Evénements du mois

Activités de nos membres







Je suis APLP parce que…

"C'est la paix et la justice pour tous que chacun d'entre nous souhaite et recherche. Contribuons à construire un monde meilleur, avec notre talent, quel qu'il soit !"
Camille Pelletier Antaya, membre du CA des APLP
"Parce que la paix est toujours à faire, en nous comme avec les autres, et que c’est par l’art que c’est le plus merveilleux de la promouvoir, de la défendre, de la fêter !"
domlebo, auteur-compositeur-interprète
"La paix est sacrée. C’est pour ça qu’on dit : Sacré-moi la paix !"
Yvon Deschamps, humoriste retraité
"Les mots de Louise Warren sur le dessaisissement et sur l’intensité préalable à la création me conduisent à Mozart et à Beethoven, à ma fille et à mon fils : je leur souhaite la paix… et travaille tous les jours à ce que ce vœu se réalise !"
Pierre Jasmin, pianiste, membre de l'exécutif de Pugwash Canada
"ChacunE, quel que soit son milieu d’appar-tenance et ses talents, peut et doit apporter sa petite pierre à la construction de la Paix (qui est tellement plus que l’absence de guerre ou de conflit armé)."
Dominique Boisvert, écrivain d'essais
"La paix est loin d’être acquise. Avec l’explosion de l’industrie militaire dans le monde, on aura besoin de nos mots, notre musique, nos films, de notre art pour faire contrepoids. La culture est arme de construction massive."
Guylaine Maroist, cinéaste documentaire

Quand manifester devient la seule voie d’honneur

Manifestation_algerie_mtl

Manifestation à Montréal, le 8 décembre. Photo La Voix du Maghreb

Les Algériens de Montréal ont manifesté dimanche le 8 décembre place du Canada, en solidarité avec ceux qui au pays se rassemblent en masse tous les mardis et vendredis. Depuis 42 semaines, des manifs hebdomadaires se déroulent chez nous aussi [1], dont certaines en face du consulat algérien. Car les « élections » présidentielles prévues le 12 décembre, après la démission forcée d’Abdelaziz Bouteflika qui a quitté le pouvoir après vingt ans, sous l’utile pression de la rue, vont voir s’affronter cinq candidats, tous membres de la mafia qui l’entouraient, dont deux anciens ministres et deux anciens premiers ministres ! Et les dirigeants des pays du monde se taisent, face à ce simulacre de démocratie.

debat_algerie

Quel débat ? Les candidats se sont contentés de poliment réciter leur programme.

Le Monde rapporte : « Le hirak [mouvement de protestation] va continuer après jeudi prochain. On n’a pas le choix. On est optimistes ! », affirmaient, portés par l’ambiance, Nesrine et Yacine, deux jeunes « gilets rouges », les groupes de secouristes qui sillonnent les abords des marches algéroises. L’autre grand rendez-vous de la journée ne leur inspirait que du sarcasme tant la cote des prétendants à la présidentielle est, vu des cortèges, à son plus bas. « Bien sûr qu’on va regarder le débat ce soir. Je pense qu’on va se marrer. » Il n’est pas certain qu’ils en aient eu l’occasion. [Car le format des]questions préparées et répétées [ne permettait] aucun échange entre compétiteurs. Le tout premier « débat télévisé » entre candidats d’une présidentielle en Algérie, retransmis par l’ensemble des chaînes publiques et privées du pays, n’en était en fait pas un. Il a mis en scène cinq hommes qui ont décliné leurs propositions sur les thèmes des institutions, des libertés, de l’économie, de la jeunesse, de la santé et de la politique étrangère.

Manifestation à Alger, mars 2019. Photo Le Monde

Les Artistes pour la Paix ont reçu la semaine dernière un courriel d’un Algérien qui nous a fait l’honneur de se souvenir du spectacle que nous avions organisé au Spectrum en 1990, intitulé avec une touche de prétention Soleil dans la nuit.

« Ce fut une soirée mémorable, souhaitant la paix en Algérie alors déchirée par l’horreur intégriste et tous les organisateurs avaient mis l’Algérie à l’honneur. La sculpture d’armes périmées : l’apothéose [2]. De cette soirée animée par les percussions de Luc Boivin, je souhaite qu’un document visuel puisse être retrouvé pour le mettre sur les réseaux sociaux pour avoir dénoncé la barbarie islamiste. Comme l’Algérie est d’actualité, il servirait de soutien au Hirak qu’on appelle la révolution du sourire contre la dictature des généraux et de la mafia de bandits qui veulent tout mettre en œuvre pour préserver leurs privilèges. Mes salutations les plus sincères. »

Peut-être qu’un jour les Artistes pour la Paix auront une aide gouvernementale ou du moins universitaire pour classifier l’importante documentation qui dort encore dans des coffres, y compris peut-être un vidéo de ce spectacle, mais on en doute, vu que nos dénonciations du militarisme se heurtent à une résistance gouvernementale grandissante.

PS À Madrid aussi, il y a eu une autre manifestation ou baroud d’honneur avec Greta Thunberg pour relayer le cri de désespoir du GIEC montrant à la COP25 qu’il n’y a eu aucun progrès notable depuis la COP21. Qu’en pense Extinction/Rébellion ?

madrid_cop25_manif

Manifestation à Madrid lors de la COP25. Photo TV5 Monde


[1] http://www.artistespourlapaix.org/?p=15958

[2] Il s’agissait, selon mon souvenir, d’une immense et magnifique sculpture-décor d’Armand Vaillancourt.

1 Commentaire

  1. Pierre Jasmin Pierre Jasmin
    21 décembre 2019    

    Évidemment, le titre de mon article pouvait aussi se référer aux manifestations en de nombreux pays d’ Afrique et d’Amérique du Sud (Chili, Bolivie, Colombie…), au Liban et en Irak, à Hong-Kong, dans la bande de Gaza, en France avec les gilets jaunes et les retraités floués comme ceux de nos journaux autrefois de Power Corporation (donc des frères Desmarais aux poches profondes), à Madrid avec Greta Thunberg,, en Catalogne avec les indépendantistes accusés de sédition alors qu’ils n’ont qu’épousé les mouvements démocratiques de leurs commettants, et tous les citoyens qui n’ont même pas le luxe de manifester comme au Yémen, en Arabie saoudite et (les rohingyas) au Myanmar…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Nos actions récentes

25 novembre 2019 : Lettre à l'Honorable F.-P. Champagne.
4 novembre 2019 : Lettre au Parlement sur le Chili.
10 octobre 2019 : Soirée du Serment de l'Humanité.
21 septembre 2019 : Le 5 à 7 pour la Paix, spectacle au Lion d'Or.
2 juin 2019 : Vernissage de la Biennale Les créateurs de Paix 2019.
16 mai 2019 : Lettre ouverte du CNANW au Premier ministre Trudeau.
14 mai 2019 : 3e Rencontre des Ambassadeurs de la non-violence.
12 mai 2019 : Concert Fête des mères contre la guerre.
10 mai 2019 : Participation à Cuisine ta ville avec ATSA.
23 avril 2019 : Remise des Prix APLP 2019 à Montréal.
28 janvier 2019 : Lettre à Justin Trudeau et Chrystia Freeland sur le Venezuela.
Voir toutes nos lettres aux élus »

Remontez dans le temps »

La boutique virtuelle APLP


Recherche par sujets