Evénements du mois

Activités de nos membres










Je suis APLP parce que…

"Je suis artiste pour la paix parce que quand je me monte sur scene, j'ai l'impression de faire la paix avec mon âme et celle du public. Je me retrouve là, en lieu sûr, pour explorer les forces et les failles de nos coeurs, sans danger, sans jugement ni discrimination pour célébrer la beauté de l'humanité. Et si la vie était toujours ainsi ?"
Paule Tremblay, autrice-compositrice-interprete
"C'est la paix et la justice pour tous que chacun d'entre nous souhaite et recherche. Contribuons à construire un monde meilleur, avec notre talent, quel qu'il soit !"
Camille Pelletier Antaya, membre des APLP
"Parce que la paix est toujours à faire, en nous comme avec les autres, et que c’est par l’art que c’est le plus merveilleux de la promouvoir, de la défendre, de la fêter !"
domlebo, auteur-compositeur-interprète
"Les mots de Louise Warren sur le dessaisissement et sur l’intensité préalable à la création me conduisent à Mozart et à Beethoven, à ma fille et à mon fils : je leur souhaite la paix… et travaille tous les jours à ce que ce vœu se réalise !"
Pierre Jasmin, pianiste, membre de l'exécutif de Pugwash Canada
"La paix est loin d’être acquise. Avec l’explosion de l’industrie militaire dans le monde, on aura besoin de nos mots, notre musique, nos films, de notre art pour faire contrepoids. La culture est arme de construction massive."
Guylaine Maroist, cinéaste documentaire
"Je suis artiste pour la paix... Sans la paix, pas d'avenir pour la planète. Contribuer à bâtir une culture de la paix me semble un devoir."
André Jacob, auteur et artiste-peintre, APLP honoraire
"Je suis artiste pour la paix parce que la paix justifie l'espoir ."
Denis Carrier, auteur

Le poème du jour d’André Jacob

31 mars 2022 – Pour la paix

Des machines à tuer dans le ciel
Chasseurs d’humains
Des humains chasseurs de canards

Au sol
Plus de chasseurs morts que de canards

Drame et contradiction

Des colombes veillent
Commandent la paix

30 mars 2022

Poème japonais (haïsha).

Mise en page 1

29 mars 2022 – Pour la paix

Le gouvernement canadien dépensera plus de 20 milliards de dollars dans l’achat de chasseurs F-35…

Les faucons

Les faucons jubilent et dansent
Leurs chasseurs valent de l’or
En arabesques dans le ciel
Pour voler et tuer

Les vautours veilleront les morts
Requiem sur le silence de la terre

Nous restons debout pour dire et redire la paix

https://www.youtube.com/watch?v=krzF8MWWXtQ

27 mars 2022
 
Pour la paix

« Les mots ne correspondaient pas aux choses, ils traduisent seulement l’opinion que le troupeau se fait des choses… »
Marguerite Yourcenar in L’œuvre au noir.

Sur les tribunes des faiseurs de guerre
Présidents et ministres clamaient haut et fort
La main sur le cœur
Unité et force
Mort à l’ennemi

Agitation
Tempête de sable
Rien d’autre

Et la paix
Enterrée une fois de plus

BA23E256-491C-42B2-A75F-3F318BFCEFF0

Acrylique sur papier

26 mars 2022 – La guerre au jour le jour

Jusqu’à quand

Jusqu’à quand l’impuissance
l’impuissance de la danse macabre
macabre devant la mort
la mort de l’espoir
l’espoir des temps heureux
les temps de rêves d’avenir
avenir sans histoire
histoire d’amour
amour sans histoire
histoire vraie
vraie du bonheur
bonheur d’être
d’être vivant
vivant dans le silence
le silence des armes
des armes inutiles
inutiles pour la paix
la paix pour la paix

25 mars 2022 – La guerre au jour le jour

Une nuit sans étoiles

Un mur couvert de suie

Un résistant

Un mot

Paix

D59DF3D5-F9AB-4AA4-ABD2-1DB712744619_1_201_a

24 mars 2022 – La guerre au jour le jour

Debout !

Un peuple désespéré

Empêtré dans les filets des faiseurs de guerre

Sous l’onde insondable de la haine

Cherche l’oxygène de la vie

Porté par les vents de l’espoir

Sur les vagues éternelles

Des matins de l’amour

F131AEEB-C4BB-4552-B870-C67EBFC6FF6C_1_201_a

Désespérance !
Huile sur toile

22 mars 2022 – La guerre au jour le jour

 La paix, phare à la lueur vacillante, garde vivant le désir d’humanité.

21 mars 2022 – La guerre au jour le jour

Perdus dans le désert des désillusions, sommes-nous condamnés à l’errance, au doute et au désespoir, sans GPS pour détecter une source d’inspiration au creux d’une oasis sans guerres?

Malgré les feux de l’incertitude, la paix ne meurt pas comme un mirage.

Elle prend racine et s’épanouit contre toute espérance.

20 mars 2022 – La guerre au jour le jour

La guerre, née dans les salons obscurs et secrets de fabricants de cauchemars et de destructions, poursuit son carnage.

Leur propagande guerrière sème l’horreur à la volée avec l’espoir de profits à récolter dans un sol enrichi de larmes et de sang.

Devant eux, la paix doit remplacer les sacs de sable.

Renaîtront les coquelicots.

19 mars 2022 – La guerre au jour le jour
 
C’était hier… spectacle pharaonique

L’un des grands timoniers de la guerre, drapé de sa gloire et de la tunique de Néron, entrait en scène au-dessus des ruines fumantes, des morts, des hurlements des blessés en crescendo et du tohu-bohu du champ de bataille.

Il lui fallait faire l’apologie de la patrie d’une manière ostentatoire.

Le peuple s’est senti grandi, prêt à mourir pour le désir de vaincre.

Le maître se dressa, à un cheveu d’entonner le Te Deum de la victoire anticipée.

Investi de son rôle de chef de guerre, il ne sait pas encore qu’une telle apothéose pourrait se transformer en sa défaite si la terre brûlée ne laisse que des chardons destinés aux ânes.

17 mars 2022

Même quand la vérité est soumise à la torture des discours à contre-sens, la paix finit par triompher.

16 mars 2022

La paix prend racine dans le terreau de l’harmonie intérieure.

Rose fragile, elle mérite des soins attentifs afin de pouvoir résister aux prédateurs, aux vents contraires, aux sols arides, aux ombres et à l’air du temps.

15 mars 2022 – Théâtre de guerre : épilogue

Dans le fracas des champs de bataille
des vampires se gorgent de sang
Se pavanent des urubus drapés des manteaux de la vertu
s’entendent les chœurs des colporteurs de victoires inventées et de profits faramineux
des têtes décorées redessinent leurs plans funestes

Dans l’oubli
la nuit
des mères psalmodient leurs mélopées lugubres

 

jacob-445E-4E72-B393-E9BF9BE12578

André Jacob – La soirée des masques – Huile sur toile, 42 X 80 cms

14 mars 2022 – Théâtre de guerre : scène 4

Décor

Plus de cimetières que de champs de blé
Drapeau de la paix en berne
Fanion blanc introuvable

À l’ombre des souvenirs heureux
Devant la désespérance
Un partisan monte la garde

Il chantonne avec Cohen
L’espoir renaît

13 mars 2022 – Théâtre de guerre : scène 3
 
Fausses prières.
 
Sur les cadavres et les ruines
Les vendeurs de canons sont prosternés
Ils prient Mars et Arès

Que grandisse la haine
Que se poursuivent les combats
Que se massacrent les vivants
Que meurent les résistants
Que la piétaille disparaisse

Décorée par le sang
Sans médailles au cou

Les bourses vont prospérer
Amen

B5F88CEE-A916-4F6C-8BCA-B181D29AD38B_1_201_a

Reflet du monde (1999) Estampe sur papier

12 mars 2022 – Théâtre de guerre : scène 2

Pour créer des souvenirs

Sur la poussière des bardas
Sur la suie des gravats
Sur les morts inconnus
Sur les stèles noircies
Écrit d’un petit doigt

Un mot
Paix

11 mars 2022 –  Théâtre de guerre : scène 1

Plan de guerre

Il faut…
des dieux
des chefs
des thuriféraires
des héros

et des victimes

Les paris sont ouverts

Vainqueurs recherchés

La paix ?

Protagoniste oubliée dans les coulisses.

10 mars 2022

Les atrocités d’un champ de bataille sacrifient plus de pages de vérité que d’innocents et de soldats.

8 mars 2022 – Journée internationale des femmes

Dans Les femmes et la guerre, Madeleine Gagnon, écrivaine et  professeure à l’Université du Québec à Montréal, relate des témoignages de femmes glanés dans différentes régions du monde en guerre. Son livre a été publié en 2000, chez VLB éditeur.

Samia, une femme palestinienne témoigne :

« Je connais des jeunes filles qui reprochent à leurs mères résistantes de leur avoir volé leur enfance, on ne parle jamais dans les médias de ces effets de la guerre, elle est mal représentée, la guerre, on nous imagine tous et toutes avec des fusils, mais on vit pendant les guerres, on fait l’amour, on fait des bébés, on pleure les combattants tombés, on pleure ceux qui meurent de maladie ou de vieillesse, on a nos amitiés et nos inimitiés, nos conflits familiaux et tous les mêmes problèmes que les citoyens des pays en paix, on rêve aussi, on a nos pulsions, nos désirs, nos séductions, les femmes savent ces choses mieux que les hommes, dans les pourparlers de paix, c’est toujours la logique économique et politique qui l’emporte, si les femmes dirigeaient le monde, il n’y aurait sans doute plus de guerres, d’abord, si elles le dirigeaient, aux côtés des hommes, cette première guerre d’inégalité entre les sexes n’existerait pas, ensuite, elles mettraient au programme des réalités dont on ne se soucie jamais, quand les femmes entrent en guerre  ou dans la résistance, c’est d’abord pour assurer une vie meilleure à leurs enfants et petits-enfants, je ne crois pas que cela soit le but des hommes, eux qui ne savent pas pleurer, vous vous imaginez, ne pas savoir pleurer? c’est comme ne pas savoir rire, c’est comme ne pas savoir rêver, leur tristesse, les hommes la refoulent, à l’intérieur, quand elle remonte, c’est sous forme de colère, leurs fusils prennent la place des larmes et des rêves… » (p. 160)

À lire et méditer en écoutant Jacques Brel chanter
Il nous faut regarder, ce qu’il y a de beau

 

1A409C82-93DE-4222-8584-46DE8E0D3955_1_201_a

Fusain et sanguine sur papier réalisé suite à ma visite du camp de concentration Auschwitz-Birkenau,  là où tant de femmes y ont laissé leur vie. Cette oeuvre fait partie du répertoire virtuel du musée de l’Holocauste, Yad-Vachem, de Jérusalem.

7 mars 2022

CDBCA261-B380-4013-852A-88087039B498_1_201_a

Tableau d’André Jacob

Sur la mer en furie
Le vent fait rage
Le brouillard emmure

Le phare veille
La corne de brume hurle

Espoir

6 mars 2022 – Appel à la marche pour la paix

F34BB5EC-3977-4D19-B2F3-69059F72F183(1)
Marchons vers le point de fuite, celui de la guerre qui bloque l’horizon !

Ouvrons des chemins de traverse pour abolir les obstacles et les incertitudes!

Suivons les routes vierges, celles des prophètes qui ont marché et pris la parole à la manière de Bertha Von Suttner, Gandhi, Martin Luther King, les Mères de la Place de mai, John Lennon et des milliers d’autres !

Accompagnons ces millions de pèlerins de la culture de la paix qui, d’une seule voix, écrivent, peignent, chantent, interprètent, sculptent, bâtissent.

Place à l’audace !

Exigeons la paix !

5 mars 2022 – Espoir

2208EC19-DFCE-4AD6-8C50-01EF6A4EEBF2_1_201_a

Un tableau d’André Jacob

Dans l’effroi et le doute
Nous ne sommes pas seuls
Avec nos sœurs et nos frères
D’Ukraine et de Russie
Au-delà des frontières
Aux éclats d’obus
Répondons
Murmurons
La paix a un nom

Espoir

4 mars 2022 – Défilé

Tempo martial
Rythme infernal
Claquements de bottes
Tintamarre de chars
Sifflements de missiles
Sonate macabre

Le convoi de la mort écrase les rêves
Mais la vie s’agrippe aux racines du cep des saisons

3 mars 2022

Potentats et généraux harmonisent leurs guerres
Médailles sur le cœur
Célébrations
Tambours et clairons

Les peuples souffrent et meurent
Sans honneurs

Doloroso

Symphonie pathétique

2 mars 2022 – Ucrania 6

Le président Commander in chief, titre guerrier, a parlé à sa nation
de la liberté par les armes.

Mais sans mots de paix,
les discours ressemblent à des embruns toxiques sur l’avenir.

1er mars 2022 – Il faut

Paroles de paix
Envolées en fumée

Paroles de guerre
Gonflées par les tribuns
Ministres et présidents
Croisés de la vertu
Mimes de héros
Debout
Pour seriner sur tous les tons
Il FAUT des armes
Il FAUT des armes
Il FAUT des armes
ARMES ARMES ARMES

Il FAUT des armes
Létales létales létales

Il FAUT des morts

Il FAUT des mots funestes
En rafales
Inventés dans la haine
Incrustés dans les esprits
Brisés dans les cœurs

Il FAUT des mots qui sonnent
Dans les poches des vendeurs
Des machines à tuer

Il FAUT nourrir la guerre
Dans le désert des idées

Mais
Nous sommes la paix
Nous qu’on dit rêveurs
Femmes et hommes
Debout
Pour chanter en chœur

Il FAUT des paroles de paix

Lundi 28 février – Haïku pour la paix

Une colombe
oubliée sur la Place rouge
symbole du présent

Dimanche 27 février

Sous les gravats
Des coquelicots
Tachés de sang
Cryptiques
Renaissent
S’étalent
Au-dessus des anfractuosités de la douleur

Jardins d’espoir sur l’accotement de sentiers minés

La paix revivra

Samedi 26 février

En équilibre instable au-dessus des guerres, comme une nymphe évanescente plus fragile qu’un oiselet, la paix avance à tâtons, au risque de basculer dans le vide de l’oubli.

2 Commentaires

  1. Gisèle Turcot Gisèle Turcot
    28 février 2022    

    Voix de poètes, oui, nous voulons vous entendre.

  2. 1 mars 2022    

    Merci! La PAROLE est plus que nécessaire sur les scènes sombres de la guerre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Les APLP suggèrent…

Voici deux organisations humanitaires qui sont actives en Ukraine et dans les pays où les Ukrainiens se réfugient, sans être contrôlées ni par le gouvernement ukrainien ni bien sûr par la Russie.
Note : ces liens mènent directement aux sites web des organismes. Les dons ne transitent pas par les APLP.

Nos actions récentes

20 novembre 2022 : Lettre à la ministre Mélanie Joly : Négociez avec la Russie !
26 septembre 2022 : Événement Nourrir la paix à Rosemont.
17 septembre 2022 : Nettoyage du parc Lucia-Kowaluk pour le Journée internationale du nettoyage de la Terre.
28 juin 2022 : Lettre à la ministre des Affaires étrangères.
28 juin 2022 : Manifestation avec le Mouvement québécois pour la paix
8 mai 2022 : Manifestation Les mères au front à Québec..
5 avril 2022 : Les APLP endossent la lettre du Canada Peace Network contre les dépenses militaires.
27 mars 2022 : Lettre à l'ambassadeur des États-Unis à Ottawa.
26 mars 2022 : Manifestation avec Échec à la guerre contre la guerre en Ukraine et au Yémen.
23 mars 2022 : Lettre à l'ambassadeur de Russie à Ottawa.
23 février 2022 : Lettre à la ministre Joly sur l'Ukraine.
15 février 2022 : 33e cérémonie des Prix APLP.
21 décembre 2021 : Nos souhaits de paix 2022, lettre aux ministres fédéraux.
13 décembre 2021 : Lettre au premier ministre sur l'exportation d'armes vers l'Arabie Saoudite.
21 novembre 2021 : Deuxième lettre au ministre Miller.
27-28-29 octobre 2021 : Lettres aux nouveaux ministres fédéraux Joly, Guilbeault, Anand et Miller.
19 février 2021 : Lettre ouverte au PM concernant Haïti.

Voir toutes nos lettres aux élus »

Remontez dans le temps »

Recherche par sujets