Evénements du mois

Activités de nos membres




Je suis APLP parce que…

"En cette époque de repli sur soi, de violence et de conflits incessants, plutôt que de publier mes états d’âmes sur les réseaux sociaux et de me cantonner dans un rôle de spectateur impuissant, je choisis de militer au sein d’Artistes pour la Paix, un regroupement qui me semble plus pertinent et nécessaire que jamais."
Sébastien Dhavernas, comédien, metteur en scène et producteur, v-p des APLP
"C'est la paix et la justice pour tous que chacun d'entre nous souhaite et recherche. Contribuons à construire un monde meilleur, avec notre talent, quel qu'il soit !"
Camille Pelletier Antaya, membre du CA des APLP
"Parce que la paix est toujours à faire, en nous comme avec les autres, et que c’est par l’art que c’est le plus merveilleux de la promouvoir, de la défendre, de la fêter !"
domlebo, auteur-compositeur-interprète
"La paix est sacrée. C’est pour ça qu’on dit : Sacré-moi la paix !"
Yvon Deschamps, humoriste retraité
"Les mots de Louise Warren sur le dessaisissement et sur l’intensité préalable à la création me conduisent à Mozart et à Beethoven, à ma fille et à mon fils : je leur souhaite la paix… et travaille tous les jours à ce que ce vœu se réalise !"
Pierre Jasmin, pianiste, membre de l'exécutif de Pugwash Canada
"ChacunE, quel que soit son milieu d’appar-tenance et ses talents, peut et doit apporter sa petite pierre à la construction de la Paix (qui est tellement plus que l’absence de guerre ou de conflit armé)."
Dominique Boisvert, écrivain d'essais
"La paix est loin d’être acquise. Avec l’explosion de l’industrie militaire dans le monde, on aura besoin de nos mots, notre musique, nos films, de notre art pour faire contrepoids. La culture est arme de construction massive."
Guylaine Maroist, cinéaste documentaire

Articles dans la catégorie Tribune

L’incontournable dialogue, base de la démocratie

catalogne_1

Communiqué des Intellectuels pour la souveraineté. Préserver avec succès l’unité nationale implique de gérer les rapports entre nations majoritaire et minoritaire par le dialogue. À l’opposé, le choix de la répression même en contexte démocratique provoque l’unité chez les minorités revendicatrices. Lorsque le dialogue fonde les rapports entre nations majoritaire et minoritaire, les victoires indépendantistes sont d’autant plus difficiles qu’elles exigent la démonstration de l’existence des rapports de domination.

Plus

Pourquoi le président Trump est un danger

trump_onu

Tous les pays du monde pensent qu’ils ont raison et que les autres ont tort. Et l’Amérique, maître du monde depuis un siècle, pense ainsi plus que tous les autres. Et le président Trump, encore plus que l’Amérique ! Pour vivre ensemble, de façon civilisée et sans trop de conflits, il faut donc négocier et concilier des points de vue différents, sinon contradictoires. Les Nations Unies ont été jusqu’ici le meilleur effort international pour de telles négociations.

Plus

Du racisme au mur des rapaces

flag_racisme

Donald Trump «nous révèle une vérité choquante sur cette part des États-Unis depuis longtemps cachée sous le vernis du rêve américain», rapporte l’auteur. Se passe-t-il une journée au Québec sans qu’on parle de racisme dans les médias ? Je me pose la question, car ma propre perception est celle d’une culture québécoise métissée et généreuse, sans ghettoïsation.

Plus

Sortons la Caisse du carbone !

caisse_depot

La Terre a besoin de notre courage, et tout de suite ! Je présume que la cause des changements climatiques est entendue. Et que je n’ai plus besoin de vous convaincre de l’urgence d’agir. Selon plusieurs (dont David Suzuki), le pétrole qui est encore sous terre devrait y rester, tellement il est urgent de modifier notre consommation actuelle d’énergie. Et on ne devrait pas, à plus forte raison, dépenser pour augmenter la production d’énergie fossile et la faire durer encore plus longtemps.

Plus

Tribune : Peut-on éviter la guerre avec la Corée du Nord ?

vieille-ville-de-kaesong

Les guerres se font toujours parce que nous sommes convaincus que nous avons raison et que l’autre a tort. Elles se font très souvent quand nous sommes incapables de nous mettre dans les souliers de l’adversaire, par ignorance ou par incompétence. Et elles se font quand les belligérants possèdent des armes capables, pense-t-on, de faire mal à l’ennemi. Trois conditions réunies présentement entre les États-Unis d’Amérique et la Corée du Nord.

Plus

Nucléaire : les rendez-vous manqués

pearson_foule

Implicitement, le gouvernement Trudeau surfe sur la très ancienne et vénérable vague Pearson, celle que le monde entier évoque avec nostalgie dès qu’on parle de la mission pacifiste de l’ONU. Peut-on affirmer que Lester Pearson aurait appuyé le récent Traité sur l’abolition des armes nucléaires ? Difficile à dire, le contexte était vraiment différent à l’époque.

Plus

Aide internationale : plus d’armes et plus de pauvreté.

170609-bibeau-aide-intenationale-feministe

Le 11 juin 2017, le gouvernement de Justin Trudeau a lancé sa nouvelle politique d’aide internationale féministe. D’entrée de jeu, rappelons que le gouvernement de Justin Trudeau a annoncé qu’il augmentera le budget de la défense de 70 % en dix ans. Écrasée par ce projet militariste pharaonique, la politique d’aide internationale féministe reste avec un budget gelé de 150 millions de dollars soit l’équivalent d’un avion de combat Super Hornet…

Plus

Pourquoi Trump a quitté Paris

trump_presse

La décision de Donald Trump de se retirer de l’Accord de Paris n’a pas grand-chose à voir avec le climat. Ni avec les « terribles » et « draconiennes » contraintes que le traîté imposerait à l’économie américaine, n’en déplaise à sa rhétorique disjonctée. L’engagement des États-Unis dans l’Accord est de nature volontaire, tout comme celui des 194 autres pays participants. Donc, ces contraintes sont imaginaires.

Plus

Pour le Jour de la Terre 2017

charrue

Né durant la Seconde guerre mondiale de 1939-1945, dès l’âge de dix ans ou à peu près, j’ai appris à manier la charrue tirée par une paire de chevaux sous l’œil expert de mon père. J’apprenais la vie avec mes mains calleuses couvertes de boue et de poussière. En jetant un coup d’œil sur le miroir de mon passé, je perçois les couleurs et les odeurs émergeant du revers des croûtes de chaume fortes et résistantes. Ça me rappelle aussi mes bras tendus sur les poignées de la charrue, cet instrument aratoire séculaire. Je rêve encore que je marche dans le sillon tracé.

Plus

Syrie : quels sont les intérêts en cause ?

MOAB

Dans Le Devoir du 12 avril, le professeur Rémi Bachand a publié un article sous le titre Bombardements en Syrie et droit international, dans lequel il estime que les bombardements du 6 avril dernier sont illégaux, si l’on considère le droit international. Comme simple citoyen, les interventions musclées de l’armée américaine en Syrie suscitent une série de questions : quels sont les intérêts en cause?

Plus

Nos actions récentes

12 novembre : Manifestation contre la haine et le racisme à Montréal.
14 octobre : Manifestation contre l'OTAN à Montréal.
26 septembre : Récital-conférence de Pierre Jasmin.
5 août : Vigile commemorative pour Hiroshima au Jardin botanique de Montréal.
17 juin : Manifestation contre les armes nucléaires, Montréal.
17 juin : Rassemblement de soutien aux réfugiés, Montréal.
27 mai : Marche pour l’humanité et la prévention des génocides, Montréal.
13 mai : Les APLP participent à la fondation du Rassemblement Québécois pour la Paix.
13 mai : Allocution de Pierre Jasmin lors de l'événement Cuisine ta ville.
9 avril : Présence à la manifestation pour la paix en Syrie à Montréal.
21 janvier : Manifestation au rassemblement pour les droits des femmes à la Place des Arts.

Voir toutes nos lettres aux élus »

Remontez dans le temps »

Recherche par sujets