Evénements du mois

Activités de nos membres

Je suis APLP parce que…

"C'est la paix et la justice pour tous que chacun d'entre nous souhaite et recherche. Contribuons à construire un monde meilleur, avec notre talent, quel qu'il soit !"
Camille Pelletier Antaya, membre des APLP
"Parce que la paix est toujours à faire, en nous comme avec les autres, et que c’est par l’art que c’est le plus merveilleux de la promouvoir, de la défendre, de la fêter !"
domlebo, auteur-compositeur-interprète
"Les mots de Louise Warren sur le dessaisissement et sur l’intensité préalable à la création me conduisent à Mozart et à Beethoven, à ma fille et à mon fils : je leur souhaite la paix… et travaille tous les jours à ce que ce vœu se réalise !"
Pierre Jasmin, pianiste, membre de l'exécutif de Pugwash Canada
"La paix est loin d’être acquise. Avec l’explosion de l’industrie militaire dans le monde, on aura besoin de nos mots, notre musique, nos films, de notre art pour faire contrepoids. La culture est arme de construction massive."
Guylaine Maroist, cinéaste documentaire

50 lauréats Nobel réclament une réduction des dépenses militaires mondiales

penrose-rovelli-nobel

Le mathématicien et physicien Sir Roger Penrose, et le physicien Carlo Rovelli.

Une cinquantaine de lauréats du prix Nobel ont signé une lettre ouverte réclamant une réduction des dépenses militaires mondiales de 2% par année, pour les cinq prochaines années. La moitié des sommes ainsi économisées – les « dividendes pour la paix » – devrait être versée dans un fond géré par l’ONU, dédié à la lutte contre les pandémies, les changements climatiques et la pauvreté.

Sous la gouverne du physicien italien Carlo Rovelli, la lettre est signée par de nombreux scientifiques, dont Sir Roger Penrose. Elle est publiée en ces moments où les tensions mondiales engendrent une augmentation des budgets militaires.

« Les gouvernements se croient obligés d’augmenter les budgets militaires parce que les autres le font. Il y a un effet d’entrainement vers une escalade des dépenses – un gaspillage colossal de ressources qu’on pourrait utiliser beaucoup plus intelligement », disent les signataires de la lettre. Ils ont lancé la campagne Peace Dividend assortie d’une pétition (cliquez ici). Il s’agit « d’un plan simple et concret pour l’humanité », même s’il peut sembler utopique, de l’aveu même des signataires.

Selon le rapport du SIPRI, les dépenses militaires mondiales ont atteint 1981 milliards $ l’année dernière, une augmentation de 2,6%. Les cinq plus gros budgets étaient ceux des États-Unis (778 milliards), de la Chine (252 milliards). de l’Inde (72,9 milliards), de la Russie (61,7 milliards) et du Royaume-Uni (59,2 milliards), tous en augmentation.

« C’est simple : que tous les gouvernements membres de l’ONU négocient une réduction conjointe de leurs budgets militaires de 2% par année, pour les cinq prochaines années », disent les signataires, qui comptent entre autres le Dalaï Lama et les biologistes Sir Venki Ramakrishnan (G-B) et Carol Greider (É-U). « Si on s’y met maintenant, en y versant la moitié des réductions, le fonds de l’ONU atteindra mille milliards en 2030 ».

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Nos actions récentes

27-28-29 octobre 2021 : Lettres aux nouveaux ministres fédéraux Joly, Guilbeault, Anand et Miller.
19 février 2021 : Lettre ouverte au PM concernant Haïti.
18 septembre 2020 : Lettre aux élus - Pour une réorientation de la politique étrangère canadienne.
20 mai 2020 : Lettre ouverte - le Canada ne mérite pas de siège au Conseil de sécurité.
13 avril 2020 : Lettre à Justin Trudeau : Levons les sanctions !
10 avril 2020 : Lettre du Groupe des 78 : Habileté diplomatique requise pour une intervention urgente
7 avril 2020 : Lettre au Premier ministre Trudeau sur NUMISMA
18 février 2020 : Lettre au Premier ministre sur Wet'suwet'en.
27 janvier 2020 : Message au Premier ministre sur les déchets nucléaires.
25 janvier 2020 : Manifestation Non à la guerre contre l'Iran.
Voir toutes nos lettres aux élus »

Remontez dans le temps »

Recherche par sujets