Evénements du mois

Activités de nos membres











Je suis APLP parce que…

"Je suis artiste pour la paix parce que quand je me monte sur scene, j'ai l'impression de faire la paix avec mon âme et celle du public. Je me retrouve là, en lieu sûr, pour explorer les forces et les failles de nos coeurs, sans danger, sans jugement ni discrimination pour célébrer la beauté de l'humanité. Et si la vie était toujours ainsi ?"
Paule Tremblay, autrice-compositrice-interprete
"C'est la paix et la justice pour tous que chacun d'entre nous souhaite et recherche. Contribuons à construire un monde meilleur, avec notre talent, quel qu'il soit !"
Camille Pelletier Antaya, membre des APLP
"Parce que la paix est toujours à faire, en nous comme avec les autres, et que c’est par l’art que c’est le plus merveilleux de la promouvoir, de la défendre, de la fêter !"
domlebo, auteur-compositeur-interprète
"Les mots de Louise Warren sur le dessaisissement et sur l’intensité préalable à la création me conduisent à Mozart et à Beethoven, à ma fille et à mon fils : je leur souhaite la paix… et travaille tous les jours à ce que ce vœu se réalise !"
Pierre Jasmin, pianiste, membre de l'exécutif de Pugwash Canada
"La paix est loin d’être acquise. Avec l’explosion de l’industrie militaire dans le monde, on aura besoin de nos mots, notre musique, nos films, de notre art pour faire contrepoids. La culture est arme de construction massive."
Guylaine Maroist, cinéaste documentaire
"Je suis artiste pour la paix... Sans la paix, pas d'avenir pour la planète. Contribuer à bâtir une culture de la paix me semble un devoir."
André Jacob, auteur et artiste-peintre, APLP honoraire
"Je suis artiste pour la paix parce que la paix justifie l'espoir ."
Denis Carrier, auteur

Lettre des APLP à l’ambassadeur de Russie

Les Artistes pour la Paix ont rassemblé les signatures de nos membres et sympatisant-e-s au bas de cette lettre qui a été envoyée à l’ambassadeur de Russie à Ottawa.

logo_APLP_2019_petit

Le 23 mars 2022

Oleg V. Stepanov
AMBASSADEUR de RUSSIE – OTTAWA – CANADA

Excellence,

À la lumière des événements tragiques qui ont lieu en Ukraine, certes provoqués par l’OTAN, mais perpétrés par l’armée de votre gouvernement, chacun d’entre nous, en citoyen solidaire, suggère à vos services consulaires de nous ajouter à la liste de la majorité des parlementaires canadiens et du Premier ministre Justin Trudeau, comme Persona non grata.

Ce n’est pas de gaieté de cœur que nous vous interpellons ainsi car pour plusieurs d’entre nous, cela nous empêcherait de retourner dans votre magnifique pays dont, comme artistes, nous apprécions la vaste culture ainsi que la grandeur d’âme du peuple russe; mais tout bien réfléchi, nous n’avons aucun désir de retourner en un pays militarisé comme l’était l’URSS avant la Glasnost, un pays dont le président actuel a menacé d’avoir recours aux armes nucléaires.

Malheureusement, en observant les affres de cette guerre contre l’Ukraine, – car il faut appeler un chat, un chat, il s’agit bien d’une guerre -, nous ne reconnaissons pas la créativité, la curiosité et l’ouverture des citoyens russes que nous avons côtoyés lors des Olympiques et autres événements culturels à travers le monde.

Monsieur l’ambassadeur, nous sommes consternés de voir votre pays gaspiller ainsi d’innombrables ressources financières et technologiques et du pétrole en quantité pour faire fonctionner véhicules de guerres, tanks et avions qui tuent sans compassion de nombreux humains, vos semblables, et démolissent villes et villages qu’il faudra reconstruire. Que dire de l’état d’esprit de vos jeunes conscrits, sans doute traumatisés à vie ?

Il est vrai que tous les peuples de la Terre (sauf le Costa Rica et autres rares exceptions) se sentent trahis par leurs dirigeants obnubilés par des jeux de pouvoir militaire et sourds à la nécessité proclamée par l’ONU et le GIEC que s’il y a un seul combat à mener en 2022, c’est celui vital contre les changements climatiques! La réalité et l’urgence sont là, pas ailleurs.

Contrairement aux militaristes jusqu’au-boutistes, nous avons entretenu l’espoir dans chacun de nos articles depuis le début de la guerre, que votre président saura mener le plus vite possible des négociations équilibrées avec le président Zelensky, afin de mettre un terme rapide à cette guerre meurtrière et inique, comme elles le sont toutes.

Veuillez accepter l’expression de nos sentiments indignés,

Richard Séguin, co-président d’honneur des APLP, Pierre Jasmin, Louise Marie Beauchamp, André Cloutier, Christian Morin, membres du C.A. des Artistes pour la Paix, ainsi qu’André Jacob et Raôul Duguay APLP honoraires, avec Martin Duckworth, Jocelyn Fiset, Professeur Claude Morin (UdeM), Jean Bédard, Lilya Prim-Chorney, Dr Derek Paul, Dimitri Roussopoulos, Yvon Rivard et Bill Bhaneja (non-killing Peace).

Ont signé à leur suite :

Michelin Allard, Rita Amabili, Lise Aubut, Louis Babin, René Baril, Ronald Belanger, Jean Pierre Bessette II, Marguerite Bilodeau, Daniel Blais, Hélène Blanchard, Pierre Bonin, Hélène Bouchard, Odette Bougie, Pierre Bourgault, André Breton, Jean-Claude Brochu, Ginette Bureau, Edith Butler, Réal Calder, Denis Carrier, Monique Chamaillard, June-Etta Chenard, Maxime Courval, Annie Cossette, Jean-Claude Côté, Phyllis Creighton, Pierre Curzi, Sophie Dansereau, Claire Dehove, Jocelyne Delage, Guy Demers, Astrid Denelle, Polo Désilets, R. Isa Desjardins, domlebo, Michel Dufour, Lucie Dufresne, Jacques Faubert, Jacques B. Gélinas, Maurice Gendron, Daniel Gingras, Hélène Goasdoué, Christiane Gordinne, Louise Grenier, Alice Guerin La Flèche, André Hamel, Dorothy Henaut, Sonia Indelicato Roseval, Chantale Jean, Liane Pilozzi Korfage, Genevieve Labbé, Alain Lalonde, compositeur, Henri Lamoureux, Yvon Landry, Jacques Langlois, Renée Lapointe, Sophie Larivière, Eveline Le Calvez, Hélène Le Beau, Valérie Le Maire, Marquise Lepage, Paule Lévesque, Shaun Lovejoy, Christine Marchand, Yolande Michaud, Edward J. Napier, Michèle Nevert, Claude Philippe Nolin, Gisèle Normandin, Fernando Osorio, Jean Ouellette, Nicolas Paquet, Camille Pelletier Antaya, Hélène Plourde, Monique Proulx, Jo-Ann Quérel, Monique Rondeau, Dorothy Goldin Rosenberg, Annie Roy, Sylvie Ruel, Judith Savard, Geneviève Soly, Anne St-Denis, Ingrid Style, Alain Talbot, Nelson Tardif, France Théoret, Joëlle Tremblay, Céline Trudeau, Veronique Verhoeven, Lydie Wanner, Carol-Ann Young, Nabila Ben Youssef, Claude Zanchettin.

9 Commentaires

  1. domlebo domlebo
    22 mars 2022    

    bravo! je partage!
    -domlebo, artiste pour la paix

  2. 23 mars 2022    

    ce qui se passe en Russie détruit dans le mon de entier la réputation de tous les Russe dommage.

  3. Odette Bougie Odette Bougie
    23 mars 2022    

    Bonjour,
    J ai bien pris connaissance de la lettre, les auteurs, et j ai signe spontanement.

    Mon appreciation est que c est excellent, simple a comprendre. On a simplement qu a regarder les images transmises a partir des lieux bombardes en Ukraine. Tout simplement.

    Moi non plus, je ne peux pas qualifier la psychose de Vladimir, mais les resultats en sont eclatants ! Pour le moins qu on puisse dire. Bonne journee a tous, et la paix de l esprit !

  4. René Gingras René Gingras
    24 mars 2022    

    Vous demandez de cautionner par signature votre affirmation que « les événements tragiques qui ont lieu en Ukraine [sont] certes provoqués par l’OTAN ». Wow! C’est l’ambassade de Russie qui va être contente!

    Selon Antidote, « provoquer » a deux sens :

    1 – provoquer quelque chose, c’est « causer (quelque chose) ».

    Votre texte dit donc que c’est l’OTAN qui est la cause des « événements tragiques qui ont lieu en Ukraine ». Une absurdité. Vous en rajoutez en précisant que c’est une certitude! (« Certes »). N’importe quoi.

    Mais mettons qu’il s’agit d’une maladresse sémantique et que votre texte est à entendre dans son deuxième sens :

    2- provoquer quelqu’un, c’est « inciter (quelqu’un) à poser un geste en le défiant », ou « exciter (quelqu’un à attaquer) par des paroles ou des gestes agressifs ». Exemple donné: « décolleté qui provoque… »

    Vous dites que l’OTAN a incité Poutine ou le Kremlin en le défiant, ou l’a excité à attaquer par des geste agressifs. Où est la preuve qu’il y a eu des gestes de défi? Où ça des gestes agressifs? Un positionnement de missiles en vue d’une attaque? Il me semble que ça se saurait. (Les experts occidentaux disent que les forces de l’OTAN stationnées à l’Est sont défensives; qui sont les experts sur qui vous vous appuyez pour soutenir qu’elles sont agressives?) Qui sont ces gens membres de l’OTAN qui avaient intérêt à ce que la Russie parte en guerre en Europe et qui l’ont poussée à le faire?

    Une thèse aussi singulière mériterait au minimum que vous en fassiez la démonstration avant de solliciter la caution d’une signature.

    Car la thèse selon laquelle l’invasion du pays voisin par la Russie est défensive, c’est exactement l’argument numéro 1 du gouvernement russe pour expliquer au public russe « l’opération militaire spéciale » qu’il conduit en Ukraine. Toute contradiction publique étant passible de prison…

    Il y a d’autres affirmations obscures dans votre texte, par exemple : qui sont ces « militaristes jusqu’au-boutistes »? De qui, de quoi parlez-vous? Et c’est quoi ça, demander à ce que son nom soit officiellement sur une liste de « persona non grata » qui, il me semble, est réservée à des gens qui ont un minimum de pouvoir, genre députés, etc.?

    Avant de demander à ses membres de signer de telles énormités, l’APLP s’est-elle seulement un petit peu renseignée sur les capacités énormes de désinformation et de manipulation que la Russie met en oeuvre depuis des années en Occident?

    P.S. L’OTAN est un traité de défense. Les populations de Pologne, Hongrie, Lithuanie, etc. ont demandé à en faire partie. Peut-être avaient-elles des raisons de le faire. Par exemple, peut-être leur histoire de voisins séculaires de la Mère Russie les a-t-elle incitées à demander protection à l’Ouest plutôt qu’à l’Est. « Certes », l’OTAN aurait pu leur refuser la protection que ces pays demandaient, et offraient. Pour le meilleur et pour le pire, elle a choisi l’ouverture.

    En toute logique si, selon vous, le Canada est en cause dans l’horreur présente de par son membership dans l’OTAN, au lieu d’adresser des reproches implicites aux Polonais, Lithuaniens et autres, vous devriez peut-être pétitionner pour que le Canada en sorte…

  5. Pierre Jasmin Pierre Jasmin
    24 mars 2022    

    Kateri Lescop, Éric Ferland, Pascal Côté, Oliver Esmonde-White et Mercedes Font nous signalent par des mots touchants (mais en retard) qu’ils auraient voulu co-signer.
    Quant à l’opinion de René Gingras, elle est mal renseignée: il n’a qu’à lire l’ensemble de nos articles précédents pour constater la provocation de l’OTAN que j,avais dénoncée en août 2019 dans l’ouvrage de Pierre Beaudet à l’université d’Ottawa où j’écrivais: L’Organisation du Traité de l’Atlantique-Nord (OTAN), dont le mandat a été rendu caduc par la désintégration du Pacte de Varsovie, a depuis la chute du mur de Berlin en 1989 avalé treize pays qui appartenaient auparavant aux sphères d’influence soviétique ou yougoslave: Albanie, Bulgarie, Croatie, Estonie, Hongrie, Lettonie, Lituanie, Monténégro, Pologne, République Tchèque, Roumanie, Slovaquie et Slovénie. L’OTAN a fait campagne avec le président Trump pour que les pays membres consacrent jusqu’à 3% de leur PIB aux dépenses militaires ». Un 14e pays s’est ajouté, la Macédoine du Nord. L’OTAN = presque 60% des dépenses militaires mondiales, contre 3.4% à la Russie (chiffres de la sIPRI).

    • Pierre Jasmin Pierre Jasmin
      25 mars 2022    

      Bref, monsieur Gingras, cela fait trente ans exactement que les Artistes pour la Paix réclament la suppression de l’OTAN. Il faudra un autre Pierre Falardeau, celui qui avait dénoncé l’obséquieux Roger D. Landry dans ses courbettes aux riches du monde dans un petit film viral, pour faire un reportage de la même eau pamphlétaire sur les danses du 24 mars à l’OTAN, avec les mamours de Trudeau avec Biden, et Stoltenberg, la grenouille qui veut se faire plus grosse que le boeuf, coupant Erdogan coupable de favoriser une solution négociée à la guerre en Ukraine, pour aller faire une courbette devant Macron, bref le Boys’ Club dans toute sa splendeur coloniale.

  6. 28 mars 2022    

    Garder espoir pour un monde meilleur.

  7. HAMID BIOUARAINE HAMID BIOUARAINE
    4 avril 2022    

    Garder espoir pour un monde meilleur.

Répondre à Pierre Bourgault Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Les APLP suggèrent…

Voici deux organisations humanitaires qui sont actives en Ukraine et dans les pays où les Ukrainiens se réfugient, sans être contrôlées ni par le gouvernement ukrainien ni bien sûr par la Russie.
Note : ces liens mènent directement aux sites web des organismes. Les dons ne transitent pas par les APLP.

Nos actions récentes

20 novembre 2022 : Lettre à la ministre Mélanie Joly : Négociez avec la Russie !
26 septembre 2022 : Événement Nourrir la paix à Rosemont.
17 septembre 2022 : Nettoyage du parc Lucia-Kowaluk pour le Journée internationale du nettoyage de la Terre.
28 juin 2022 : Lettre à la ministre des Affaires étrangères.
28 juin 2022 : Manifestation avec le Mouvement québécois pour la paix
8 mai 2022 : Manifestation Les mères au front à Québec..
5 avril 2022 : Les APLP endossent la lettre du Canada Peace Network contre les dépenses militaires.
27 mars 2022 : Lettre à l'ambassadeur des États-Unis à Ottawa.
26 mars 2022 : Manifestation avec Échec à la guerre contre la guerre en Ukraine et au Yémen.
23 mars 2022 : Lettre à l'ambassadeur de Russie à Ottawa.
23 février 2022 : Lettre à la ministre Joly sur l'Ukraine.
15 février 2022 : 33e cérémonie des Prix APLP.
21 décembre 2021 : Nos souhaits de paix 2022, lettre aux ministres fédéraux.
13 décembre 2021 : Lettre au premier ministre sur l'exportation d'armes vers l'Arabie Saoudite.
21 novembre 2021 : Deuxième lettre au ministre Miller.
27-28-29 octobre 2021 : Lettres aux nouveaux ministres fédéraux Joly, Guilbeault, Anand et Miller.
19 février 2021 : Lettre ouverte au PM concernant Haïti.

Voir toutes nos lettres aux élus »

Remontez dans le temps »

Recherche par sujets