Evénements du mois

Activités de nos membres

Je suis APLP parce que…

"C'est la paix et la justice pour tous que chacun d'entre nous souhaite et recherche. Contribuons à construire un monde meilleur, avec notre talent, quel qu'il soit !"
Camille Pelletier Antaya, membre des APLP
"Parce que la paix est toujours à faire, en nous comme avec les autres, et que c’est par l’art que c’est le plus merveilleux de la promouvoir, de la défendre, de la fêter !"
domlebo, auteur-compositeur-interprète
"Les mots de Louise Warren sur le dessaisissement et sur l’intensité préalable à la création me conduisent à Mozart et à Beethoven, à ma fille et à mon fils : je leur souhaite la paix… et travaille tous les jours à ce que ce vœu se réalise !"
Pierre Jasmin, pianiste, membre de l'exécutif de Pugwash Canada
"ChacunE, quel que soit son milieu d’appar-tenance et ses talents, peut et doit apporter sa petite pierre à la construction de la Paix (qui est tellement plus que l’absence de guerre ou de conflit armé)."
Dominique Boisvert, écrivain d'essais
"La paix est loin d’être acquise. Avec l’explosion de l’industrie militaire dans le monde, on aura besoin de nos mots, notre musique, nos films, de notre art pour faire contrepoids. La culture est arme de construction massive."
Guylaine Maroist, cinéaste documentaire

Pétition : Stoppez le navire de la honte

yanbu

Le cargo Bahri Yanbu

Un message d’Amnistie Internationale France :

Le navire saoudien « Bahri Yanbu », suspecté de venir charger du matériel militaire à destination de l’Arabie saoudite, va transiter par le port civil de Cherbourg. Il doit être arrêté !

Des actions en justice, des manifestations et d’autres types de mobilisation sont prévues dans plusieurs ports européens pour s’opposer au retour du Bahri Yanbu. à partir du 27 janvier 2020 Ce navire de transport appartenant à l’État saoudien a déjà convoyé des dizaines de millions de dollars d’armes pour alimenter la guerre au Yémen.

En ratifiant le Traité sur le commerce des armes (TCA), la France s’est engagée à ne pas autoriser de transferts d’armement s’il existe un risque important que ces armes soient utilisées pour commettre ou faciliter des violations graves des droits humains et du droit international humanitaire.

Pourtant la France exporte des armes vers l’Égypte, qui connaît une répression des droits humains sans précédent. Elle est également l’un des premiers fournisseurs d’équipements militaires de l’Arabie saoudite et des Émirats arabes unis, membres de la coalition engagée au Yémen et responsables de milliers de victimes civiles.

Alors que la France n’a de cesse de mettre en avant son exemplarité en matière de ventes d’armes, la réalité est tout autre.

Aujourd’hui, face à l’opacité des ventes d’armes autorisées par le seul pouvoir exécutif et l’absence de tout contrôle parlementaire véritable, personne n’est en mesure d’ assurer que la France respecte ses engagements internationaux.

Nous devons faire pression sur la France afin qu’elle fasse preuve de plus de transparence et d’un meilleur contrôle sur ce commerce pas comme les autres !

Signez la pétition en cliquant ici.

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Nos actions récentes

20 mai 2020 : Lettre ouverte - le Canada ne mérite pas de siège au Conseil de sécurité.
13 avril 2020 : Lettre à Justin Trudeau : Levons les sanctions !
10 avril 2020 : Lettre du Groupe des 78 : Habileté diplomatique requise pour une intervention urgente
7 avril 2020 : Lettre au Premier ministre Trudeau sur NUMISMA
18 février 2020 : Lettre au Premier ministre sur Wet'suwet'en.
27 janvier 2020 : Message au Premier ministre sur les déchets nucléaires.
25 janvier 2020 : Manifestation Non à la guerre contre l'Iran.
Voir toutes nos lettres aux élus »

Remontez dans le temps »

Recherche par sujets