Evénements du mois

Activités de nos membres






Je suis APLP parce que…

"C'est la paix et la justice pour tous que chacun d'entre nous souhaite et recherche. Contribuons à construire un monde meilleur, avec notre talent, quel qu'il soit !"
Camille Pelletier Antaya, membre du CA des APLP
"Parce que la paix est toujours à faire, en nous comme avec les autres, et que c’est par l’art que c’est le plus merveilleux de la promouvoir, de la défendre, de la fêter !"
domlebo, auteur-compositeur-interprète
"La paix est sacrée. C’est pour ça qu’on dit : Sacré-moi la paix !"
Yvon Deschamps, humoriste retraité
"Les mots de Louise Warren sur le dessaisissement et sur l’intensité préalable à la création me conduisent à Mozart et à Beethoven, à ma fille et à mon fils : je leur souhaite la paix… et travaille tous les jours à ce que ce vœu se réalise !"
Pierre Jasmin, pianiste, membre de l'exécutif de Pugwash Canada
"ChacunE, quel que soit son milieu d’appar-tenance et ses talents, peut et doit apporter sa petite pierre à la construction de la Paix (qui est tellement plus que l’absence de guerre ou de conflit armé)."
Dominique Boisvert, écrivain d'essais
"La paix est loin d’être acquise. Avec l’explosion de l’industrie militaire dans le monde, on aura besoin de nos mots, notre musique, nos films, de notre art pour faire contrepoids. La culture est arme de construction massive."
Guylaine Maroist, cinéaste documentaire

Traversiers ou navires de guerre ? Ottawa a choisi

bateau_irving

Un navire en construction au chantier maritime Irving.

Au Stockholm International Peace Research Institute (SIPRI), la directrice du programme armes et dépenses militaires mondiales, la Docteure Aude-Emmanuelle Fleurant, est une Québécoise formée à l’UQAM par le regretté Yves Bélanger. Auteure d’une présentation applaudie au colloque du 6 février 2008 intitulé Guerres et écocides organisé par Louise Vandelac et moi, pourquoi nos médias n’interviewent pas celle qui aurait pourtant des choses à raconter pour le bien de nos démocraties rongées par le militarisme ?

Sur le plan mondial, on augmente à bientôt $1800 milliards les dépenses militaires annuelles, dont environ 700 par notre voisin du sud qui veut imposer à tous les pays de l’OTAN une cible minimale à 2% de leur PIB. Au Canada, qui pourtant ne donne actuellement qu’un pour cent (et des poussières, plusieurs centaines de millions !) au Ministère de la Défense, ce sont $60 milliards qu’on planifie de verser l’an prochain au chantier naval Irving pour d’absurdes navires de guerre : non plus des frégates armées à plus d’un milliard de $ chacune par Harper, mais des navires conçus pour porter la guerre outremer et accroître les 68.5 millions de réfugiés (chiffres de l’UNHCR) !

Au ministre libéral Sajjan, qui avait refusé notre mémoire des Artistes pour la Paix [1] lors de sa pseudo-consultation « démocratique » de juillet 2016, rappelons que l’Est du Québec est actuellement sans traversier [2], forçant des passagers à prendre l’avion et des camions et voitures à parcourir jusqu’à 800 kilomètres de détour : on aggrave ainsi le bilan carbone du Canada, en contravention des engagements de M. Trudeau et Madame McKenna à la COP21 (ONU-2015). Nul n’ignore que le réchauffement climatique cause la fonte des pôles et la montée des eaux du globe; il accroît la violence des typhons et ouragans, des pluies surabondantes et des inondations, des sécheresses extrêmes qui multiplient les feux de forêt, en particulier aux États-Unis : le pays de Trump possède onze porte-avions nucléaires (3 à 5 $milliards chacun) mais trop peu de ressources aéroportées pour éteindre le méga-feu qui a brûlé la Californie et rasé la ville de Paradise cette année. En passant, un facteur du réchauffement climatique étudié par aucun chercheur : le militarisme et la consommation effrénée de pétrole par les armées mondiales.


[1] Document de trente-huit pages offert au Ministre de la Défense consultable sur : http://www.artistespourlapaix.org/?p=11147

[2] Le 7 janvier 2019, après trois semaines d’interruption, le service a repris momentanément avec le F.X. Gauthier emprunté aux Îles-de-la-Madeleine, mais il devra reprendre son service ailleurs au début février. La Société des traversiers du Québec ne sait pas encore ce qui arrivera alors…

1 Commentaire

  1. Pierre Jasmin Pierre Jasmin
    16 janvier 2019    

    Désolé d’une inexactitude: le F-A Gauthier, maintenant rendu au chantier naval de Lévis où on va tenter de réparer sa nouvelle technologie compliquée (des semaines, des mois?) est remplacé momentanément par un petit bateau dont le service est interrompu par grands froids et qui, comme je l’indiquais, sera retiré bientôt. Les journaux sont avares de commentaires, d’où la difficulté de naviguer dans nos analyses.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

La boutique virtuelle APLP



Nos actions récentes

23 avril 2019 : Remise des Prix APLP 2019 à Montréal.
28 janvier 2019 : Lettre à Justin Trudeau et Chrystia Freeland sur le Venezuela.
10 novembre : Grande Marche - La planète s'invite au Parlement.
23 septembre : Lancement du Manifeste pour la Paix à Victoriaville.
22 septembre : Lancement du Manifeste pour la Paix à Mont Saint-Hilaire.
21 septembre : Lancement du Manifeste pour la Paix à Montréal.

Voir toutes nos lettres aux élus »

Remontez dans le temps »

Recherche par sujets