Evénements du mois

Activités de nos membres




Je suis APLP parce que…

"En cette époque de repli sur soi, de violence et de conflits incessants, plutôt que de publier mes états d’âmes sur les réseaux sociaux et de me cantonner dans un rôle de spectateur impuissant, je choisis de militer au sein d’Artistes pour la Paix, un regroupement qui me semble plus pertinent et nécessaire que jamais."
Sébastien Dhavernas, comédien, metteur en scène et producteur, v-p des APLP
"C'est la paix et la justice pour tous que chacun d'entre nous souhaite et recherche. Contribuons à construire un monde meilleur, avec notre talent, quel qu'il soit !"
Camille Pelletier Antaya, membre du CA des APLP
"Parce que la paix est toujours à faire, en nous comme avec les autres, et que c’est par l’art que c’est le plus merveilleux de la promouvoir, de la défendre, de la fêter !"
domlebo, auteur-compositeur-interprète
"La paix est sacrée. C’est pour ça qu’on dit : Sacré-moi la paix !"
Yvon Deschamps, humoriste retraité
"Les mots de Louise Warren sur le dessaisissement et sur l’intensité préalable à la création me conduisent à Mozart et à Beethoven, à ma fille et à mon fils : je leur souhaite la paix… et travaille tous les jours à ce que ce vœu se réalise !"
Pierre Jasmin, pianiste, membre de l'exécutif de Pugwash Canada
"ChacunE, quel que soit son milieu d’appar-tenance et ses talents, peut et doit apporter sa petite pierre à la construction de la Paix (qui est tellement plus que l’absence de guerre ou de conflit armé)."
Dominique Boisvert, écrivain d'essais
"La paix est loin d’être acquise. Avec l’explosion de l’industrie militaire dans le monde, on aura besoin de nos mots, notre musique, nos films, de notre art pour faire contrepoids. La culture est arme de construction massive."
Guylaine Maroist, cinéaste documentaire

Prix Hommage à Margie Gillis

Margie Gillis

Margie Gillis

Par Hélène Beauchamp.

Danseuse aux pieds nus et à la chevelure magnifique, aux mains expressives et au corps fluide, à la présence généreuse et au visage d’une belle sérénité, Margie Gillis danse les yeux fermés dans l’espace immense de ses paysages intérieurs, paysages qui jaillissent de la source, ce lieu et ce mot qu’elle aime tant, la source d’où tout provient, la source qui est l’âme, le lieu d’origine, le lieu des possibles et du renouvellement.

Les Artistes pour la paix ont choisi de vous rendre hommage aujourd’hui, vous qui associez compassion et créativité, Art et qualité de la vie. « Art is about the quality of life. »

Dans Source, le très beau film réalisé par Pepita Ferrari pour l’Office national du Film, vous affirmez : « Il faut un lieu pour ce qui est beau, ce qui guérit, ce qui est sagesse profonde et réelle. Il faut inventer ce qui nous est inconnu. »

Margie Gillis, vous êtes l’une des artistes de danse, chorégraphes et pédagogues les plus prolifiques et réputées au Canada. Pionnière audacieuse de la danse moderne et libre-penseuse, vous avez conquis la critique, gagné de fidèles admirateurs de partout au monde et influencé toute une génération de danseurs grâce à votre style naturaliste. En près de 40 ans de carrière, vous avez chorégraphié et interprété plus de 100 créations de danse et collaboré avec quelques-uns des grands danseurs et chorégraphes de notre temps. Vous avez aussi été soliste invitée de nombreuses compagnies, dont le Ballet national du Canada, les Grands Ballets Canadiens et la Paul Taylor Dance Company, en plus de créer des œuvres pour des organisations comme l’Alberta Ballet et le Cirque du Soleil.

Née en 1953 à Montréal, vous commencez à étudier le ballet et la gymnastique dès l’âge de trois ans. La « transformation » est à la source même de votre inspiration et de vos mouvements, et vous donnez forme à votre processus créatif et à votre technique de formation professionnelle en enseignant « à danser en puisant au fond de ses tripes ».

Danser de l’intérieur vers l’extérieur, dites-vous : « Mon approche à la danse et la chorégraphie est basée sur l’écoute des différentes connexions qui existent entre l’esprit et le corps. Il s’agit du processus cinétique naturel par lequel notre paysage intérieur est converti en pulsions électriques qui transmettent aux muscles les informations sur la manière dont ils doivent s’activer et sur la qualité du mouvement à exécuter. »

Margie Gillis, vous êtes membre de l’Ordre du Canada depuis 1988 et de l’Ordre national du Québec depuis 2009. Les gouvernements canadien et québécois vous ont octroyé le titre honorifique d’Ambassadrice culturelle. En 2001, pour souligner votre apport exceptionnel à la culture nationale, le Conseil des arts et des lettres du Québec vous a remis sa Bourse de carrière. Pendant la saison 2008-2009 qui marquait le 35e anniversaire de votre carrière, le Conseil des Arts du Canada vous a remis le prix Walter Carsen d’excellence en arts de la scène, et le célèbre Stella Adler Studio de New York vous a décerné le tout premier MAD Spirit Award qui salue l’implication humanitaire exceptionnelle d’un artiste. Artiste engagée, vous avez en effet prêté votre voix à de nombreuses causes humanitaires et à différents organismes soutenant la lutte contre le sida. Vous avez été porte-parole d’Oxfam et de Planned Parenthood Foundation.

Au fil des années, vous avez conquis votre public par votre interprétation magistrale des diverses facettes de l’âme humaine.

Merci, Margie Gillis, d’accepter l’Hommage des Artistes pour la Paix en ce 14 février 2012.

En mon nom personnel et au nom de ma compagnie Alizes danse, je suis honorée de vous présenter un extrait de Petites chorégraphies intimes, le tableau intitulé Protéger. Et je suis enchantée de constater qu’en ce jour, la danse émergente et la danse établie puissent se rencontrer. Merci

Hommage présenté par Izabella Marengo, danseuse et chorégraphe de la compagnie Alises danse, aussi membre du Conseil d’administration des APLP.

– – – – –

Un hommage a aussi été rendu à Yvon Deschamps

 

1 Commentaire

  1. Renaud Grenier Renaud Grenier
    4 mars 2012    

    C’était tout simplement formidable d’assister à cette présentation!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Nos actions récentes

12 novembre : Manifestation contre la haine et le racisme à Montréal.
14 octobre : Manifestation contre l'OTAN à Montréal.
26 septembre : Récital-conférence de Pierre Jasmin.
5 août : Vigile commemorative pour Hiroshima au Jardin botanique de Montréal.
17 juin : Manifestation contre les armes nucléaires, Montréal.
17 juin : Rassemblement de soutien aux réfugiés, Montréal.
27 mai : Marche pour l’humanité et la prévention des génocides, Montréal.
13 mai : Les APLP participent à la fondation du Rassemblement Québécois pour la Paix.
13 mai : Allocution de Pierre Jasmin lors de l'événement Cuisine ta ville.
9 avril : Présence à la manifestation pour la paix en Syrie à Montréal.
21 janvier : Manifestation au rassemblement pour les droits des femmes à la Place des Arts.

Voir toutes nos lettres aux élus »

Remontez dans le temps »

Recherche par sujets