Evénements du mois

Activités de nos membres







Je suis APLP parce que…

"C'est la paix et la justice pour tous que chacun d'entre nous souhaite et recherche. Contribuons à construire un monde meilleur, avec notre talent, quel qu'il soit !"
Camille Pelletier Antaya, membre du CA des APLP
"Parce que la paix est toujours à faire, en nous comme avec les autres, et que c’est par l’art que c’est le plus merveilleux de la promouvoir, de la défendre, de la fêter !"
domlebo, auteur-compositeur-interprète
"La paix est sacrée. C’est pour ça qu’on dit : Sacré-moi la paix !"
Yvon Deschamps, humoriste retraité
"Les mots de Louise Warren sur le dessaisissement et sur l’intensité préalable à la création me conduisent à Mozart et à Beethoven, à ma fille et à mon fils : je leur souhaite la paix… et travaille tous les jours à ce que ce vœu se réalise !"
Pierre Jasmin, pianiste, membre de l'exécutif de Pugwash Canada
"ChacunE, quel que soit son milieu d’appar-tenance et ses talents, peut et doit apporter sa petite pierre à la construction de la Paix (qui est tellement plus que l’absence de guerre ou de conflit armé)."
Dominique Boisvert, écrivain d'essais
"La paix est loin d’être acquise. Avec l’explosion de l’industrie militaire dans le monde, on aura besoin de nos mots, notre musique, nos films, de notre art pour faire contrepoids. La culture est arme de construction massive."
Guylaine Maroist, cinéaste documentaire

Articles libellés Venezuela

Comment renverser un régime, en quatre étapes faciles

chavez_castro

Dans son ouvrage Killing Hope, William Blum décrit par le menu 55 opérations de changement de régime menées par les États-Unis, de Chine à Haïti, de 1945 à 1994. Depuis la parution de Killing Hope en 1995, les États-Unis ont initié au moins 13 de ces interventions: ex-Yougoslavie, Afghanistan, Iraq, Haïti (pour une 3e fois depuis la Deuxième guerre mondiale), Somalie, Honduras, Libye, Syrie, Ukraine, Yemen, Iran, Nicaragua… dont certaines sont toujours en cours. Et maintenant, le Venezuela.

Plus

Venezuela : lettre à Justin Trudeau et Chrystia Freeland

APLP_logo

Nous, les Artistes pour la Paix, désirons vous faire part de nos préoccupations suite à l’appui inconditionnel du gouvernement du Canada au soi-disant président autoproclamé du Vénezuela. Aucune raison susceptible d’être publiquement et moralement défendue ne peut justifier votre prise de position.

Plus

Venezuela : Justin Trudeau ne travaille pas pour la paix.

manif_pro_maduro

La crise au Venezuela vient d’accélérer sa dérive. Le chef du Parlement, Juan Guaido, s’est autoproclamé président du pays. Guaido est une créature du parti Volonté populaire, la formation la plus à droite, la plus radicale et la plus convaincue que l’intervention armée est le seul levier pour se débarrasser du chavisme. Évidemment, Donald Trump s’est empressé d’accorder un appui formel à sa marionnette, le roitelet Guaido, suivi aussitôt de l’appui du nouveau dictateur du Brésil, Jair Bolsonaro et de Justin Trudeau.

Plus

Le Manifeste pour la Paix


Nos actions récentes

28 janvier 2019 : Lettre à Justin Trudeau et Chrystia Freeland sur le Venezuela.
10 novembre : Grande Marche - La planète s'invite au Parlement.
23 septembre : Lancement du Manifeste pour la Paix à Victoriaville.
22 septembre : Lancement du Manifeste pour la Paix à Mont Saint-Hilaire.
21 septembre : Lancement du Manifeste pour la Paix à Montréal.

Voir toutes nos lettres aux élus »

Remontez dans le temps »

Recherche par sujets