Evénements du mois

Activités de nos membres








Je suis APLP parce que…

"Je suis artiste pour la paix parce que quand je me monte sur scene, j'ai l'impression de faire la paix avec mon âme et celle du public. Je me retrouve là, en lieu sûr, pour explorer les forces et les failles de nos coeurs, sans danger, sans jugement ni discrimination pour célébrer la beauté de l'humanité. Et si la vie était toujours ainsi ?"
Paule Tremblay, autrice-compositrice-interprete
"C'est la paix et la justice pour tous que chacun d'entre nous souhaite et recherche. Contribuons à construire un monde meilleur, avec notre talent, quel qu'il soit !"
Camille Pelletier Antaya, membre des APLP
"Parce que la paix est toujours à faire, en nous comme avec les autres, et que c’est par l’art que c’est le plus merveilleux de la promouvoir, de la défendre, de la fêter !"
domlebo, auteur-compositeur-interprète
"Les mots de Louise Warren sur le dessaisissement et sur l’intensité préalable à la création me conduisent à Mozart et à Beethoven, à ma fille et à mon fils : je leur souhaite la paix… et travaille tous les jours à ce que ce vœu se réalise !"
Pierre Jasmin, pianiste, membre de l'exécutif de Pugwash Canada
"La paix est loin d’être acquise. Avec l’explosion de l’industrie militaire dans le monde, on aura besoin de nos mots, notre musique, nos films, de notre art pour faire contrepoids. La culture est arme de construction massive."
Guylaine Maroist, cinéaste documentaire
"Je suis artiste pour la paix... Sans la paix, pas d'avenir pour la planète. Contribuer à bâtir une culture de la paix me semble un devoir."
André Jacob, auteur et artiste-peintre, APLP honoraire
"Je suis artiste pour la paix parce que la paix justifie l'espoir ."
Denis Carrier, auteur

Imagine la paix

Josée Godbout et Pierre Jasmin avec Serge Cardin en arrière-plan          photo: Jean Godbout

Josée Godbout et Pierre Jasmin avec Serge Cardin en arrière-plan photo: Jean Godbout

Un samedi après-midi ensoleillé, 22 septembre 2012  à Sherbrooke.

Voici l’essentiel du discours écrit de Pierre Jasmin, vice-président des Artistes pour la Paix, qui a pris la parole devant près d’un millier d’amoureux de la paix rassemblés le 22 septembre près du Lac des Nations, à Sherbrooke.

Après son allocution, il a intégré une chaîne humaine autour du Lac des Nations, avec entre autres une jeune allemande de Munich (ville où le pianiste a donné un récital Beethoven guerre et paix il y a quatre ans), Jean Rousseau, fan de Yoko Ono et John Lennon, député NPD de Compton-Stanstead circonscription de Richard Séguin, et Serge Cardin, député péquiste qui a prononcé un discours très humaniste non partisan sur la paix universelle mais rappelé ensuite en privé au vice-président des APLP l’importance du dossier de la défense de la langue française.

Le magogois Pierre Jasmin, vice-président des Artistes pour la Paix, a pris la parole devant près d’un millier d’amoureux de la paix rassemblés le 22 septembre près du Lac des Nations à l’incitation de Josée Godbout (voir photo avec Pierre J.) et de Pierre Viau ( tous deux pour ‘’Imagine la paix’’ de Sherbrooke parrainé par la FCCE et soutenu par Destination Sherbrooke et la ville); le conseiller municipal Pouliot représentait le maire Sévigny en mission culturelle à Montpellier, France) et il y eut cérémonie amérindienne officiée par Dominique Rankin, chef héréditaire algonquin, en présence d’Alain Besson et de son chœur, du dynamique André Nault et de représentants des communautés arabo-musulmane, juive, africaine, sri-lankaise, colombienne, etc.

« Au nom de notre président d’honneur Richard Séguin qui m’a délégué et au nom de notre artiste pour la paix de l’année Dominic Champagne qui est en Europe et ne peut être des nôtres, celui qui avait mobilisé il y a exactement cinq mois le 22 avril dernier un quart de million de manifestants à Montréal (deux mille ici-même à Sherbrooke), je reprends les mots de mon ami Daniel Breton, nouveau ministre de l’Environnement pour vous dire avec bonheur : « bienvenue au 21e siècle! », avec une jeunesse qui pourra étudier et des aînés se soigner, sans être rançonnés (applaudissements nourris et cris ont alors interrompu le discours). Car nous pouvons maintenant grâce à Pauline Marois envisager la continuité d’un pays interculturel avec un ministre de la Culture tel que Maka Kotto, et grâce aussi à notre ministre des Ressources Naturelles Martine Ouellet, un Québec plus en sécurité car débarrassé

– de la centrale nucléaire vétuste et non sécuritaire de Gentilly 2,

– de fracturations hydrauliques de schiste qui menacent nos nappes phréatiques (aujourd’hui, c’est la journée internationale contre les gaz de schiste),

– d’attroupements de policiers contrôlant notre jeunesse à l’aide d’une Loi 12 abusive, au lieu d’enquêter sur des criminels menaçant vraiment notre sécurité,

et enfin débarrassé de mines d’amiante cancérigènes, comme notre nouveau ministre de la Santé Réjean Hébert l’a courageusement dénoncé, devant une adversaire libérale dont je découvre aujourd’hui les qualités pacifistes (a-t-il dit en se tournant en souriant vers Nathalie Goguen qui venait de prononcer un beau discours humaniste et non partisan).

Permettez-moi de conclure avec les premiers mots du manifeste de Dominic :

« Nous, hommes, femmes et enfants de bonne volonté,

Nous nous rassemblons pour dire au monde que nous avons à cœur

la terre riche, généreuse et fragile  que nous habitons et la défense du bien commun,

de nos terres, de notre eau et de l’air qu’on respire en ce pays;

Nous nous rassemblons parce que nous croyons que l’utilisation de nos richesses naturelles

Doit se faire en accord avec les populations, en harmonie avec la nature

Au profit de tout le monde et dans l’intérêt des générations à venir ! »

 Le journal de rue de Sherbrooke le Nouvel Espoir va publier l’article dans sa prochaine livraison d’octobre. Les Artistes pour la Paix sont plus confortables dans la rue que dans les bureaux, semble-t-il! 

 

1 Commentaire

  1. mercadeo mercadeo
    30 septembre 2012    

    Sociologiquement , la paix désigne l’entente amicale de tous les individus qui composent une société. Elle n’implique pas l’absence de conflit, mais une résolution systématiquement calme et mesurée de toute difficulté conséquente à la vie en communauté, principalement par le dialogue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Les APLP suggèrent…

Voici deux organisations humanitaires qui sont actives en Ukraine et dans les pays où les Ukrainiens se réfugient, sans être contrôlées ni par le gouvernement ukrainien ni bien sûr par la Russie.
Note : ces liens mènent directement aux sites web des organismes. Les dons ne transitent pas par les APLP.

Nos actions récentes

28 juin 2022 : Lettre à la ministre des Affaires étrangères.
28 juin 2022 : Manifestation avec le Mouvement québécois pour la paix
8 mai 2022 : Manifestation Les mères au front à Québec..
5 avril 2022 : Les APLP endossent la lettre du Canada Peace Network contre les dépenses militaires.
27 mars 2022 : Lettre à l'ambassadeur des États-Unis à Ottawa.
26 mars 2022 : Manifestation avec Échec à la guerre contre la guerre en Ukraine et au Yémen.
23 mars 2022 : Lettre à l'ambassadeur de Russie à Ottawa.
23 février 2022 : Lettre à la ministre Joly sur l'Ukraine.
15 février 2022 : 33e cérémonie des Prix APLP.
21 décembre 2021 : Nos souhaits de paix 2022, lettre aux ministres fédéraux.
13 décembre 2021 : Lettre au premier ministre sur l'exportation d'armes vers l'Arabie Saoudite.
21 novembre 2021 : Deuxième lettre au ministre Miller.
27-28-29 octobre 2021 : Lettres aux nouveaux ministres fédéraux Joly, Guilbeault, Anand et Miller.
19 février 2021 : Lettre ouverte au PM concernant Haïti.

Voir toutes nos lettres aux élus »

Remontez dans le temps »

Recherche par sujets