avec Échec à la guerre contre la guerre en Ukraine et au Yémen.
23 mars 2022 : Lettre à l'ambassadeur de Russie à Ottawa.
23 février 2022 : Lettre à la ministre Joly sur l'Ukraine.
15 février 2022 : 33e cérémonie des Prix APLP.
21 décembre 2021 : Nos souhaits de paix 2022, lettre aux ministres fédéraux.
13 décembre 2021 : Lettre au premier ministre sur l'exportation d'armes vers l'Arabie Saoudite.
21 novembre 2021 : Deuxième lettre au ministre Miller.
27-28-29 octobre 2021 : Lettres aux nouveaux ministres fédéraux Joly, Guilbeault, Anand et Miller.
19 février 2021 : Lettre ouverte au PM concernant Haïti.

Voir toutes nos lettres aux élus »

Remontez dans le temps »

Recherche par sujets