Evénements du mois

Activités de nos membres




Je suis APLP parce que…

"En cette époque de repli sur soi, de violence et de conflits incessants, plutôt que de publier mes états d’âmes sur les réseaux sociaux et de me cantonner dans un rôle de spectateur impuissant, je choisis de militer au sein d’Artistes pour la Paix, un regroupement qui me semble plus pertinent et nécessaire que jamais."
Sébastien Dhavernas, comédien, metteur en scène et producteur, v-p des APLP
"C'est la paix et la justice pour tous que chacun d'entre nous souhaite et recherche. Contribuons à construire un monde meilleur, avec notre talent, quel qu'il soit !"
Camille Pelletier Antaya, membre du CA des APLP
"Parce que la paix est toujours à faire, en nous comme avec les autres, et que c’est par l’art que c’est le plus merveilleux de la promouvoir, de la défendre, de la fêter !"
domlebo, auteur-compositeur-interprète
"La paix est sacrée. C’est pour ça qu’on dit : Sacré-moi la paix !"
Yvon Deschamps, humoriste retraité
"Les mots de Louise Warren sur le dessaisissement et sur l’intensité préalable à la création me conduisent à Mozart et à Beethoven, à ma fille et à mon fils : je leur souhaite la paix… et travaille tous les jours à ce que ce vœu se réalise !"
Pierre Jasmin, pianiste, membre de l'exécutif de Pugwash Canada
"ChacunE, quel que soit son milieu d’appar-tenance et ses talents, peut et doit apporter sa petite pierre à la construction de la Paix (qui est tellement plus que l’absence de guerre ou de conflit armé)."
Dominique Boisvert, écrivain d'essais
"La paix est loin d’être acquise. Avec l’explosion de l’industrie militaire dans le monde, on aura besoin de nos mots, notre musique, nos films, de notre art pour faire contrepoids. La culture est arme de construction massive."
Guylaine Maroist, cinéaste documentaire

Pétition pour l’élimination des drones armés

bandrones

L’organisme Root Actions a lancé cette pétition (traduction de l’anglais par nos soins) :

Des recherches méticuleuses ont révélé que les drones américains font de nombreuses et innocentes victimes civiles au Pakistan, au Yémen et ailleurs. Les drones sont un facteur d’instabilité mondiale et créent de nouveaux ennemis. Leurs utilisateurs ont un sentiment d’immunité du fait qu’ils les contrôlent à distance.

Les drones armés ne sont pas plus acceptables que les mines anti-personnel, les bombes à sous-munitions ou les armes chimiques. Le monde entier doit les interdire et renoncer à leur usage, possession et fabrication. Les contrevenants devront être tenus responsables.

Nous, organismes et individus sous-signés, réclamons

  • que le Secrétaire général des Nations Unies donne suite aux préoccupations de Navi Pillay, plus haut responsable des droits de l’homme à l’ONU, selon qui les attaques de drones sont contraires au droit international – pour en arriver à poursuivre et sanctionner les nations qui utilisent, possèdent ou fabriquent des drones armés;
  • que le Procureur du Tribunal pénal international examine les fondements d’une poursuite pénale des responsables d’attaques de drones;
  • que le Secrétaire d’État des États-Unis, ainsi que les ambassadeurs des pays du monde aux États-Unis, appuient un traité interdisant l’usage et la fabrication de drones armés;
  • que le Président Donald Trump abandonne le recours aux drones armés et qu’il cesse le programme « kill list », peu importent les technologies employées;
  • que les chefs de la Majorité et de la Minorité au Sénat et à la Chambre des représentants (États-Unis) interdisent la vente et l’usage des drones armés;
  • que les gouvernements de tous nos pays respectifs dans le monde entier interdisent l’usage et la vente de drones armés.

 

Cliquez ici pour signer la pétition sur BanWeaponizedDrones.org .

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Nos actions récentes

12 novembre : Manifestation contre la haine et le racisme à Montréal.
14 octobre : Manifestation contre l'OTAN à Montréal.
26 septembre : Récital-conférence de Pierre Jasmin.
5 août : Vigile commemorative pour Hiroshima au Jardin botanique de Montréal.
17 juin : Manifestation contre les armes nucléaires, Montréal.
17 juin : Rassemblement de soutien aux réfugiés, Montréal.
27 mai : Marche pour l’humanité et la prévention des génocides, Montréal.
13 mai : Les APLP participent à la fondation du Rassemblement Québécois pour la Paix.
13 mai : Allocution de Pierre Jasmin lors de l'événement Cuisine ta ville.
9 avril : Présence à la manifestation pour la paix en Syrie à Montréal.
21 janvier : Manifestation au rassemblement pour les droits des femmes à la Place des Arts.

Voir toutes nos lettres aux élus »

Remontez dans le temps »

Recherche par sujets