Evénements du mois

Activités de nos membres






Je suis APLP parce que…

"C'est la paix et la justice pour tous que chacun d'entre nous souhaite et recherche. Contribuons à construire un monde meilleur, avec notre talent, quel qu'il soit !"
Camille Pelletier Antaya, membre du CA des APLP
"Parce que la paix est toujours à faire, en nous comme avec les autres, et que c’est par l’art que c’est le plus merveilleux de la promouvoir, de la défendre, de la fêter !"
domlebo, auteur-compositeur-interprète
"La paix est sacrée. C’est pour ça qu’on dit : Sacré-moi la paix !"
Yvon Deschamps, humoriste retraité
"Les mots de Louise Warren sur le dessaisissement et sur l’intensité préalable à la création me conduisent à Mozart et à Beethoven, à ma fille et à mon fils : je leur souhaite la paix… et travaille tous les jours à ce que ce vœu se réalise !"
Pierre Jasmin, pianiste, membre de l'exécutif de Pugwash Canada
"ChacunE, quel que soit son milieu d’appar-tenance et ses talents, peut et doit apporter sa petite pierre à la construction de la Paix (qui est tellement plus que l’absence de guerre ou de conflit armé)."
Dominique Boisvert, écrivain d'essais
"La paix est loin d’être acquise. Avec l’explosion de l’industrie militaire dans le monde, on aura besoin de nos mots, notre musique, nos films, de notre art pour faire contrepoids. La culture est arme de construction massive."
Guylaine Maroist, cinéaste documentaire

Appel de Tokyo

Nous, participant-e-s (ou sympathisant-e-s) du 1er Forum social mondial thématique contre le nucléaire civil et militaire, réalisé à Tokyo et Fukushima du 23 au 28 mars 2016, venant de plus de 10 pays de 3 continents, appelons à la création d’un réseau mondial au service de l’intercommunication, de l’appui mutuel et du lancement d’actions communes pour un monde sans nucléaire civil et militaire.

Cet appel s’adresse aux citoyen-ne-s de tous les pays du monde engagé-e-s, à titre individuel ou au sein d’une organisation, pour un monde sans nucléaire.

Pour bâtir ce réseau, nous commencerons par nous doter d’une liste d’échange, par Internet, pour dépasser notre isolement, chacun luttant dans son pays contre un pouvoir nucléaire qui est mondialisé. Cet outil nous permettra de construire des actions communes, des résistances, des dénonciations et des diffusions d’information pour construire un monde libéré du nucléaire.

Nous y échangerons sur les questions juridiques, de sécurité, de santé, d’éducation et de communication liées à l’usage du nucléaire à des fins civile et militaire. Nous le ferons dans le cadre de grands thèmes tels que : l’exportation et l’importation des équipements et de la technologie nucléaire, ainsi que du combustible à des fins civile et militaire, de la mine aux déchets ; les mythes et la propagande avec lesquels le nucléaire s’impose, notamment par le biais des lobbies et des médias ; les témoignages des victimes et réfugiés du nucléaire, mais aussi des experts, médecins, ingénieurs et autres qui nous permettent de partager informations, études et analyses ; les réussites de nos luttes qui ont permis de bloquer des accords, d’adopter ou de changer des lois, de fermer des centrales, de gagner des procès… pour qu’elle servent d’exemple à d’autres luttes en cours ; les alternatives sur la consommation et la production d’énergie ; les travailleurs du nucléaire, notamment le système de sous-traitance et de travail intérimaire qui porte gravement atteinte à la santé et la sécurité des travailleurs.

Nous invitons toutes les personnes, groupes et organisations engagés dans la lutte pour un monde sans nucléaire à s’inscrire à cette liste, à signer cet appel et à le diffuser largement dans leurs réseaux.

Nous les appelons aussi, en réponse au message de solidarité reçu de la part des organisations québécoises et canadiennes luttant contre le nucléaire, à s’impliquer dans la construction de notre réseau en participant au 2ème Forum social mondial thématique contre le nucléaire civil et militaire, qui se tiendra durant le prochain Forum Social Mondial, à Montréal (Canada) du 8 au 14 août 2016.

Un 3ème Forum social mondial thématique contre le nucléaire civil et militaire pourra être organisé en Europe à l’occasion du 31ème anniversaire du début de la catastrophe de Tchernobyl.

Tokyo, le 28 mars 2016.

Vous pouvez signer l’Appel de Tokyo sur le site web du Forom Social Mondial : https://fsm2016.org/appel-de-tokyo-pour-un-reseau-mondial-vers-un-monde-sans-nucleaire/

Listes des signataires (organisations) :

Articulation anti-nucléaire brésilienne
Artistes pour la Paix
Association de protection de l’environnement des Hautes-Laurentides
ATTAC-France
Brut de béton Production (troupe de théâtre engagé, membre du Réseau sortir du nucléaire)
Coalition pour un Brésil libre des centrales nucléaires
Collectif FSM-Montréal 2016
Décroissance – Île de France
Echo-Echanges NGO France Japon
Global University for Sustainability
L’Appel du 26 avril
No Nukes Asia Actions
Projet ÉCOSPHÈRE
Sept-Iles Sans Uranium (SISUR 2009)

 

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Le Manifeste pour la Paix


Nos actions récentes

10 novembre : Grande Marche - La planète s'invite au Parlement.
23 septembre : Lancement du Manifeste pour la Paix à Victoriaville.
22 septembre : Lancement du Manifeste pour la Paix à Mont Saint-Hilaire.
21 septembre : Lancement du Manifeste pour la Paix à Montréal.
5 août : Cérémonie commémorative d'Hiroshima à Montréal.
14 juillet : Manifestation pour la Paix, Avignon, France.
23 avril : Cérémonie de remise des Prix APLP 2018.
20 avril : Participation à la journée de dialogue sur le contrôle des armements à Ottawa.

Voir toutes nos lettres aux élus »

Remontez dans le temps »

Recherche par sujets