Evénements du mois

Activités de nos membres





Je suis APLP parce que…

"C'est la paix et la justice pour tous que chacun d'entre nous souhaite et recherche. Contribuons à construire un monde meilleur, avec notre talent, quel qu'il soit !"
Camille Pelletier Antaya, membre du CA des APLP
"Parce que la paix est toujours à faire, en nous comme avec les autres, et que c’est par l’art que c’est le plus merveilleux de la promouvoir, de la défendre, de la fêter !"
domlebo, auteur-compositeur-interprète
"La paix est sacrée. C’est pour ça qu’on dit : Sacré-moi la paix !"
Yvon Deschamps, humoriste retraité
"Les mots de Louise Warren sur le dessaisissement et sur l’intensité préalable à la création me conduisent à Mozart et à Beethoven, à ma fille et à mon fils : je leur souhaite la paix… et travaille tous les jours à ce que ce vœu se réalise !"
Pierre Jasmin, pianiste, membre de l'exécutif de Pugwash Canada
"ChacunE, quel que soit son milieu d’appar-tenance et ses talents, peut et doit apporter sa petite pierre à la construction de la Paix (qui est tellement plus que l’absence de guerre ou de conflit armé)."
Dominique Boisvert, écrivain d'essais
"La paix est loin d’être acquise. Avec l’explosion de l’industrie militaire dans le monde, on aura besoin de nos mots, notre musique, nos films, de notre art pour faire contrepoids. La culture est arme de construction massive."
Guylaine Maroist, cinéaste documentaire

La Grande Marche du 10 novembre : les APLP y étaient

La bannière APLP

Le vent nous aide à déployer notre bannière. Photo C. Morin

En respect de sa mission, Les Artistes pour la Paix étaient présents à la manifestation citoyenne tenue samedi après-midi à Montréal, pour demander au nouveau gouvernement du Québec de faire de l’environnement une priorité. Les organisateurs estiment que 50 000 personnes se sont rassemblées pour la Grande Marche, qui a commencé à 14h à la Place des Festivals et qui s’est terminée vers 16h45 malgré un vent glacial.

Pour André Michel, Président national des Artistes pour la Paix, il y a « urgence d’agir  en priorité dans les transports pour espérer atteindre les objectifs de réduction de GES du plan climatique gouvernemental. Il faut cesser d’en parler mais agir avec des actions concrètes. Les municipalités comme les autres niveaux de gouvernement, devant une telle mobilisation, ne peuvent pas rester indifférents. Le Québec entier doit aussi signer le « Pacte ». En signant les citoyens s’engagent à poser des gestes pour réduire leur empreinte environnementale, tout en pressant le gouvernement de prendre les mesures nécessaires pour respecter les objectifs de l’Accord de Paris sur le climat. Samedi matin, le « Pacte » avait récolté quelque 136 000 signatures ».

Le mouvement réclame que tous les ordres de gouvernement reconnaissent « l’urgence climatique et la protection de la biodiversité » comme « les plus grands défis de notre époque » ; adoptent un plan climatique qui respecte les cibles exigées par le GIEC  ; interdisent tout nouveau projet d’exploration ou d’exploitation des hydrocarbures et mettent fin aux subventions directes ou indirectes.

Voici un reportage photographique de l’événement. Cliquez sur une image pour la voir en grand format.

 

 

Voici également une centaine de photos que nous relayons avec l’aimable autorisation de Valmédia : https://goo.gl/ZLSVhr

1 Commentaire

  1. Deraiche Deraiche
    12 novembre 2018    

    Merci pour ces photos ! Une belle marche pour une bonne cause !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Le Manifeste pour la Paix


Nos actions récentes

10 novembre : Grande Marche - La planète s'invite au Parlement.
23 septembre : Lancement du Manifeste pour la Paix à Victoriaville.
22 septembre : Lancement du Manifeste pour la Paix à Mont Saint-Hilaire.
21 septembre : Lancement du Manifeste pour la Paix à Montréal.
5 août : Cérémonie commémorative d'Hiroshima à Montréal.
14 juillet : Manifestation pour la Paix, Avignon, France.
23 avril : Cérémonie de remise des Prix APLP 2018.
20 avril : Participation à la journée de dialogue sur le contrôle des armements à Ottawa.

Voir toutes nos lettres aux élus »

Remontez dans le temps »

Recherche par sujets