Evénements du mois

Activités de nos membres





Je suis APLP parce que…

"C'est la paix et la justice pour tous que chacun d'entre nous souhaite et recherche. Contribuons à construire un monde meilleur, avec notre talent, quel qu'il soit !"
Camille Pelletier Antaya, membre du CA des APLP
"Parce que la paix est toujours à faire, en nous comme avec les autres, et que c’est par l’art que c’est le plus merveilleux de la promouvoir, de la défendre, de la fêter !"
domlebo, auteur-compositeur-interprète
"La paix est sacrée. C’est pour ça qu’on dit : Sacré-moi la paix !"
Yvon Deschamps, humoriste retraité
"Les mots de Louise Warren sur le dessaisissement et sur l’intensité préalable à la création me conduisent à Mozart et à Beethoven, à ma fille et à mon fils : je leur souhaite la paix… et travaille tous les jours à ce que ce vœu se réalise !"
Pierre Jasmin, pianiste, membre de l'exécutif de Pugwash Canada
"ChacunE, quel que soit son milieu d’appar-tenance et ses talents, peut et doit apporter sa petite pierre à la construction de la Paix (qui est tellement plus que l’absence de guerre ou de conflit armé)."
Dominique Boisvert, écrivain d'essais
"La paix est loin d’être acquise. Avec l’explosion de l’industrie militaire dans le monde, on aura besoin de nos mots, notre musique, nos films, de notre art pour faire contrepoids. La culture est arme de construction massive."
Guylaine Maroist, cinéaste documentaire

La paix du chœur

Johanna Nutter, Laura Babin-Rioux, Sharon James, Lorraine Gauthier, Emmanuel Schwartz, Yves Morin, Nicolas Michon, Gizmo Sirois, Normand Carrière, Monique Fauteux, Annie Éthier. Photo: Suzanne O'Neil

Johanna Nutter, Laura Babin-Rioux, Sharon James, Lorraine Gauthier, Emmanuel Schwartz, Yves Morin, Nicolas Michon, Gizmo Sirois, Normand Carrière, Monique Fauteux, Annie Éthier. Photo: Suzanne O’Neil

À l’affiche de La Licorne jusqu’au 20 février, la pièce Les Événements traite d’un sujet désespérant : la tuerie de gens venus d’ailleurs par un jeune xénophobe. Pourtant, l’équipe du spectacle arrive à « faire surgir la lumière dans les instants les plus sombres », comme le formule Christian Saint-Pierre dans une critique à la fois élogieuse et nuancée (Le Devoir).

Cela tient à l’ingénieuse structure que l’auteur David Greig a donné à son œuvre, inspirée du drame de l’île norvégienne d’Utøya en 2011. Pour faire circuler sa pièce de ville en ville grâce aux chorales qui s’y trouvent, Greig a confié à un duo femme-homme et à une chorale la tâche de défendre tous les personnages, mais dans un désordre évocateur des éclats, morts ou vifs, d’une fusillade destructrice. Johanna Nutter incarne Claire, prêtre anglicane lesbienne dont la chorale multi-ethnique a été décimée au cours d’une répétition sous la mitraille d’un tueur. Emmanuel Schwartz joue cet être trouble, mais aussi tous les autres personnages présents sur le parcours des deux protagonistes, un psy, une politicienne d’extrême droite, la conjointe de Claire, etc. Les membres du chœur sont à la fois les victimes du massacre et celles et ceux qui ont pris le relais, dirigés par Claire dans son effort de continuer à vivre et de comprendre la vie, ou la survie qu’elle doit à la blancheur de sa peau.

L’habile metteur en scène Denis Bernard a confié la musique et la direction chorale à Yves Morin, pianiste qui fait aussi partie d’un chœur dont chaque individu se démarque tout en participant au travail d’ensemble : une musique porteuse d’espoir et de paix.

 

Production La Manufacture

TEXTE David Greig
TRADUCTION Maryse Warda
MISE EN SCÈNE Denis Bernard
ASSISTANCE À LA MISE EN SCÈNE Jean Gaudreau
AVEC Johanna Nutter et Emmanuel Schwartz
CHOEUR Laura Babin-Rioux, Normand Carrière, Annie Éthier, Monique Fauteux, Lorraine Gauthier, Gizmo, Sharon James, Nicolas Michon, Yves Morin DÉCOR, COSTUMES ET ACCESSOIRES Elen Ewing ÉCLAIRAGES Claude Cournoyer MUSIQUE Yves Morin VIDÉO Frédéric St-Hilaire
DURÉE DU SPECTACLE:  1H30 SANS ENTRACTE

2 Commentaires

  1. judi judi
    11 février 2016    

    Je vous remercie de cette invitation. Cette pièce de théâtre ne semble pas moins qu’extraordinaire. Ça donne envie de le voir.

  2. 12 février 2016    

    je partage votre perception

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Le Manifeste pour la Paix


Nos actions récentes

10 novembre : Grande Marche - La planète s'invite au Parlement.
23 septembre : Lancement du Manifeste pour la Paix à Victoriaville.
22 septembre : Lancement du Manifeste pour la Paix à Mont Saint-Hilaire.
21 septembre : Lancement du Manifeste pour la Paix à Montréal.
5 août : Cérémonie commémorative d'Hiroshima à Montréal.
14 juillet : Manifestation pour la Paix, Avignon, France.
23 avril : Cérémonie de remise des Prix APLP 2018.
20 avril : Participation à la journée de dialogue sur le contrôle des armements à Ottawa.

Voir toutes nos lettres aux élus »

Remontez dans le temps »

Recherche par sujets