Evénements du mois

Nouveau et intéressant





Je suis APLP parce que…

"La paix est sacrée. C’est pour ça qu’on dit : Sacré-moi la paix !"
Yvon Deschamps, humoriste retraité
"Les mots de Louise Warren sur le dessaisissement et sur l’intensité préalable à la création me conduisent à Mozart et à Beethoven, à ma fille et à mon fils : je leur souhaite la paix… et travaille tous les jours à ce que ce vœu se réalise !"
Pierre Jasmin, pianiste, v-p. des Artistes pour la Paix et membre de l'exécutif de Pugwash Canada
"Je crois que les arts peuvent faire progresser la société et les humains en général."
Louise Morand, musicienne
"ChacunE, quel que soit son milieu d’appar-tenance et ses talents, peut et doit apporter sa petite pierre à la construction de la Paix (qui est tellement plus que l’absence de guerre ou de conflit armé)."
Dominique Boisvert, écrivain d'essais
"La paix est loin d’être acquise. Avec l’explosion de l’industrie militaire dans le monde, on aura besoin de nos mots, notre musique, nos films, de notre art pour faire contrepoids. La culture est arme de construction massive."
Guylaine Maroist, cinéaste documentaire

Articles dans la catégorie Cinéma

Arrival, de Denis Villeneuve : un grand film sur la paix

arrival

En se disant « sonné, ce qui ne m’arrive pas si souvent », voici ce qu’écrit l’urgentologue Alain Vadeboncoeur sur le film Arrival : « C’est un film remarquable, en boucle, avec de multiples niveaux de lecture, mettant en tension les uns avec les autres des aspects fondamentaux de la réalité : le langage et ses barrières, la relation au temps et à l’avenir, la vie, le destin et la mort. Denis Villeneuve est un cinéaste d’exception. »

Plus

Rassemblement des femmes et de leurs alliés

manif_21_janvier

Samedi 21 janvier, premier jour plein de la présidence du « pussygrabber » Donald J. Trump, des millions de femmes se rassemblent à travers le monde pour signifier au nouvel empereur qu’elles protesteront contre ses actes d’agression. Un quart de million de femmes sont attendues dans les rues de Washington et il y a des centaines de « marches sœurs » dans d’autres villes des États-Unis, dont New York, Boston, Los Angeles et Seattle, ainsi que dans plusieurs grandes métropoles du monde.

Plus

Trump arrive, Dion s’en va

trump_dion

Les Artistes pour la Paix partagent évidemment l’inquiétude de nos éditorialistes devant l’arrivée au pouvoir suprême de l’Occident un être inculte et macho qui ne croit qu’en la force armée et aux pouvoirs de la richesse et de la majorité blanche. Mais rien en politique n’est blanc ou noir. Même si Trump respecte Vladimir Poutine pour de mauvaises raisons, la situation de la population syrienne pourrait néanmoins s’améliorer, avec de meilleurs rapports américains avec la Russie (…)

Plus

Alanis Obomsawin et Anaïs Barbeau-Lavalette honorées

hi-obomsawin-cp-775627

La cinéaste abénaquise Alanis Obomsawin, récipiendaire de l’hommage des APLP pour l’ensemble de sa carrière en février 2015, s’est vue honorée du prix Albert-Tessier dans le cadre des Prix du Québec. Auteure du roman La femme qui fuit, Anaïs Barbeau-Lavalette, APLP de l’année 2012, a remporté le Grand prix du livre de Montréal.

Plus

Merci, André Melançon

melancon

André Melançon, doux géant de la culture cinématographique et documentariste, s’est éteint. Dans son cas, les éloges de ses nombreux amis et collaborateurs n’ont rien de ces fleurs artificielles que la mort fait souvent pleuvoir sur la tombe de personnages moins valeureux. La tristesse de tous ceux que son art a touchés est proportionnelle au sourire qu’il nous laisse avec l’écho de certaines répliques célèbres : « la guerre, la guerre, c’est pas une raison pour se faire mal! »

Plus

Cinéma : À la poursuite de la Paix

Photo : Philippe Lavalette

Mise à jour le 22 août 2016 : Ce film est présenté à la Cinémathèque québécoise jusqu’au 25 août.
À la poursuite de la Paix est un film de Garry Beitel sur des gens qui veulent arrêter le cycle violent de nombreux conflits armés de par le monde. L’œuvre documentaire de Garry Beitel explore l’interculturalité, comme dans Taxi sans détour (1988), co-réalisé avec Mireille Landry, Aller-retour (1994), sur les travailleurs agricoles mexicains, ou Bonjour Shalom (1991), sur nos relations avec la communauté hassidique.

Plus

Demain : parcourir le monde des solutions

demain_film

Aux déjà convaincus, qui cherchent à convaincre leur entourage de l’urgence d’agir pour changer le monde qui court vers les catastrophes (changements climatiques et autres), allez voir DEMAIN.
À ceux qui se sentent écrasés ou impuissants face à l’ampleur des changements à faire, allez voir DEMAIN.

Plus

Duo d’excellence à Cannes 2016 : Palme d’or à Ken Loach et Grand Prix à Xavier Dolan

moi_daniel_blake

Co-auteurs : Guy Demers et Odile Tremblay, résumant les réactions
Y a-t-il une beauté – voire une esthétique – de la vérité quand il s’agit de justice ! Je ne suis pas le seul à le croire et elle vaut son pesant d’or. Bravo au Festival du cinéma de Cannes pour mettre le cinéaste anglais Ken Loach à l’honneur encore une fois, en lui décernant la Palme d’or 2016 pour son dernier film – à 80 ans : Moi, Daniel Blake.

Plus

Le Nunavik, en film et en bande dessinée

se_tenir_debout

« Pour que VOUS puissiez vous tenir debout » (le titre traduit de l’inuktituk), il a fallu le combat acharné de onze activistes, clame ce film engagé du réalisateur Olé Gjerstad, d’origine norvégienne mais établi depuis longtemps au Canada où sa spécialité de tourner dans le Grand Nord a fait sa solide réputation. Anthropologue de formation et ami de Martin Duckworth (Artiste pour la Paix 2002 et Prix du Québec 2015), le documentariste présentait son film en première dans sa version française, alors qu’il arrivait de Kuujjak où en deux jours, quatre projections à l’auditoire rempli avaient attiré presque toute la population du village qui s’est ralliée au film.

Plus

Cinéma : Montréal la blanche

Image fournie par K-Films Amérique

Les Artistes pour la Paix ont beaucoup plaidé le nécessaire et salutaire accueil que notre vaste et riche pays, le Canada, est en mesure de réserver au plus grand nombre possible de réfugiés de guerres. Certains de nos articles ont cherché à combattre l’indifférence, voire l’hostilité trop souvent suscitée par l’arrivée de ces immigrés, en particulier mahgrébins. On aime bien leur connaissance de la langue française, mais on se méfie de leur religion musulmane, surtout lorsque déformée par le salafisme waabiste provenant d’Arabie Saoudite.

Plus

Nos actions récentes

21 janvier : Manifestation au rassemblement pour les droits des femmes à la Place des Arts.
21 décembre : Lettre au premier ministre Trudeau sur le vote à l'ONU et le désarmement.
26 novembre : Lettre au premier ministre Couillard pour une enquête systémique sur les pratiques policières.
26 novembre : Déclaration de paix au premier ministre Trudeau avec démission suggérée de son ministre de la Défense.
26 novembre : Lettre au ministre Dion sur l'OTAN, le TCA et les armes nucléaires.
11 novembre : Manifestation avec la coalition Échec à la guerre, Montréal.
2 novembre : Lettre collective au ministre Dion, avec le Réseau canadien pour l'abolition de l'arme nucléaire.
14 octobre : Lettre au ministre Carr sur les centrales nucléaires.
21 septembre : Conférence de presse devant le bureau de J. Trudeau sur la situation Kurde.
20 septembre : Lettre à Stéphane Dion sur les Kurdes, les bombes nucléaires et l'exportation d'armes canadiennes.
18 septembre : Conférence de presse du Front Commun pour la transition énergétique, contre la loi 106.

Voir toutes nos lettres aux élus »

Remontez dans le temps »

Recherche par sujets