Evénements du mois

Activités de nos membres

Je suis APLP parce que…

"C'est la paix et la justice pour tous que chacun d'entre nous souhaite et recherche. Contribuons à construire un monde meilleur, avec notre talent, quel qu'il soit !"
Camille Pelletier Antaya, membre des APLP
"Parce que la paix est toujours à faire, en nous comme avec les autres, et que c’est par l’art que c’est le plus merveilleux de la promouvoir, de la défendre, de la fêter !"
domlebo, auteur-compositeur-interprète
"Les mots de Louise Warren sur le dessaisissement et sur l’intensité préalable à la création me conduisent à Mozart et à Beethoven, à ma fille et à mon fils : je leur souhaite la paix… et travaille tous les jours à ce que ce vœu se réalise !"
Pierre Jasmin, pianiste, membre de l'exécutif de Pugwash Canada
"ChacunE, quel que soit son milieu d’appar-tenance et ses talents, peut et doit apporter sa petite pierre à la construction de la Paix (qui est tellement plus que l’absence de guerre ou de conflit armé)."
Dominique Boisvert, écrivain d'essais
"La paix est loin d’être acquise. Avec l’explosion de l’industrie militaire dans le monde, on aura besoin de nos mots, notre musique, nos films, de notre art pour faire contrepoids. La culture est arme de construction massive."
Guylaine Maroist, cinéaste documentaire

Lettre à Justin Trudeau : Levons les sanctions !

mqp_logo

Depuis les mises en garde par l’Organisation Mondiale de la Santé contre le COVID-19, les Artistes pour la Paix ont appuyé les mesures gouvernementales québécoises et canadiennes pour enrayer la maladie. Nous avons déjà publié la lettre du Groupe des 78 contre les sanctions économiques fédérales affectant l’Iran et le Venezuela. Aujourd’hui, CENT citoyens appuient la lettre suivante de la Hamilton Coalition to Stop the War adaptée par Pierre Jasmin pour le MQP.

 

Le Très Honorable Justin Trudeau
Premier Ministre du Canada
80 rue Wellington, Ottawa, ON K1A 0A2

Montréal, Hamilton, lundi le 13 avril 2020

Monsieur le Premier ministre,

Dans sa communication du 23 mars aux leaders des pays du G20, le Secrétaire-Général de l’ONU Antonio Guterres déclarait: « J’encourage la levée des sanctions imposées à divers pays, afin de leur assurer l’accès à la nourriture, aux fournitures essentielles à leur santé ainsi qu’au soutien médical COVID-19. Souvenons-nous que dans notre monde interconnecté, nous sommes seulement aussi forts que le système de santé le plus faible. C’est un moment pour la solidarité, non l’exclusion… » Deux jours après, huit pays visés par diverses mesures d’exclusion ont approuvé «ce rejet de toute politisation de la pandémie » : Chine, Corée du Nord, Cuba, Iran, Nicaragua, Russie, Syrie et Venezuela.

Nous les soussignés appelons donc le Canada à devenir un exemple pour les autres pays du G-20 et pour le monde entier en suspendant les sanctions que le Canada applique contre les citoyens des huit pays mentionnés et contre douze autres, surtout d’Afrique.

Appliquer des sanctions économiques peut être un acte de guerre qui tue souvent davantage d’êtres humains que les armes. C’est pourquoi le pouvoir d’imposer et de lever des sanctions économiques est exclusivement restreint au seul Conseil de Sécurité des Nations unies. De plus, ces sanctions font mal aux plus pauvres et aux secteurs les plus vulnérables de la société en causant de manière systémique la faim, les maladies et le chômage. Elles sont voulues ainsi. Des officiels du gouvernement américain, qui prononcent de façon routinière des sanctions contre les gouvernements qu’ils considèrent non grata, ont admis qu’ils veulent, à travers ces souffrances, inciter les citoyens ordinaires à se rebeller contre leurs autorités. De plus, ils forcent les autres pays à obéir à leurs sanctions en appliquant le principe d’extraterritorialité qui pénalise des corporations qui osent commercer avec les pays sanctionnés. Ils ont même privé d’aide humanitaire – telles des fournitures médicales pourtant exclues de toute sanction selon la loi internationale – le Venezuela et l’Iran. Que le gouvernement américain accroisse les sanctions contre ces deux pays pendant une pandémie est une barbarie sans nom, dénoncée par le pape et la lettre du 6 avril du Groupe des 78.

Nous déplorons que divers gouvernements, dont le vôtre, aient appliqué diverses sanctions illégales et unilatérales. Seul le Conseil de Sécurité autorise de telles sanctions, dont l’Iran et la Corée du Nord font l’objet : dans le cas de l’Iran, on aurait dû les lever en 2015, vu son application stricte des conditions de l’entente nucléaire JCPoA et sa ratification de la résolution de l’ONU 2231 ! Nous croyons que les sanctions économiques canadiennes, unilatérales et multilatérales (excluant les sanctions reliées au commerce des armes) devraient être levées pour répondre à l’urgence de la pandémie et selon les vœux du Secrétaire-Général.

Le 30 mars, votre gouvernement a discrètement annoncé son soutien à l’appel du Secrétaire général de l’ONU pour un cessez-le-feu global, appuyé par 58 autres pays dont la France, le Mexique et l’Allemagne : les Artistes pour la Paix en avaient aussitôt félicité la Directrice générale de la Sécurité internationale du ministère des Affaires étrangères. Le communiqué du 10 avril nous autorise à vous en féliciter maintenant, tout en exprimant notre vive indignation face au feu vert que vous avez accordé à de nouvelles ventes d’armes à l’Arabie saoudite, pourtant en guerre illégale contre le Yémen.

Nous croyons que le Canada doit répondre à la crise du Coronavirus en endossant les politiques de l’ONU en désarmement, en désinvestissement des énergies fossiles et en actions écologiques conformes aux objectifs de préservation du climat de la COP21.

En espérant, monsieur le Premier ministre, que l’urgence dictée par la pandémie vous incite à une réaction rapide et éclairée.

 

CC. Chrystia Freeland, Vice-première ministre
FP Champagne, Ministre des Affaires étrangères
Andrew Scheer, Chef de l’Opposition
Yves-François Blanchet, Chef du Bloc Québécois
Jagmeet Singh, Chef du NDP
Elizabeth May, Cheffe du Parti Vert

Les 100 signataires

en ordre alphabétique de nom de famille

Greg Albo, professeur en science politique, York University

Janis Alton, Voices Of Women – Past Co-Chair

Rachad Antonius, professeur titulaire, Université du Québec à Montréal

Mary-Winne Ashford, MD, PhD. International Physicians for the Prevention of Nuclear War

Arnold August, journaliste et auteur

Imam Zafar Bangash, Islamic Society of York Region

André Bélisle, président Association Québécoise de lutte contre la pollution atmosphérique (AQLPA)

Barbara Birkett, physician, IPPNWCanada, Science for Peace, ICAN supporters Oakville, Toronto HNDC

Chris Black, juriste international et auteur, Toronto

Rana Bose, ingénieur et auteur

Marie Boti, cinéaste et v-p, International Women’s Alliance

Doug Brown, co-prés, Hamilton Coalition To Stop The War

Nancy K. Brown, membre exécutive du MQP, Raging Grannie

Malcolm Buchanon, ex-secrétaire général, Ontario Secondary School Teachers Federation [OSSTF]; président Hamilton, Burlington, Oakville Chapter, Congress of Union Retirees of Canada, membre du comité exécutif, Hamilton and District Labour Council

Pascale Camirand, philosophe éthicienne féministe

Theorora Carroll, membre des Conférences internationales sur la Science et les Affaires Globales Pugwash

Claudia Chaufan, MD, PhD, directrice du Graduate Program, professeure associée, School of Health Policy and Management, York University

Ed Corrigan, avocat, London, ON

Lay Cannon Phyllis Creighton, adjunct faculty, Faculty of Divinity, Trinity College, Toronto; Anglican Award of Merit; Order of Ontario

Gail Davidson, Executive Director, Lawyers’ Rights Watch Canada

Luce Des Aulniers, docteure d’État en anthropologie, professeure émérite associée,
Faculté de communication, Université du Québec à Montréal (fondatrice des Études supérieures interdisciplinaires sur la mort, 1980)

Yvon Deschamps, humoriste retraité et porte-parole de la Fondation Yvon Deschamps Centre-Sud

Emily Drysdale, Master of Social Work

Michel Duguay, physicien,  professeur honoraire de l’université Laval

Raôul Duguay, peintre, auteur-compositeur-interprète, Artiste pour la Paix honoraire

Gordon Edwards, président-fondateur de la Canadian Coalition for Nuclear Responsability

Nour El Kadri, professeur, Strategic Management and E-Business, University of Ottawa

Yves Engler, auteur

Raef Fawaz, Ardi Contractors

John Foster, Kingston ON, économiste, auteur, Oil and World Politics

Alan Freeman, University of Manitoba, Former Principal Economist, Greater London Authority

Rolf Gerstenberger, ex-président du Local 1005 USW

Dr. Ali T. Ghouse MD, FRCPC, Clinical Associate Professor, McMaster University

Judy Goldschmidt

Cy Gonick, fondateur du Canadian Dimension Magazine

Stephen Roy Gowans, auteur, Ottawa

Malcolm Guy, réalisateur/producteur, Productions Multi-Monde; vice-président externe, Ligue internationale de lutte des peuples (LILP-ILPS)

Judy Haiven, PhD, auteure et activiste, professeure retraitée, Saint Mary’s University

Larry Hannant, historien et auteur, Victoria, BC

David Heap, professeur associé, University of Western Ontario

André Jacob, auteur et artiste visuel, membre des Artistes pour la Paix

Pierre Jasmin, Artiste pour la Paix, Co-prés. d’honneur du Mouvement Québécois pour la Paix

Frederick Jones, ex-président, Dawson Teachers’ Union

Bruce Katz, Co-président, Palestinian and Jewish Unity

Amir Khadir, médecin infectiologue, ex-député de Québec solidaire

Saïdeh Khadir, médecin urgentologue

Robert Korol, professeur émérite, génie civil, McMaster University

Dr. Atif Kubursi, Prof. émérite, McMaster University

Jean-Daniel Lafond, O.C., Chevalier Arts et Lettres, cinéaste et écrivain, co-président et directeur général de la Fondation Michaëlle Jean

Gérald Larose, professeur à l’UQAM et ex-président de la Confédération des Syndicats Nationaux

Dimitri Lascaris, juriste, journaliste et activiste

Tony Leah, prés., Unifor Local 222 Political Action Committee, Oshawa

Pierre LeBlanc, auteur et analyste, Ottawa

Michael A. Lebowitz, professeur émérite en économie, Simon Fraser University

Ed Lehman, président, Regina Peace Council

Tamara Lorincz, doctorante, Balsillie School of International Affairs, Wilfrid Laurier University (et activiste)

Kevin MacKay, professeur, Mohawk College of Applied Arts and Technology

Harinder Mahil, syndicaliste, Vancouver, BC

Robbie Mahood, médecin, membre de Socialist Action

Izabella Marengo, vice-présidente des Artistes pour la Paix

Robin Matthews, poet, professor, political activist

Donna Mergler, professeure emerita, Université du Québec à Montréal

André Michel, artiste multi-disciplinaire, président national ex-officio des Artistes pour la Paix

Rabbi David Mivasair

Christian-P. Morin, webmestre et membre du C.A. des Artistes pour la Paix

Michèle Nevert, professeur titulaire, Université du Québec à Montréal, ex-présidente du Syndicat des Professeurs

Bich Nguyen MD, FRCPC, Chef, service ès pathologie, grappe Optilab Montréal-CHUM

Éric Notebaert MD, Association Canadienne des Médecins pour l’Environnement.

Isabel Orellana, professeure, Centre de recherche en éducation et formation relatives à l’environnement et à l’écocitoyenneté- Centr’ERE, Université du Québec à Montréal

Leo Panitch, professeur émérite et science politique, York University

John Philpot, juriste, membre du Consultative Council of the American Association of Jurists

France Piché

V. Ramana, professeur, School of Public Policy and Global Affairs, University of British Columbia.

Denis Rancourt, PhD, chercheur, Ontario Civil Liberties Association

Judi Richards, Artiste pour la Paix

Yvon Rivard, écrivain, professeur honoraire à l’université McGill

Karen Rodman, Exec Director, Just Peace Advocates

Rob Rolfe, poète

Herman Rosenfeld, retired Canadian Auto Workers Staffperson and Worker Educator

Dimitri Roussopoulos, Mouvement pour le Désarmement Nucléaire et la Paix, author and book publisher (Black Rose Books 50e anniversaire)

Sid Ryan, ex-président, Ontario Federation of Labour

Céline Saint-Pierre, sociologue émérite, UQAM

Richard Sanders, fondateur, Coalition to Oppose the Arms Trade

Samir Saul, professeur d’histoire, Université de Montréal

Lucie Sauvé, directrice du Centre de recherche en éducation et formation relatives à l’environnement et à l’écocitoyenneté, Université du Québec à Montréal

Sid Shniad, membre fondateur, Independent Jewish Voices Canada

William Sloan, vice-président des Artistes pour la Paix et exécutif MQP

Ken Stone, adm. Syria Solidarity Movement; trés.Hamilton Coalition To Stop The War

Itrath Syed, doctorant, Simon Fraser University

Phil Taylor, animateur, The Taylor Report, CIUT.fm

Henry-Evans Tenbrinke, membre de l’exécutif, CURC Hamilton/Halton

Louise Vandelac, Ph.D. Professeure titulaire, Département de sociologie et Institut des sciences de l’environnement de l’UQAM Co-rédactrice en chef de VertigO, la revue électronique en sciences de l’environnement Chercheure Pôle risques, MRSH Université de Caen Normandie, Chercheure CINBIOSE, CIRODD, CENTREAU, RRSPQ, RISUQ Directrice du CREPPA, UQAM

Dr. Maria Paez Victor, Canadian, Latin American and Caribbean Policy Centre

Larry Wassler, président, Ottawa Peace Council

Paul Weinberg, journaliste et auteur, Hamilton

Patricia Willis, Denman Island Peace Group

Theresa Wolfwood, directrice, Barnard Boecker Centre Foundation, Victoria, BC

Thomas Woodley, Canadians for Justice and Peace in the Middle East

Claudio Zanchettin, professeur de philosophie retraité

Greta Zarro, directrice, World BEYOND War

3 Commentaires

  1. 14 avril 2020    

    Bravo, Artistes pour la paix!

  2. Pierre Jasmin Pierre Jasmin
    15 avril 2020    

    On m’a demandé (on ne me le demande plus) pourquoi j’avais débuté la version en français de notre lettre à M. Trudeau par un rappel du rôle de l’OMS illustré aussi en mon article du 17 mars http://www.artistespourlapaix.org/?p=18283. Or, cet appel a motivé plusieurs instances médicales québécoises à multiplier les tests, avant les autres provinces.

    L’ORGANISATION MONDIALE DE LA SANTÉ se voit sauvagement attaquée par Donald Trump qui a trouvé un maillon faible qu’il puisse blâmer pour sa propre gestion catastrophique de la COVID-19 qui fait subir aux États-Unis un nombre record de morts (en proportion deux fois plus élevée chez les Noirs que le pourcentage de la population qu’ils représentent).

    Trump accuse avec racisme le Noir qui dirige l’OMS, Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus (qui possède un doctorat en santé communautaire) d’être contrôlé par les Chinois, sous prétexte qu’ils ont aidé à rebâtir l’Éthyopie dont il était ministre, et en profite pour accuser aussi les Chinois d’avoir caché des informations capables de mieux contrôler le Coronavirus!

    Les Américains annoncent (les démocrates s’indignent, donc je reprends la phrase) le président Trump annonce qu’il suspend la subvention annuelle américaine évaluée à $115 millions par année par l’OMS, qui signale un important arriéré à cet effet pour 2019.

    L’organisme pacifiste féministe CODEPINK en a profité pour calculer que les payeurs de taxes américains versent $80 millions à chaque heure au Pentagone!

    Saluons une première – et ce n’est pas trop tôt – de la part de la Vice-Première Ministre Chrystia Freeland, appuyée par la Ministre de la Santé Patty Hajdu et la Dr. Theresa Tam, qui joue au Canada le rôle du Dr Horacio Arruda au Québec: le trio a défendu la coopération du Canada avec les institutions multilatérales telles que l’ONU et l’OMS! La directrice de la Sécurité internationale au Ministère des Affaires globales s’en réjouira certainement, en espérant que son patron Philippe-François Champagne quitte son rôle de matamore anti-syrien et anti-iranien pour adopter une posture coopérative à son tour.

    C’est l’essence des recommandations des Artistes pour la Paix au Canada depuis que Jean Chrétien a quitté son poste en 2003. Et bien sûr nous avons déploré depuis février 2014, pendant deux ans et demi sans aucune relance des médias, que le Canada vende des blindés à l’Arabie saoudite ( où le Prince Mohammed Bin Salman vient de procéder à sa 800e exécution depuis son arrivée au pouvoir en janvier 2015) et nous dénonçons depuis 2016 que Trudeau accorde $70 milliards à la construction de navires de guerre Irving/Lockheed Martin.

    • 25 avril 2020    

      thank you / merci Pierre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Nos actions récentes

18 septembre 2020 : Lettre aux élus - Pour une réorientation de la politique étrangère canadienne.
20 mai 2020 : Lettre ouverte - le Canada ne mérite pas de siège au Conseil de sécurité.
13 avril 2020 : Lettre à Justin Trudeau : Levons les sanctions !
10 avril 2020 : Lettre du Groupe des 78 : Habileté diplomatique requise pour une intervention urgente
7 avril 2020 : Lettre au Premier ministre Trudeau sur NUMISMA
18 février 2020 : Lettre au Premier ministre sur Wet'suwet'en.
27 janvier 2020 : Message au Premier ministre sur les déchets nucléaires.
25 janvier 2020 : Manifestation Non à la guerre contre l'Iran.
Voir toutes nos lettres aux élus »

Remontez dans le temps »

Recherche par sujets