Evénements du mois

Activités de nos membres






Je suis APLP parce que…

"C'est la paix et la justice pour tous que chacun d'entre nous souhaite et recherche. Contribuons à construire un monde meilleur, avec notre talent, quel qu'il soit !"
Camille Pelletier Antaya, membre du CA des APLP
"Parce que la paix est toujours à faire, en nous comme avec les autres, et que c’est par l’art que c’est le plus merveilleux de la promouvoir, de la défendre, de la fêter !"
domlebo, auteur-compositeur-interprète
"La paix est sacrée. C’est pour ça qu’on dit : Sacré-moi la paix !"
Yvon Deschamps, humoriste retraité
"Les mots de Louise Warren sur le dessaisissement et sur l’intensité préalable à la création me conduisent à Mozart et à Beethoven, à ma fille et à mon fils : je leur souhaite la paix… et travaille tous les jours à ce que ce vœu se réalise !"
Pierre Jasmin, pianiste, membre de l'exécutif de Pugwash Canada
"ChacunE, quel que soit son milieu d’appar-tenance et ses talents, peut et doit apporter sa petite pierre à la construction de la Paix (qui est tellement plus que l’absence de guerre ou de conflit armé)."
Dominique Boisvert, écrivain d'essais
"La paix est loin d’être acquise. Avec l’explosion de l’industrie militaire dans le monde, on aura besoin de nos mots, notre musique, nos films, de notre art pour faire contrepoids. La culture est arme de construction massive."
Guylaine Maroist, cinéaste documentaire

Nouveau livre : Pour la paix, brisons le silence !

Dans leur collection Regards solidaires, les éditions de la Pleine Lune présentent le nouvel essai d’André Jacob : Pour la paix, brisons le silence !

livre_jacobCe livre comprend des textes d’André Jacob, Tito Alvarado, Paul Chamberland, Michel Cibot et Raôul Duguay. Il est suivi du Manifeste pour la Paix des Artistes pour la Paix, et précédé d’une préface d’André Michel, président des APLP.

Les APLP lanceront officiellement le livre le 2 juin à 14h, lors de l’ouverture de l’exposition Biennale Les créateurs de Paix, à l’Écomusée du fier monde, 2050 rue Amherst à Montréal.

On peut se procurer le livre sur ce site web, en cliquant ici pour accéder à la page des commandes de notre boutique virtuelle.

L’auteur André Jacob

Écrivain et poète, militant pour la paix et les droits humains depuis longtemps, André Jacob est vice-président des Artistes pour la paix. Il poursuit également une démarche artistique en peinture et a réalisé plusieurs expositions, dont la dernière, en 2016, au Musée d’art contemporain de Baie-Saint-Paul. Il est aussi membre d’associations et de regroupements d’artistes, dont le Regroupement des artistes en arts visuels du Québec (RAAV) et l’Union nationale des écrivains et écrivaines du Québec (UNEQ).

Pour la paix, brisons le silence !

En 1998, l’Assemblée générale de l’ONU (résolution A/52/13) définissait la culture de la paix en ces termes : « La culture de la paix est un ensemble de valeurs, d’attitudes et de comportements qui rejettent la violence et préviennent les conflits en s’attaquant à leurs racines par le dialogue et la négociation entre les individus, les groupes et les États. »

La culture de la paix implique surtout la poursuite d’objectifs fondamentaux : promouvoir un développement économique et social durable et équitable, promouvoir le respect de tous les droits de la personne, assurer l’égalité entre les hommes et les femmes, favoriser la participation démocratique à la vie sociale et politique, développer la tolérance, la compréhension et la solidarité, soutenir la communication participative et la libre circulation de l’information, promouvoir la paix et la sécurité internationale par des moyens pacifiques comme les traités sur le contrôle et la réduction des arsenaux militaires.

Difficile de trouver quelqu’un qui n’aime pas la paix. Par contre, la moindre analyse démontre que les discours à ce sujet sont multiples et souvent trompeurs. Pour autant, chercher à comprendre le sens de la paix ne s’avère pas une mince tâche. Ce livre propose des regards diversifiés sur différentes dimensions de la paix (son importance, ses manières de se matérialiser, les actions pour la conquérir, etc.). Il faut l’aborder comme un outil de plus pour développer une culture de la paix. Comme un marcheur déterminé et confiant d’atteindre sa destination finale, il suffit d’avancer sur  le chemin de la paix, sans se soucier de trouver toutes les réponses dès le premier pas.

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

La boutique virtuelle APLP



Nos actions récentes

2 juin 2019 : Vernissage de la Biennale Les créateurs de Paix 2019.
16 mai 2019 : Lettre ouverte du CNANW au Premier ministre Trudeau.
14 mai 2019 : 3e Rencontre des Ambassadeurs de la non-violence.
12 mai 2019 : Concert Fête des mères contre la guerre.
10 mai 2019 : Participation à Cuisine ta ville avec ATSA.
23 avril 2019 : Remise des Prix APLP 2019 à Montréal.
28 janvier 2019 : Lettre à Justin Trudeau et Chrystia Freeland sur le Venezuela.
Voir toutes nos lettres aux élus »

Remontez dans le temps »

Recherche par sujets