Evénements du mois

Activités de nos membres

Je suis APLP parce que…

"C'est la paix et la justice pour tous que chacun d'entre nous souhaite et recherche. Contribuons à construire un monde meilleur, avec notre talent, quel qu'il soit !"
Camille Pelletier Antaya, membre des APLP
"Parce que la paix est toujours à faire, en nous comme avec les autres, et que c’est par l’art que c’est le plus merveilleux de la promouvoir, de la défendre, de la fêter !"
domlebo, auteur-compositeur-interprète
"Les mots de Louise Warren sur le dessaisissement et sur l’intensité préalable à la création me conduisent à Mozart et à Beethoven, à ma fille et à mon fils : je leur souhaite la paix… et travaille tous les jours à ce que ce vœu se réalise !"
Pierre Jasmin, pianiste, membre de l'exécutif de Pugwash Canada
"ChacunE, quel que soit son milieu d’appar-tenance et ses talents, peut et doit apporter sa petite pierre à la construction de la Paix (qui est tellement plus que l’absence de guerre ou de conflit armé)."
Dominique Boisvert, écrivain d'essais
"La paix est loin d’être acquise. Avec l’explosion de l’industrie militaire dans le monde, on aura besoin de nos mots, notre musique, nos films, de notre art pour faire contrepoids. La culture est arme de construction massive."
Guylaine Maroist, cinéaste documentaire

Lettre au Parlement sur le Chili

Santiago-23-octobre

Lettre envoyée aux chefs des partis fédéraux, leur demandant d’adopter une motion similaire à celle votée par l’Assemblée nationale du Québec.

Comme vous le savez sans doute, au Chili, la détérioration des conditions de vie et l’augmentation des inégalités sociales et économiques a engendré une révolte populaire réprimée d’une main de fer par les forces armées et la police nationale (carabinieros).

Nous sommes très préoccupés par cette situation et nous demandons au gouvernement du Canada d’adopter une position similaire à celle du Québec (voir document plus bas).

Nous souhaitons que le gouvernement du Canada intervienne pour demander le respect des droits des personnes et la fin de l’utilisation de la violence armée contre la population civile.

Nous demandons une sortie de crise pacifique et des négociations démocratiques sur les enjeux en cause dans la société chilienne.

En tant que parti politique national, nous aimerions connaître votre position par rapport à cette demande d’appui au gouvernement fédéral.

Pacifiquement vôtre,
Les Artistes pour la Paix
Le 2 novembre 2019

 

Motion adoptée à L’ASSEMBLÉE NATIONALE DU QUÉBEC
le mercredi 30 octobre 2019

« Que l’Assemblée nationale exprime sa préoccupation quant à la grave crise sociale et politique qui secoue présentement le Chili, et qu’elle se joigne à la communauté internationale pour exprimer sa solidarité au peuple chilien;

Qu’elle souligne le rôle historique du Québec dans l’accueil de nombreuses ressortissantes et de nombreux ressortissants chiliens ayant fui la dictature militaire;

Qu’elle appelle au respect des libertés fondamentales des citoyennes et des citoyens du Chili;

Que l’Assemblée nationale appelle au dialogue social au Chili comme moyen de mettre fin à la violence et de trouver une réponse aux demandes légitimes de sa population »

Motion présentée par M. Arseneau, député des Iles-de-la-Madeleine, et adoptée sans débat. Une copie est envoyée au président du Chili, M. Sebastián Piñera, et à l’ambassade du Chili au Canada.

1 Commentaire

  1. Pierre Jasmin Pierre Jasmin
    9 février 2020    

    Comme vous pouvez lire dans les articles d’Izabella Marengo avant et après avoir été nommée vice-présidente des APLP, le féminisme est une cause que les APLP appuient avec cœur. Mais nous sommes préoccupés par cette nouvelle reçue le 8 février 2020 de PRESSENZA qui nous semble encourager la fragmentation des partis. Chez nous, Françoise David de la FFQ s’est alliée avec Amir Khadir pour créer un parti rassembleur appelé Québec Solidaire. Mais voici la nouvelle en question pour que vous vous fassiez une idée : « Après la grande répercussion mondiale de la performance « Un Violador En Tu Camino » (Un violeur sur ton chemin) du collectif chilien Las Tesis, un groupe de femmes dirigé par Rosa Moreno tente de créer le premier parti féministe du Chili, le PAF – Partido Alternativo Feminista (Parti de l’alternative féministe) – et ainsi influencer la rédaction d’une nouvelle Constitution.
    « Le réveil qui a eu lieu au Chili et la force de Las Tesis ont montré que les femmes peuvent et doivent influencer la construction d’un pays meilleur, plus juste et égalitaire », a déclaré Rosa, politologue et exilée politique.
    L’enregistrement du parti a eu lieu la dernière semaine de janvier 2020 à Santiago du Chili, et sa composition est diverse, étant composé de femmes d’âges et de milieux divers. Si le parti devient officiel, les femmes feront campagne lors du plébiscite du 26 avril pour changer la constitution actuelle du Chili.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Nos actions récentes

20 mai 2020 : Lettre ouverte - le Canada ne mérite pas de siège au Conseil de sécurité.
13 avril 2020 : Lettre à Justin Trudeau : Levons les sanctions !
10 avril 2020 : Lettre du Groupe des 78 : Habileté diplomatique requise pour une intervention urgente
7 avril 2020 : Lettre au Premier ministre Trudeau sur NUMISMA
18 février 2020 : Lettre au Premier ministre sur Wet'suwet'en.
27 janvier 2020 : Message au Premier ministre sur les déchets nucléaires.
25 janvier 2020 : Manifestation Non à la guerre contre l'Iran.
Voir toutes nos lettres aux élus »

Remontez dans le temps »

Recherche par sujets