Evénements du mois

Activités de nos membres

Je suis APLP parce que…

"C'est la paix et la justice pour tous que chacun d'entre nous souhaite et recherche. Contribuons à construire un monde meilleur, avec notre talent, quel qu'il soit !"
Camille Pelletier Antaya, membre des APLP
"Parce que la paix est toujours à faire, en nous comme avec les autres, et que c’est par l’art que c’est le plus merveilleux de la promouvoir, de la défendre, de la fêter !"
domlebo, auteur-compositeur-interprète
"La paix est sacrée. C’est pour ça qu’on dit : Sacré-moi la paix !"
Yvon Deschamps, humoriste retraité
"Les mots de Louise Warren sur le dessaisissement et sur l’intensité préalable à la création me conduisent à Mozart et à Beethoven, à ma fille et à mon fils : je leur souhaite la paix… et travaille tous les jours à ce que ce vœu se réalise !"
Pierre Jasmin, pianiste, membre de l'exécutif de Pugwash Canada
"ChacunE, quel que soit son milieu d’appar-tenance et ses talents, peut et doit apporter sa petite pierre à la construction de la Paix (qui est tellement plus que l’absence de guerre ou de conflit armé)."
Dominique Boisvert, écrivain d'essais
"La paix est loin d’être acquise. Avec l’explosion de l’industrie militaire dans le monde, on aura besoin de nos mots, notre musique, nos films, de notre art pour faire contrepoids. La culture est arme de construction massive."
Guylaine Maroist, cinéaste documentaire

Patriotes inusités

queen-victoria1Au matin du Victoria ou Queen’s Day, le Premier ministre Trudeau, à propos des Snowbirds de la Royal Canadian Air Force qui viennent de subir un x-ième accident mortel, affirme qu’« ils sont ce que le Canada a de mieux à offrir » ! Le lendemain, on pouvait lire dans CTV News : B.C. pilots plan memorial flyover for Snowbirds member killed in crash. Misère ! Ils n’apprennent vraiment pas… Nos condoléances vont néanmoins de tout cœur à la famille éplorée de la capitaine-journaliste Jen Casey.

À de tels shows dangereux qui brûlent « coast to coast » des millions de $ en kérosène en mettant en danger la vie des pilotes (et celle des civils qui habitent en dessous) pour soi-disant « encourager » les travailleurs de la santé, on nous permettra de préférer les fantassins qui viennent passer la moppe dans nos CHSLD de Montréal envahis par le coronavirus : ce sont eux les vrais et courageux patriotes de l’armée canadienne.

2À la veille de la Journée des Patriotes, Guy A. Lepage a reçu les patriotes Horacio Arruda et Benoît Pinette (Tire le coyote) qui ont bien parlé et bien chanté. L’animateur de Tout le monde en parle aurait été inspiré s’il avait invité en outre le docteur gériatre Réjean Hébert, dont on aime les solutions pour résoudre les problèmes de la santé, plutôt que de toujours succomber à la tentation néolibérale du béton propre aux commanditaires de la CAQ et du Parti Libéral : incidemment, bravo à l’articulée et intelligente Dominique Anglade qui a répondu à toutes les questions de l’animateur avec un aplomb remarquable, digne de ses formidables parents disparus lors du tremblement de terre à Haïti. Mais à celle à laquelle elle ne pouvait répondre – à savoir si le parti libéral et son passé corrompu méritent un chef de cette qualité ou s’il s’agit d’un expédient transitoire par un parti persuadé de sa défaite aux prochaines élections -, l’article de Normand Lester du 14 mai dans le Journal de Montréal répond avec une franchise brutale.

Guy A. a aussi évoqué « le problème » des trop grandes structures dans le monde de la santé, en donnant comme exemple la plus vaste d’entre elles, le CIUSS de l’Estrie CHUS avec ses 19 000 employés déployés de Granby/Cowansville à Lac Mégantic et Coaticook en passant par Magog, Windsor et le centre universitaire de Sherbrooke. Or c’est précisément là (… jusqu’à présent, car il ne faut jamais crier victoire trop vite avec le COVID-19 !) qu’on a constaté au Québec le contrôle et la réduction de cas les plus efficaces depuis le début mars, après un désastreux démarrage avec six cas de contagion dus à des touristes revenant d’Autriche. Confiné avec nos deux enfants, j’admire la directrice des services professionnels qui prend sa première fin de semaine de congé d’une job épuisante nécessitant des décisions quotidiennes majeures et lourdes de conséquences : elle sauve des vies, avec une équipe solidaire également admirable. Partageant sa vie depuis 23 ans, je suis évidemment très partial en la nommant patriote de l’ombre (non, si vous avez vu TLMEP, elle ne s’appelle pas Brigitte, et ne lui montrez pas cet article, elle me tuerait : elle ne lit pas mes articles, elle a assez d’entendre mes opinions tous les jours !).

phaneuf-patriote

Dessin de Phaneuf

3Enfin, depuis le début mars, j’ai écrit une quinzaine d’articles en général positifs sur la gouvernance de la crise du COVID-19 par les Premiers ministres Trudeau et Legault. Si le second n’a jamais su hélas résoudre le total manque de coordination dans la crise montréalaise des Covid d’Hostie de Saloperies Lamentables de Déchetteries inhumaines, le premier continue de ménager lâchement Trump et ses faked stratagèmes de peur militaro-électoraux dénonçant l’impérialisme chinois. L’empire du milieu ne possède pas 800 bases militaires dans plus d’une soixantaine de pays menaçant entre autres le Venezuela, toutefois, sa politique hégémonique considère le Tibet qu’elle a envahi comme une province : Yves-François Blanchet et le Bloc québécois ont raison de s’inquiéter aussi de ses visées envers Taïwan dont la résilience remarquable face au COVID-19 a énervé la Chine, en faisant ombrage à ses réalisations qu’elle voulait exceptionnelle.

Mais pourquoi cette complaisance face à Trump des médias, qui reproduisent des reproches constants contre L’ORGANISATION MONDIALE DE LA SANTÉ ? À mon avis, l’OMS doit être appuyée, surtout en ce moment où elle livre un bras de fer avec les riches compagnies pharmaceutiques en écrivant :

«Notre mission est non seulement d’accélérer le développement et la fourniture de nouveaux outils contre COVID-19, mais aussi d’accélérer l’accès équitable dans le monde entier à un diagnostic, un traitement et des vaccins sûrs, de qualité, efficaces et abordables contre COVID-19. Et ainsi s’assurer que personne n’est laissé pour compte dans la lutte contre Covid-19 ».

Pour sa part, la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen déclare :

« Nous devons développer un vaccin, le produire et le distribuer partout dans le     monde. »

Si M. Riccardo Petrella s’inquiète du terme ambivalent souligné qui lui semble trop peu transparent ni révélateur d’une volonté essentielle de partage GRATUIT, je lui transmets mes propres inquiétudes que jeter l’eau sale du bain risque de sacrifier le bébé OMS, attaqué en plus par les multinationales pharmaceutiques : elles craignent un effort internationalisé qui risquerait de leur enlever leurs profits et elles battent hypocritement pavillon américain pour brandir leur patriotisme de pacotille et séduire Trump…

1 Commentaire

  1. Robert Duchesne Robert Duchesne
    21 mai 2020    

    Bonjour Pierre. Bravo et merci pour et article, un des plus instructifs que j’aurai lus sur le sujet, lequel, en quelques paragraphes, propose avec justesse plein de pistes de réflexion et d’analyse au régional et à l’international. Personnellement, bien que je considère comme un fiasco quasi absolu la réforme Barrette et ses rejetons les CIUSS, je suis convaincu qu’en aucune façon la grosseur de ces structures n’est en soi responsable de l’hécatombe de la COVID19, ni d’ailleurs de la sortie de crise éventuelle. Nonobstant les facteurs d’influence (contexte populationnel local, comportement civique, CHSLD, etc.), plutôt que la structure, c’est la compétence et l’implication des administrateurs-trices et de leurs équipes qui auront fait toute la différence, et en cela levons en effet notre chapeau pour ceux et celles du CIUSS de l’Estrie. Je dois aussi ajouter que l’attitude et les réponses d’Anglade à TLMEP sont à mes yeux la première bonne note pour le Liberal Party of Quebec depuis Lesage; ça ne m’incite pas à y adhérer, mais ça me donne espoir que les débats politiques ultérieurs au Québec seront plus riches d’intelligence et de propositions socio-économiques connectées aux besoins et aux aspirations des citoyen-ne-s plutôt qu’aux seuls intérêts de la finance. La visite d’Horacio Arruda n’aura strictement rien ajouté à ce que l’on entend et constate quotidiennement depuis des semaines, un exercice de relation publique insipide et inutile, ce qui n’enlève rien à la valeur de son travail en tant que Directeur de la Santé publique du Québec. Décevant que par deux fois il fut question de sa vidéo dansante qui a fait le buzz et qui ne fut au pire qu’une simple maladresse, comme s’il n’y avait pas d’aspects plus importants à aborder sur la gestion de cette crise sanitaire, mais c’est du TLMEP et du Lepage, n’est-ce pas!

    J’adhère entièrement à tes propos en section 3 du texte concernant Trump, l’OMS, les USA et la Chine, les pharmaceutiques, l’inquiétude de monsieur Petrella, et, particulièrement, l’à-plat-ventrisme de Trudeau qui se contente toujours de marcher sur les œufs que lui lance Trump sans jamais faire l’omelette; le Canada a pourtant déjà eu des chefs d’État capables de tenir tête aux USA dans certains dossiers cruciaux, comme pour refuser d’engager le pays dans une guerre périlleuse et injustifiée.

    Cher Pierre, pour avoir travaillé plusieurs années dans le milieu des soins et services, j’apprécie particulièrement ta mention des « patriotes de l’ombre », tout le personnel de première ligne, professionnels et-ou novices dans toutes les tâches à accomplir, soignant-es de toutes professions, cadres, préposé-e-s à l’entretien, aux cuisines, à l’administration, toutes ces personnes qui s’évertuent actuellement à s’occuper des malades et des aînés, à la liste desquelles j’ajoute tous les gens travaillant dans les commerces de services essentiels, particulièrement les employé-e-s des marchés d’alimentation et des pharmacies, incluant les livreurs et livreuses à domicile.

    Merci et bravo aux Artistes pour la paix pour leur engagement intelligent et indéfectible.

    Robert Duchesne, Trois-Rivières.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Nos actions récentes

20 mai 2020 : Lettre ouverte - le Canada ne mérite pas de siège au Conseil de sécurité.
13 avril 2020 : Lettre à Justin Trudeau : Levons les sanctions !
10 avril 2020 : Lettre du Groupe des 78 : Habileté diplomatique requise pour une intervention urgente
7 avril 2020 : Lettre au Premier ministre Trudeau sur NUMISMA
18 février 2020 : Lettre au Premier ministre sur Wet'suwet'en.
27 janvier 2020 : Message au Premier ministre sur les déchets nucléaires.
25 janvier 2020 : Manifestation Non à la guerre contre l'Iran.
Voir toutes nos lettres aux élus »

Remontez dans le temps »

Recherche par sujets