Evénements du mois

Activités de nos membres






Je suis APLP parce que…

"En cette époque de repli sur soi, de violence et de conflits incessants, plutôt que de publier mes états d’âmes sur les réseaux sociaux et de me cantonner dans un rôle de spectateur impuissant, je choisis de militer au sein d’Artistes pour la Paix, un regroupement qui me semble plus pertinent et nécessaire que jamais."
Sébastien Dhavernas, comédien, metteur en scène et producteur
"C'est la paix et la justice pour tous que chacun d'entre nous souhaite et recherche. Contribuons à construire un monde meilleur, avec notre talent, quel qu'il soit !"
Camille Pelletier Antaya, membre du CA des APLP
"Parce que la paix est toujours à faire, en nous comme avec les autres, et que c’est par l’art que c’est le plus merveilleux de la promouvoir, de la défendre, de la fêter !"
domlebo, auteur-compositeur-interprète
"La paix est sacrée. C’est pour ça qu’on dit : Sacré-moi la paix !"
Yvon Deschamps, humoriste retraité
"Les mots de Louise Warren sur le dessaisissement et sur l’intensité préalable à la création me conduisent à Mozart et à Beethoven, à ma fille et à mon fils : je leur souhaite la paix… et travaille tous les jours à ce que ce vœu se réalise !"
Pierre Jasmin, pianiste, v-p. des Artistes pour la Paix et membre de l'exécutif de Pugwash Canada
"ChacunE, quel que soit son milieu d’appar-tenance et ses talents, peut et doit apporter sa petite pierre à la construction de la Paix (qui est tellement plus que l’absence de guerre ou de conflit armé)."
Dominique Boisvert, écrivain d'essais
"La paix est loin d’être acquise. Avec l’explosion de l’industrie militaire dans le monde, on aura besoin de nos mots, notre musique, nos films, de notre art pour faire contrepoids. La culture est arme de construction massive."
Guylaine Maroist, cinéaste documentaire

Récital-conférence de Pierre Jasmin
le 26 septembre

v-piano-grand

Les Artistes pour la Paix vous convient au récital-conférence donné par le pianiste Pierre Jasmin, le mardi 26 septembre à 18h, à la salle Marie Gérin-Lajoie du pavillon Judith-Jasmin de l’UQAM, 405 rue Ste-Catherine Est à Montréal. Au programme :

L’art pour la paix

J.S. BACH : prélude en ut majeur BWV 846

corinne_gendron

Corinne Gendron, présidente d’honneur

Kateri Lescop, réalisatrice à Radio-Canada, présente la Flottille de paix, émission du Point (J-F Lépine, 1994) tournée avec Pierre Jasmin en Croatie à la fin de la guerre. Deux ans auparavant, il inaugure le Centre Pierre-Péladeau et coorganise l’Enquête populaire avec ses 600 mémoires, qui recommandait, comme le feront les APLP en 2016, de renommer la Défense ministère de la paix et de la sécurité et de convertir ses armes offensives en protection des civils contre les déversements industriels (pétrole…) et les effets du réchauffement climatique (inondations, tornades, feux de forêt, fonte du pergélisol…). Un diaporama dénoncera militaristes et terroristes qui chassent les réfugiés de leurs pays vers des extrêmes-droites islamophobes, tandis que L’ART, «écho des songes» de persuasion massive selon les Premières Nations, les accueille en leur ouvrant les bras.

10e anniversaire du début de nos actions au Québec vs Chalk River et Gentilly 2

L.v. BEETHOVEN : sonate en do mineur opus 13 (Pathétique)
Grave – Allegro di molto e con brio     Adagio cantabile       Rondo : allegro

Louise Vandelac et un diaporama montreront, contre les dérives de la Commission canadienne de sécurité nucléaire à Chalk River, comment le Mouvement Sortons le Québec du Nucléaire et le printemps érable ont entraîné les fermetures de Gentilly 2 (film Maroist-Ruel) et de la mine d’amiante Jeffrey, épargnant ainsi 9 milliards de $ aux contribuables.

4e Journée internationale pour l’élimination totale des armes nucléaires (ONU – 26 septembre 2017) et 60e anniversaire de Pugwash (prix Nobel de la Paix 1995)

logo_onuW.A. MOZART : fantaisie en ut mineur K475

La paix selon Pugwash (Second regard /Radio-Canada) et un diaporama illustreront le manifeste Einstein/Russell et les conférences Pugwash avec le maire de Hiroshima, fondateur des Maires pour la Paix. La remise par Frédéric Back d’une de ses œuvres à Murray Thomson a récompensé ses efforts à rassembler mille membres de l’Ordre du Canada vers l’objectif du Réseau canadien pour l’abolition de l’arme nucléaire. Votre présence exercera une pression accrue en faveur de l’adoption par le Canada du Traité d’interdiction des armes nucléaires, voté le 7 juillet par 122 pays et inscrit le 20 septembre à l’Assemblée générale de l’ONU. Négocié par l’ambassadrice costaricaine Elayne Whyte-Gomez, ce Traité boycotté par le gouvernement Trudeau, par soumission militariste aux États-Unis et à l’OTAN, ferait un premier pas pour résoudre la crise de la Corée du Nord.

F. CHOPIN : troisième ballade en la bémol majeur, opus 47

(fin du récital)

jasmin_blog_widg

Pierre Jasmin

Un souffle poétique animant une profonde réflexion, un don extraordinaire d’éloquence avec le pouvoir de magnétiser l’auditoire.

LA VIE ROUMAINE, Bucarest, 1994

Professeur à l’Université du Québec à Montréal (1981-2014), membre de sa Commission des Études pendant sept années, il dirige le Département de musique pour amener la construction de ses locaux actuels et du Centre Pierre-Péladeau. Diplômé de six pays – baccalauréat série philosophie du collège Stanislas/Université de Caen (France), McGill (médaillé d’or du ministre de l’Éducation), Royal College of Music (Londres), University of Southern California (Los Angeles), Hochschule für Musik (Vienne) et Conservatoire de Moscou -, il reçoit l’enseignement de Paul Loyonnet et d’autres maîtres tels Rosina Lhevinne, Dieter Weber, Friedrich Gulda, Stanislav Neuhaus et Wilhelm Kempff et effectue des recherches suprarythmiques sur le discours musical (Harnoncourt). Ses intégrales des sonates pour piano de Beethoven et Mozart et ses récitals Bach, Chopin et Schubert (sur CD-UQAM) sont applaudis dans les cinq provinces principales du Canada, à Aix-en-Provence, Amiens, Berlin, Dubrovnik, Munich, New York, Paris, Taipei, Vienne, Zagreb, dix-huit étés consécutifs en République tchèque, ainsi qu’à Lhassa, lors d’une Caravane pour la Paix au Tibet en 1993. Sa composition Compagnon des Amériques (Gaston Miron) gagne en 1976 le prix Saint-Jean Baptiste. Des émissions de télévision le font connaître sur CBC, CFCF, Czech National TV, Eurovision, Global TV, Radio-Canada, Télémédia, Télévision Quatre-Saisons, Télé-Québec et TV5. Auteur pour Deutsche Grammophon de huit musicographies sur son collègue Ivo Pogorelich et pour les éditions Triptyque de Notes d’espoir d’un joueur de piano (2007), finaliste du meilleur livre aux prix Opus, il tourne avec la pianiste chinoise Constance Lee le film Nos derniers jours à Moscou (ONF, Martin Duckworth, cinéaste Prix du Québec 2015) qui est primé au Festival international du Film sur l’Art de Montréal (1988).

Co-président d’honneur du Mouvement Québécois pour la Paix, vice-président des Artistes pour la Paix et auteur de centaines d’articles sur leur site, membre du comité de direction du Réseau canadien pour l’abolition de l’arme nucléaire et de l’exécutif de Pugwash Canada, membre du Cercle universel des ambassadeurs de Paix (Genève), il cofonde en 2008 le Mouvement Sortons le Québec du Nucléaire, participe au Symposium international sur l’uranium de Québec qui mène au moratoire québécois sur l’extraction de l’uranium (BAPE 2015) et présente le 13 août 2016, au Forum Social Mondial, la Déclaration de Montréal pour un monde libre de fission nucléaire.

Les billets seront disponibles à l’entrée de la salle avant le concert.

Le laissez-passer pour le récital à 50 $ comprend le membership aux APLP pour une période de 2 ans. Il est possible d’assister au récital seulement, au prix de 20 $, ou 10 $ pour les étudiants. Des places dans une section réservée sont également disponibles avec le laissez-passer de soutien (50 $).

Réfugiés mélomanes: veuillez nous contacter

L’entrée du Judith-Jasmin est un labyrinthe, sauf à partir du métro, les tenants de la salle poussant la prévenance à coller sur le plancher des traces de pas qui disent où se rendre (pas très compliqué).

Maintenant en voiture, une fois stationnée, il y a trois entrées (l’une est bloquée par des travaux) qui sont aux quatre coins de l’édifice: coin Berri et Ste-Catherine avec une entrée plane accessible aux chaises roulantes, l’autre coin Ste Catherine et St-Denis qui a l’air aussi accessible mais aboutit à des escaliers et la dernière par une volée de marches coin St-Denis et Maisonneuve. Si on se retrouve dans un ascenseur, il faut aller au niveau métro. SAUF si on est en chaise roulante, où l’ascenseur amène les gens au sous-sol pour ne pas qu’ils se retrouvent devant des escaliers à descendre. Bonne chance!

Invités d’honneur :  les professeurs à l’UQAM Louise Vandelac, Lucie Sauvé, Florence Junca-Adenot, Danielle Pilette, Michèle Nevert, Renée Joyal, Rachad Antonius, Normand Brunet, Claude-Yves Charron, André Jacob, Gilles Lapointe, Peter Leuprecht et Jacques Lévesque; merci au Centre de recherche en éducation et formation relatives à l’environnement et à l’écocitoyenneté  CENTR’ÈRE !

Ainsi que les Artistes pour la Paix  Kateri Lescop, Misa Hirai, Sylva Balassanian, Judi Richards, France Piché, domlebo, Martin Duckworth, Guylaine Maroist, Éric Ruel, Dimitri Roussopoulos, Michel Tanguay et Claudio Zanchettin…

L’assemblée générale annuelle des APLP débutera après un court entracte
(vers 20h).

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Nos actions récentes

5 août : Vigile commemorative pour Hiroshima au Jardin botanique de Montréal.
17 juin : Manifestation contre les armes nucléaires, Montréal.
17 juin : Rassemblement de soutien aux réfugiés, Montréal.
27 mai : Marche pour l’humanité et la prévention des génocides, Montréal.
13 mai : Les APLP participent à la fondation du Rassemblement Québécois pour la Paix.
13 mai : Allocution de Pierre Jasmin lors de l'événement Cuisine ta ville.
9 avril : Présence à la manifestation pour la paix en Syrie à Montréal.
21 janvier : Manifestation au rassemblement pour les droits des femmes à la Place des Arts.
21 décembre : Lettre au premier ministre Trudeau sur le vote à l'ONU et le désarmement.
26 novembre : Lettre au premier ministre Couillard pour une enquête systémique sur les pratiques policières.
26 novembre : Déclaration de paix au premier ministre Trudeau avec démission suggérée de son ministre de la Défense.
26 novembre : Lettre au ministre Dion sur l'OTAN, le TCA et les armes nucléaires.
11 novembre : Manifestation avec la coalition Échec à la guerre, Montréal.
2 novembre : Lettre collective au ministre Dion, avec le Réseau canadien pour l'abolition de l'arme nucléaire.

Voir toutes nos lettres aux élus »

Remontez dans le temps »

Recherche par sujets