Evénements du mois

Activités de nos membres










Je suis APLP parce que…

"Je suis artiste pour la paix parce que quand je me monte sur scene, j'ai l'impression de faire la paix avec mon âme et celle du public. Je me retrouve là, en lieu sûr, pour explorer les forces et les failles de nos coeurs, sans danger, sans jugement ni discrimination pour célébrer la beauté de l'humanité. Et si la vie était toujours ainsi ?"
Paule Tremblay, autrice-compositrice-interprete
"C'est la paix et la justice pour tous que chacun d'entre nous souhaite et recherche. Contribuons à construire un monde meilleur, avec notre talent, quel qu'il soit !"
Camille Pelletier Antaya, membre des APLP
"Parce que la paix est toujours à faire, en nous comme avec les autres, et que c’est par l’art que c’est le plus merveilleux de la promouvoir, de la défendre, de la fêter !"
domlebo, auteur-compositeur-interprète
"Les mots de Louise Warren sur le dessaisissement et sur l’intensité préalable à la création me conduisent à Mozart et à Beethoven, à ma fille et à mon fils : je leur souhaite la paix… et travaille tous les jours à ce que ce vœu se réalise !"
Pierre Jasmin, pianiste, membre de l'exécutif de Pugwash Canada
"La paix est loin d’être acquise. Avec l’explosion de l’industrie militaire dans le monde, on aura besoin de nos mots, notre musique, nos films, de notre art pour faire contrepoids. La culture est arme de construction massive."
Guylaine Maroist, cinéaste documentaire
"Je suis artiste pour la paix... Sans la paix, pas d'avenir pour la planète. Contribuer à bâtir une culture de la paix me semble un devoir."
André Jacob, auteur et artiste-peintre, APLP honoraire
"Je suis artiste pour la paix parce que la paix justifie l'espoir ."
Denis Carrier, auteur

Tout sur les APLP

En 1983, des spectacles de Gilles Vigneault, Margie Gillis, Yvon Deschamps, Judi Richards et Raoûl Duguay se donnent à Montréal et à Hambourg sous l’égide des Performing Artists for Nuclear Disarmament présidés par Liv Ullman et Harry Belafonte. Un an plus tard, les Artistes pour la Paix se forment en donnant une identité plus québécoise à l’organisme pacifiste. Ceci se reflète plus tard par la nomination des présidents d’honneur Antonine Maillet (fédéraliste) et Richard Séguin (indépendantiste). Les APLP prennent position à la croisée des chemins de la justice sociale et de la paix en privilégiant la lutte en faveur:

– du désarmement (nucléaire, F-35, EH-101, registre des armes à feu) et contre la centrale nucléaire de Gentilly 2 (avec Frédéric Back, Guylaine Maroist et Pierre Jasmin);

– de la protection des nappes phréatiques contre la fracturation en extraction du pétrole et du gaz de schiste (avec Dominic Champagne : Jour de la Terre, 22 avril 2012);

– de la nature menacée par les mines d’amiante et celles d’uranium, particulièrement en territoire Cri.

Les  APLP expriment leur compassion et oeuvrent en solidarité avec :

les autochtones avec Florent Vollant, Samian et Chloé Sainte-Marie en faveur de la culture innue, pendant la crise d’Oka avec des fèves, courges et maïs apportés par  Arthur Lamothe et Gilles Carle aux femmes Mohawks dont Myra Cree;

les féministes, les syndicats, les aînés et concitoyens en situation de fragilité économique;

les étudiants qui travaillent au mieux-être collectif par l’art (École de la Montagne Rouge) et ont manifesté contre la hausse abusive de scolarité décrétée par les Libéraux;

les immigrants (Abousifian Abdelrazik, Omar Khadr, réfugiés tamouls…);

Un conseil d’administration d’une douzaine de personnes réélues ou élues en septembre de chaque année travaille bénévolement sans aucune subvention et veille une fois par année depuis 1989 à désigner unE artiste pour la paix de l’année et à rendre hommage à unE artiste ayant beaucoup agi pour la cause de la paix : citons entre autres Anaïs Barbeau-Lavalette, Dan Bigras, Raymond Lévesque, Armand Vaillancourt, Michel Rivard, Jeanette Bertrand, Wajdi Mouawad et les regrettées Simonne Monet-Chartrand, Marcelle Ferron et Hélène Pedneault… (voir la liste complète ailleurs sur ce site).

Le site www.artistespourlapaix.org offre une infolettre trimestrielle, des discussions du collectif sur les points chauds de l’actualité (Palestine, Syrie, Congo, Haïti, Afghanistan, Ukraine…) et les implications de ses membres en tournées artistiques, congrès mondiaux, manifestations populaires et forums sociaux altermondialistes sur trois continents.

 

Les APLP suggèrent…

Voici deux organisations humanitaires qui sont actives en Ukraine et dans les pays où les Ukrainiens se réfugient, sans être contrôlées ni par le gouvernement ukrainien ni bien sûr par la Russie.
Note : ces liens mènent directement aux sites web des organismes. Les dons ne transitent pas par les APLP.

Nos actions récentes

28 juin 2022 : Lettre à la ministre des Affaires étrangères.
28 juin 2022 : Manifestation avec le Mouvement québécois pour la paix
8 mai 2022 : Manifestation Les mères au front à Québec..
5 avril 2022 : Les APLP endossent la lettre du Canada Peace Network contre les dépenses militaires.
27 mars 2022 : Lettre à l'ambassadeur des États-Unis à Ottawa.
26 mars 2022 : Manifestation avec Échec à la guerre contre la guerre en Ukraine et au Yémen.
23 mars 2022 : Lettre à l'ambassadeur de Russie à Ottawa.
23 février 2022 : Lettre à la ministre Joly sur l'Ukraine.
15 février 2022 : 33e cérémonie des Prix APLP.
21 décembre 2021 : Nos souhaits de paix 2022, lettre aux ministres fédéraux.
13 décembre 2021 : Lettre au premier ministre sur l'exportation d'armes vers l'Arabie Saoudite.
21 novembre 2021 : Deuxième lettre au ministre Miller.
27-28-29 octobre 2021 : Lettres aux nouveaux ministres fédéraux Joly, Guilbeault, Anand et Miller.
19 février 2021 : Lettre ouverte au PM concernant Haïti.

Voir toutes nos lettres aux élus »

Remontez dans le temps »

Recherche par sujets