Evénements du mois

Activités de nos membres





Je suis APLP parce que…

"C'est la paix et la justice pour tous que chacun d'entre nous souhaite et recherche. Contribuons à construire un monde meilleur, avec notre talent, quel qu'il soit !"
Camille Pelletier Antaya, membre du CA des APLP
"Parce que la paix est toujours à faire, en nous comme avec les autres, et que c’est par l’art que c’est le plus merveilleux de la promouvoir, de la défendre, de la fêter !"
domlebo, auteur-compositeur-interprète
"La paix est sacrée. C’est pour ça qu’on dit : Sacré-moi la paix !"
Yvon Deschamps, humoriste retraité
"Les mots de Louise Warren sur le dessaisissement et sur l’intensité préalable à la création me conduisent à Mozart et à Beethoven, à ma fille et à mon fils : je leur souhaite la paix… et travaille tous les jours à ce que ce vœu se réalise !"
Pierre Jasmin, pianiste, membre de l'exécutif de Pugwash Canada
"ChacunE, quel que soit son milieu d’appar-tenance et ses talents, peut et doit apporter sa petite pierre à la construction de la Paix (qui est tellement plus que l’absence de guerre ou de conflit armé)."
Dominique Boisvert, écrivain d'essais
"La paix est loin d’être acquise. Avec l’explosion de l’industrie militaire dans le monde, on aura besoin de nos mots, notre musique, nos films, de notre art pour faire contrepoids. La culture est arme de construction massive."
Guylaine Maroist, cinéaste documentaire

Non à la guerre : une exposition majeure

À voir jusqu’au 5 juin à Granby

Œuvres de Jean Côté exposées au Centre culturel France-Arbour, 279 rue Principale, bureau 211, Granby, Qc J2G 2W1

Photos Alain Dion

L’artiste Jean Côté explique des détails de son œuvre à madame Éliette Jeanneau, présidente du Centre Culturel, ainsi qu’à Yvon Deschamps et Judi Richards, tous trois attentifs et admiratifs. Photo : Alain Dion

C’est sous la présidence d’honneur de Judi Richards, vice-présidente des Artistes pour la Paix, que l’exposition Non à la guerre, de l’artiste peintre et sculpteur Jean Côté, a pris officiellement son envol au centre d’exposition Boréart. Plus de 200 convives, dont l’autre vice-président des APLP Pierre Jasmin, s’y étaient donné rendez-vous afin de découvrir cette exposition d’envergure. Le corpus composé d’une vingtaine d’œuvres, issues de la toute nouvelle série Non à la guerre et de la fascinante série Paix présentée précédemment au Vietnam, a conquis l’assistance nombreuse à se déplacer en ce dimanche 15 mai.

Art engagé, une exposition appelée à voyager

Accompagnée de l’humoriste Yvon Deschamps, Judi Richards s’est dit honorée de prendre part à cet événement en tant que vice-présidente volet artistique des Artistes pour la paix. « Je salue les artistes qui font de l’art engagé ! L’art qui nous parle, qui nous trouble, qui nous fait réfléchir. Merci à Éliette Jeanneau, présidente du Centre Culturel, de croire en sa valeur et d’en faire une exposition pour tous, car on ne voudrait pas nécessairement l’accrocher sur nos murs. Par contre, il s’accroche facilement dans nos cœurs… et pour longtemps », a lancé d’emblée Madame Richards. « Je souhaite que cette exposition se promène partout ici au Québec, au Canada, comme ailleurs dans le monde » a-t-elle ajouté. Ce discours allait droit au cœur de Jean Côté qui ne souhaite rien de mieux que de voir voyager cette nouvelle exposition à travers le Canada et bien au-delà de ses frontières.

Visiblement ému par l’accueil du public nombreux à l’exposition Non à la guerre, l’artiste peintre Jean Côté tenait à profiter de cette tribune pour remercier France Arbour qui fut la première à croire à cet important projet d’exposition et qui fit d’ailleurs la lecture d’un percutant poème sur la paix.

Photos Alain Dion

Yvon Deschamps, France Arbour, Jean Côté et Judi Richards. Photo Alain Dion

Non à la guerre, un moment d’arrêt, une prise de conscience collective

Cette exposition « anti-guerre » joue avec la forme, dessine des textures et des contrastes suggérant un état de confusion mais toujours en laissant percevoir un sens pur et fort de vie. Ainsi, les éléments de guerre intégrés aux œuvres sont transformés pour devenir de véritables icônes de paix. Chaque pièce révèle l’introspection de Jean Côté, sa réflexion et sa réponse sensible au monde dans lequel nous vivons. Cet acte pictural est une affirmation de la mémoire sociale. Elle ne juge pas, elle réalise. Avec Non à la guerre, Jean Côté nous fait reconnaître notre place dans cette douloureuse confusion qu’est la guerre, ainsi que le rôle inestimable que la paix peut jouer en transformant notre vision plantant la semence d’un monde meilleur.

peintre Jean Cote, expo Non à la guerre

Une œuvre marquante (fresque ? surface sculptée ?) de Jean Côté. Photo Alain Dion

Remerciements à madame Sandra Miville (L’art de communiquer)

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Le Manifeste pour la Paix


Nos actions récentes

23 avril : Cérémonie de remise des Prix APLP 2018.
20 avril : Participation à la journée de dialogue sur le contrôle des armements à Ottawa.
12 novembre : Manifestation contre la haine et le racisme à Montréal.
14 octobre : Manifestation contre l'OTAN à Montréal.
26 septembre : Récital-conférence de Pierre Jasmin.
5 août : Vigile commemorative pour Hiroshima au Jardin botanique de Montréal.
17 juin : Manifestation contre les armes nucléaires, Montréal.
17 juin : Rassemblement de soutien aux réfugiés, Montréal.
27 mai : Marche pour l’humanité et la prévention des génocides, Montréal.
13 mai : Les APLP participent à la fondation du Rassemblement Québécois pour la Paix.
13 mai : Allocution de Pierre Jasmin lors de l'événement Cuisine ta ville.
9 avril : Présence à la manifestation pour la paix en Syrie à Montréal.
21 janvier : Manifestation au rassemblement pour les droits des femmes à la Place des Arts.

Voir toutes nos lettres aux élus »

Remontez dans le temps »

Recherche par sujets