Evénements du mois

Activités de nos membres








Je suis APLP parce que…

"C'est la paix et la justice pour tous que chacun d'entre nous souhaite et recherche. Contribuons à construire un monde meilleur, avec notre talent, quel qu'il soit !"
Camille Pelletier Antaya, membre du CA des APLP
"Parce que la paix est toujours à faire, en nous comme avec les autres, et que c’est par l’art que c’est le plus merveilleux de la promouvoir, de la défendre, de la fêter !"
domlebo, auteur-compositeur-interprète
"La paix est sacrée. C’est pour ça qu’on dit : Sacré-moi la paix !"
Yvon Deschamps, humoriste retraité
"Les mots de Louise Warren sur le dessaisissement et sur l’intensité préalable à la création me conduisent à Mozart et à Beethoven, à ma fille et à mon fils : je leur souhaite la paix… et travaille tous les jours à ce que ce vœu se réalise !"
Pierre Jasmin, pianiste, membre de l'exécutif de Pugwash Canada
"ChacunE, quel que soit son milieu d’appar-tenance et ses talents, peut et doit apporter sa petite pierre à la construction de la Paix (qui est tellement plus que l’absence de guerre ou de conflit armé)."
Dominique Boisvert, écrivain d'essais
"La paix est loin d’être acquise. Avec l’explosion de l’industrie militaire dans le monde, on aura besoin de nos mots, notre musique, nos films, de notre art pour faire contrepoids. La culture est arme de construction massive."
Guylaine Maroist, cinéaste documentaire

Un message de Dominic Champagne

Amis, amies

c’était cette semaine l’anniversaire du Pacte

Au lendemain de la veille comme on dit
je me suis permis ce petit billet
si le coeur vous en dit…

Ma compréhension de l’urgence climatique
a beaucoup évolué depuis un an

Le 7 novembre, c’était aussi le 40ième anniversaire
du premier grand sommet mondial
sur le réchauffement climatique
tenu à Noordwijk, aux Pays-Bas
en 1979

À cette conférence
la science relayait son message
sur l’effet de serre
aux dirigeants politiques
du monde entier

Depuis cette conférence
la quantité de carbone émis dans l’atmosphère
a été plus importante
qu’au cours de toute l’histoire humaine
qui a précédé ce sommet

Nous ne réduisons pas
nous continuons à nourrir le monstre

En 1990, on émettait 20 milliards de tonnes de CO2
aujourd’hui, loin d’avoir réduit nos émissions,
nous les avons pratiquement doublées

Ça, c’est notre dure réalité

Depuis la sortie du rapport du GIEC
le 8 octobre 2018
j’ai abondamment fréquenté la littérature scientifique
j’ai eu le privilège d’être informé par plusieurs esprits généreux et brillants
j’ai assisté et participé à des centaines de discussions
conférences, débats,
rencontres de toutes sortes
avec toutes sortes de monde
de tout âge et de tout horizon

Et il n’y a aucun doute dans mon esprit
que si nous sommes de plus en plus nombreux
à être en ébullition
pour répondre à la crise
la réponse que nous apportons
individuellement et collectivement
n’a pas de commune mesure
avec la gravité de la situation

Le fossé entre ce que la science nous dit
et ce que nous posons comme actions
concrètes et déterminantes
est tout simplement vertigineux

Cliquez ici pour lire la suite !

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

La boutique virtuelle APLP



Nos actions récentes

21 septembre 2019 : Le 5 à 7 pour la Paix, spectacle au Lion d'Or.
2 juin 2019 : Vernissage de la Biennale Les créateurs de Paix 2019.
16 mai 2019 : Lettre ouverte du CNANW au Premier ministre Trudeau.
14 mai 2019 : 3e Rencontre des Ambassadeurs de la non-violence.
12 mai 2019 : Concert Fête des mères contre la guerre.
10 mai 2019 : Participation à Cuisine ta ville avec ATSA.
23 avril 2019 : Remise des Prix APLP 2019 à Montréal.
28 janvier 2019 : Lettre à Justin Trudeau et Chrystia Freeland sur le Venezuela.
Voir toutes nos lettres aux élus »

Remontez dans le temps »

Recherche par sujets