Evénements du mois

Activités de nos membres








Je suis APLP parce que…

"C'est la paix et la justice pour tous que chacun d'entre nous souhaite et recherche. Contribuons à construire un monde meilleur, avec notre talent, quel qu'il soit !"
Camille Pelletier Antaya, membre du CA des APLP
"Parce que la paix est toujours à faire, en nous comme avec les autres, et que c’est par l’art que c’est le plus merveilleux de la promouvoir, de la défendre, de la fêter !"
domlebo, auteur-compositeur-interprète
"La paix est sacrée. C’est pour ça qu’on dit : Sacré-moi la paix !"
Yvon Deschamps, humoriste retraité
"Les mots de Louise Warren sur le dessaisissement et sur l’intensité préalable à la création me conduisent à Mozart et à Beethoven, à ma fille et à mon fils : je leur souhaite la paix… et travaille tous les jours à ce que ce vœu se réalise !"
Pierre Jasmin, pianiste, membre de l'exécutif de Pugwash Canada
"ChacunE, quel que soit son milieu d’appar-tenance et ses talents, peut et doit apporter sa petite pierre à la construction de la Paix (qui est tellement plus que l’absence de guerre ou de conflit armé)."
Dominique Boisvert, écrivain d'essais
"La paix est loin d’être acquise. Avec l’explosion de l’industrie militaire dans le monde, on aura besoin de nos mots, notre musique, nos films, de notre art pour faire contrepoids. La culture est arme de construction massive."
Guylaine Maroist, cinéaste documentaire

Articles dans la catégorie Cinéma

Cinéma : À la poursuite de la Paix

Photo : Philippe Lavalette

Mise à jour le 22 août 2016 : Ce film est présenté à la Cinémathèque québécoise jusqu’au 25 août.
À la poursuite de la Paix est un film de Garry Beitel sur des gens qui veulent arrêter le cycle violent de nombreux conflits armés de par le monde. L’œuvre documentaire de Garry Beitel explore l’interculturalité, comme dans Taxi sans détour (1988), co-réalisé avec Mireille Landry, Aller-retour (1994), sur les travailleurs agricoles mexicains, ou Bonjour Shalom (1991), sur nos relations avec la communauté hassidique.

Plus

Demain : parcourir le monde des solutions

demain_film

Aux déjà convaincus, qui cherchent à convaincre leur entourage de l’urgence d’agir pour changer le monde qui court vers les catastrophes (changements climatiques et autres), allez voir DEMAIN.
À ceux qui se sentent écrasés ou impuissants face à l’ampleur des changements à faire, allez voir DEMAIN.

Plus

Duo d’excellence à Cannes 2016 : Palme d’or à Ken Loach et Grand Prix à Xavier Dolan

moi_daniel_blake

Co-auteurs : Guy Demers et Odile Tremblay, résumant les réactions
Y a-t-il une beauté – voire une esthétique – de la vérité quand il s’agit de justice ! Je ne suis pas le seul à le croire et elle vaut son pesant d’or. Bravo au Festival du cinéma de Cannes pour mettre le cinéaste anglais Ken Loach à l’honneur encore une fois, en lui décernant la Palme d’or 2016 pour son dernier film – à 80 ans : Moi, Daniel Blake.

Plus

Le Nunavik, en film et en bande dessinée

se_tenir_debout

« Pour que VOUS puissiez vous tenir debout » (le titre traduit de l’inuktituk), il a fallu le combat acharné de onze activistes, clame ce film engagé du réalisateur Olé Gjerstad, d’origine norvégienne mais établi depuis longtemps au Canada où sa spécialité de tourner dans le Grand Nord a fait sa solide réputation. Anthropologue de formation et ami de Martin Duckworth (Artiste pour la Paix 2002 et Prix du Québec 2015), le documentariste présentait son film en première dans sa version française, alors qu’il arrivait de Kuujjak où en deux jours, quatre projections à l’auditoire rempli avaient attiré presque toute la population du village qui s’est ralliée au film.

Plus

Cinéma : Montréal la blanche

Image fournie par K-Films Amérique

Les Artistes pour la Paix ont beaucoup plaidé le nécessaire et salutaire accueil que notre vaste et riche pays, le Canada, est en mesure de réserver au plus grand nombre possible de réfugiés de guerres. Certains de nos articles ont cherché à combattre l’indifférence, voire l’hostilité trop souvent suscitée par l’arrivée de ces immigrés, en particulier mahgrébins. On aime bien leur connaissance de la langue française, mais on se méfie de leur religion musulmane, surtout lorsque déformée par le salafisme waabiste provenant d’Arabie Saoudite.

Plus

Si vous êtes contre la guerre, refusez de payer pour la faire

invasion_americaine_small

Au moment où le film de Michael Moore dénonce que 59.5% du budget des États-Unis soient « consacrés » aux guerres, au Pentagone, aux bombes atomiques, etc… Au moment où le gouvernement Trudeau est en train d’envisager l’achat de bombardiers et de drones… Il est important que les Artistes pour la Paix continuent à s’y opposer fermement, dans leurs œuvres comme dans leurs communications.

Plus

Le 34e FIFA débute à Montréal

fifa_teaser

Le Festival International du Film sur l’Art a lieu à Montréal du 10 au 20 mars. Je me suis penché sur la programmation et voici ceux que je porte à votre attention.

Plus

Rétrospective Martin Duckworth à la Cinémathèque québécoise

duckworth

Martin Duckworth, prix Albert-Tessier 2015 et Artiste pour la Paix 2002, nous invite à une rétrospective de ses films à la Cinémathèque Québécoise, de la fin janvier à la fin mars. La majorité des films sont ses propres réalisations, d’autres étant des films tournés pour d’autres amis.

Plus

God save Justin Trudeau

GSJT_diffusion-662x1024

Il n’y a pas très souvent matière à fêter quand on est pacifiste: l’invitation à regarder en gang le film de notre présidente qui vient de gagner le 2 novembre le prix du film le plus drôle du Vevey Funny Film Festival (en Suisse) était un excellent prétexte. Les Artistes pour la Paix fêtaient un mois sans les politiques conservatrices militaristes, créationnistes et anti-écologiques du gouvernement Harper.

Plus

Pluie de prix sur des cinéastes APLP

Pluie de prix sur des cinéastes APLP

Le film God Save Justin Trudeau a reçu le VIFFF d’Or au Vevey International Funny Film Festival, en Suisse. Sa co-réalisatrice n’est autre que Guylaine Maroist, présidente des APLP.

Plus

Nos actions récentes

23 avril : Cérémonie de remise des Prix APLP 2018.
20 avril : Participation à la journée de dialogue sur le contrôle des armements à Ottawa.
12 novembre : Manifestation contre la haine et le racisme à Montréal.
14 octobre : Manifestation contre l'OTAN à Montréal.
26 septembre : Récital-conférence de Pierre Jasmin.
5 août : Vigile commemorative pour Hiroshima au Jardin botanique de Montréal.
17 juin : Manifestation contre les armes nucléaires, Montréal.
17 juin : Rassemblement de soutien aux réfugiés, Montréal.
27 mai : Marche pour l’humanité et la prévention des génocides, Montréal.
13 mai : Les APLP participent à la fondation du Rassemblement Québécois pour la Paix.
13 mai : Allocution de Pierre Jasmin lors de l'événement Cuisine ta ville.
9 avril : Présence à la manifestation pour la paix en Syrie à Montréal.
21 janvier : Manifestation au rassemblement pour les droits des femmes à la Place des Arts.

Voir toutes nos lettres aux élus »

Remontez dans le temps »

Recherche par sujets