Evénements du mois

Activités de nos membres




Je suis APLP parce que…

"C'est la paix et la justice pour tous que chacun d'entre nous souhaite et recherche. Contribuons à construire un monde meilleur, avec notre talent, quel qu'il soit !"
Camille Pelletier Antaya, membre du CA des APLP
"Parce que la paix est toujours à faire, en nous comme avec les autres, et que c’est par l’art que c’est le plus merveilleux de la promouvoir, de la défendre, de la fêter !"
domlebo, auteur-compositeur-interprète
"La paix est sacrée. C’est pour ça qu’on dit : Sacré-moi la paix !"
Yvon Deschamps, humoriste retraité
"Les mots de Louise Warren sur le dessaisissement et sur l’intensité préalable à la création me conduisent à Mozart et à Beethoven, à ma fille et à mon fils : je leur souhaite la paix… et travaille tous les jours à ce que ce vœu se réalise !"
Pierre Jasmin, pianiste, membre de l'exécutif de Pugwash Canada
"ChacunE, quel que soit son milieu d’appar-tenance et ses talents, peut et doit apporter sa petite pierre à la construction de la Paix (qui est tellement plus que l’absence de guerre ou de conflit armé)."
Dominique Boisvert, écrivain d'essais
"La paix est loin d’être acquise. Avec l’explosion de l’industrie militaire dans le monde, on aura besoin de nos mots, notre musique, nos films, de notre art pour faire contrepoids. La culture est arme de construction massive."
Guylaine Maroist, cinéaste documentaire

Dolorès Duquette, Prix hommage 2014

Hommage à Dolorès Duquette-Manzi

L’arbre ne donne ses fleurs et ses fruits
que si la sève a monté de ses racines à ses branches
Si l’arbre des Artistes pour la paix continue de grandir
C’est parce que Dolorès Duquette a bien abreuvé ses racines
Sans le courage et la persévérance de cette femme
Les Artistes pour la paix n’existeraient peut-être pas

 Sans doute aussi serez-vous étonnés d’apprendre que la naissance des Artistes pour la paix est en lien avec le Dalaï Lama. Voici dans quel contexte Dolorès Duquette fut motivée à embrasser la cause de la paix. En 1982, elle assiste à une conférence de Bernard Benson, l’inventeur de la torpille à tête chercheuse qui, à la suite de la fuite forcée du Dalaï Lama hors du Tibet, a pris conscience que son invention fut maléfique pour l’humanité. Repentant, il décide alors de travailler à l’avènement de la paix en incitant les gens qui assistent à ses conférences, à faire un geste pour la paix. Fortement touchée par le discours de Bernard Benson, Dolorès, alors comédienne, passe tout de suite à l’action en fondant le mouvement Les Artistes pour la paix.

Dolorès Duquette

Dolorès Duquette

En 1982, elle rencontre Georges Beaudereau avec qui elle cherche à s’impliquer dans la cause pour la paix. Objecteurs de conscience, tous deux se mettent d’accord pour ne pas payer la taxe pour la guerre imposée par l’impôt fédéral. La même année, Dolorès rencontre Raymond Lévesque qui l’incite à prendre la parole à l’Union des Artistes, pour trouver un appui dans la création des Artistes pour la paix. Suite à quoi elle consacrera près de quatre ans de sa vie à l’organisation d’événements et de spectacles impliquant des artistes prêts à s’engager pour défendre la paix. Au cours de ces années, elle a contacté près de 800 artistes en les invitant à travailler à la cause de la paix. Elle a même eu l’idée du premier logo des Artistes pour la paix: quatre colombes volant sous le soleil dans un triangle.

Parmi les spectacles qu’elle a aidés à organiser:

  • en 1982, Passeport pour la paix au Spectrum, en collaboration avec Ginette Beauson et les artistes Renée Claude, Belgazou, Nathalie Gascon, Marc-André Lussier, Sophie Faucher, Romain Pollender et Raôul Duguay;
  • le 21 mars 1983 au Tritorium avec Gilles Vigneault, Raymond Lévesque, Margie Gillis;
  • le 29 mai 1983, en association avec le mouvement Un geste pour la paix dirigé par Gina Beauson, le Festival de paix de la rue Esplanade avec les artistes Yvon Deschamps, Judi Richards, Karen Young et Raôul Duguay;
  • la même année, Dolorès Duquette va à New-York rencontrer Harry Belafonte afin de proposer la participation des Artistes pour la paix dans le cadre du Congrès International pour la paix à Hambourg;
  • les 3 et 4 septembre, la chorégraphe et danseuse Margie Gillis et Raôul Duguay représentent le Québec lors du spectacle bénéfice pour PAND International (Performing Artists for Nuclear Disarmament) avec les célèbres artistes Harry Belafonte, Liv Ullman, Joan Baez, Maxime Leforestier, Mikis Theodorakis, Bibi Anderson, Peter Ustinov et Léo Ferré. Nos billets d’avion furent payés grâce à la vente de macarons par Dolorès Duquette, mais une grave insolation consécutive à ses longues présences dans la rue à vendre ses macarons empêche Dolorès de nous y accompagner;
  • en 1985, aux Arts for Peace à Toronto, Dolorès invite Renée Claude et Richard Desjardins;
  • 8 décembre 1985, Année internationale de la jeunesse, elle organise le spectacle Cessez le feu au Théâtre Arlequin, avec les artistes Pauline Julien, Marie Tifo, Pierre Verville, Cassonade et Raôul Duguay;
  • enfin, le spectacle Passeport pour la paix, au Théâtre de la Verdure du Parc Lafontaine avec Richard Séguin et Raôul Duguay.

Dans chacun de ces spectacles, le message était: la seule victoire, c’est la paix.

Chère Dolorès Duquette-Manzi, aujourd’hui, 33 ans plus tard, c’est avec joie et honneur que Les Artistes pour la paix reconnaissent votre engagement et votre bénévolat à la cause de la paix. Dans notre société mercantile, le bénévolat est la pierre d’assise d’une démocratie qui respecte et protège la vie non seulement de tous les humains mais de tout ce qui respire sur Terre. Sans bénévolat, le tissu de toute société s’émietterait. Et quant à moi, je vous considère toujours comme la première de toutes et de tous les Artistes pour la paix.

Dolorès Duquette, au nom de toutes et tous, grand merci et grand bravo pour votre action humanitaire. L’hommage que les Artistes pour la paix vous rendent aujourd’hui, espérons-le, fera fleurir en votre cœur une fleur immortelle qui exhalera le parfum de la paix.

Raôul Duguay
Artiste pour la Paix

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Nos actions récentes

12 novembre : Manifestation contre la haine et le racisme à Montréal.
14 octobre : Manifestation contre l'OTAN à Montréal.
26 septembre : Récital-conférence de Pierre Jasmin.
5 août : Vigile commemorative pour Hiroshima au Jardin botanique de Montréal.
17 juin : Manifestation contre les armes nucléaires, Montréal.
17 juin : Rassemblement de soutien aux réfugiés, Montréal.
27 mai : Marche pour l’humanité et la prévention des génocides, Montréal.
13 mai : Les APLP participent à la fondation du Rassemblement Québécois pour la Paix.
13 mai : Allocution de Pierre Jasmin lors de l'événement Cuisine ta ville.
9 avril : Présence à la manifestation pour la paix en Syrie à Montréal.
21 janvier : Manifestation au rassemblement pour les droits des femmes à la Place des Arts.

Voir toutes nos lettres aux élus »

Remontez dans le temps »

Recherche par sujets