Evénements du mois

Activités de nos membres







Je suis APLP parce que…

"C'est la paix et la justice pour tous que chacun d'entre nous souhaite et recherche. Contribuons à construire un monde meilleur, avec notre talent, quel qu'il soit !"
Camille Pelletier Antaya, membre du CA des APLP
"Parce que la paix est toujours à faire, en nous comme avec les autres, et que c’est par l’art que c’est le plus merveilleux de la promouvoir, de la défendre, de la fêter !"
domlebo, auteur-compositeur-interprète
"La paix est sacrée. C’est pour ça qu’on dit : Sacré-moi la paix !"
Yvon Deschamps, humoriste retraité
"Les mots de Louise Warren sur le dessaisissement et sur l’intensité préalable à la création me conduisent à Mozart et à Beethoven, à ma fille et à mon fils : je leur souhaite la paix… et travaille tous les jours à ce que ce vœu se réalise !"
Pierre Jasmin, pianiste, membre de l'exécutif de Pugwash Canada
"ChacunE, quel que soit son milieu d’appar-tenance et ses talents, peut et doit apporter sa petite pierre à la construction de la Paix (qui est tellement plus que l’absence de guerre ou de conflit armé)."
Dominique Boisvert, écrivain d'essais
"La paix est loin d’être acquise. Avec l’explosion de l’industrie militaire dans le monde, on aura besoin de nos mots, notre musique, nos films, de notre art pour faire contrepoids. La culture est arme de construction massive."
Guylaine Maroist, cinéaste documentaire

Les F-35 : les Artistes pour la Paix continuent de dénoncer cet achat absurde

Le F-35: un jouet dangereux dans les mains de Stephen Harper

Le F-35: un jouet dangereux dans les mains de Stephen Harper

Dès la mi-juillet 2010, le site des Artistes pour la Paix affichait en priorité une dénonciation virulente des F-35 (lire annexe ci-dessous). Puis le 25 novembre de la même année, en un tête à tête orageux avec M. Gilles Duceppe (auquel le bloquiste Robert Dupuy, webmestre des APLP, a assisté), le président des Artistes pour la Paix Pierre Jasmin a vigoureusement dénoncé le vote bloquiste qui venait d’être conclu en Chambre des Communes en faveur des F-35 aux côtés des Conservateurs, CONTRE Néodémocrates et Libéraux.

Une autre prise de position signée Jasmin, Primeau et Bilodeau paraissait sur le site une semaine avant les élections fédérales de mai 2011 : « Le militarisme des conservateurs n’est pas une solution. Le « deal » des F-35 (ce n’est pas encore un contrat), a vu grimper en sept mois sa facture de seize à vingt-neuf milliards de $. « L’investissement » de vingt-neuf milliards de $ par les Conservateurs dans les avions F-35 américains Lockheed Martin et Northrop Grumman, axés sur l’attaque furtive contre des pays aux défenses aériennes sophistiquées, est une aberration militariste. C’est ce que Les Artistes pour la Paix ont proclamé en juillet 2010 (aucun journal n’a alors publié notre lettre). 29 milliards de $ c’est-à-dire ô gens de Québec 145 fois les deux cents millions de $ que Harper dit ne pas avoir pour la construction de l’amphithéâtre du maire Labeaume! C’est surtout, ô vrai scandale, soixante-cinq fois 6500 logements sociaux (chiffres du FRAPRU), vingt-neuf fois le budget annuel du ministère de l’Environnement, des milliers de dollars en moyenne par canadien, qu’il soit bébé naissant ou centenaire. Et des experts américains prévoient que ce coût sera appelé à considérablement augmenter (La Presse, 26 novembre 2010, p. A-11). »

Le 25 juillet dernier, les Artistes pour la Paix invitaient sur leur site la population à presser M. Harper de sacrifier un seul de ses 65 F-35, épargnant ainsi assez d’argent pour sauver un million d’Africains de l’Est menacés par la famine et le manque d’eau potable. Cet appel a été transmis par très peu de médias. De même peu de personnes connaissent le travail admirable du comité de solidarité de Trois-Rivières dans leur contre-propagande aidée par l’artiste-caricaturiste Boris. Pourquoi donc si peu de relais ?

Le débat sur les F-35, censuré en période électorale, a resurgi les 12 et 13 mars 2012, mais le14 mars, à l’émission le club des ex à qui nous avions pourtant écrit un courriel, rien ne transparaissait sur la bêtise de cette acquisition d’un avion qui n’a aucune utilité défensive : il ne peut atterrir sur les pistes d’atterrissage trop courtes du Grand Nord, par exemple et il ne fait qu’entretenir les lubies militaristes d’intervenir en Iran ou en Chine.

L’informatif site www.dontbankonthebomb.com révèle d’autre part que :

Sun Life Financial  dirigée au Québec par madame Isabelle Hudon, présidente du C.A. de l’UQAM et qui siège sur le Conseil des Festivals de même qu’à CIRANO, investit et dans Lockheed Martin et Northrop Grumman, la Banque Royale dans Lockheed Martin, Power Corporation et la Banque de Nouvelle-Écosse investissent dans Northrop Grumman, les deux constructeurs étant associés dans la construction des F-35. Les deux endossent un programme de construction de nouvelles bombes nucléaires, donc préfèrent à Obama Mitt Romney qui a dit à l’automne 2011: « Dieu a créé les États-Unis pour dominer le monde. »

À vos lettres ! (et pourquoi pas investir dans des Caisses Populaires ?)

Pierre Jasmin Vice-président des Artistes pour la Paix

Annexe :

Un cri du cœur contre les F-35

lundi 19 juillet 2010

Comme tous les mois de juillet depuis l’avènement de Paul Martin comme premier ministre, le gouvernement du Canada y est allé en juillet 2010 de l’annonce d’une dépense militaire considérable et obscène, profitant des vacances des militants pacifistes.

Voici la lettre à ce sujet que nous avons envoyée à tous les médias. Seuls quelques médias alternatifs l’ont fait connaître. Nous comptons sur nos membres pour harceler les membres de leurs familles, envahir les lignes ouvertes et imposer le sujet des F-35 sur toutes les tribunes: c’est ainsi que les Artistes pour la Paix avaient contribué à défaire le gouvernement conservateur en 1993!

Les F-35 de Lockheed Martin ne sont qu’un projet fumeux, dont le prix risque de tripler, comme tous ces projets militaires accordés sans concurrence à un seul fournisseur. Il faut une offensive citoyenne exemplaire pour dénoncer et empêcher cette folie mégalomane du gouvernement Harper… (texte inscrit en introduction par Robert Dupuy sur le site)

Un cri du cœur contre les F-35

Le projet d’achat d’avions furtifs F-35 au montant de 16 milliards de dollars est un acte doublement criminel de la part du gouvernement conservateur Harper :

1- ces seize mille millions de $ seront volés aux miséreux de la terre (Autochtones, Haïtiens, Africains…), après l’agression policière torontoise (subventionnée à un milliard de $ !) contre les mondialistes désireux de leur venir en aide (AQOCI, Alternatives, Oxfam réunis aux manifestations contre le G-20 et le G-8)

2- ces F-35 de Lockheed Martin sans aucune utilité défensive représentent de virtuelles agressions meurtrières.

Les Artistes pour la Paix avaient combattu en 1993 les six milliards projetés pour les hélicoptères EH-101 anti-sousmarins nucléaires de Campbell-Mulroney, bénis par le bandit Karlheinz Schreiber puis des élections subséquentes avaient réduit le parti militariste gouvernemental conservateur à DEUX députés, dont Jean Charest…

Mais aujourd’hui, devant une dépense bien plus considérable et nullement justifiable défensivement, comment réagissent les journaux et l’opposition? Aucun éditorialiste à part Jeffrey Simpson du Globe & Mail ne clame son indignation. Quant aux Michael Ignatieff du Parti Libéral fédéral, Clément Gignac du Parti Libéral provincial et Claude Bachand du Bloc Québécois, ils revendiquent pour leurs clientèles respectives leur part de retombées économiques, comme de vulgaires receleurs rapaces, voulant participer aux profits de cette infâme transaction.

Il est impossible pour nous de contenir l’ampleur de la consternation qui nous habite, d’autant plus que cette fois-ci, elle sera difficilement communicable aux journaux, devenus pour la plupart à la solde d’hommes d’affaires militaristes ne voyant que le gain local à court terme et ignorant la détresse et la misère du monde.

Plus que jamais, ceux et celles qui croient en un monde meilleur doivent se joindre aux associations et regroupements pour la paix, dont les Artistes pour la Paix, pour dénoncer et combattre l’injustice et la violence du militarisme évitant ainsi d’en être les complices silencieux. Il en va de notre dignité d’êtres humains solidaires et le moindrement visionnaires.

Respectueusement et pacifiquement vôtre,

Pierre Jasmin

 

 

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

La boutique virtuelle APLP



Nos actions récentes

21 septembre 2019 : Le 5 à 7 pour la Paix, spectacle au Lion d'Or.
2 juin 2019 : Vernissage de la Biennale Les créateurs de Paix 2019.
16 mai 2019 : Lettre ouverte du CNANW au Premier ministre Trudeau.
14 mai 2019 : 3e Rencontre des Ambassadeurs de la non-violence.
12 mai 2019 : Concert Fête des mères contre la guerre.
10 mai 2019 : Participation à Cuisine ta ville avec ATSA.
23 avril 2019 : Remise des Prix APLP 2019 à Montréal.
28 janvier 2019 : Lettre à Justin Trudeau et Chrystia Freeland sur le Venezuela.
Voir toutes nos lettres aux élus »

Remontez dans le temps »

Recherche par sujets