Evénements du mois

Activités de nos membres






Je suis APLP parce que…

"C'est la paix et la justice pour tous que chacun d'entre nous souhaite et recherche. Contribuons à construire un monde meilleur, avec notre talent, quel qu'il soit !"
Camille Pelletier Antaya, membre du CA des APLP
"Parce que la paix est toujours à faire, en nous comme avec les autres, et que c’est par l’art que c’est le plus merveilleux de la promouvoir, de la défendre, de la fêter !"
domlebo, auteur-compositeur-interprète
"La paix est sacrée. C’est pour ça qu’on dit : Sacré-moi la paix !"
Yvon Deschamps, humoriste retraité
"Les mots de Louise Warren sur le dessaisissement et sur l’intensité préalable à la création me conduisent à Mozart et à Beethoven, à ma fille et à mon fils : je leur souhaite la paix… et travaille tous les jours à ce que ce vœu se réalise !"
Pierre Jasmin, pianiste, membre de l'exécutif de Pugwash Canada
"ChacunE, quel que soit son milieu d’appar-tenance et ses talents, peut et doit apporter sa petite pierre à la construction de la Paix (qui est tellement plus que l’absence de guerre ou de conflit armé)."
Dominique Boisvert, écrivain d'essais
"La paix est loin d’être acquise. Avec l’explosion de l’industrie militaire dans le monde, on aura besoin de nos mots, notre musique, nos films, de notre art pour faire contrepoids. La culture est arme de construction massive."
Guylaine Maroist, cinéaste documentaire

Articles dans la catégorie Tribune

Sauver la planète pour garantir la paix

gaz_effet_serre

Le deuxième sommet sur le climat de 2020 (COP25), à Madrid, du 2 au 12 décembre 2019, fournit une belle opportunité pour réfléchir aux liens entre l’agir pour la paix et l’action écologique. En même temps, les dirigeants de l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord (OTAN) se réunissaient à Londres. Pendant qu’à Madrid on souligne l’ampleur du drame climatique, à Londres, on feint l’indifférence voire l’ignorance crasse en proposant plus d’armes, donc plus de pollution.

Plus

Un verre à moitié vide, grevé par l’OTAN

cabinet_trudeau_2019

Un pacifiste commentant la politique fédérale ne peut que décevoir ses collègues, ceux qui auraient par exemple souhaité que le Premier ministre abolisse l’armée, à la manière du Costa Rica ou de l’Haïti de Jean-Bertrand Aristide, ce que Trudeau n’a évidemment pas fait : même Québec Solidaire ne le ferait pas dans un Québec indépendant !

Plus

Le coup d’État bolivien vaut-il une messe ?

janine-anez

Le drame qui se joue actuellement en Bolivie résulte d’un plan concret de destruction de la paix sociale établie dans ce pays depuis plusieurs années. Au moment d’écrire ces lignes, le gouvernement auto-proclamé avec le soutien des forces armées a pris le pouvoir et la répression contre les militant.e.s sous le gouvernement d’Evo Morales, maintenant en exil, a commencé. Il faut éradiquer les forces du mal, dit-on, dans les discours politico-religieux.

Plus

Canada et Bolivie, la suite

Bolivian-minters-battle-police

Le président Evo Morales a tenté, depuis 2006, de remodeler le rapport entre la Bolivie et ses ressources naturelles. Il voulait que les revenus profitent au peuple et non aux transnationales minières, comme ce fut historiquement le cas au siècle dernier – la Bolivie a subit plusieurs coups d’état militaires, toujours au profit de ces minières.

Plus

Mise à jour : JCPOA et OTAN

fordow-fuel-enrichment-plant

Lors de la campagne électorale fédérale de 2019, les APLP ont soumis une série de questions aux chefs des partis politiques sur les armes nucléaires, les traités qui les contrôlent, et l’OTAN. Ces jours derniers, plusieurs événements sont venus modifier le paysage et il est important de mettre à jour ce qu’on peut appeler le contexte atomique.

Plus

Pourquoi ça brasse à La Paz

bolivie_manifs

Avec le précieux concours d’André Jacob et Bill SLoan.
Le président de la Bolivie, M. Evo Morales, s’est fait réélire pour un quatrième mandat lors d’une élection qui suscite une certaine controverse. Son opposant, Carlos Mesa, qui a emporté 36,51% des suffrages, a crié à la fraude électorale. M. Morales a recueilli 47,07% des votes, soit une marge suffisante pour qu’un second tour ne soit pas nécessaire.

Plus

Prédiction : les gagnants de l’élection 2019

ideal_canadien

Peu importe le résultat de l’élection de lundi prochain, les grands gagnants en seront le complexe militaro-industriel et le ministère de la Défense. En effet, les programmes des six principaux partis garantissent qu’un flux intarrissable de fonds publics continuera de gonfler les profits du complexe. Tous les partis adhèrent à une orthodoxie militariste similaire, qui repose sur des croyances rarement contestées.

Plus

Un message de Dominic Champagne et Laure Waridel

extinction_rebellion_2

Chères et chers signataires du Pacte pour la transition,
Il est capital de porter au pouvoir un gouvernement qui fera de l’urgence climatique SA priorité. Autrement dit, nous n’avons pas quatre ans à perdre. Les derniers sondages nous indiquent que chaque vote peut faire la différence dans VOTRE circonscription. La division du vote progressiste et environnemental favorise les conservateurs. Or, ce parti est loin de faire de l’environnement une priorité comme vous pouvez le voir dans ce sondage réalisé par une coalition de groupes environnementaux auprès des partis fédéraux.

Plus

Pour un gouvernement minoritaire progressiste !

elections

Les Artistes pour la Paix, penchés en comité sur les réponses (ou non-réponses) des partis canadiens à leurs six questions de paix, ont publié le 15 octobre un bulletin très sévère [i]. Y sont en situation d’échec les deux partis qui selon les sondages draineront une grande majorité des votes canadiens. Notre organisme culturel prône ainsi indirectement un gouvernement minoritaire, appuyé par un nombre plus élevé que dans les autres partis de candidates au NPD, au Parti Vert et au Bloc.

Plus

Elizabeth May et sa politique étrangère… d’après-débat

elizabeth_may

Sortie des débats corsetés par l’influence du complexe militaro-industriel sur les médias, Elizabeth May n’a pas mis de temps à s’en libérer par une conférence de presse dès vendredi matin révélant les vraies affaires : elle semblait répondre aux six questions que les Artistes pour la Paix lui avait posées, comme aux autres chefs, alors que jusqu’à présent, seuls le NPD et le Bloc avaient répondu.

Plus

Extinction-rébellion

extinction_rebellion_1

Trois points, dont l’un divergent, sur les manifestations à Montréal du 8 octobre. Les arguments du mouvement Extinction-Rébellion touchent au but avec pertinence lorsqu’ils dénoncent le manque d’actions significatives dans la lutte contre les changements climatiques.

Plus

Les « robots-tueurs » face à des questions éthiques fondamentales

Arme-autonome-USMarineCorp

Les 20 et 21 août dernier, les représentant.s.es de 70 États parties au Traité sur certaine armes classiques se sont réunis à Genève afin de faire le point au sujet des systèmes d’armes létales autonomes, mieux connues sous le nom populaire de « robots-tueurs ». Même si plusieurs États déclarent privilégier un contrôle humain sur le recours à la force armée, il est clair, selon Human Rights Watch, qu’il y a loin de la coupe aux lèvres.

Plus

Nos actions récentes

25 novembre 2019 : Lettre à l'Honorable F.-P. Champagne.
4 novembre 2019 : Lettre au Parlement sur le Chili.
10 octobre 2019 : Soirée du Serment de l'Humanité.
21 septembre 2019 : Le 5 à 7 pour la Paix, spectacle au Lion d'Or.
2 juin 2019 : Vernissage de la Biennale Les créateurs de Paix 2019.
16 mai 2019 : Lettre ouverte du CNANW au Premier ministre Trudeau.
14 mai 2019 : 3e Rencontre des Ambassadeurs de la non-violence.
12 mai 2019 : Concert Fête des mères contre la guerre.
10 mai 2019 : Participation à Cuisine ta ville avec ATSA.
23 avril 2019 : Remise des Prix APLP 2019 à Montréal.
28 janvier 2019 : Lettre à Justin Trudeau et Chrystia Freeland sur le Venezuela.
Voir toutes nos lettres aux élus »

Remontez dans le temps »

La boutique virtuelle APLP


Recherche par sujets