Evénements du mois

Activités de nos membres

Je suis APLP parce que…

"C'est la paix et la justice pour tous que chacun d'entre nous souhaite et recherche. Contribuons à construire un monde meilleur, avec notre talent, quel qu'il soit !"
Camille Pelletier Antaya, membre des APLP
"Parce que la paix est toujours à faire, en nous comme avec les autres, et que c’est par l’art que c’est le plus merveilleux de la promouvoir, de la défendre, de la fêter !"
domlebo, auteur-compositeur-interprète
"Les mots de Louise Warren sur le dessaisissement et sur l’intensité préalable à la création me conduisent à Mozart et à Beethoven, à ma fille et à mon fils : je leur souhaite la paix… et travaille tous les jours à ce que ce vœu se réalise !"
Pierre Jasmin, pianiste, membre de l'exécutif de Pugwash Canada
"ChacunE, quel que soit son milieu d’appar-tenance et ses talents, peut et doit apporter sa petite pierre à la construction de la Paix (qui est tellement plus que l’absence de guerre ou de conflit armé)."
Dominique Boisvert, écrivain d'essais
"La paix est loin d’être acquise. Avec l’explosion de l’industrie militaire dans le monde, on aura besoin de nos mots, notre musique, nos films, de notre art pour faire contrepoids. La culture est arme de construction massive."
Guylaine Maroist, cinéaste documentaire

Soirée écologique, musicale et poétique

Madame Manon Massé m’a reparlé de sa remarquable collègue Ruba Ghazal qui a succédé à Amir Khadir pour représenter le comté de Mercier. Manon, comme ses jeunes partisans l’appellent, m’avait, lors des funérailles de Lise Payette, présenté sa collègue, présentement en Pologne pour participer à la COP24. Les perspectives d’amélioration du climat sont politiquement nulles en ce moment, mais il nous faut persévérer, soutenus par les courageux manifestants écologistes à travers le monde et aux quatre coins du Québec, en ce samedi 8 décembre.

pascal-cote

Le chef d’orchestre Pascal Côté.

Notre conversation a bifurqué sur la musique que son fils a pratiquée, lors de ses études à l’école publique François-Joseph Perreault. Coïncidence, j’étais invité à 19h30 le même jeudi soir à discourir sur le contexte musicologique d’un concert inauguré à la Salle Claude-Champagne par une prestation sans faille du jeune chef innu Pascal Côté, dirigeant un chœur de 120 jeunes chantant en un allemand impeccable. C’est avec le chœur UQAM et ces jeunes admirablement préparés que j’aurai l’honneur de présenter le 19 avril à l’Église Saint-Jean Baptiste la Fantaisie pour piano, chœur et orchestre (de la Société Philharmonique de Montréal) pour fêter les 40 ans du programme-musique de l’école et par la même occasion les 50 ans de l’UQAM. Il s’agit d’une musique composée à partir d’un poème de Christoph Kuffner où se distinguent sept vers que nos modernes jugeront kitsch, mais qui trouvent écho dans le cœur ému des jeunes choristes :

Paix et joie (Fried und Freude!) s’accordent.
La nuit et la tempête deviennent lumière
et tout un chœur d’esprits retentit.
Ô vous belles âmes, acceptez de l’art
les dons remplis de joie.
Lorsque s’unissent l’amour et la force,
l’humanité se voit récompensée par la faveur des dieux.

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Nos actions récentes

18 septembre 2020 : Lettre aux élus - Pour une réorientation de la politique étrangère canadienne.
20 mai 2020 : Lettre ouverte - le Canada ne mérite pas de siège au Conseil de sécurité.
13 avril 2020 : Lettre à Justin Trudeau : Levons les sanctions !
10 avril 2020 : Lettre du Groupe des 78 : Habileté diplomatique requise pour une intervention urgente
7 avril 2020 : Lettre au Premier ministre Trudeau sur NUMISMA
18 février 2020 : Lettre au Premier ministre sur Wet'suwet'en.
27 janvier 2020 : Message au Premier ministre sur les déchets nucléaires.
25 janvier 2020 : Manifestation Non à la guerre contre l'Iran.
Voir toutes nos lettres aux élus »

Remontez dans le temps »

Recherche par sujets