Evénements du mois

Activités de nos membres






Je suis APLP parce que…

"C'est la paix et la justice pour tous que chacun d'entre nous souhaite et recherche. Contribuons à construire un monde meilleur, avec notre talent, quel qu'il soit !"
Camille Pelletier Antaya, membre du CA des APLP
"Parce que la paix est toujours à faire, en nous comme avec les autres, et que c’est par l’art que c’est le plus merveilleux de la promouvoir, de la défendre, de la fêter !"
domlebo, auteur-compositeur-interprète
"La paix est sacrée. C’est pour ça qu’on dit : Sacré-moi la paix !"
Yvon Deschamps, humoriste retraité
"Les mots de Louise Warren sur le dessaisissement et sur l’intensité préalable à la création me conduisent à Mozart et à Beethoven, à ma fille et à mon fils : je leur souhaite la paix… et travaille tous les jours à ce que ce vœu se réalise !"
Pierre Jasmin, pianiste, membre de l'exécutif de Pugwash Canada
"ChacunE, quel que soit son milieu d’appar-tenance et ses talents, peut et doit apporter sa petite pierre à la construction de la Paix (qui est tellement plus que l’absence de guerre ou de conflit armé)."
Dominique Boisvert, écrivain d'essais
"La paix est loin d’être acquise. Avec l’explosion de l’industrie militaire dans le monde, on aura besoin de nos mots, notre musique, nos films, de notre art pour faire contrepoids. La culture est arme de construction massive."
Guylaine Maroist, cinéaste documentaire

Pour la paix, échec du sommet du G7 de Charlevoix

manoir

Le premier Manoir Richelieu érigé en 1899 par la Richelieu and Ontario Navigation Company, d’après les plans des architectes Maxwell et Shattuck. Image BAnQ

Les gendarmes du monde se réunissent dans Charlevoix, mais ce n’est pas pour parler de paix. Le gouvernement canadien dit inclure comme priorité « un monde plus pacifique et plus sécuritaire, » mais que cache cette position ? Sans aucun doute, la dénucléarisation, le contrôle du trafic des armes et la réduction des forces guerrières en général ne feront pas l’objet de remises en question. La routine quoi !

Pour ces grandes puissances, un monde pacifique et sécuritaire signifie renforcement des capacités de frappe. Selon les Nations Unies, il y aurait toujours 150 000 ogives nucléaires dans le monde. Même devant un tel constat, les princes de l’économie de marché ne remettront pas en question le fait que les pays détenteurs d’armes nucléaires, les États-Unis en tête et les membres de l’OTAN, dont le Canada, n’ont toujours pas signé le traité d’interdiction des armes nucléaires; ce traité fut voté par l’Assemblée générale des Nations-Unies le 20 septembre 2017. Le Canada s’en tient au traité de 1970, relativement contraignant, mais il n’est à peu près pas respecté. Par ailleurs, le président Trump ne s’est pas gêné au cours des derniers mois pour agiter la menace nucléaire sans que le Canada trouve à redire; en réalité, nous n’attendons donc rien d’autre que les discours ronflants habituels sur la menace nucléaire… des autres.

Quant aux armes conventionnelles, les porteurs de ballon de l’ordre économique actuel dominé par de gigantesques sociétés transnationales se distribueront sans doute des médailles pour se féliciter de leur bonne entente au sujet de la coordination des forces armées alliées, du renforcement de l’OTAN et des braises qu’ils entretiennent au Moyen-Orient, etc.

En trinquant tout en admirant le panorama paisible de Charlevoix, ils se montreront probablement fiers de souligner leurs efforts pour garantir le libre commerce des armes. Ces instants de gloire inclus le Canada. On le sait, le Canada maintient un accord de libre-échange d’armes avec les États-Unis. Cette entente implique que les fournisseurs d’armes canadiens n’ont pas besoin de permis d’exportation vers nos voisins du Sud, les plus importants importateurs de produits militaires canadiens. Liberté absolue en ce domaine, car ces exportations ne sont pas contrôlées ni autorisées. En ce sens, le Canada ne respecte pas les normes établies par le traité sur le commerce des armes. D’ailleurs, le gouvernement canadien estime qu’il s’agit de secrets ultra-sécuritaires et qu’il n’a pas à diffuser d’informations à ce sujet.

Notons que le Canada, les États-Unis et la Turquie sont les seuls pays à ne pas avoir signé le Traité sur le commerce des armes renouvelé en 2017. Les liens du Canada avec les Américains se traduiront, encore et toujours, par des collaborations très concrètes; par exemple, l’avion de combat A-29 Super Tucano fabriqué à Jacksonville en Floride contient un fort contenu canadien. Les moteurs sont fabriqués par Pratt & Whitney, à Longueuil. Cet avion servirait à la lutte contre les djihadistes au Nigeria. Mais comme les machines de guerre américaines vendent un peu partout sur la planète, il y a fort à parier que le Canada participe indirectement à la croissance de conflits voire à la violation des droits humains.

Le sommet de Charlevoix ne fait pas avancer la paix, bien au contraire.

6 Commentaires

  1. 7 juin 2018    

    APOCALYPSE

    Quels sont vos vœux à l’heure
    de la sixième extinction ?
    Vos derniers souhaits avant le suicide collectif ?

    Ils ne s’aiment pas.
    Ils préfèrent la guerre.
    Et se taire.

    Le silence des meurtriers.
    Le silence des charniers.

    Citoyens éteints.
    Clients du destin.

    Humanité toxique.
    Humains assassins

    Peuples complices
    Peuples polices

    Travailleurs de la mort
    Travailleurs du viol

    Argent de la guerre
    Argent de la misère

    Enfants abandonnés
    Enfants sacrifiés

    Futur sans poètes
    Futur sans rêves

    Quels sont vos vœux à l’heure
    de la sixième extinction ?
    Vos derniers souhaits avant le suicide collectif ?

    Ils ne s’aiment pas.
    Ils préfèrent la guerre.
    Et se taire.
    Se taire !

    VOLEURS DE VIE

    Sales humains
    Plus bêtes que les chiens

    Sales bonnes-femmes
    Seulement infâmes

    Sales bonhommes
    Idiots en somme

    Sales visages
    Morts en cage

    Sale progrès
    Terreur absolue

    Sale bon dieu
    Infernal bourreau

    Sale banquier
    Usure consciencieuse

    Sales gouvernements
    Peuples délinquants

    Sales pauvres
    Protecteurs des voleurs

  2. 7 juin 2018    

    Le pape – qui prêche le crédo :
    « Tu ne tueras point »
    n’a toujours pas excommunié
    les militaires
    et les travailleurs de l’armement
    – son prédécesseur Pie XII a serré la main d’Hitler …

  3. Pierre Jasmin Pierre Jasmin
    9 juin 2018    

    Pierre Jasmin qui apprécie le premier commentaire s’objecte au second en présentant trois extraits de documents catholiques récents :
    1- « Aucune guerre n’est juste. » Cette position anime le pape François, au moment où il entame une longue visite en Colombie, destinée à soutenir et consolider la paix avec la guérilla des Farc, la dernière guerre d’Amérique latine que le Vatican a contribué à résoudre.
    2- Les États-Unis, maîtres du monde prêts à faire taire ce qui peut s’opposer à eux, à leur puissance militaire, sont une constante du livre « Les ennemis du Pape » (Nello Scavo). Pape de la paix, les propos du pape François sonnent comme des déclarations de guerre contre la lucrative industrie des armements.
    3- Résumé de l’Église de Sherbrooke de l’idéologie du pape François : « La conception chrétienne de la paix n’est pas simplement l’absence de guerre ou de violence. Nous ne pouvons tolérer que le mot « paix » se vide de son sens; il demande quelque chose de nous, il exige quelque chose de nous. « Pour faire la paix, il faut du courage, bien plus que pour faire la guerre. Il faut du courage pour dire oui à la rencontre et non à l’affrontement; oui au dialogue et non à la violence; oui à la négociation et non aux hostilités; oui au respect des accords et non aux provocations; oui à la sincérité et non à la duplicité. Pour tout cela, il faut du courage, une grande force d’âme. » Une large part de notre discours politique sur la guerre et la paix est entachée d’une profonde malhonnêteté, car elle s’accompagne d’un appui aux industries qui rendent les guerres terriblement meurtrières. « Tout le monde parle de paix, tout le monde déclare la vouloir mais, malheureusement, la prolifération d’armements en tout genre conduit dans la direction opposée. Le commerce des armes a pour effet de compliquer et d’éloigner la solution des conflits. » C’est « une contradiction absurde que de parler de paix, de négocier la paix et, dans le même temps, de promouvoir ou de permettre le commerce des armes ». Le pape François nous invite à juxtaposer l’image des « grands salons, des fêtes que font les patrons des industries d’armement […], de la belle vie que font les maîtres du commerce des armes » et celle de « l’enfant malade, affamé dans un camp de réfugiés». Décrivant la course aux armements comme « une plaie extrêmement grave de l’humanité », il condamne fermement les armes chimiques, parle de l’énorme menace que font peser les armes nucléaires et dénonce le gonflement des dépenses militaires au moment où l’aide pour contrer la pauvreté est coupée.

    • 13 juin 2018    

      La mémoire s’efface, l’oubli s’oublie, reste la vie.
      Il n’y a pas de dieu. Il n’y a que la vie.
      Les religions et les systèmes politiques ont préparé les humains à leur autodestruction.
      La mémoire s’efface, l’oubli s’oublie, reste la vie.

    • 13 juin 2018    

      Le pape est un hypocrite comme Hitler à qui tout le monde avait serré la main en un pacte de non-agression …

  4. 13 juin 2018    

    LES BÊTES HUMAINES
    Mondistan.com : les fabricants, les marchands d’armes créent des emplois pour les travailleurs et les militaires afin de grossir les armées de pauvres qui protègeront les riches. Les banques et leurs actionnaires sont satisfaits.
    « La stratégie reste commune. C’est ce que confirment les dernières décisions prises par l’Otan, dont les principaux membres sont États-Unis, Canada, Allemagne, France, Grande-Bretagne et Italie, plus le Japon comme partenaire, c’est-à-dire toutes les puissances du G7.
    La réunion des 29 ministres de la Défense a décidé à l’unanimité le 7 juin de potentialiser la structure de commandement dans une fonction anti-russe, en augmentant son personnel de plus de 1200 unités ; de constituer un nouveau Commandement conjoint pour l’Atlantique, à Norfolk aux États-Unis, contre “les sous-marins russes qui menacent les lignes de communication maritime entre États-Unis et Europe” ; de constituer un nouveau Commandement logistique, à Ulm en Allemagne, comme “dissuasion” contre la Russie, avec la mission de “déplacer plus rapidement les troupes à travers l’Europe dans n’importe quel conflit”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Le Manifeste pour la Paix


Nos actions récentes

10 novembre : Grande Marche - La planète s'invite au Parlement.
23 septembre : Lancement du Manifeste pour la Paix à Victoriaville.
22 septembre : Lancement du Manifeste pour la Paix à Mont Saint-Hilaire.
21 septembre : Lancement du Manifeste pour la Paix à Montréal.
5 août : Cérémonie commémorative d'Hiroshima à Montréal.
14 juillet : Manifestation pour la Paix, Avignon, France.
23 avril : Cérémonie de remise des Prix APLP 2018.
20 avril : Participation à la journée de dialogue sur le contrôle des armements à Ottawa.

Voir toutes nos lettres aux élus »

Remontez dans le temps »

Recherche par sujets