Evénements du mois

Activités de nos membres






Je suis APLP parce que…

"C'est la paix et la justice pour tous que chacun d'entre nous souhaite et recherche. Contribuons à construire un monde meilleur, avec notre talent, quel qu'il soit !"
Camille Pelletier Antaya, membre du CA des APLP
"Parce que la paix est toujours à faire, en nous comme avec les autres, et que c’est par l’art que c’est le plus merveilleux de la promouvoir, de la défendre, de la fêter !"
domlebo, auteur-compositeur-interprète
"La paix est sacrée. C’est pour ça qu’on dit : Sacré-moi la paix !"
Yvon Deschamps, humoriste retraité
"Les mots de Louise Warren sur le dessaisissement et sur l’intensité préalable à la création me conduisent à Mozart et à Beethoven, à ma fille et à mon fils : je leur souhaite la paix… et travaille tous les jours à ce que ce vœu se réalise !"
Pierre Jasmin, pianiste, membre de l'exécutif de Pugwash Canada
"ChacunE, quel que soit son milieu d’appar-tenance et ses talents, peut et doit apporter sa petite pierre à la construction de la Paix (qui est tellement plus que l’absence de guerre ou de conflit armé)."
Dominique Boisvert, écrivain d'essais
"La paix est loin d’être acquise. Avec l’explosion de l’industrie militaire dans le monde, on aura besoin de nos mots, notre musique, nos films, de notre art pour faire contrepoids. La culture est arme de construction massive."
Guylaine Maroist, cinéaste documentaire

Votre lettre urgente… et notre mémoire adressés à Trudeau

Prenez une enveloppe sur laquelle vous inscrirez :

Le Très Honorable Justin Trudeau
Cabinet du Premier ministre
80, rue Wellington
Ottawa, ON K1A 0A2
Canada

Vous envoyez votre mot par cette enveloppe, sans avoir besoin d’y apposer un timbre. Ou alors par télécopieur au 613-941-6900

Vous trouverez en cliquant ici une lettre toute prête à imprimer et signer.

L’éditorialiste du PEACE MAGAZINE (Toronto) Metta Spencer nous a communiqué qu’elle passera tout son mois d’août au téléphone, tout comme les membres de l’exécutif du Réseau canadien pour l’abolition de l’arme nucléaire priant TOUS SES AMIS ET CONTACTS de faire la même démarche afin que l’accumulation de lettres convainque Trudeau d’agir pour la paix. Soyons clairs : il y va du futur de la paix, oui, vraiment, c’est ce que pensent plusieurs groupes de paix qui ont déjà fait en juillet ou feront cette action urgente tout le long du mois d’août !!!

Naïf ? Certes, compte tenu que l’enfance et l’adolescence de Justin dans le confort des 1% auxquels sa famille appartenait ne se sont guère illustrées par l’audace de coups d’éclat. Mais n’est-il pas à la croisée des chemins, prêt à confirmer ce pourquoi il est entré en politique? Alors il faut saisir cette occasion unique qui ne reviendra pas de l’encourager à agir de façon déterminante. Voici un exemple de lettre suggérée :

Cher premier ministre,

Vivement préoccupé(e) par les morts causées par les guerres et le terrorisme et par le départ imminent d’Obama avec deux remplaçants désignés, Trump et Clinton, aux instincts belliqueux, je vous supplie de réagir selon vos meilleures qualités et celles de votre épouse : la générosité et le désir sincère de servir la population et la PAIX.

Nous sommes persuadés que deux actions seraient porteuses de paix en cet été 2016 :

1- à l’occasion de la consultation lancée par le ministère de la Défense, veuillez le rebaptiser en ministère de la paix et de la sécurité, pour que l’armée se transforme en force civile capable de fournir efficacement l’aide humanitaire aux réfugiés et de faire face aux épisodes de climat extrêmes et à leurs conséquences (feux de forêt, inondations, verglas…) et svp refusez selon la logique du COP21 les oléoducs au service du pétrole sale des sables bitumineux!

2- à la veille de la dernière session de l’ONU présidée par le secrétaire général Ban Ki-moon, appuyez la proposition humanitaire contre les bombes nucléaires (lors de la dernière session, appuyée par 139 pays, c’est-à-dire 83% des pays s’étant exprimés, mais pas par le Canada!). Et svp, refusez d’obéir au militarisme de l’OTAN qui flirte avec la guerre, tant en Turquie qu’en Pologne, dans les Pays baltes, en Géorgie et en Ukraine.

Nous resterons ainsi solidaires dans la paix,

Ottawa – Défense nationale / Forces armées canadiennes

Le ministre de la Défense Harjit S. Sajjan a annoncé le 6 avril « le lancement de consultations publiques dans le cadre d’un dialogue ouvert et transparent avec les Canadiens et d’autres intervenants clés visant à éclairer l’élaboration d’une nouvelle politique de défense pour le Canada. Il s’agit de la première consultation publique … en plus de vingt ans. »

Plusieurs doutes se sont exprimés publiquement sur la transparence de cette démarche, la décrivant plutôt comme une manœuvre politicienne biaisée, avec l’intention d’écarter autant que possible toute critique de la Défense [1]. Cette impression ne s’est pas dissipée en recevant une lettre du secrétaire à la Défense bizarrement libellée suite à une bévue qui montrait le mépris dans lequel nous tient le ministère : « Permettez-moi d’abord de vous présenter mes excuses pour la regrettable erreur commise dans l’accusé de réception que vous a envoyé l’Unité de la correspondance du ministre. »

[1] “Conservative defence critic James Bezan said voters he has spoken with expressed concern that the Liberal government will ignore responses from the ongoing public consultations on defence policy that run counter to its stated views, while his NDP counterpart Randall Garrison worries that the Trudeau government used the process to make it easier to selectively choose responses that suit its needs.
Hill TIMES, Ottawa, 27th of July

Dominique Boisvert

Ces doutes sur la transparence furent à demi-mots exprimés par un de nos membres, Dominique Boisvert, qui avait répondu avec ouverture à la première invitation du 7 juillet de la ministre du Développement international et de la Francophonie, l’honorable Marie-Claude Bibeau. Lire son message sur http://www.artistespourlapaix.org/?p=11106

Premières réactions face au mémoire des APLP

Mercredi matin le 3 août à l’Université Bishop’s, les principales recommandations du mémoire appuyé par le Conseil d’Administration des Artistes pour la Paix du 11 juillet seront présentées lors de deux tables rondes sur de nouvelles politiques de Défense et du Développement international devant la ministre Bibeau. Une version de ce mémoire a circulé auprès de quelques-uns de nos membres, suscitant les réactions suivantes :

1- 20 juillet

En lisant ce texte, je me suis écrié WOW à plusieurs reprises. Quelle contribution à la réflexion sur la politique canadienne et sur l’histoire du militarisme canadien ! En soutien au propos ferme pour une politique de paix et de sécurité, se dessine très clairement le fil conducteur de la contribution des Artistes pour la paix à la réflexion et à l’action. Dans le contexte actuel où on voit le premier ministre Justin Trudeau se draper de la chape militariste de l’OTAN pour enrôler toujours plus avant le Canada dans la logique guerrière et provocatrice de l’OTAN, une analyse aussi exhaustive fournit une perspective réaliste pour l’avenir. Évidemment, les fabricants d’armes ne se reposent jamais et n’aimeront sans doute pas les propositions avancées dans le document, alors qu’ils sont en train de sabrer le champagne en raison de la position militariste, joviale et enthousiaste adoptée par le premier ministre Trudeau qui appuie l’avancée de l’OTAN en Lettonie sans sourciller. Je vous souhaite que l’impact soit aussi solide que le contenu. Salutations cordiales!

André Jacob, professeur émérite UQAM, travail social et artiste peintre

2- 26 juillet 2016 12:37

Quel magnifique travail! Ce texte est parfait : il est réaliste, il est juste, il relance une proposition plus que jamais nécessaire dans ces temps de barbaries galopantes. J’espère de toutes mes forces que cet appel des Artistes pour la paix sera entendu et pris en considération lors des débats à venir sur le rôle que le Canada entend jouer dans le monde. Il est un temps où il faut choisir entre l’inhumanité et l’humanité, entre la guerre et la paix. Ce temps est venu. Les Artistes pour la paix ont choisi. Merci, Pierre. Amitiés,

Jean-Daniel Lafond, cinéaste et auteur qui a vécu six années à Rideau Hall parmi les militaires, à titre de mari de la Gouverneure générale, chef de l’Armée canadienne, Michaëlle Jean, en poste de septembre 2005 à octobre 2010

3- 24 juillet

Merci, Pierre. Ton mémoire est superbe.

Kathleen Ruff, 76 ans, de Smithers, B.C., qui a reçu le 2 juin la Médaille d’Honneur de l’Assemblée nationale à Québec pour avoir mené le combat avec nous contre l’amiante et son odieux commerce

4- 27 juillet

Mon cher Pierre,
Excellente, la dernière mouture du mémoire que je viens de lire avec attention. À mon avis, c’est prêt à livrer.

Christian P. Morin, webmestre des APLP

5- 29 juillet 2016 10:20

Bravo Pierre ! Je suis fière des APLP !

Dorothy Henaut, cinéaste et peintre

6- 31st of July

Congratulations, Pierre. It’s an extraordinary document–extremely well documented, composed, and expressed. A powerful cry for the creation of a culture of justice and peace, with a totally convincing set of proposals for making it happen in Canada.

Hope all goes well in Lennoxville on Wednesday.

Martin Duckworth, cinéaste APLP de l’année 2002 et prix Albert Tessier du Québec 2015

Le voici, maintenant, notre mémoire

Mise à jour le 3 août : le texte complet du mémoire est disponible sur cette page.

En remerciant principalement Pierre Jasmin, ainsi que Laurence Chessex et André Cloutier. Nous publions d’abord ses deux premières pages (les autres suivront après notre présentation du 3 août devant la ministre, par respect).

APLP_logo

 

Un Ministère de la Paix et de la Sécurité

defense_eau

Jenna-Dawn McLellan APLP : marche 2011 pour la sécurité… en défense de l’eau

Mémoire des Artistes pour la Paix
à l’intention du Ministère de la Défense

À l’occasion de ses consultations pour une nouvelle politique de défense du Canada
3 août 2016

SEPT SECTIONS

Introduction ………. p. 3 à 5

  1. Quatorze recommandations des APLP ………. p. 6 à 8
  2. Six militaires exemplaires ………. p. 9 à 12
  3. Le militarisme de l’OTAN ………. p. 13 à 18
  4. Le complexe militaro-industriel et l’armée ………. p. 19 à 27
  5. Radicalisation des frères jumeaux
    Militarisme et terrorisme ………. p. 28 à 32

CONCLUSION : seize recommandations connexes ………. p. 33 à 38

 

 

« Être pacifiste, c’est avoir toujours présent à l’esprit
l’immense contenu du mot PAIX et tout ce qu’il signifie
de non-souffrance, de non-détresse et de non-désolation. »

Jean Rostand, biologiste (1894-1977)

 « AUTREFOIS on fabriquait des armes pour les guerres.
AUJOURD’HUI, on fabrique des guerres pour vendre les armes. »

Arundhati Roy, écrivaine et militante indienne contemporaine

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Le Manifeste pour la Paix


Nos actions récentes

10 novembre : Grande Marche - La planète s'invite au Parlement.
23 septembre : Lancement du Manifeste pour la Paix à Victoriaville.
22 septembre : Lancement du Manifeste pour la Paix à Mont Saint-Hilaire.
21 septembre : Lancement du Manifeste pour la Paix à Montréal.
5 août : Cérémonie commémorative d'Hiroshima à Montréal.
14 juillet : Manifestation pour la Paix, Avignon, France.
23 avril : Cérémonie de remise des Prix APLP 2018.
20 avril : Participation à la journée de dialogue sur le contrôle des armements à Ottawa.

Voir toutes nos lettres aux élus »

Remontez dans le temps »

Recherche par sujets